Suite

Les polygones transparents qui se chevauchent ne s'assombrissent pas


Un de nos clients voulait une carte montrant les rayons de 5 milles et de 10 milles autour des emplacements commerciaux aujourd'hui et a spécifiquement demandé que les rayons de tampon transparent qui se chevauchent s'assombrissent les uns avec les autres tampons qu'ils chevauchent. Cependant, après avoir utilisé l'assistant de tampon et un créateur de tampon avec le module d'analyste métier, les tampons qui se chevauchent fusionnent simplement en une seule forme (semblable à l'exécution d'une fusion sur eux) ou, si un contour est créé pour eux, ils apparaissent simplement comme " empiler" les uns sur les autres. Ce problème ne s'est pas toujours produit, est-ce que quelqu'un connaît un moyen de faire en sorte que les polygones transparents qui se chevauchent deviennent plus opaques lorsqu'ils se chevauchent?

Le logiciel est ArcGIS 10.2. Je crois que le problème, après y avoir vraiment réfléchi un peu plus, est d'obtenir des tampons qui se chevauchent à partir de données ponctuelles créées, par exemple, par Buffer Wizard (qui crée plusieurs tampons en une seule couche), pour s'assombrir lorsqu'ils se chevauchent sur une carte. Si vous créez chaque calque individuellement, ils se chevauchent et s'assombrissent très bien, mais cette méthode n'est pas aussi fiable.


Je vais poster une réponse ici qui explique ou élabore un peu plus que ma réponse à la question en double possible Comment faire varier la transparence des symboles au sein d'une seule couche dans ArcMap? (et celui qui lui est lié) car votre question est un peu plus générale alors que celle-ci cherche à accomplir une chose spécifique.

La première chose à savoir est les modes de transparence limités dans ArcGIS. Contrairement à des programmes tels que Photoshop ou Illustrator, ArcGIS ne vous permet pas de sélectionner un mode de transparence tel que l'additif ou le mélange ou autre. Il a un mode et l'ordre des calques a toujours un effet prononcé sur tout mélange de transparence - le calque supérieur aura le plus d'influence sur la couleur. De plus, une technique spécifique est nécessaire pour faire varier la transparence entre objets sur le même calque, sinon tous les objets du calque utilisent le même paramètre de transparence et cette transparence est seulement relatif à autre des calques, pas des objets dans une couche.

Un problème connexe est l'ordre de dessin d'un calque, où vous pouvez dessiner un objet plus grand qui couvre un plus petit et donc ne pas voir le plus petit à moins que vous n'utilisiez le dessin au niveau du symbole - couche la transparence n'affecte pas cela, mais objet la transparence le fait. Voir la question liée pour un exemple graphique.

Il existe plusieurs approches pour aboutir à la sortie souhaitée, à commencer par la création de tampons. Vos tampons peuvent être sur des calques identiques ou séparés, et se chevaucher ou non. Les tampons annulaires (c'est-à-dire qui ne se chevauchent pas) peuvent être créés à l'aide de l'outil Tampon à anneaux multiples ou avec quelques manipulations géométriques et l'outil tampon ordinaire (c'est-à-dire Effacer/Clip/etc. ou tampons tampons). Vous pourriez avoir tous vos 5 sur un calque et 10 sur un autre. Soit sur le même calque mais en anneaux et ne se chevauchant pas avec un attribut qui les différencie.

Ensuite, en fonction de votre géométrie, vous sélectionnez une méthode de symbolisation. Vous pouvez utiliser différentes nuances de la même couleur pour chaque plage et le même niveau de transparence. Vous pouvez utiliser la même couleur mais ajouter un attribut aux tampons pour stocker un pourcentage de niveau de transparence comme décrit dans la question liée, ce qui rend 5 20 % transparent et 10 40 % transparent. L'effet visuel est 5 sera plus solide (plus sombre) que 10. Cela peut être utilisé qu'ils se chevauchent ou non, mais à mon avis, vous aurez un meilleur contrôle sur le résultat visuel final s'ils ne se chevauchent pas.

Personnellement, j'utiliserais plusieurs tampons annulaires dans la même couche pour simplifier le stockage et la gestion. J'utiliserais ensuite différentes nuances de couleur et/ou transparence (au niveau du calque ou de l'objet) en fonction du résultat final que je voulais obtenir. Il faudrait probablement quelques expérimentations pour trouver les réglages idéaux.