Suite

Convertir des pieds en degrés décimaux


J'ai besoin de convertir un tas de coordonnées stockées en pieds en degrés décimaux. J'ai trouvé une fonction dans VB.Net, bien que ses résultats ne reviennent pas correctement. Lorsque j'entre 3106972, 1417936 dans cette fonction, j'obtiens : -80.7964701731349, 32.8465039721407 où ils devraient être : -105.115621, 40.480104. Où est-ce que je me trompe ici ?

Voici la fonction :

Private Function ConvertFeetToDecimalDegrees(lat As Integer, lng As Integer) As String ' Cette fonction convertit les coordonnées de la zone nord du plan de l'état de Floride NAD83 pieds ' en coordonnées géographiques en degrés décimaux ' Configurez les paramètres du système de coordonnées. Dim A = 20925604,47 ' rayon majeur de l'ellipsoïde GRS 1980, pieds Dim Ec = 0,0818191910435 ' excentricité de l'ellipsoïde GRD 1980 Dim Ec2 = Ec * Ec ' excentricité au carré Dim AngRad = 0,0174532925199433 ' nombre de radians dans un degré Dim Pi82 / 3,14159'3535 Pi/4 Dim P1 = 29,583333333333329 * AngRad ' latitude du premier parallèle étalon Dim P2 = 30,75 * AngRad ' latitude du deuxième parallèle étalon Dim P0 = 29,0 * AngRad ' latitude d'origine Dim M0 = -84,5 * AngRad ' méridien central Dim X0 = 1968500.0 ' Fausse abscisse du méridien central, unités de la carte ' Calculer les constantes du système de coordonnées. Dim m1 = Math.Cos(P1) / Math.Sqrt(1 - (Ec2 * Math.Pow((Math.Sin(P1)), 2))) Dim m2 = Math.Cos(P2) / Math.Sqrt( 1 - (Ec2 * Math.Pow((Math.Sin(P2)), 2))) Dim t1 = Math.Tan(Pi4 - (P1 / 2)) / Math.Pow((1 - Ec * Math.Sin (P1)) / (1 + Ec * Math.Sin(P1)), (Ec / 2)) Dim t2 = Math.Tan(Pi4 - (P2 / 2)) / Math.Pow((1 - Ec * Math .Sin(P2)) / (1 + Ec * Math.Sin(P2)), (Ec / 2)) Dim t0 = Math.Tan(Pi4 - (P0 / 2)) / Math.Pow((1 - Ec * Math.Sin(P0)) / (1 + Ec * Math.Sin(P0)), (Ec / 2)) Dim n = Math.Log(m1 / m2) / Math.Log(t1 / t2) Dim F = m1 / (n * Math.Pow(t1, n)) Dim rho0 = A * F * Math.Pow(t0, n) ' Convertir la coordonnée en Latitude/Longitude. ' Calculer la longitude. lat = lat - X0 Dim Pi2 = Pi4 * 2 Dim rho = Math.Sqrt(Math.Pow(lat, 2) + (Math.Pow(rho0 - lng, 2))) Dim theta = Math.Atan(lat / ( rho0 - lng)) Dim t = Math.Pow(rho / (A * F), (1 / n)) Dim LonR = theta / n + M0 lat = lat + X0 ' Estimer la latitude Dim Lat0 = Pi2 - (2 * Math.Atan(t)) ' Remplacez l'estimation dans le calcul itératif qui ' converge vers la valeur de latitude correcte. Dim part1 = (1 - (Ec * Math.Sin(Lat0))) / (1 + (Ec * Math.Sin(Lat0))) Dim LatR = Pi2 - (2 * Math.Atan(t * Math.Pow( partie1, (Ec / 2)))) Lat0 = LatR partie1 = (1 - (Ec * Math.Sin(Lat0))) / (1 + (Ec * Math.Sin(Lat0))) LatR = Pi2 - (2 * Math.Atan(t * Math.Pow(part1, (Ec / 2)))) Debug.WriteLine(LatR & "|" & LonR) If (Math.Abs(LatR - Lat0) > 0.000000002) Then ' Convert from radians en degrés. Dim _Lat = LatR / AngRad Dim _Lng = LonR / AngRad Return _Lng.ToString + "|" + _Lat.ToString End If Return "" End Function

Il existe une formule similaire décrite dans ce message du forum Esri (pour l'État de Washington plutôt que pour la Floride), il s'agit donc certainement d'un problème qui a été résolu pour une gamme d'emplacements. Le message fait référence à Map Projections, un manuel de travail pour les bases mathématiques permettant de modifier le script pour un emplacement différent.

Cependant, cela nécessiterait une certaine familiarité avec les projections, une bonne quantité de lecture et la connaissance de la projection spécifique des données d'origine. Si vous ne le savez pas, la question devient beaucoup plus délicate et il y a un risque que des erreurs importantes soient introduites. L'erreur sera bien sûr inférieure à "quelque part en Floride alors qu'elle est censée être dans le Colorado", mais si cela est acceptable dépend de l'application (localisez-vous des villes ou des poteaux électriques ?)…

Une autre option serait d'explorer les scripts via un programme SIG (par exemple, QGIS qui est gratuit) et en utilisant leurs fonctions de transformation préexistantes. Encore une fois, cela dépend de la connaissance de la projection originale de vos données. Si vous choisissez d'emprunter cette voie, le script de la fonction devrait être une nouvelle question (parce que c'est assez différent, et parce que je ne sais pas comment y répondre.)


Les coordonnées des pieds et des degrés s'ajustent les unes aux autres si vous utilisez EPSG : 2231 NAD83 / Colorado North (ftUS) avec les paramètres suivants :

+proj=lcc +lat_1=40.78333333333333 +lat_2=39.71666666666667 +lat_0=39.33333333333334 +lon_0=-105.5 +x_0=914401.8288036576 +y_0=304800.6096012192 +ellps=GRS80 +towgs84=0,0,0,0,0,0,0,0 + units=us-ft +no_defs

En utilisant l'outil de mesure QGIS, le décalage est d'environ 21 m. J'ai également ajouté le point pour un CRS NAD27, c'est-à-dire 85 m à l'ouest de NAD83/WGS84.


Degrés décimaux

Degrés décimaux (DD) expriment les coordonnées géographiques de latitude et de longitude sous forme de fractions décimales et sont utilisées dans de nombreux systèmes d'information géographique (SIG), applications de cartographie Web telles que Google Maps et appareils GPS. Les degrés décimaux sont une alternative aux degrés, minutes et secondes (DMS). Comme pour la latitude et la longitude, les valeurs sont délimitées par ±90° et ±180° chacune.

Les latitudes positives sont au nord de l'équateur, les latitudes négatives sont au sud de l'équateur. Les longitudes positives sont à l'est du premier méridien, les longitudes négatives sont à l'ouest du premier méridien. La latitude et la longitude sont généralement exprimées dans cette séquence, la latitude avant la longitude.


Vous pouvez convertir degrés, minutes, secondes pour la latitude et la longitude jusqu'à degrés décimaux. Entrez simplement les valeurs DMS pour la latitude ou à la fois la latitude et la longueur, puis appuyez sur le bouton de conversion. Les coordonnées des degrés décimaux seront calculées et affichées sous le formulaire.

Comment convertir des degrés minutes secondes en degrés décimaux

Voyons tout d'abord les symboles :
° : degré
' : minute
" : seconde

1 minute équivaut à 60 secondes.
1 degré équivaut à 1 heure, qui est égal à 60 minutes ou 3600 secondes.

Pour calculer les degrés décimaux, nous utilisons la formule DMS en degrés décimaux ci-dessous :
Degrés décimaux = degrés + (minutes/60) + (secondes/3600)

Vous vous demandez comment taper un symbole de degré ? visitez le symbole du diplôme.

Commentaires récents

Après avoir cherché un convertisseur en ligne, je viens de remarquer que vous aviez tous les détails ici. Bon travail!!

Belle réalisation, merci. L'ajout des formules est très utile. La saisie de valeurs décimales dans Google Maps fonctionne, la saisie d'heures, de minutes et de secondes ne fonctionnait pas. L'utilisation des symboles peut être délicate : les secondes sont-elles le signe des guillemets « ou s'agit-il de deux apostrophes » ?

J'ai reçu un message d'erreur lorsque j'ai entré les secondes pour la longitude avec trois décimales. Lorsque j'ai supprimé les décimales, cela a fonctionné. Pas de problème avec Latitude.

En lisant les commentaires ci-dessous, je vois que d'autres personnes ont eu le même problème il y a longtemps. Quelqu'un sur Latlong.net doit mettre à jour ce site Web. Beaucoup de bonnes suggestions ont été faites.

L'incapacité d'entrer des fractions de secondes dans l'entrée longitudinale m'a fait commettre une erreur de 29,11514045 pieds. Cela est considéré comme inacceptable dans mes calculs. Mais merci pour un excellent point de départ pour d'autres calculs.

Cela fonctionne en degrés minutes et secondes dans Google maps tant que vous mettez la direction S ou N pour la latitude à la fin de la coordonnée ou E ou W pour la longitude.

Merci beaucoup pour cette formule

Convertisseur très utile, merci!

Je le trouverais utile, si les minutes décimales étaient acceptées, car les degrés et les minutes décimales sont un format courant (et absurde !).

(Pour les degrés décimaux et les secondes décimales, pourquoi pas ?)

Comment tenir compte des valeurs négatives inférieures à 1 degré (par exemple 0, 0, -.1) ?

La formule m'aide vraiment à convertir les coordonnées en degrés décimaux. Maintenant, je me bats pour savoir comment ajouter un signe négatif aux coordonnées X

Pourquoi cela ne génère-t-il pas de lien vers Google Maps ?

Très nécessaire. Merci

Cela m'aide à entrer l'emplacement de notre école dans notre portail U-DISE+. Merci.

J'utilise cet outil presque quotidiennement, merci!

Avez-vous une application qui, lorsque mon téléphone trouve ma position GPS, me donne la latitude et la longitude avec 8 décimales sans utiliser le convertisseur ?

Devrait être capable d'entrer des secondes décimales pour la longitude.

Votre champ de saisie est cassé pour les secondes de longitude, il manque l'attribut HTML : step="0.0000001".

j'ai des unités de cette manière comme E: 285 767.580 N: 3 123 492.940.
Je ne sais pas comment le convertir et je ne connais pas ce système de coordonnées

quelle pourrait être l'heure dans l'état de Lagos à la longitude 18 est alors qu'il est 17h00 en Éthiopie à la longitude 45 est ?

Veuillez noter que les chiffres de conversion réels sont exacts, mais qu'il n'y a AUCUNE allocation pour les valeurs : EST, ouest, NORD, sud ici.
Donc, pour être précis, vous devrez peut-être savoir quand appliquer un signe moins « - » devant les valeurs décimales. Vous devez connaître la zone générale où vous recherchez. Je me suis retrouvé en Chine, où une adresse canadienne était prévue ! autre que ça. C'est bien ! DK.

Le symbole du degré est un petit cercle ( ° ) qui est utilisé pour indiquer la largeur d'un angle ou la valeur d'un symbole de température .degré
Les utilisations du symbole du degré sont les suivantes :

placé après un nombre naturel ou un nombre décimal compris entre 0 et 360, il indique la largeur d'un angle exprimé en degrés sexagésimaux.

En particulier 0
(ou mieux 0) est la largeur d'un angle nul, 90 ° la largeur d'un angle droit, 180 ° la largeur d'un angle plat et à 360 ° la largeur d'un angle d'angle.

Si le symbole du degré est suivi de la lettre C (°C) ou de la lettre F (°F) alors il indique une température, exprimée respectivement en degrés centigrades et en degrés Fahrenheit.

Rappelons que pour l'unité de mesure kelvin (symbole K) c'est la seule unité de mesure de température qui ne nécessite pas le symbole des degrés.

Aidez-moi, s'il vous plaît. Je suis coincé avec ces coordonnées est et nord à 7 chiffres et je ne parviens pas à les convertir dans les directions appropriées.

J'ai eu le thème d'un vieux document de recherche minière. Comme indice, je sais pertinemment que c'est dans mon pays [le zimbabwe] . Le problème est que je ne sais pas où mettre les degrés et les minutes et tout. S'il vous plaît aider.

Toute aide serait grandement appréciée

J'AI PU LE FAIRE MOI-MÊME, MAIS VOUS M'AVEZ ÉCONOMISÉ UNE ÉNORME QUANTITÉ DE TRAVAIL. MERCI BEAUCOUP.

Ne prend pas en compte E/W et N/S. Comme cela peut faire une grande différence lors de la conversion, il faut ajouter un

Y a-t-il de toute façon pour convertir 315 degrés nnw en lat et long cordinance

315º (NNW) est un cap et non une coordonnée, il n'a donc pas de position fixe et donc aucune coordonnée lat/long ne peut être donnée.

Comment puis-je convertir un format GPS tel que N:856021.47, E:881612.07, en DD ?

Comment puis-je convertir21°00'00.000'00.0"N 78°"E en kilomètres

inutile pour moi : les minutes n'acceptent pas les valeurs partielles (comme donné par la phrase nmea GGA)

inutile pour moi car je ne peux pas couper et coller les valeurs lat et lon séparément, pour une raison quelconque, la copie est empêchée et sur l'URL à nouveau, je ne peux pas copier une partie.


Convertir des pieds en degrés décimaux - Systèmes d'information géographique

Répondu par :

Question

Le code que j'examine teste si un certain point appartient à un polygone spécifique. Il doit également renvoyer des polygones qui se trouvent dans une certaine plage du point.

Je passe en valeur pieds. Dans le code, il traduit les pieds en mètre (je suppose. C'est l'unité indiquée dans le sys.spatial_reference_systems pour le SRID 4326).

Ce qui m'embrouille, c'est que la valeur des pieds qui est transmise est multipliée par 0,00000272. Donc 750 pieds sont convertis en 750 X 0,00000272. Est-ce que quelqu'un sait d'où vient cette transformation numérique ?

J'ai des polygones chargés sous SRID 4326 et j'ai besoin de tester un certain point. Tous les polygones situés à 750 pieds de ce point doivent être renvoyés. Toute aide est très appréciée.

Réponses

Ah - Le géométrie le type de données explique tout !

Lorsque vous utilisez le type de données geometry, le unité de mesure du système de référence spatiale ne s'applique pas. géométrie est utilisé pour stocker les coordonnées planaires (x,y), de sorte que les résultats de tous les calculs sont donnés dans la même unité de mesure que les valeurs de coordonnées elles-mêmes sont indiquées.
Supposons que vous ayez une coordonnée géométrique à (0,0) et une coordonnée à (3,4). La distance entre eux sera toujours de 5 unités, quelle que soit l'unité de mesure dans laquelle les coordonnées sont mesurées.
- Si (3,4) signifie 3 pieds le long de l'axe x et 4 pieds en haut de l'axe y, alors la distance entre eux est de 5 pieds.
- Si (3,4) signifie 3 milles le long de l'axe x et 4 milles le long de l'axe y, alors la distance est de 5 milles.

Vous utilisez des données définies à l'aide du SRID 4326, qui est un système de coordonnées géographiques qui donne des coordonnées en degrés angulaires de latitude et de longitude. Si vous stockez ce type de données à l'aide du type de données géométrie, la distance entre deux points sera également mesurée en degrés.

. ainsi, le facteur de conversion de 0,00000272 est une tentative de conversion de degrés angulaires en pieds. Malheureusement, il s'agit d'une conversion assez imparfaite :

Un facteur de 0,00000272 suggère que la longueur de chaque degré est 1/0,00000272 = 367 647 ft
Le problème est que la distance réelle représentée par chaque degré de longitude à la surface de la terre n'est pas constante - elle diffère avec la latitude.
- A l'équateur, un degré de longitude correspond à environ 365 221 pieds, donc votre approximation n'est pas trop éloignée.
- Lorsque vous vous déplacez vers le nord jusqu'à une latitude de 30 degrés (disons, à peu près au niveau du Caire, en Égypte), la distance couverte par un degré de longitude n'est que de 316 555 pieds
- Plus au nord à 45 degrés de latitude (Milan, Italie), un degré de longitude = 258 683 ft
- Au moment où vous atteignez 60 degrés (Oslo, Norwich), un degré = 183 070 pieds
- Et, si jamais vous arrivez au pôle Nord, un degré de longitude est effectivement une distance nulle au sol.

Ainsi, votre approximation ne sera valable que si vous ne travaillez qu'avec des données situées le long de l'équateur (et, même dans ce cas, c'est une approximation).


ENVISStandardRasterSpatialRef.ConvertMapToFile, CarteX, CarteY, FichierX, FichierY

Pour un système de coordonnées projetées, spécifiez la coordonnée x (abscisse) en mètres ou en pieds. Vous pouvez spécifier un scalaire ou un vecteur de CarteX valeurs s'il s'agit d'un vecteur, le CarteY argument doit également être un vecteur avec le même nombre d'éléments :

Pour un système de coordonnées géographiques, spécifiez la coordonnée x (longitude) en degrés décimaux. Vous pouvez spécifier un scalaire ou un vecteur de CarteX valeurs s'il s'agit d'un vecteur, le CarteY argument doit également être un vecteur avec le même nombre d'éléments :

Pour un système de coordonnées projetées, spécifiez la coordonnée y (nord) en mètres ou en pieds. Pour un système de coordonnées géographiques, spécifiez la coordonnée y (latitude) en degrés décimaux.

FichierX

Une variable nommée qui contient la coordonnée x du pixel

FichierY

Une variable nommée qui contient la coordonnée y du pixel


Comprendre les coordonnées GPS

Les coordonnées GPS sont généralement affichées sous forme de latitude et de longitude. Il ne s'agit pas d'une projection vers un système de coordonnées cartésiennes (grille x, y) tel que plan d'état ou UTM, mais un système de coordonnées angulaires. Les degrés de latitude et de longitude mesurent l'angle entre un emplacement et la ligne de référence, à savoir l'équateur et Greenwich en Angleterre. L'équateur est une ligne de référence assez évidente car il crée un plan coupant le globe à mi-chemin entre le pôle Nord et le pôle Sud. Il est relativement facile à localiser puisqu'une personne debout à l'équateur ne projette aucune ombre deux fois par an (équinoxe de printemps et d'automne. Vers le 21 mars et le 21 septembre). La latitude est l'angle formé par une ligne du centre de la terre à l'équateur et une ligne du centre de la terre à votre position. La latitude est zéro à l'équateur, Nord (positif) 90 degrés au pôle Nord et Sud (négatif) 90 degrés au pôle Sud.

La longitude a une histoire beaucoup plus compliquée car elle est beaucoup plus difficile à déterminer sans GPS. La longitude est l'angle formé par une ligne allant du centre de la terre au méridien principal à Greenwich en Angleterre et une ligne allant du centre de la terre à votre position. (Un méridien est une ligne de longitude allant d'un pôle à l'autre.) Étant donné que la terre tourne à 360 degrés chaque jour, il est nécessaire de connaître l'heure très précisément afin de relier l'emplacement du soleil à cet angle. Les Anglais étaient très impliqués dans la navigation et le développement d'une horloge maritime précise afin qu'ils puissent calculer avec précision la longitude correcte. Ils ont choisi d'utiliser l'Observatoire royal de Greenwich, Londres, Angleterre pour leur méridien de référence. (Visitez http://millennium-dome.com/info/conference.htm pour plus d'informations) La longitude va de l'ouest (négatif) à 180 degrés à l'est (positif) à 180 degrés.

La latitude et la longitude sont fréquemment enregistrées en degrés, minutes et secondes. Ptolémée (environ 150 après JC) a divisé les degrés en 60 parties et ces parties en 60 parties. « Dans la traduction latine du texte, ces subdivisions sont devenues partes minutae primae et partes minutae secundae d'où dérivent nos « minutes » et « secondes » d'arc. (Brown, The Story of Maps, page 60) Cela peut être fastidieux, vous pouvez donc utiliser les degrés décimaux. Les systèmes SIG doivent utiliser ce format plus simple. Le tableau ci-dessous montre la précision de diverses unités dans la région du nord des États-Unis. Notez qu'un degré de longitude est d'environ 69 milles à l'équateur et 0 mille aux pôles. La latitude est toujours d'environ 69 milles.

Degrés décimaux

Conversion de degrés, minutes, secondes en degrés décimaux

118 degrés 8 minutes 26,2353 secondes Ouest. = -118.1406209154

118 + 8/60 + 26,2353/3600 = 118.1406209154 Rendre cette valeur négative s'il s'agit de la longitude ouest ou de la latitude sud.

Conversion de degrés décimaux en degrés, minutes, secondes

-118.1406209154 = 118 degrés 8 minutes 26,2353 secondes Ouest

W S'il est négatif, il s'agit soit de la longitude ouest, soit de la latitude sud.

118 Les degrés sont à gauche de la décimale

8 Multipliez la partie décimale (0.1406209154) par 60 pour obtenir des minutes décimales (8.4372549). Les minutes sont à gauche de la décimale.

26.2353 Multipliez la partie décimale (0.4372549) par 60 pour obtenir des secondes décimales

Deux systèmes de coordonnées projetées communs

Les systèmes de coordonnées State Plane et Universal Transverse Mercator (UTM) sont couramment utilisés dans l'industrie SIG/GPS. Les coordonnées State Plane ne sont généralement pas utilisées sur les unités GPS personnelles car il existe de nombreux systèmes de coordonnées State Plane distincts et ils varient suffisamment pour être difficiles à expliquer. L'UTM se trouve couramment sur les cartes topographiques de l'USGS et peut donc être utile pour les amateurs de plein air qui utilisent ces cartes. Les unités sont des mètres à partir d'un point de référence. Nous sommes dans la zone UTM 11 Nord. Chaque zone couvre 6 degrés de longitude. Son origine est à l'équateur et son méridien central (le méridien central de la zone 11 est de 117 degrés W). Une fausse abscisse de 500 000 est utilisée pour s'assurer que toutes les coordonnées sont positives. Les unités seront X mètres à l'est et Y mètres au nord. (Notez qu'il y a 3,2808 pieds/mètre)

Les deux systèmes de référence les plus couramment utilisés aujourd'hui sont le WGS 84 (Système géodésique mondial de 1984. Un système de référence géocentrique et de coordonnées géographiques créé par l'armée américaine) et le NAD83 (Datum nord-américain de 1983. Un système de référence géocentrique et de coordonnées graphiques basé sur l'ellipsoïde du Système de référence géodésique (GRS80) de 1980. Principalement utilisé en Amérique du Nord, ses mesures sont obtenues à partir de données terrestres et satellitaires.) Un système de référence moins courant est le NAD27. (North American Datum de 1927. Le principal système de référence géodésique local et de coordonnées géographiques utilisé pour cartographier les États-Unis au milieu du 20e siècle, référencé au sphéroïde Clarke de 1866 et un point initial à Meades Ranch, Kansas. Caractéristiques sur Les cartes topographiques de l'USGS, y compris les coins des cartes quadrangulaires de 7,5 minutes, sont référencées au NAD27. Il est progressivement remplacé par le système de référence nord-américain de 1983.)

Déclinaison magnétique

La déclinaison magnétique relie le nord magnétique (où pointe une aiguille) au nord géographique (pôle nord). Vous pouvez aller sur le site Web de la NOAA pour calculer la déclinaison actuelle pour votre région. http://www.ngdc.noaa.gov/ Déclinaison La déclinaison change avec le temps et varie selon l'emplacement.

Certaines unités GPS ont une boussole numérique intégrée (coûteuse) et d'autres utilisent un relèvement calculé à partir des coordonnées GPS collectées le long de votre chemin (parcours que vous avez suivi, pas nécessairement vers où vous allez, et NON vers où l'unité pointe). L'utilisation de la boussole sur un appareil GPS est souvent difficile à bien faire et donc déconseillée. Une option de haute qualité assez facile à utiliser (instructions incluses) est la boussole de visée Silva Ranger CLQ avec lunette à quadrants. Cette boussole a un miroir et une encoche de visée pour une visée précise. La lunette quadrant lit en unités comme vous en trouvez normalement sur les descriptions légales et par incréments de 2 degrés pour une résolution fine. Il existe également un ajustement de la déclinaison par engrenage afin que la compensation de la déclinaison devienne automatique et stable. Le prix est d'environ 60 $.


FAQ : Qu'est-ce que le système de coordonnées Carter ?

Le système de coordonnées Carter est une grille terrestre, basée sur la latitude et la longitude, utilisée pour localiser les données des puits de pétrole et de gaz dans le Kentucky. Le système a été développé par la Carter Oil Company pour imiter le système de localisation des cantons et des parcours dans les zones qui n'avaient pas été arpentées. L'État est divisé en une grille régulière avec chaque cellule (ou "quad") représentant cinq minutes de latitude par cinq minutes de longitude. Ces quads reçoivent des lettres (équivalentes au canton) commençant par "A" au sud et augmentant par "Z" et "AA" jusqu'à "GG" vers le nord. Les quads se voient attribuer des numéros (équivalents à la plage) commençant par zéro (0) à l'ouest et augmentant jusqu'à 92 à l'est. Chaque quad de cinq minutes sur cinq minutes est subdivisé en 25 sections d'une minute sur une minute. Dans la section d'une minute, l'emplacement est localisé en spécifiant la distance entre une paire adjacente de limites de section d'une minute et le puits. La coordonnée Carter est écrite en spécifiant une paire de séquences à partir des limites de section d'une minute et de la limite de référence (nord, sud, est ou ouest) pour chacune, le numéro de section d'une minute, la lettre quadruple de cinq minutes, et le nombre quad de cinq minutes. Une carte des coordonnées Carter et un index topographique du Kentucky sont disponibles sur demande, contactez le Public Information Center (Publication Sales).

Un emplacement de coordonnées Carter est défini uniquement pour le système de référence nord-américain de 1927 (NAD27). Si vous utilisez l'outil de conversion de coordonnées KGS pour convertir un emplacement NAD83 en coordonnées Carter, la sortie sera uniquement NAD27.

J'ai une coordonnée Carter et je souhaite la convertir en latitude et longitude.


Conversion des coordonnées de degrés décimaux en éventuellement EPSG 4326

On m'a donné des instructions pour utiliser une API et j'ai du mal à comprendre comment convertir les coordonnées dans le bon format. Selon la documentation de l'API, je suis censé transmettre des points ou un tableau de points de polygone :

Pour effectuer une requête de point, qui trouve la parcelle qui contient le point de requête donné, faites une requête comme ci-dessous : https://reportallusa.com/api/start_parcels_txn.php?client=xxxxx&si_srid=4326&spatial_intersect=[wkt_geometry] Où [wkt_geometry ] est une géométrie de point ou de polygone OGC Well-Known Text codée par URL. Le système de référence spatiale est WGS-84 lat/lon (EPSG 4326).

Dans l'exemple, on me donne des coordonnées qui ont été converties en quelque chose de différent des degrés décimaux :

Par exemple, pour effectuer une requête de point à la coordonnée (-9663031.13, 3962292.03) qui se trouve dans la parcelle au 1400 University Blvd, Birmingham, AL, formez une chaîne de points : POINT(-9663031.13, 3962292.03) puis codez-la et transmettez-la comme Valeur "spatial_intersect" : https://reportallusa.com/api/start_parcels_txn.php?client=xxxxx&spatial_intersect=POINT(-9663031.13 %203962292.03) La réponse du serveur est :

Maintenant, je n'ai jamais vu de coordonnées dans ce type de format. J'ai regardé http://proj4.org/ pour des outils de conversion ou tout ce qui pourrait être utile, mais en vain.

Quelqu'un a-t-il une idée du format dans lequel se trouvent ces coordonnées et, si oui, comment les convertir dans iOS ? Merci d'avance.


Distance

La distance loxodromique entre deux points A et B (sur le géoïde de référence WGS84) peut être approchée du double de la moyenne quadratique des deux distances ci-dessous si la différence de latitudes n'est pas trop importante (inférieure à environ 10°) :

distance latitudinale le long d'un méridien (exact) distance latitudinale (en mètres) = (latitude décimale A - latitude décimale B) * 111 120 m distance longitudinale le long d'un parallèle moyen (approximation la plus élevée la différence des deux latitudes, la plus faible est la précision ) distance longitudinale (en mètres) ≈ (longitude décimale A - longitude décimale B) * cos(latitude moyenne) * 111 120m

En pratique, la plupart des objets dans OSM (y compris les plus grands comme les côtes et les frontières terrestres des pays) sont tracés avec de petits segments dont les deux extrémités ont des latitudes très proches dont la différence est bien inférieure à 1° si ce n'est pas le cas les polygones devraient être amélioré pour ajouter des points intermédiaires manquants si les arcs ne sont pas tracés le long d'un parallèle ou d'un méridien (cela devrait être fait pour les routes).

La distance effective sur les autoroutes/voies ferrées/voies navigables ne peut pas être calculée exactement ainsi, à cause de l'approximation des courbes par des polylignes, et à cause des différences supplémentaires d'altitude (et de l'imprécision sur le modèle de données de terrain) et de l'impossibilité de suivre exactement une courbe théorique moyennée.


2.2 Le besoin de systèmes de coordonnées

Les emplacements à la surface de la Terre sont mesurés et représentés en termes de coordonnées une coordonnée est un ensemble de deux nombres ou plus qui spécifie la position d'un point, d'une ligne ou d'une autre figure géométrique par rapport à un système de référence. Le système le plus simple de ce genre est un système de coordonnées cartésiennes, du nom du mathématicien et philosophe du XVIIe siècle René Descartes. Un système de coordonnées cartésiennes, comme celui ci-dessus sur la figure 2, est simplement une grille formée par l'assemblage de deux échelles de mesure, une horizontale (x) et une verticale (y). Le point auquel x et y sont égaux à zéro est appelé le origine du système de coordonnées. Dans l'illustration ci-dessus, l'origine (0,0) est située au centre de la grille (l'intersection des deux lignes en gras). Toutes les autres positions sont spécifiées par rapport à l'origine. La coordonnée du coin supérieur droit de la grille est (6,3). Le coin inférieur gauche est (-6,-3).

Les systèmes de coordonnées cartésiennes et autres (plans) à deux dimensions sont pratiques en raison de leur simplicité. Ils ne sont pas parfaitement adaptés à la spécification de positions géographiques. Cependant, le système de coordonnées géographiques, comme le montre la figure 3, est conçu spécifiquement pour définir des positions sur la surface à peu près sphérique de la Terre. Au lieu des deux échelles de mesure linéaires x et y, le systèmes de coordonnées géographiques réunir deux échelles de mesure courbes.

Vous avez probablement déjà rencontré les termes latitude et longitude dans vos études. Une comparaison de ces deux échelles est donnée ci-dessous dans la figure 4. L'échelle nord-sud, appelée latitude (désigné par le symbole grec phi), va de +90° (ou 90° N) au pôle Nord à -90° (ou 90° S) au pôle Sud tandis que la équateur est de 0°. Une ligne de latitude est également connue sous le nom de parallèle.

L'échelle est-ouest, appelée longitude (conventionnellement désigné par le symbole grec lambda), va de +180° à -180°. Parce que la Terre est ronde, +180° (ou 180° E) et -180° (ou 180° W) sont la même ligne de quadrillage. Une ligne de longitude s'appelle un méridien. Cette ligne de grille +/- 180 est à peu près la Ligne de date internationale, qui a des déviations qui contournent certains territoires et groupes d'îles afin qu'ils n'aient pas besoin de faire face à la confusion des lieux voisins étant deux jours différents. En face de la ligne de date internationale de l'autre côté du globe se trouve le premier méridien, la ligne de longitude définie par traité international comme 0°. Aux latitudes plus élevées, la longueur des parallèles diminue jusqu'à zéro à 90° nord et sud. Les lignes de longitude ne sont pas parallèles, mais convergent vers les pôles. Ainsi, alors qu'un degré de longitude à l'équateur est égal à une distance d'environ 111 kilomètres, cette distance diminue jusqu'à zéro aux pôles.

Essayez ceci : Application de pratique du système de coordonnées géographiques

Avez-vous déjà rencontré les termes « latitude » ou « longitude » ? Connaissez-vous bien le système de coordonnées géographiques, vraiment ? Notre expérience est que bien que tous ceux qui entrent dans cette classe aient entendu parler de latitude et de longitude, seulement environ la moitié peut pointer vers l'emplacement sur une carte qui est spécifié par une paire de coordonnées géographiques. Les sites Web liés ci-dessous vous permettent de tester vos connaissances. Vous vous entraînerez en cliquant sur des emplacements sur un globe spécifiés par des coordonnées géographiques générées aléatoirement.

2.2.1 Coordonnées géographiques

Nous avons discuté du fait que la latitude et la longitude sont mesurées en degrés, mais qu'en est-il lorsque nous avons besoin d'une mesure de granularité plus fine ? Pour enregistrer les coordonnées géographiques, nous pouvons encore diviser les degrés en minutes et secondes. Le degré est égal à soixante minutes, et chaque minute égale soixante secondes. Les coordonnées géographiques doivent souvent être converties afin de géo-enregistrer une couche de données sur une autre. Les coordonnées géographiques peuvent être exprimées en degrés décimaux, ou dans degrés, minutes et secondes. Parfois, vous devez passer d'un formulaire à un autre.

Pour convertir la latitude de -89.40062 de degrés décimaux en degrés, minutes, secondes :

Soustraire le nombre de degrés entiers (89°) du total (89,40062°). (Le signe moins est utilisé dans le format de degré décimal uniquement pour indiquer que la valeur est une longitude ouest ou une latitude sud.) Dans cet exemple, le signe moins indique le sud, alors gardez une trace de cela.

Multipliez le reste par 60 minutes (0,40062 x 60 = 24,0372).

Soustraire le nombre de minutes entières (24') du produit.

Multipliez le reste par 60 secondes (.0372 x 60 = 2.232). Arrondissez (à la seconde près dans ce cas).

Assemblez les pièces le résultat est 89° 24' 2" S. Si le point de départ avait été la Longitude de -89,400062, la seule différence serait que le S ci-dessus serait remplacé par un W.

Pour convertir 43° 4' 31" de degrés, minutes, secondes en degrés décimaux, utilisez la formule simple ci-dessous :
DD = Degrés + (Minutes/60) + (Secondes/3600)

Divisez le nombre de secondes par 60 (31 ÷ 60 = 0,5166).

Ajoutez le quotient de l'étape (1) au nombre entier de minutes (4 + 0,5166).

Divisez le résultat de l'étape (2) par 60 (4,5166 ÷ 60 = 0,0753).

Ajoutez le quotient de l'étape (3) au nombre de degrés entiers (43 + 0,0753).

Quiz d'entraînement

Les étudiants inscrits à Penn State devraient revenir maintenant pour répondre au questionnaire d'auto-évaluation sur Les coordonnées géographiques.

Vous pouvez faire des tests pratiques autant de fois que vous le souhaitez. Ils ne sont pas notés et n'affectent en aucun cas votre note.

2.2.2 Coordonnées planes

Jusqu'à présent, vous avez lu sur les systèmes de coordonnées cartésiennes, mais ce n'est pas le seul type de système de coordonnées 2D. UNE système de coordonnées plan peut être considérée comme la juxtaposition de deux échelles de mesure. En d'autres termes, si vous deviez placer deux règles à angle droit, de sorte que les marques "0" des règles soient alignées, vous définiriez un système de coordonnées planes. Les règles sont appelées « axes ». Tout comme dans les coordonnées cartésiennes, l'emplacement absolu de tout point de l'espace dans le système de coordonnées planes est défini en termes de mesures de distance le long des axes x (est-ouest) et y (nord-sud). Une position définie par les coordonnées (1,1) est située une unité à droite et une unité au-dessus de l'origine (0,0). La grille de Mercator transverse universelle (UTM) est un type largement utilisé de système de coordonnées de plan géographique dans lequel les positions sont spécifiées sous forme d'abscisse (distances, en mètres, à l'est d'une origine) et d'ordonnées (distances au nord de l'origine).

Certaines transformations de coordonnées sont simples. La transformation de coordonnées planes non géoréférencées en coordonnées polaires non géoréférencées, décrite plus en détail plus loin dans le chapitre, illustrée ci-dessous n'implique rien de plus que le remplacement d'un type de coordonnées par un autre.

2.2.3 UTM : Mercator transverse universel

La grille du système de coordonnées géographiques des latitudes et des longitudes se compose de deux incurvé échelles de mesure pour s'adapter à la forme presque sphérique de la Terre. Comme indiqué ci-dessus, les coordonnées géographiques peuvent être spécifiées en degrés, minutes et secondes d'arc. Les grilles courbes ne sont pas pratiques à utiliser pour tracer des positions sur des cartes plates. De plus, le calcul des distances, des directions et des surfaces avec des coordonnées sphériques est fastidieux par rapport à celui avec des coordonnées planes. Pour ces raisons, les cartographes et les responsables militaires en Europe et aux États-Unis ont développé le système de coordonnées UTM. Les grilles UTM sont désormais standard non seulement sur les cartes topographiques imprimées, mais aussi pour le référencement géographique des données numériques qui composent la « carte nationale » émergente des États-Unis (NationalMap.gov).

« Transverse Mercator » fait référence à la manière dont les coordonnées géographiques sont transformées d'un modèle sphérique de la Terre en coordonnées planes. L'acte de transformer mathématiquement les coordonnées sphériques géographiques en coordonnées planes déplace nécessairement la plupart (mais pas toutes) des coordonnées transformées dans une certaine mesure. Pour cette raison, l'échelle de la carte varie dans les grilles du système de coordonnées UTM projetées (plan). Ainsi, les coordonnées UTM fournissent des spécifications de localisation qui sont précises, mais ont des quantités connues d'erreur de position en fonction de l'endroit où se trouve le lieu.

Shown below is the southwest corner of a 1:24,000-scale (for which 1 inch on the map represents 2000 ft. in the world) State College topographic map in Centre County, PA, published by the United States Geological Survey (USGS). Note that the geographic coordinates (40° 45' N latitude, 77° 52' 30" W longitude) of the corner are specified. Also shown, however, are ticks and labels representing two plane coordinate systems, the Universal Transverse Mercator (UTM) system and the State Plane Coordinates (SPC) system. The tick on the west edge of the map labeled "4515" represents a UTM grid line (called a "northing") that runs parallel to, and 4,515,000 meters north of, the equator. Ticks labeled "258" and "259" represent grid lines that run perpendicular to the equator and 258,000 meters and 259,000 meters east, respectively, of the origin of the UTM Zone 18 North grid (see its location on Fig 6 above). Unlike longitude lines, UTM "eastings" are straight and do not converge upon the Earth's poles.

The Universal Transverse Mercator system is not really universal, but it does cover nearly the entire Earth surface. Only polar areas--latitudes higher than 84° North and 80° South--are excluded. (Polar coordinate systems are used to specify positions beyond these latitudes.) The UTM system divides the remainder of the Earth's surface into 60 zones, each spanning 6° of longitude. These are numbered west to east from 1 to 60, starting at 180° West longitude (roughly coincident with the International Date Line).

The illustration above depicts UTM zones as if they were uniformly "wide" from the Equator to their northern and southern limits. In fact, since meridians converge toward the poles on the globe, every UTM zone tapers from 666,000 meters in "width" at the Equator (where 1° of longitude is about 111 kilometers in length) to only about 70,000 meters at 84° North and about 116,000 meters at 80° South.

To clarify this, the illustration below depicts the area covered by a single UTM coordinate system grid zone. Each UTM zone spans 6° of longitude, from 84° North to 80° South. Each UTM zone is subdivided along the equator into two halves, north and south.

The illustration above shows how UTM coordinate grids relate to the area of coverage illustrated above. The north and south halves are shown side by side for comparison. Each half is assigned its own origin. The north south zone origins are positioned to south and west of the zone. North zone origins are positioned on the Equator, 500,000 meters west of the central meridian for that zone. Origins are positioned so that every coordinate value within every zone is a positive number. This minimizes the chance of errors in distance and area calculations. By definition, both origins are located 500,000 meters west of the central meridian of the zone (in other words, the easting of the central meridian is always 500,000 meters E). These are considered "false" origins since they are located outside the zones to which they refer. UTM eastings specifying places within the zone range from 167,000 meters to 833,000 meters at the equator. These ranges narrow toward the poles. Northings range from 0 meters to nearly 9,400,000 in North zones and from just over 1,000,000 meters to 10,000,000 meters in South zones. Note that positions at latitudes higher than 84° North and 80° South are defined in Polar Stereographic coordinate systems that supplement the UTM system.

The distorted ellipse graph below shows the amount of distortion on a UTM map. This kind of plot will be explained in more detail below the key thing to note here is that the size and shape of features plotted in red indicate the amount of size and shape distortion across the map (a wide range in sizes indicates substantial area distortion, a range from circles to flat ellipses indicates substantial shape distortion). The ellipses centered within the highlighted UTM zone are all the same size and shape. Away from the highlighted zone, the ellipses steadily increase in size, although their shapes remain uniformly circular. This pattern indicates that scale distortion is minimal within Zone 30, and that map scale increases away from that zone. Furthermore, the ellipses reveal that the character of distortion associated with this projection is that shapes of features as they appear on a globe are preserved while their relative sizes are distorted. Map projections that preserve shape by sacrificing the fidelity of sizes are called conforme projections. The plane coordinate systems used most widely in the U.S., UTM and SPC (the State Plane Coordinates system), are both based upon conformal projections.

The Transverse Mercator projection illustrated above minimizes distortion within UTM zone 30 by putting that zone at the center of the projection. Fifty-nine variations on this projection are used to minimize distortion in the other 59 UTM zones. In every case, distortion is no greater than 1 part in 1,000. This means that a 1,000 meter distance measured anywhere within a UTM zone will be no worse than + or - 1 meter off.

One disadvantage of the UTM system is that multiple coordinate systems must be used to account for large entities. The lower 48 United States, for instance, spreads across ten UTM zones. The fact that there are many narrow UTM zones can lead to confusion. For example, the city of Philadelphia, Pennsylvania is east of the city of Pittsburgh. If you compare the Eastings of centroids representing the two cities, however, Philadelphia's Easting (about 486,000 meters) is less than Pittsburgh's (about 586,000 meters). Pourquoi? Because although the cities are both located in the U.S. state of Pennsylvania, they are situated in two different UTM zones. As it happens, Philadelphia is closer to the origin of its Zone 18 than Pittsburgh is to the origin of its Zone 17. If you were to plot the points representing the two cities on a map, ignoring the fact that the two zones are two distinct coordinate systems, Philadelphia would appear to the west of Pittsburgh. Inexperienced GIS users make this mistake all the time. Fortunately, GIS software is getting sophisticated enough to recognize and merge different coordinate systems automatically.

Quiz d'entraînement

Les étudiants inscrits à Penn State doivent revenir maintenant pour répondre au questionnaire d'auto-évaluation sur le UTM Coordinates.

Vous pouvez faire des tests pratiques autant de fois que vous le souhaitez. Ils ne sont pas notés et n'affectent en aucun cas votre note.

2.2.4 State Plane Coordinates

The UTM system was designed to meet the need for plane coordinates to specify geographic locations globally. Focusing on just the U.S., in consultation with various state agencies, the U.S. National Geodetic Survey (NGS) devised the State Plane Coordinate System with several design objectives in mind. Chief among these were:

  1. plane coordinates for ease of use in calculations of distances and areas
  2. all positive values to minimize calculation errors and
  3. a maximum error rate of 1 part in 10,000.

As discussed above, plane coordinates specify positions in flat grids. Map projections are needed to transform latitude and longitude coordinates to plane coordinates. The designers of the SPCS did two things to minimize the inevitable distortion associated with projecting the Earth onto a flat surface. First, they divided the U.S. into 124 relatively small zones that cover the 50 U.S. states. Second, they used slightly different map projection formulae for each zone, one that minimizes distortion along either the east-west or north-south line depending on the orientation of the zone. The curved, dashed red lines in the illustration below represent the two lignes standard that pass through each zone. Standard lines indicate where a map projection has zero area or shape distortion (some projections have only one standard line).

As shown below, some states are covered with a single zone while others are divided into multiple zones. Each zone is based upon a unique map projection that minimizes distortion in that zone to 1 part in 10,000 or better. In other words, a distance measurement of 10,000 meters will be at worst one meter off (not including instrument error, human error, etc.). The error rate varies across each zone, from zero along the projection's standard lines to the maximum at points farthest from the standard lines. Errors will be much lower than the maximum at most locations within a given SPC zone. SPC zones achieve better accuracy than UTM zones because they cover smaller areas, and so are less susceptible to projection-related distortion.

As we have seen above, positions in any coordinate system are specified relative to an origin. Like UTM zones, SPC zone origins are defined so as to ensure that every easting and northing in every zone are positive numbers. As shown in the illustration below, SPC origins are positioned south of the counties included in each zone. The origins coincide with the central meridian of the map projection upon which each zone is based. The false origin of the Pennsylvania North zone, is defined as 600,000 meters East, 0 meters North. Origin eastings vary from zone to zone from 200,000 to 8,000,000 meters East.

The SPCS zones are identified with a 4 digita FIPS code, the first two digits represents the state and the second the zone (e.g., PA has a FIPS code of 37 with 2 zones, 1 and 2, thus 3701 for the nothern zone and 3702 for the sourthern). The starting "0" for states in the 1-9 range is typically dropped thus for CA, as an example, the most norther SPCS zone is 401.

One place you can look up all zone numbers is here: USA State Plane Zones NAD83

Shown below is the southwest corner of the same 1:24,000-scale topographic map used as an example above. Along with the geographic coordinates (40 45' N latitude, 77° 52' 30" W longitude) of the corner and UTM tick marks discussed above, SPCS eastings and northings are also included. The tick labeled "1 970 000 FEET" represents a SPC grid line that runs perpendicular to the equator and 1,970,000 feet east of the origin of the Pennsylvania North zone. Notice that, in this example, SPC system coordinates are specified in feet rather than meters. The SPC system switched to use of meters in 1983, but most existing topographic maps are older than that and still give the specification in feet (as in the example below). The origin lies far to the west of this map sheet. Other SPC grid lines, called "northings" (the one for 220,000 FEET is shown), run parallel to the equator and perpendicular to SPC eastings at increments of 10,000 feet. Unlike longitude lines, SPC eastings and northings are straight and do not converge upon the Earth's poles.

SPCs, like all plane coordinate systems, pretend the world is flat. The basic design problem that confronted the geodesists who designed the State Plane Coordinate System was to establish coordinate system zones that were small enough to minimize distortion to an acceptable level, but large enough to be useful.

Most SPC zones are based on either a Mercator transverse ou alors Lambert Conic Conformal map projection whose parameters (such as standard line(s) and central meridians) are optimized for each particular zone. "Tall" zones like those in New York state, Illinois, and Idaho are based upon unique Transverse Mercator projections that minimize distortion by running two standard lines north-south on either side of the central meridian of each zone, much as the same projection is used for UTM zones. "Wide" zones like those in Pennsylvania, Kansas, and California are based on unique Lambert Conformal Conic projections (see below for more on this and other projections) that run two standard lines (standard parallels, in this case) west-east through each zone. (One of Alaska's zones is based upon an "oblique" variant of the Mercator projection. That means that instead of standard lines parallel to a central meridian, as in the transverse case, the Oblique Mercator runs two standard lines that are tilted so as to minimize distortion along the Alaskan panhandle.)

These two types of map projections share the property of conformality, which means that angles plotted in the coordinate system are equal to angles measured on the surface of the Earth. As you can imagine, conformality is a useful property for land surveyors, who make their livings measuring angles.

This section has hinted at some of the characteristics of map projections and how they are used to relate plane coordinates to the globe. Next, we delve more deeply into the topic of map projections, a topic that has fascinated many mathematicians and others over centuries.

Quiz d'entraînement

Les étudiants inscrits à Penn State doivent revenir maintenant pour répondre au questionnaire d'auto-évaluation sur le Coordonnées du plan d'état.

Vous pouvez faire des tests pratiques autant de fois que vous le souhaitez. Ils ne sont pas notés et n'affectent en aucun cas votre note.


Intimité

Nous ne collectons pas d'informations auprès de nos utilisateurs. Seuls les e-mails et les réponses sont enregistrés dans nos archives. Les cookies ne sont utilisés dans le navigateur que pour améliorer l'expérience utilisateur.

Certaines de nos calculatrices et applications vous permettent d'enregistrer des données d'application sur votre ordinateur local. Ces applications - en raison des restrictions du navigateur - enverront des données entre votre navigateur et notre serveur. Nous ne sauvegardons pas ces données.

Google utilise des cookies pour diffuser nos annonces et gérer les statistiques des visiteurs. Veuillez lire la confidentialité et les conditions de Google pour plus d'informations sur la façon dont vous pouvez contrôler la diffusion d'annonces et les informations collectées.

AddThis utilise des cookies pour gérer les liens vers les réseaux sociaux. Veuillez lire AddThis Privacy pour plus d'informations.