Suite

Comment convertir des éléments de mise en page en graphiques


J'ai de nombreux projets (mxd) et j'aimerais convertir TOUS les éléments "en direct" comme les légendes, les barres d'échelle, les textes d'échelle, etc. en graphique automatiquement à l'aide d'arcpy. Y a-t-il un moyen? Dans les questions et réponses, je n'ai rien trouvé qui puisse m'aider avec cela.

Ces éléments ont leurs noms, par ex. Légende, barre d'échelle et ainsi de suite. Si je ne veux pas tous les convertir, comment sélectionner l'élément à convertir ? Car il peut y avoir plusieurs éléments avec le même nom, par exemple 3 légendes avec "Legend" comme nom de l'élément. Quelqu'un pourrait-il aider?

ArcGIS for Desktop 10.1 Basic, Python 2.7


Vous pouvez utiliser des arcobjects pour cela en saisissant l'enveloppe de l'élément et en la convertissant en graphique :

Cet exemple montre comment procéder pour l'élément de légende.

Conversion de la légende en IGraphicsComposite en C#

// Convertir la légende en graphiques IPageLayout pageLayout = mxDoc.PageLayout; IActiveView activeView = (IActiveView) pageLayout ; IGraphicsContainer graphicsContainer = pageLayout as IGraphicsContainer; graphicContainer.Reset(); élément IElement = graphicsContainer.Next(); while (élément != null) { if (l'élément est IMapSurroundFrame) { IMapSurround mapSurround = ((IMapSurroundFrame)element).MapSurround; if (mapSurround est ILegend) { ILegend legend = (ILegend)mapSurround; IGraphicsComposite graphComp = (IGraphicsComposite)légende ; IEnumElement enumElem = graphComp.get_Graphics(activeView.ScreenDisplay, element.Geometry.Envelope);… } } element = graphicsContainer.Next(); }

US7792331B2 - Composition de graphiques matriciels et vectoriels dans les systèmes d'information géographique - Google Brevets

Montré dans la Fig. 6C est une partie des métadonnées de majrds.dbf. Le fichier majrds.prj contient le texte suivant :

PROJETS[« Personnalisé »,
GEOGCS["GCS_North_American_1983_HARN",
DATUM["D_North_American_1983",
SPHÉROIDDE["GRS_1980",6378137,298.257222101]],
PRIMEM["Greenwich",0],
UNITÉ [« Degré », 0,0174532925199433]],
PROJECTION[« Albers »],
PARAMÈTRE["False_Easting",400000],
PARAMETRE["Faux_Nord",0],
PARAMETRE["Méridien_Central",−84],
PARAMÈTRE["Standard_Parallel_1",24],
PARAMÈTRE["Standard_Parallèle_2",31.5],
PARAMETRE["Central_Parallèle",24],
UNITÉ["Mètre",1]]

Plus précisément, le fichier de projection indique que le fichier de forme majrds.shp utilise un système de coordonnées cartésiennes à deux dimensions obtenu en projetant le GCS_North_AmericanSystème de coordonnées géographiques 1983_HARN avec coordonnées D_North_American, basé sur un ellipsoïde ayant un demi-grand rayon égal à 6378137 mètres et un aplatissement inverse de 298,257 en utilisant des unités angulaires nommées « degrés » avec un facteur de conversion de 0,0174532925199433 en radians. La projection est une projection d'Albers avec les paramètres False_Easting=400000, False_Northing=0, méridien central=−84, premier parallèle standard=24, deuxième parallèle standard=31,5, parallèle central=24, en utilisant des unités linéaires nommées « mètre » avec un facteur de conversion de 1 à mètres.

  • CS (système de coordonnées)=GeoCS (géographique)|ProjCS (projeté)
  • GeoCS=Datum, Orientation de l'Axe, Unité Angulaire
  • Datum=Ellipsoïde, Premier méridien
  • Premier méridien = décalage de Greenwich
  • Ellipsoïde=semi-grand axe, semi-petit axe (ou aplatissement, aplatissement inverse)
  • ProjCS=GeoCS, Paramètres de méthode de projection et amp, Orientation de l'axe, Unité linéaire
  • Méthode de projection=Albers, Mercator, etc.

Systèmes d'information géographique

En termes simples, les systèmes d'information géographique sont un type particulier de technologie de l'information qui intègre des données et des informations provenant de diverses sources sous forme de cartes. Notre cours fournit une introduction aux concepts clés de la technologie SIG avec des applications dynamiques du monde réel. Ce cours couvre l'essentiel de la cartographie, de la gestion des données géospatiales, de l'analyse géospatiale des modèles vectoriels et raster, de la cartographie Web et d'autres sujets qui forment les couches fondamentales des systèmes d'information géographique.

Conditions préalables) : Rien

Après avoir terminé ce cours, vous devriez être capable de :

  • Rappeler les concepts fondamentaux des systèmes d'information géographique et de l'anatomie cartographique
  • Définir les principes cartographiques et la gestion des données géospatiales
  • Identifier les types de modèles de données, tels que vecteur et raster
  • Reconnaître les principes de l'analyse géospatiale et de la cartographie Web
  • Lister les bases de la gestion de projet de systèmes d'information géographique

Systèmes d'Information Géographique Module 1
Introduction aux systèmes d'information géographique

  • Cartes mentales
  • Poser des questions géographiques
  • Concepts géographiques
  • Lieu
  • Direction
  • Distance
  • Espace
  • La navigation
  • Défini par SIG
  • Fonctionnalités et approches SIG

Systèmes d'Information Géographique Module 2
Données, informations et où les trouver

  • Données et informations
  • Fichiers et formats
  • Données À propos des données
  • Recherche de données
  • Descriptions et résumés
  • Mesures de distribution
  • Mesures de tendance centrale
  • Mesures de dispersion
  • Classification des données

Systèmes d'Information Géographique Module 3
Carte Anatomie

  • Cartes et types de cartes
  • Cartes de référence
  • Cartes thématiques
  • Cartes dynamiques
  • Échelle de la carte
  • Systèmes de coordonnées
  • Projections cartographiques
  • Abstraction de la carte
  • Contenu de la carte et généralisation

Systèmes d'Information Géographique Module 4
Principes cartographiques

  • Bases de la couleur
  • Modèles de couleur
  • Choix de couleurs
  • Directives de base sur les symboles
  • Symbolisation proportionnelle
  • Conception cartographique
  • Éléments de carte
  • Typographie et placement d'étiquettes
  • Conception de carte

Systèmes d'Information Géographique Module 5
Gestion des données géospatiales

  • Acquisition de données géographiques
  • Types de données
  • Échelle de mesure
  • Capture de données primaires
  • Capture de données secondaire
  • Gestion de bases de données géospatiales
  • Systèmes de gestion de bases de données relationnelles
  • Jointures et relations
  • Formats de fichier
  • Formats de fichiers vectoriels
  • Formats de fichier raster

Systèmes d'Information Géographique Module 6
Modèles de données pour SIG

  • Modèles de données raster
  • Avantage/Inconvénients du modèle raster
  • Modèles de données vectorielles
  • Structures de modèles de données vectorielles
  • Avantages/Inconvénients du modèle vectoriel
  • Imagerie par satellite
  • Photographie aérienne

Systèmes d'Information Géographique Module 7
Analyse géospatiale I : Opérations vectorielles

  • Analyse à couche unique
  • mise en mémoire tampon
  • Opérations de géotraitement
  • Analyse multicouche
  • Options de géotraitement multicouche
  • Jointure spatiale
  • Erreurs de superposition

Systèmes d'Information Géographique Module 8
Analyse géospatiale II : données raster

  • Géotraitement de base avec des rasters
  • Analyse à couche unique
  • Analyse multicouche
  • Échelle d'analyse
  • Opérations locales
  • Opérations de quartier
  • Opérations de zone
  • Opérations mondiales
  • Analyse de surface : interpolation spatiale
  • Création de surfaces
  • Cartographie du relief

Systèmes d'Information Géographique Module 9
Cartographie Web

  • Origines et avancées
  • Modèle serveur-client
  • Possibilités nouvelles et émergentes
  • SIG dans le Cloud
  • Crowdsourcing
  • Mappages de tuiles et WMS
  • But et fonction
  • Système d'adressage des tuiles
  • Projection Web Mercator
  • Limites
  • Graphiques vectoriels interactifs

Systèmes d'Information Géographique Module 10
Gestion de projet SIG

  • Bases de la gestion de projet
  • Groupes de processus PMBOK
  • Échec du projet
  • Outils et techniques
  • Planification
  • Travailler avec des données CAO
  • Développement d'applications
  • Série de cartes
  • Transformations grille-sol

**Les plans sont sujets à changement, car les cours et le matériel sont mis à jour.**

Ed4Career s'engage à être à la fois soucieux de l'environnement et à faciliter vos études ! Nous rendons votre éducation mobile ! Tous nos manuels sont désormais fournis sous forme de manuels électroniques. Vous pouvez y accéder sur votre ordinateur portable, votre tablette ou votre appareil mobile et étudier à tout moment, n'importe où.

Le passage des livres physiques aux livres électroniques signifie que vous obtenez la version la plus récente et la plus à jour disponible. Cela rend également votre formation plus accessible, vous pouvez donc étudier partout où vous avez votre téléphone ou votre tablette. La meilleure partie est que tout le matériel est inclus dans le coût de votre formation, il n'y a donc PAS de frais supplémentaires pour les livres !

Connexion Internet

*Les connexions Internet commutées se traduiront par une expérience en ligne diminuée. Les pages de la classe peuvent se charger lentement et il peut être impossible de visualiser des fichiers audio et vidéo volumineux.

Exigences matérielles

Configuration logicielle requise pour PC

  • Systèmes d'exploitation - Windows 7 ou supérieur
  • Microsoft Office 2013 ou supérieur. En outre, vous pouvez utiliser une application de traitement de texte générale pour enregistrer et ouvrir les formats Microsoft Office (.doc, .docx, .xls, .xlsx, .ppt, .pptx)
  • Navigateurs Internet - Google Chrome est fortement recommandé
    • Les cookies doivent être activés
    • Les pop-ups DOIVENT être autorisés (Bloqueur de pop-ups désactivé)
    • Adobe PDF Reader
    • QuickTime, Windows Media Player et/ou Real Player

    Configuration logicielle MAC requise

    • Systèmes d'exploitation - Mac OS x 10 ou supérieur avec Windows
    • Programmes bureautiques Mac ou une application de traitement de texte pour enregistrer et ouvrir les formats Microsoft Office (.doc, .docx, .xls, .xlsx, .ppt, .pptx)
    • Navigateurs Internet - Google Chrome est fortement recommandé
      • Les cookies doivent être activés
      • Les pop-ups DOIVENT être autorisés (Bloqueur de pop-ups désactivé)

      Comment convertir des éléments de mise en page en graphiques - Systèmes d'information géographique

      Le maillage est la tâche de partitionner un domaine spatial en éléments géométriques simples tels que des triangles (en 2D) ou des tétraèdres (en 3D). Les maillages doivent généralement se conformer aux limites. De plus, pour de nombreuses applications, des critères de qualité doivent être respectés, comme s'assurer que les angles ne sont pas trop petits. Le maillage est une industrie énorme, avec des dizaines d'entreprises vendant des logiciels de maillage, des centaines d'entreprises utilisant des logiciels et un ensemble diversifié d'applications, notamment des graphiques, des systèmes d'information géographique, la vision par ordinateur et des simulations de flux d'air et de structures.

      Au cours de la dernière décennie, il y a eu de nombreuses avancées théoriques importantes dans la conception d'algorithmes pour les problèmes liés au maillage, mais seules certaines d'entre elles ont été intégrées dans un logiciel de maillage. L'objectif de cette PROBE est de construire un lien plus fort entre la théorie et la pratique du maillage. L'espoir est à la fois pour la communauté des algorithmes de mieux comprendre les besoins des applications et pour la communauté des applications d'intégrer plus rapidement les idées algorithmiques dans leurs logiciels.

      À cette fin, il est important de développer une infrastructure partagée que la communauté des algorithmes peut utiliser pour faciliter le prototype de code pour leurs idées. Il est également important d'impliquer les utilisateurs de l'application dans les définitions des problèmes. L'infrastructure doit inclure du code partagé, des instances de problème partagées et des formats de fichiers documentés pour représenter diverses structures géométriques. Des questions de recherche intéressantes se posent pour décider quelles devraient être certaines des interfaces partagées. Par exemple, comment les surfaces courbes doivent-elles être représentées. Aussi, c'est précisément dans ces définitions qu'il est important d'impliquer les développeurs d'applications.

      Ce matériel est basé sur des travaux soutenus par la National Science Foundation sous le numéro de subvention 0122581.
      Toutes les opinions, constatations et conclusions ou recommandations exprimées dans ce document sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement les points de vue de l'auteur.
      Fondation nationale de la science


      Abstrait

      Dans la simulation d'une chaîne de processus de fabrication, plusieurs packages d'éléments finis peuvent être utilisés et pour chaque processus ou package, une densité de maille ou un type d'élément différent peut être le plus approprié. Par conséquent, il est nécessaire de transférer les données d'analyse par éléments finis (FEA) entre les packages et de les mapper entre les maillages. Cet article présente des algorithmes efficaces pour mapper les données FEA entre des maillages avec différentes densités et types d'éléments. Un index spatial interne est créé sur le maillage à partir duquel les données FEA sont transférées. L'index est représenté par une grille dynamique partitionnant l'espace sous-jacent à partir duquel les nœuds et les éléments sont dessinés dans des cellules de taille égale. Des compartiments contenant des références aux nœuds indexés sont associés aux cellules dans une correspondance plusieurs-à-un. Un tel index rend les recherches de voisins les plus proches de nœuds et d'éléments beaucoup plus rapides que les balayages séquentiels. Une évaluation expérimentale des techniques de cartographie utilisant l'index est menée. Les algorithmes ont été implémentés dans le système d'échange de données par éléments finis open source FEDES.


      Tri dans l'espace : structures de données multidimensionnelles pour applications d'infographie et de vision

      hjs Department of Computer Science University of Maryland College Park, MD 20742, USA Sauf indication contraire, le coin supérieur gauche de chaque diapositive indique les numéros de page dans Foundations of Multidimensional and Metric Data Structures par H. Samet, Morgan-Kaufmann, San Francisco, 2006, où plus de détails sur le sujet peuvent être trouvés Copyright c 2016 Hanan Samet Sorting in Space ­ p.1/3 L'autorisation de faire des copies numériques ou papier de tout ou partie de ce travail pour un usage personnel ou en classe est accordée sans frais à condition que les copies ne soient pas faites ou distribuées à des fins lucratives ou commerciales et que les copies portent cet avis et la citation complète sur la première page. Les droits d'auteur pour les composants tiers de ce travail doivent être respectés. Pour toute autre utilisation, contactez le Propriétaire/Auteur. Le droit d'auteur est détenu par le propriétaire/auteur(s). Cours SA ཌ, 05-08 décembre 2016, Macao ACM 978-1-4503-4538-5/16/12. http://dx.doi.org/10.1145/2988458.2988503 TITRE : Tri dans l'espace : structures de données multidimensionnelles pour les applications d'infographie et de vision Hanan Samet Département d'informatique Centre de recherche en automatisation Institut d'études informatiques avancées Université du Maryland College Park, Maryland 20742 e-mail : [email protected] URL : http://www.cs.umd.edu/

      hjs SOMMAIRE http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png http://www.deepdyve.com/lp/association-for-computing-machinery/sorting-in-space-multidimensional -structures-de-données-pour-ordinateur-ENtcEjBRSb


      Ingénierie graphique

      L'ingénierie graphique est étroitement liée à l'IHM, notamment en ce qui concerne les interfaces utilisateurs à contraintes. En général, les chercheurs ont essayé de trouver les représentations les plus précises et les plus esthétiques pour permettre aux humains d'accéder aux informations informatiques et de les visualiser de la manière la plus réactive possible. Plusieurs inconvénients distincts des systèmes mobiles actuels sont démontrés par le manque d'espace d'écran disponible et les exigences matérielles des capacités de traitement et d'utilisation d'énergie limitées disponibles pour générer des graphiques informatiques rapides. Cependant, au fur et à mesure que les technologies et les normes de l'industrie se développeront, certaines de ces contraintes seront complètement supprimées. Les expériences informatiques visuelles contraignantes poussent les exigences de l'interface utilisateur mobile dans la construction de nouveaux matériels et logiciels miniatures plus puissants pour la prise en charge de la vidéo et de l'accélération 2D 3D en temps réel. Cela se voit dans le travail impressionnant du groupe Khronos (2002) pour construire un open.


      § 66.200. Définitions.

      Aux fins des chapitres 58 à 66, les termes, expressions, mots suivants et leurs dérivations auront le sens contenu dans les présentes, sauf si le contexte l'exige clairement autrement.

      Pour les termes, expressions et mots relatifs aux installations de divertissement pour adultes, les définitions énoncées dans les chapitres 31A, 37 et 43 du code de la ville s'appliquent, sauf si le contexte l'exige autrement.

      Attenante (ou contiguë) : Toucher et partager un point ou une ligne commune. Ce terme n'est pas réputé inclure les parcelles qui sont en face les unes des autres.

      Classe d'accès : Un ensemble de normes minimales de connexion, d'espacement médian et de signal associé à la fonction d'une route particulière, qui a pour but de réglementer et de déterminer un accès sûr et adéquat vers et depuis le système routier.

      Utilisation de service accessoire : Une utilisation dont le but, la superficie et l'étendue sont subordonnés à l'utilisation principale desservie contribue principalement au confort et à la commodité des propriétaires, occupants, employés, clients ou visiteurs de l'utilisation principale est située dans le bâtiment abritant le l'usage principal desservi et est autrement autorisé par les dispositions des chapitres 58 à 66.

      Utilisation ou structure accessoire : Une utilisation ou une structure qui est clairement accessoire à l'utilisation principale desservie, qui est habituellement associée à celle-ci et qui sert à une utilisation principale, est subordonnée en termes de finalité, de superficie ou d'étendue à l'utilisation principale desservie et est située sur le même site de construction que le l'usage principal, ou sur un terrain à bâtir attenant au même propriétaire que celui de l'usage principal.

      Ce terme est réputé inclure les utilisations de services accessoires, les garages privés accessoires, les occupations à domicile, les courts de tennis accessoires et les antennes paraboliques montées au sol. Toutefois, les stationnements obligatoires ne sont pas considérés comme un usage accessoire.

      Adjacent : Près de mais pas nécessairement en contact.

      Centre de soins de jour pour adultes : Un établissement qui fournit, pour toute partie de la journée, des services de soins à trois personnes ou plus de plus de dix-huit ans, qui ne sont pas liées au propriétaire ou à l'exploitant. Ne comprend pas les établissements qui offrent des soins de relève.

      Foyer de soins familiaux pour adultes (AFCH) : un établissement de soins résidentiels qui fournit, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, un mode de vie de style familial dans une maison privée en vertu de laquelle des services de chambre, de pension et de soins sont fournis à cinq personnes handicapées ou moins. des adultes ou des personnes âgées qui ne sont pas des parents du propriétaire ou de l'exploitant.

      Installation de divertissement pour adultes : installation de divertissement pour adultes désigne toute librairie pour adultes, établissement de danse pour adultes, cinéma pour adultes, établissement commercial de contact physique ou magasin d'art corporel où les procédures sont effectuées sur des zones anatomiques spécifiées et sont vues par des personnes autres que l'artiste et un autre personne avec le consentement du client.

      Zone d'affichage publicitaire : La surface d'affichage publicitaire englobée dans toute figure géométrique régulière qui engloberait toutes les parties de l'enseigne qui portent un message ou un affichage. Les supports structurels d'une enseigne, qu'il s'agisse de colonnes, de pylônes ou d'un bâtiment ou d'une partie de celui-ci, ne doivent pas être inclus dans l'aire d'affichage publicitaire.

      Etude Aéronautique. Une étude de la Federal Aviation Administration, menée conformément aux normes du 14 CFR 77, sous-partie C, et à la politique et aux directives de la Federal Aviation Administration, sur l'effet de la construction ou de la modification proposée sur le fonctionnement des installations de navigation aérienne et l'utilisation sûre et efficace des espace aérien navigable.

      Logement abordable : unités résidentielles dont le prix est fixé de manière à ce que les ménages dont les revenus sont égaux ou inférieurs à 80 % du revenu médian des ménages pour la zone statistique métropolitaine d'Orlando (MSA) ne soient pas tenus de payer plus de 30 % de leur revenu brut en loyer (services publics inclus ) ou des versements hypothécaires (y compris les taxes et les assurances).

      Projet de logement abordable : Un développement dans lequel pas moins de 20 % de toutes les unités résidentielles répondent à la définition de logement abordable.

      Agriculture : Production, détention ou entretien, pour la vente, la location ou l'usage personnel, de plantes et/ou d'animaux utiles à l'homme.

      Fermes laitières et gazonnières.

      Stands agricoles en bordure de route.

      L'agriculture n'inclut pas les jardins familiaux à usage personnel sur les chantiers à une ou deux familles.

      Aéronefs : Ce terme comprend les ballons, les avions, les hélicoptères, les planeurs et tout autre véhicule utilisé pour la navigation aérienne.

      Zones de contrôle du bruit des aéronefs/de l'utilisation des sols (zones de bruit) : zones résultant d'une combinaison de facteurs, y compris, mais sans s'y limiter, les contours de bruit de l'étude de la partie 150 de la FAA, les couloirs de vol des aéronefs et les informations historiques sur les plaintes relatives au bruit dans lesquelles l'utilisation des terres devrait être limitée à des activités qui ne sont pas sensibles au bruit ou, le cas échéant, des mesures de réduction du niveau sonore pour la construction de certains bâtiments peuvent être requises pour des utilisations du sol qui sont normalement acceptables ou lorsque, en ce qui concerne la présence de bruit d'avion, un avis constructif devrait être fourni à la communauté.

      Carte de la zone de contrôle du bruit des aéronefs/de l'utilisation des terres : La carte de la zone entourant l'aéroport qui représente les zones de contrôle du bruit des aéronefs/de l'utilisation des terres, et qui a été approuvée par le conseil municipal d'Orlando aux fins du présent code d'aménagement du territoire.

      Aéroport : Toute zone terrestre ou aquatique située, en tout ou en partie, dans le comté d'Orange, en Floride, conçue et réservée pour l'atterrissage et le décollage d'aéronefs et autorisée par l'État de Floride pour un usage public.

      Conseil d'Ajustement de l'Aéroport. Le conseil municipal de planification, ou tout autre conseil nommé par le conseil municipal de la ville d'Orlando, pour s'acquitter des obligations énoncées dans la section Chapitre 333, Florida Statutes.

      Élévation de l'aéroport. Le point le plus élevé de la zone d'atterrissage utilisable d'un aéroport, mesuré en pieds au-dessus du niveau moyen de la mer.

      Danger aéroportuaire. Une obstruction à la navigation aérienne qui affecte l'utilisation sûre et efficace de l'espace aérien navigable ou l'exploitation des installations de navigation et de communication aériennes prévues ou existantes.

      Zone de hauteur de l'aéroport. Toute zone décrite dans les présentes ou indiquée sur la carte de zonage de hauteur d'aéroport indiquant la hauteur à laquelle une proposition d'aménagement, de construction, d'établissement, d'agrandissement ou de modification substantielle de réparation d'une structure nécessite un permis de zonage de hauteur d'aéroport.

      Carte de zonage de la hauteur de l'aéroport. La carte de la zone entourant l'aéroport qui représente les zones de hauteur de l'aéroport et qui a été approuvée par le conseil municipal d'Orlando aux fins de ce code.

      Plan d'aménagement de l'aéroport ou ALP. Un ensemble de dessins à l'échelle qui fournit une représentation graphique du plan de développement existant et futur de l'aéroport et démontre la préservation et la continuité de la sécurité, de l'utilité et de l'efficacité de l'aéroport.

      Obstruction de l'aéroport. Toute structure existante ou proposée ou objet de croissance naturelle qui dépasse les normes fédérales d'obstruction telles que contenues dans 14 CFR §§ 77.13, 77.15, 77.17, 77.19, 77.21, 77.23 et toute autre norme fédérale relative à l'obstruction de l'espace aérien telles que OEI, TERPS et TSS.

      Radar de surveillance d'aéroport (ou ASR ). Un radar utilisé pour la gestion du trafic aérien de la FAA.

      Commission de zonage des aéroports. Le conseil municipal de planification, ou tout autre conseil nommé par le conseil municipal de la ville d'Orlando, pour exécuter l'obligation énoncée au chapitre 333, Florida Statutes.

      Directeur du zonage de l'aéroport. Le directeur de la planification de la ville d'Orlando, ou son représentant, qui est responsable de l'administration et de l'application des règlements de zonage de l'aéroport.

      Danger de l'espace aérien. Toute structure, objet de croissance naturelle ou utilisation du sol qui dépasserait les normes fédérales d'obstruction telles que contenues dans 14 CFR §§ 77.13, 77.15, 77.17, 77.19, 77.21 et 77.23, TERPS, OEI, TSS, et qui obstrue l'espace aérien requis pour la vol d'aéronef lors du décollage, de la manœuvre ou de l'atterrissage ou est autrement dangereux pour le décollage, la manœuvre ou l'atterrissage de l'aéronef et pour lequel personne n'a préalablement obtenu un permis en vertu du Règlement de zonage des aéroports.

      Surface de l'espace aérien. Toute surface établie et décrite dans le Règlement de zonage de l'aéroport utilisé pour évaluer si une demande de permis de zonage de hauteur d'aéroport ou toute structure ou objet de croissance naturelle existant ou proposé est conforme aux normes fédérales d'obstruction telles que contenues dans 14 CFR §§ 77.13, 77.15, 77.17 , 77.19, 77.21 et 77.23 procédures aux instruments terminaux telles que contenues dans les ordonnances 8260.3C et 8260.58A de la Federal Aviation Administration, TERPS, réglementations fédérales pour les aéronefs à turbine telles que contenues dans 14 CFR § 121.189, OEI et TSS.

      Système de dénomination des plateaux alphanumériques : un système de nommage des plats de subdivision dans lequel (a) tous les plats d'un développement global portent le même titre de développement (b) les sous-zones du développement sont nommées et (c) les plats individuels dans les sous-zones sont numérotés consécutivement .

      Niveau de bruit ambiant : le niveau de bruit global associé à un environnement donné, étant un composé de bruit provenant de toutes les sources, à l'exclusion du bruit intrusif allégué, à l'emplacement et à l'heure approximative auxquels une comparaison avec le bruit intrusif allégué doit être effectuée .

      Centre d'amusement : Tout établissement qui propose, à l'intérieur d'un bâtiment, des divertissements ou des loisirs moyennant des frais ou des frais d'entrée, y compris des jeux à prépaiement et des appareils similaires.

      Ce terme comprend les patinoires, les salles de billard, le tennis et le racquetball en salle et les salles de jeux.

      Magasin d'antiquités : Un magasin qui vend des antiquités comme forme d'inventaire exclusive ou principale. Les antiquités doivent être caractérisées comme des objets ayant une certaine valeur vintage intrinsèque.

      Installations auxiliaires : installations qui soutiennent ou sont liées aux services réguliers d'autobus et de train, telles que les centres d'information, les parkings incitatifs, les boutiques piétonnes et les zones d'attente.

      Appartement (ou Immeuble) : Voir Habitation, Multifamilial.

      Appel : Une demande de révision d'une interprétation administrative de toute disposition des chapitres 58 à 66, ou une révision d'une décision prise par tout fonctionnaire administratif ou conseil ou commission.

      Demandeur : Une personne autorisée qui dépose une demande en vertu des chapitres 58 à 65 du présent Code.

      Amélioration architecturale : Le résultat physique de l'application de compétences et de goût selon des principes esthétiques à l'embellissement architectural d'un bâtiment, le placement d'œuvres d'art dans les espaces intérieurs ou extérieurs du bâtiment, ou des traitements paysagers spéciaux tels que des parcs, des places ou des atriums.

      Article : L'une des principales divisions dans laquelle sont regroupés les règlements des chapitres 58 à 66. Chaque article peut être subdivisé en parties et sous-parties.

      Facilité de vie assistée (ALF) : toute installation qui fournit un logement, des repas et des services de soins à un ou plusieurs adultes résidants qui ne sont pas des parents du propriétaire ou de l'exploitant.

      Autorité. L'autorité de l'aviation du Grand Orlando.

      Directeur de la planification de l'autorité. Le directeur de la planification de l'Autorité, ou une personne désignée par le directeur de la planification de l'Autorité.

      Ventes et location d'automobiles : Voir Ventes et location de véhicules.

      Parc de démolition d'automobiles : voir Junk Yard.

      Servitude de navigation. Le droit d'utiliser l'espace aérien sur des biens immobiliers.

      Auvent : Un écran protecteur, généralement en toile, soutenu et raidi par un cadre rigide, s'étendant au-dessus ou devant tout endroit qui a des fenêtres, des portes, des allées extérieures ou similaires, et offrant un abri ou une protection contre les intempéries.

      Auvent rétroéclairé : une structure de cadre d'espace ignifuge, fermée et éclairée conçue sous forme d'auvent.

      Banque : Voir Caisse d'Epargne.

      Salon de coiffure (ou institut de beauté) : (Réservé.)

      Crue de base : La crue ayant un pour cent de chance d'être égale ou dépassée au cours d'une année donnée.

      Balise lumineuse : toute lumière avec un ou plusieurs faisceaux, capable d'être dirigée dans n'importe quelle direction ou directions, ou capable d'être tournée automatiquement.

      Institut de beauté : Voir Barber Shop.

      Chambre d'hôtes : Une utilisation accessoire dans laquelle une ou des chambres ou unités d'hébergement (ou unités) et un service de petit-déjeuner « continental » sont fournis uniquement aux clients invités, pour des durées de séjour allant d'une nuit à saisonnière, par le propriétaire de la structure principale vivant sur place.

      Ventre : Le plan horizontal créé lorsqu'une ligne est tracée depuis le périmètre d'un auvent jusqu'au bord d'un bâtiment ou d'une structure.

      Berm (ou monticule de terre) : Terre artificielle profilée de manière à former un monticule au-dessus de l'élévation générale du sol ou de la surface adjacente.

      Espace de stationnement pour vélos : Un espace de stationnement désigné occupé par un vélo tout en utilisant un porte-vélos ou un casier tel que conçu. Cet espace peut être soit à court terme, soit à long terme, tel que défini :

      Espace de stationnement pour vélos à court terme : Un espace de stationnement pour vélos à court terme est défini comme un support auquel le cadre et au moins une roue peuvent être fixés avec un antivol en U ou un cadenas et un câble fournis par l'utilisateur. Ce type de stationnement est généralement situé à proximité de l'entrée principale d'un bâtiment et convient à des endroits tels que les zones commerçantes, les bibliothèques, les restaurants et d'autres endroits où la durée de stationnement typique est inférieure à deux heures.

      Espace de stationnement pour vélos à long terme : Un espace de stationnement pour vélos à long terme est défini comme la protection de l'ensemble du vélo et de ses composants contre les intempéries et le vol ou le vandalisme. Ce type de stationnement est généralement situé là où il répond aux besoins des cyclistes qui doivent laisser leur vélo sans surveillance pendant de longues périodes, comme les employés, les locataires ou les résidents.

      Kiosque de vélos en libre-service : structure verticale avec publicité, borne de paiement ou les deux située à proximité d'une station d'accueil permanente pour un programme de vélos en libre-service contracté par la ville d'Orlando.

      Support de vélos en libre-service : une structure ancrée au sol qui permet de stationner les vélos sur une station d'accueil permanente pour un programme de vélos en libre-service contracté par la ville d'Orlando.

      Panneau d'affichage : voir Signe, Panneau d'affichage.

      Salon de billard : Voir Amusement Center.

      Bloc : Un groupe de lots existant à l'intérieur de limites bien définies et fixes, étant généralement une zone entourée de rues ou d'autres barrières physiques et ayant un numéro, une lettre ou un autre nom attribué par lequel il est identifié.

      Face d'îlot : La partie d'un îlot qui jouxte une rue individuelle.

      Boutique d'art corporel : Toute pièce, lieu, établissement ou partie de celui-ci, autre qu'un cabinet médical, un hôpital ou une clinique, où est pratiqué le perçage corporel et/ou le tatouage.

      Perçage corporel : comme indiqué dans la section 381.0075 (2) (a), des statuts de la Floride, tels qu'ils peuvent être modifiés de temps à autre : à des fins commerciales, l'acte de pénétrer dans la peau pour faire, de nature généralement permanente, un trou, une marque ou cicatrice. Le « perçage corporel » n'inclut pas l'utilisation d'un système de perçage des oreilles mécanisé et préstérilisé qui pénètre le périmètre extérieur ou le lobe de l'oreille ou les deux.

      Breezeway : Un passage couvert à ciel ouvert reliant deux structures.

      Brewpub : Un restaurant agréé par le Florida Department of Business and Professional Regulation, Division of Alcoholic Beverages and Tobacco pour produire des boissons maltées destinées à la consommation sur place.

      Zone tampon (ou zone tampon) : L'utilisation de tout matériau artificiel ou naturel ou d'un espace ouvert de quelque manière que ce soit conçu pour limiter les effets d'une utilisation des terres sur les utilisations des terres adjacentes.

      Zone tampon : Une unité de terrain, ainsi qu'un type et une quantité spécifiés de plantation et de toute structure s'y trouvant, qui peuvent être nécessaires entre les utilisations des terres pour éliminer ou minimiser les conflits entre les utilisations des terres.

      Bâtiment : Toute structure permanente conçue ou construite pour le soutien, l'abri ou la protection de personnes, d'animaux, de biens mobiliers ou de biens de toute nature. Ce terme comprend les maisons mobiles, mais n'inclut pas les auvents, les auvents ou les structures similaires.

      Hauteur du bâtiment : voir Hauteur.

      Agent du bâtiment : Le chef du bureau des inspections des bâtiments de la ville d'Orlando, ou son représentant.

      Permis de construire : Tout permis de construire ou de construction requis en vertu du code du bâtiment d'Orlando (chapitre 13 du code de la ville).

      Plan du bâtiment : surface extérieure plane ou plane d'un bâtiment, telle qu'un mur de bâtiment.

      Ligne de restriction de construction : Une ligne suivant l'arrière de tout retrait de cour requis, établissant la distance minimale permise entre la partie la plus proche de tout bâtiment et la ligne de lot lorsqu'elle est mesurée perpendiculairement à celle-ci. Lorsqu'une ligne d'emprise proposée ou un retrait de ligne médiane de rue est indiqué dans le plan de voie principale (chapitre 61), la ligne de restriction de construction est déterminée en combinant toutes les exigences applicables de la ligne d'emprise et les exigences spécifiques de la cour.

      Site de construction : Tout groupe d'un ou plusieurs lots ou parcelles occupés ou destinés à être aménagés en tant qu'unité, qu'ils fassent ou non partie d'un site de développement plus vaste. La superficie du chantier ne comprend pas les plans d'eau de surface ou les canaux de dérivation, mais comprend les zones humides. Si le chantier de construction contient plus d'un lot ou d'une parcelle destinés à être vendus séparément en fief simple après l'aménagement, les exigences de retrait de lot intérieur et de cour s'appliqueront à chaque lot individuel, et toute exigence de retrait de chantier de construction applicable sera établie à partir du périmètre du chantier de construction.

      Lorsque le site de construction sera conservé en propriété unique après l'aménagement, les exigences de retrait de lot intérieur et de cour doivent être ignorées et toute exigence de retrait applicable doit être établie à partir du périmètre du chantier de construction, à condition que tous les lots ou parcelles contenus dans un chantier de construction soient liés ensemble par l'emplacement de la (des) structure(s) principale(s), du replating ou d'un instrument approuvé par le procureur municipal quant à la forme et la légalité et enregistré dans les archives publiques du comté d'Orange, en Floride.

      Terrain de plain-pied : Trois bâtiments séparés ou plus, chacun étant une unité d'habitation disposée autour d'un espace commun sur un seul terrain à bâtir avec une aire de stationnement partagée. Chaque bâtiment se compose de logements complets pour une famille.

      Ecole de Commerce : Voir Ecole.

      Site d'entreprise : La partie d'un chantier de construction à laquelle est attribuée une adresse postale où une entreprise ou toute société, société de personnes, particulier, entreprise individuelle, société par actions, coentreprise ou toute autre entité juridique par l'intermédiaire de laquelle des affaires sont menées ou toute activité connexe qui nécessite une licence professionnelle peut être légalement localisée.

      Calibre : Le diamètre d'un tronc d'arbre à hauteur de poitrine (DHP), à 4,5 pieds du niveau du sol pour tous les arbres existants et conservés, et le diamètre d'un tronc d'arbre à 12 pouces au-dessus du niveau du sol pour tous les arbres installés.

      Logements des gardiens : Un logement accessoire destiné à loger un gardien employé sur le chantier en raison de la nécessité de prendre soin et de protéger 24 heures sur 24 les plantes, les animaux, l'équipement ou d'autres conditions du site.

      Lave-auto : Un établissement pour le lavage, le nettoyage, le cirage et le polissage de la surface extérieure des véhicules de tourisme et pour le nettoyage accessoire et l'aspiration des sections intérieures des passagers.

      Centre de garde d'enfants : Un établissement qui fournit, pour toute partie de la journée, des services de garde d'enfants à trois personnes ou plus de moins de dix-huit ans, qui ne sont pas liées au propriétaire ou à l'exploitant.

      Ce terme comprend les garderies, les écoles maternelles et les jardins d'enfants, lorsqu'ils ne sont pas accessoires à une école primaire, mais n'inclut pas les établissements de soins résidentiels, tout centre sous la juridiction du Conseil d'État de l'instruction publique, ou toute école privée, à l'exception de celles uniquement en dessous de la première niveau scolaire. Aux fins de cette définition, les garderies pour adultes et les garderies familiales ne sont pas considérées comme des garderies pour enfants.

      Église (ou institution religieuse) : une installation principalement destinée à la conduite de services religieux organisés et aux utilisations accessoires autorisées.

      Ville : La ville d'Orlando, Floride et ses agents autorisés.

      Conseil municipal : Le conseil municipal de la ville d'Orlando, en Floride.

      Ingénieur municipal : L'ingénieur municipal de la ville d'Orlando ou son représentant.

      Club civique : Bâtiments et installations détenus et exploités par une société ou une association de personnes à des fins civiques, sociales, fraternelles ou récréatives et non exploités ou entretenus principalement à des fins lucratives.

      Clinique : établissement qui dispense un traitement nécessitant une observation et un rétablissement d'une durée normale de 1 à 5 heures, en cas de maladie, de blessure, d'anomalie ou de grossesse. Ces établissements peuvent également fournir des examens, des diagnostics, des soins ambulatoires et des services ambulatoires, mais ne fournissent pas de soins de nuit. Ce terme inclut les cliniques de drogue.

      Club, Civique : Voir Club Civique.

      Inspecteur de code : Tout agent ou employé autorisé de la ville d'Orlando dont le devoir est d'assurer le respect des codes et des ordonnances de la ville.

      Centre de commerce : Un site de développement contenant plusieurs emplacements de vente en gros, d'entreposage commercial ou d'activités industrielles qui ne sont directement desservis que par des rues internes et auxquels l'accès n'est obtenu que par des entrées désignées.

      Établissement commercial de contact physique : Un établissement de divertissement pour adultes qui fournit comme service la manipulation des tissus superficiels du corps, en utilisant la main, le pied, le bras ou le coude tel que défini au chapitre 31A.

      Ce terme n'inclut pas les établissements de soins de santé agréés, les thérapeutes, médecins ou infirmières agréés par l'État exerçant leur profession dans les établissements de sport éducatif, si le massage est une pratique normale et habituelle dans ces établissements ou établissements de massage agréés exemptés en vertu des Statuts de la Floride § 480.034.

      Utilisation commerciale : l'une des utilisations suivantes :

      Installations de divertissement pour adultes.

      Établissements de restauration et de débit de boissons.

      Centre d'accueil modèle, commercial.

      Dépanneur de quartier.

      Parkings et parkings (usage principal).

      Parc de véhicules récréatifs.

      Véhicule utilitaire : Voir Véhicule, Commercial.

      District de zonage commercial : l'un des districts suivants :

      MU-1, MU-2 Quartier du corridor à usage mixte

      AC-1, AC-2, AC-3, AC-3A, AC-N Centres d'activités

      Aire commune : Toute partie d'un développement conçue et destinée à être utilisée en commun par les propriétaires, les résidents ou les locataires du développement. Ces zones peuvent contenir des structures et des améliorations complémentaires qui sont nécessaires et appropriées pour le bénéfice et la jouissance des propriétaires, des résidents ou des locataires.

      Améliorations communes : Toutes les rues, allées, aires de stationnement et autres zones d'utilisation des véhicules, et toutes les utilisations, installations, structures, bâtiments et autres améliorations, ou parties de celles-ci, qui sont conçus et fournis pour l'usage, l'avantage et la jouissance communs de tous les résidents ou occupants de tout ou d'une partie désignée d'un développement ou d'un quartier, ou pour la protection de la propriété adjacente.

      Espace ouvert commun : Tout espace ouvert, ou des parties de celui-ci, y compris l'aménagement paysager, l'écran et la zone tampon, qui fait partie d'un espace commun.

      Propriété commune : Propriété d'un espace ouvert commun ou d'améliorations communes qui accorde au moins certains droits indivis et communs sur ces terres ou améliorations aux résidents ou occupants d'un développement ou d'un quartier, directement ou indirectement par le biais d'actions ou d'autres intérêts dans la propriété de une entité juridique distincte.

      Antenne de communication : Une antenne conçue pour transmettre ou recevoir des communications autorisées par la Federal Communications Commission.

      Tour de communication : Un bâtiment ou une tour au sol qui, mesuré à partir du niveau fini de la propriété (1), mesure plus de trente-cinq (35) pieds de hauteur (2) et ne dépasse pas 300 pieds de hauteur (y compris l'antenne), et (3) est construit dans le seul ou principal objectif de prendre en charge toutes les antennes sous licence de la Federal Communications Commission (FCC) et leurs installations associées. Le terme tour de communication n'inclut pas l'équipement des opérateurs de radio amateur agréé par la FCC. Les tours de communication sont généralement décrites comme monopoles (autoportantes), haubanées (ancrées avec des haubans) ou autoportantes (carrées, triangulaires ou pyramidales en vue de dessus et construites en treillis d'acier, en acier tubulaire, en béton armé ou en bois).

      Centre communautaire : Un bâtiment utilisé pour des activités récréatives, sociales, éducatives et culturelles, généralement détenu et exploité par un groupe ou une agence publique ou à but non lucratif.

      Foyer résidentiel communautaire : un établissement de soins résidentiels agréé par l'État et offrant un environnement de vie pour 7 à 14 résidents non apparentés qui fonctionnent comme l'équivalent fonctionnel d'une famille, y compris la supervision et les soins par un personnel de soutien qui peuvent être nécessaires pour répondre aux besoins physiques, émotionnels et sociaux des résidents.

      Développement compatible (transit) : voir Développement compatible avec le transit.

      Utilisation conditionnelle : Une utilisation spécifique qui peut être approuvée par le conseil municipal, après examen par le Conseil municipal d'urbanisme, dans le cadre d'un processus d'examen législatif. Les utilisations conditionnelles ne seraient pas appropriées si elles étaient autorisées dans tout le district de zonage, mais lorsqu'elles étaient soumises à des limitations, conditions et garanties appropriées, elles favoriseraient la santé publique, la sécurité, le bien-être, la commodité et le confort.

      Congregate Living Facility (CLF) : Un bâtiment ou une partie de celui-ci qui contient des unités de couchage pour accueillir des résidents non apparentés, qui peuvent partager des chambres, des espaces communs, des salles de bain et/ou des installations de cuisine, que ce soit à titre temporaire ou pour une résidence permanente. Une chambre, une unité de couchage ou un lit est généralement loué ou attribué sur une base individuelle. Les repas, les soins personnels, les soins de garde, les services infirmiers, le counseling, la réadaptation, la supervision et le travail de cas peuvent ou non être fournis dans un CLF. Ce terme comprend les logements de groupe et tous les types d'établissements de soins de groupe, mais n'inclut pas les hôtels, les motels, les unités d'habitation commerciales ou toute unité résidentielle où des personnes non apparentées vivent ensemble comme une seule unité d'entretien ménager et répondent à la définition d'une famille.

      Connexion (véhiculaire) : Une allée, une rue, un branchement ou d'autres moyens de fournir un accès à la propriété vers ou depuis des installations à accès contrôlé. Aux fins de l'accès, deux connexions unidirectionnelles à une propriété peuvent constituer une connexion unique.

      Espacement des connexions, minimum : La distance minimale autorisée entre les connexions, mesurée à partir du bord de chaussée le plus proche de la première connexion jusqu'au bord le plus proche de la deuxième connexion le long de la ligne d'emprise. Lorsque l'emprise ou la connexion est asymétrique ou décalée, cette distance peut être mesurée le long du chemin parcouru.

      Utilisation de conservation : Utilisations dans les zones terrestres et aquatiques désignées dans le but de conserver ou de protéger les ressources naturelles ou la qualité de l'environnement, telles que les espaces ouverts, l'étude de la nature, les loisirs passifs, les habitats fauniques, les réserves naturelles, les zones de protection et d'atténuation des zones humides et autres utilisations similaires. Afin d'atteindre cet objectif, les utilisations suivantes sont autorisées :

      Terres publiques désignées pour l'espace ouvert ou la conservation

      Espaces ouverts tampons entre les utilisations des terres incompatibles

      Terrains privés de loisirs ou d'espaces ouverts dont les droits d'aménagement ont été cédés au public, ou pour lesquels un engagement est signé garantissant que seuls les espaces ouverts ou les utilisations passives du parc sont autorisés

      Zones de conservation de l'eau, champs de captage d'eau potable, bassins de rétention/rétention et autres structures de contrôle des eaux pluviales, et améliorations publiques, approuvées par l'ingénieur municipal tant que la zone de conservation n'est pas affectée et

      Habitations unifamiliales et bâtiments accessoires d'usage.

      Coût de construction, total : la somme des coûts directs et indirects de la construction d'un aménagement. Les coûts directs doivent inclure le coût de la préparation du terrain, de la structure (y compris les accessoires), des améliorations locatives, des aires de stationnement et d'utilisation des véhicules, de l'aménagement paysager et de l'irrigation. Les coûts directs n'incluent pas le coût du terrain, la démolition des structures existantes, du mobilier ou de l'équipement. Les coûts indirects seront calculés à dix pour cent (10 %) du total des coûts directs. Les coûts indirects comprennent les dépenses non liées à la construction telles que les frais d'architecture, d'ingénierie, d'arpentage, d'évaluation et juridiques, les intérêts de construction, les frais de permis, les frais d'impact et les dépenses de vente et de marketing. Les coûts indirects ne sont pas inclus aux fins de la détermination des améliorations substantielles et des dommages substantiels au chapitre 63, partie 2C, Plaines inondables.

      Dessins de construction : (Réservé.)

      Étape de construction : (Réservé.)

      Dépanneur (petite épicerie) : une utilisation de vente au détail légère dont l'activité principale consiste à vendre des produits fréquemment ou régulièrement nécessaires à la consommation hors site, tels que des journaux, des magazines, des billets de loterie, des produits alimentaires préemballés, des aliments fraîchement préparés et des articles ménagers limités.

      Salle de congrès : Un bâtiment ou une partie de celui-ci conçu pour accueillir un grand nombre de personnes. Voir aussi Utilisation d'intérêt public.

      Dégagement d'angle : La distance entre une intersection d'une route publique et la connexion la plus proche le long d'une installation à accès contrôlé.

      Lot d'angle : Voir Lot, Coin.

      Norme de gestion de l'accès au corridor : La norme de gestion de l'accès spécifique au site pour un segment de route particulier contenue dans une étude de corridor, réalisée en coopération avec l'autorité gouvernementale compétente ayant juridiction sur le corridor et adoptée par le conseil municipal.

      Comté : Comté d'Orange, Floride, et ses agents autorisés.

      Projet d'arpentage à l'échelle du comté : un projet d'arpentage mené en 1985-86 en collaboration avec l'Interactive Computer Graphics/Geographic Information System, pour lier les levés et les plans enregistrés au système de coordonnées planes de l'État de Floride. Ce terme comprend également tout ajout ultérieur approuvé par l'arpenteur du comté d'Orange. Les emplacements des monuments du système géodésique du comté d'Orange et des coins de section certifiés peuvent être obtenus auprès de l'arpenteur de la ville d'Orlando ou de l'arpenteur du comté d'Orange.

      Aménagement d'habitations sur cour - Tout aménagement en duplex ou en tandem dans lequel deux sites de construction en duplex et/ou en tandem contigus sont conçus de manière à ce qu'une seule allée dessert au moins trois des unités d'habitation sur les deux sites attenants, ou lorsque deux allées sur les sites de construction attenants sont adjacents les uns aux autres le long ou à proximité de leur limite de propriété commune. Ce terme comprend également toute situation dans laquelle un nouveau développement duplex ou tandem doit être construit à côté d'un développement duplex ou tandem existant de telle manière que les développements existants et nouveaux pris ensemble composeront un développement de résidence de court.

      Distillerie artisanale : établissement agréé par le Florida Department of Business and Professional Regulation, Division of Alcoholic Beverages and Tobacco pour produire des spiritueux distillés. L'établissement peut également inclure une salle de dégustation et un espace de vente au détail pour vendre des spiritueux produits sur place ainsi que des articles de vente au détail et des aliments connexes.

      Cul-de-Sac : Voir Rue, Cul-de-Sac.

      Installations d'arts culturels : Installations principalement utilisées pour la présentation d'arts visuels ou d'arts de la scène.

      Bordure : La limite en pierre ou en béton au bord du trottoir d'une rue, qui comprend également généralement des gouttières.

      Jour : Sauf indication contraire, le terme « jour » désigne un jour calendaire.

      Garderie : Voir Garderie pour adultes, Garderie pour enfants, Garderie familiale.

      dBA Aircraft Noise Metric : Une métrique de bruit qui représente une mesure du niveau sonore maximum d'un événement unique utilisée pour décrire les niveaux de bruit de pointe des survols d'avions en rapport avec les interférences vocales.

      Bois mort : Branches et membres d'arbres physiquement morts, malades ou parasites. Bien que les branches et les membres malades ou parasites ne soient pas physiquement morts, ces problèmes entraîneront un éventuel dépérissement.

      Décibel pondéré A (dBA) : mesure d'une unité de pression acoustique. Étant donné que les ondes sonores ayant le même niveau de décibels « sonnent » plus fort ou plus faiblement à l'oreille humaine en fonction de la fréquence de l'onde sonore en cycles par seconde (c'est-à-dire si la hauteur du son est élevée ou basse), un filtre pondéré A construit conformément aux spécifications de l'American National Standards Institute, qui prend automatiquement en compte l'effet variable sur l'oreille humaine de différentes tonalités, doit être utilisé sur tout sonomètre prenant les mesures requises par le chapitre 63. Et en conséquence, toutes les mesures sont exprimées en dBA pour refléter l'utilisation de ce filtre pondéré A.

      Quai pour camions de livraison (hors rue) : Un espace de stockage hors rue, à l'extérieur ou à l'intérieur d'un bâtiment, utilisé pour le stationnement de petits véhicules commerciaux pendant le chargement ou le déchargement.

      Densité résidentielle brute : Le nombre d'unités d'habitation résidentielles autorisées par acre de terrain, et est déterminé en divisant le nombre d'unités d'habitation par la superficie nette du site de construction ou du site de développement. La densité permise est mesurée après placage mais avant toute affectation supplémentaire d'emprise sur un lot déjà placé. Lorsque le calcul de la densité autorisée aboutit à un nombre fractionnaire d'unités d'habitation, toute fraction jusqu'à 0,5 inclus doit être ignorée et toute fraction supérieure à 0,5 doit être arrondie à 1,0 unité. Cependant, en aucun cas la densité ne doit excéder le district de zonage ou les maximums des primes de densité.

      Développeur : Toute personne physique ou morale qui entreprend un développement conformément aux chapitres 58 à 65.

      Aménagement : Sauf si le contexte l'exige autrement, le terme « aménagement » désigne l'exécution de toute opération de construction ou d'exploitation minière, la réalisation de tout changement important dans l'utilisation ou l'apparence d'une structure ou d'un terrain, la division d'un terrain en deux ou plusieurs parcelles, et toute construction d'améliorations ou la modification d'un terrain à partir d'un état naturel pour faciliter un usage résidentiel, commercial, commercial, industriel ou public. Aux fins du chapitre 63, partie 2C, Plaines inondables, le « développement » est défini au chapitre 63, partie 2C.

      Plan de développement : Le plan soumis conformément aux exigences du chapitre 65 comme base d'un rezonage du district de développement planifié, comprenant à la fois une carte de plan de développement et un rapport de plan de développement.

      Site de développement : La propriété à l'étude pour un développement, qui peut contenir un ou plusieurs sites de construction et doit appartenir à une seule propriété au moment de la demande. Si le site de développement contient plus d'un site de construction, toutes les exigences applicables en matière de retrait du site de développement doivent être établies à partir du périmètre du site de développement.

      Norme d'aménagement (ou exigence d'aménagement) : toute exigence du chapitre 58 (zone de zonage et utilisation), chapitre 58 (lotissement et aménagement paysager), chapitre 61 (conception de la route et gestion de l'accès et stationnement, chapitre 62 (préservation et conception), chapitre 63 ( protection de l'environnement) ou du chapitre 64 (Panneaux) du Code de la ville.

      Directeur des travaux publics : Voir Directeur des travaux publics.

      Véhicule désactivé : voir Véhicule, désactivé.

      DNL : Un niveau sonore jour/nuit utilisé pour présenter l'exposition cumulative/moyenne au bruit des aéronefs à long terme.

      Quai : Toute structure fixe ou flottante s'étendant d'une parcelle de terre vers un plan d'eau qui est conçue et utilisable pour l'amarrage des navires ou des activités liées à l'eau.

      Quai (privé) : Un quai qui est conçu et autorisé pour être utilisé uniquement par les personnes vivant sur la parcelle de terrain associée et leurs invités habituels et coutumiers.

      Quai (public) : Un quai conçu et autorisé pour être utilisé par le grand public.

      Quai (semi-privé) : Un quai qui est conçu et autorisé pour être utilisé uniquement par un groupe spécifié de résidents d'un lotissement riverain ou d'un développement multifamilial et leurs invités habituels et coutumiers.

      Bac (ou boîte) de dons : tout conteneur, réceptacle ou appareil similaire stationnaire ou autonome situé sur la propriété et utilisé pour la sollicitation et la collecte d'articles donnés tels que des vêtements, des livres, des chaussures ou d'autres biens personnels non périssables. Ce terme n'inclut aucun des éléments suivants : (1) les bacs utilisés pour la sollicitation et la collecte d'articles donnés associés à un événement spécial, à condition que le bac soit retiré à la fin de l'événement spécial, mais en aucun cas plus de 48 heures après avoir été placé sur le site de l'événement spécial (2) Centres de collecte de recyclage tels que définis dans le Code ou (3) bacs de recyclage associés au programme de collecte de recyclage de la Ville.

      Porte : Une ouverture dans un mur extérieur de bâtiment dimensionnée pour admettre des humains, y compris des portes, des arcades, des loggias et d'autres ouvertures similaires.

      Emprise de drainage : Voir Emprise, Drainage.

      Ligne d'égouttement : Cette zone circonscrite au sol par une ligne verticale s'étendant des extrémités les plus externes des branches d'un arbre jusqu'au sol.

      Service au volant : toute utilisation qui, de par sa conception, les installations physiques, le service ou la procédure encourage ou permet aux clients de recevoir des services, d'obtenir des biens ou de se divertir tout en restant dans leur véhicule à moteur. Ce terme comprend les installations de « drive-thru » et de « drive-up ».

      Approche de l'allée : La partie de l'allée à l'intérieur de l'emprise de la rue entre la bordure et la limite de propriété, y compris la section du trottoir.

      Pharmacie : une utilisation au détail légère où l'activité principale est l'exécution d'ordonnances médicales et la vente de médicaments, de dispositifs médicaux, de fournitures médicales et de médicaments en vente libre, mais où des articles de commodité non médicaux peuvent également être vendus.

      Duplex : Voir Logement, Deux Familles.

      Poussière : Matière particulaire solide pouvant être en suspension dans l'air ou dans le gaz.

      Logement : Un bâtiment ou une partie de celui-ci conçu et utilisé exclusivement à des fins résidentielles. Ce terme n'inclut pas les hôtels ou motels.

      Habitation, Mitoyenne: Voir Maison de Ville.

      Logement, duplex avant-arrière : Tout aménagement de logements en duplex dont la majorité d'un logement est situé derrière l'autre logement par rapport à la ligne de lot avant.

      Habitation, maison mobile : Une structure, transportable en une ou plusieurs sections, qui est construite sur un châssis permanent et conçue pour être utilisée comme habitation résidentielle avec ou sans fondation permanente lorsqu'elle est connectée aux services publics requis. Ce terme n'inclut pas les véhicules récréatifs ou les caravanes.

      Logement, modèle : Une structure résidentielle utilisée à des fins de démonstration ou de vente dans un développement résidentiel en cours de développement actif, ouverte au public à des fins de vente et non occupée comme unité d'habitation.

      Logement, multifamilial : Tout groupe de trois logements ou plus occupant un même terrain de construction, qu'il soit composé d'un ou de plusieurs bâtiments principaux. Ce terme comprend les appartements, les multiplexes et les condominiums. Cependant, ce terme n'inclut pas les maisons de ville. Ce terme comprend les types de logements multifamiliaux suivants :

      Appartement Efficacité : Une unité d'habitation jusqu'à 500 pieds carrés qui se compose d'une pièce habitable avec cuisine et installations sanitaires.

      Studio : Une unité d'habitation jusqu'à 750 pieds carrés qui se compose d'une pièce habitable avec cuisine et installations sanitaires, et peut également inclure une séparation partielle pour une zone de couchage.

      Une chambre : Une unité d'habitation de toute taille qui comprend une cuisine et des installations sanitaires, et ne comprend pas plus d'une pièce qui répond à la définition d'une chambre telle qu'énoncée dans la section 381.0065, Florida Statutes. Cela comprend également une unité d'habitation de plus de 750 pieds carrés qui se compose d'une pièce habitable avec cuisine et installations sanitaires.

      Deux chambres ou plus : Un logement qui ne répond pas à l'une des définitions ci-dessus.

      Logement, multiplex : Un type de logement multifamilial qui se compose de 3 à 8 logements côte à côte et/ou superposés de taille contrôlée et/ou de multiples structures isolées à petite échelle.

      Logement unifamilial (ou unifamilial) : Un logement conçu et occupé exclusivement par une famille. Ce terme comprend les habitations unifamiliales conventionnelles, en tandem et à zéro lot.

      Logement, duplex côte à côte : Tout développement de logements duplex où les deux logements sont côte à côte et sont approximativement à la même distance de la ligne de lot avant.

      Habitation bifamiliale (ou duplex) : Une structure unique sur un seul lot ou chantier contenant deux unités d'habitation, dont chacune est totalement séparée l'une de l'autre par un mur ou un plafond, non percée à quelque fin que ce soit, y compris l'accès, la communication ou les services publics. connexion. La hauteur minimale du mur entre les deux unités doit être d'au moins 8 pieds, et l'espace de chaque côté de ce mur doit contenir un espace de vie chauffé et/ou un garage.

      Unité d'habitation : Une pièce ou des pièces reliées entre elles et constituant un établissement d'entretien ménager distinct et indépendant pour une seule famille, pour des périodes d'occupation d'au moins trente (30) jours consécutifs, et contenant des installations de cuisine et de couchage indépendantes.

      Logement accessoire : Un logement qui est un usage accessoire d'un logement unifamilial isolé sur un lot ou d'un bureau sur place sur une parcelle de zonage O-1 ou O-2. Aux fins de ces règlements, tout espace chauffé ou refroidi adjacent à une unité de logement accessoire et connecté à l'intérieur sera considéré comme faisant partie de l'unité de logement accessoire. Ces termes comprennent les appartements accessoires, les appartements de garage et les habitations de type cottage accessoires.

      Unité d'habitation commerciale : Une pièce ou des pièces reliées entre elles et constituant une unité distincte et indépendante, pour une période d'occupation d'au moins sept (7) jours consécutifs et d'au plus vingt-neuf (29) jours consécutifs, et contenant une cuisine indépendante et des couchages. Toute unité occupée moins de 7 jours consécutifs sera classée comme motel.

      Servitude : Toute bande de terre à usage d'utilité publique ou privée, de drainage, d'assainissement, d'accès, ou d'autres usages spécifiés ayant des limitations, dont le titre restera au nom du propriétaire, sous réserve du droit d'usage désigné dans la réserve de la servitude.

      Établissement de restauration : Tout établissement vendant des aliments et/ou des boissons pour consommation sur place, que les aliments soient ou non cuisinés sur place, et incluant les restaurants, tavernes, bars, comptoirs-lunch et buvettes vendant des aliments préparés pour consommation immédiate .

      Établissement d'enseignement. Toute structure, terrain ou utilisation qui comprend une école maternelle publique ou privée jusqu'à une école secondaire, une école à charte, une école magnétique, un campus universitaire ou un campus universitaire. En ce qui concerne les règlements de zonage des aéroports, le terme n'inclut pas l'espace utilisé à des fins éducatives dans un immeuble à locataires multiples.

      Date d'entrée en vigueur : la date à laquelle un règlement ou une norme contenue dans les chapitres 58 à 66 est entré en vigueur pour la première fois, que cette date soit la date d'entrée en vigueur des chapitres 58 à 66, d'une modification des chapitres 58 à 66 ou d'une ordonnance précédente qui a été incorporé plus tard dans les chapitres 58 à 66.

      Efficacité Appartement : Voir Logement, Multi-familial.

      Caisse à œufs : Matériel installé sur des auvents rétroéclairés capables de diffuser la lumière.

      Logement pour personnes âgées : Tout logement multifamilial qui est à 90 pour cent ou plus occupé par des personnes actives de 60 ans ou plus qui vivent de façon autonome, nécessitant peu ou pas de surveillance ou d'assistance médicale.

      École primaire : voir École.

      Voie d'accès d'urgence en cas d'incendie : Une voie de 20 pieds de large avec 16 pieds de trottoir, de bordure et de gouttière, améliorée avec du béton, de la brique ou des pavés. Une voie d'accès d'urgence en cas d'incendie doit être réservée à la ville d'Orlando à moins que le développement qu'elle dessert ne contienne aucune rue publique.

      Abri d'urgence : Un établissement de soins temporaires agréé ou approuvé où le gîte et le couvert (ou juste une chambre) et une surveillance sont fournis à un ou plusieurs enfants ou adultes maltraités, négligés, abandonnés ou exploités sur une base temporaire jusqu'à ce que des dispositions plus appropriées puissent être prises. Le terme comprend les types d'installations suivants :

      Abri d'urgence temporaire, adultes.

      Maisons d'hébergement d'urgence pour les enfants.

      Foyer d'accueil d'urgence pour enfants : un établissement de soins transitoires spécialement désigné, subventionné et agréé qui fournit des soins immédiats, nécessaires et à très court terme à au plus deux enfants présumés ou jugés dépendants et qui, en raison de leur état ou de leur environnement, doivent être retirés des foyers pour assurer leur bien-être.

      Ce terme n'inclut pas les refuges d'urgence, les foyers résidentiels communautaires, les établissements de traitement et de rétablissement ou tout autre établissement de soins de groupe.

      Émission : Un rejet de polluants dans l'air, l'eau ou le sol.

      Utilisations des terres axées sur l'emploi : Les utilisations suivantes, y compris tous les sous-types, sauf indication contraire ci-dessous, doivent être considérées comme des utilisations des terres axées sur l'emploi :

      Cabinets, à l'exception des cabinets médicaux/dentaires.

      Industriel et entrepôt, à l'exception des installations de stockage personnel.

      Empiètement : toute structure ou objet occupant, faisant saillie dans ou obstruant une partie d'une emprise publique désignée, d'une cour, d'une cour tampon, d'une zone paysagée ou de toute autre zone désignée dans laquelle la structure ou l'objet n'est pas autorisé par les chapitres 58 à 66, y compris, mais sans s'y limiter : les matériaux de construction ou autres, tout ou partie de bâtiments permanents ou temporaires ou d'autres structures, clôtures et structures ornementales, et, le cas échéant, les véhicules, mais à l'exclusion des boîtes aux lettres approuvées par le gouvernement fédéral lorsque cela est autorisé et des allées approuvées comme le permettent les chapitres 60, 61, 62 et 65. Aux fins du chapitre 63, partie 2C Plaines inondables, « empiétement » est défini au chapitre 63, partie 2C.

      Empiètement, véhiculaire : La projection d'un véhicule à moteur dans un espace paysager et le cas échéant à l'emprise du contexte.

      Service de divertissement : voir Service, divertissement.

      Ériger : construire, construire, reconstruire, modifier, déplacer, élever, assembler, attacher, accrocher, placer, suspendre ou apposer et doit également inclure la peinture des enseignes murales.

      Existante (utilisation, structure ou activité) : toute utilisation, structure ou activité ayant une existence légale au plus tard à la date d'entrée en vigueur d'une réglementation ou d'une norme contenue dans les chapitres 58 à 66. Lorsqu'on fait référence à un parc de maisons mobiles ou à une subdivision de maisons mobiles, cette terme signifie que la construction d'installations pour desservir le lot sur lequel la maison mobile doit être fixée (y compris, au minimum, l'installation de services publics, soit le nivellement final du site ou le coulage de dalles de béton, et la construction de rues) est terminé avant la date d'entrée en vigueur initiale du règlement ou de la norme.

      Agrandissement (d'une utilisation, d'une structure ou d'une activité) : toute augmentation de la superficie de plancher ou de la superficie d'un chantier pour une utilisation, une structure ou une activité existante. Lorsqu'il se réfère à un parc de maisons mobiles ou à un lotissement de maisons mobiles, ce terme doit inclure la préparation de sites supplémentaires par la construction d'installations pour desservir les lots sur lesquels les maisons mobiles doivent être fixées (y compris l'installation de services publics, soit le nivellement final du site ou le coulage de dalles de béton, ou la construction de rues).

      Processus d'examen accéléré des logements : (Réservé.)

      Caractéristiques extérieures : Comprend le style architectural, la conception générale et l'agencement général de l'extérieur d'un bâtiment ou d'une autre structure, le type et la texture du matériau de construction et le type et le style de toutes les fenêtres, portes, luminaires, enseignes et autres accessoires annexes. et d'autres caractéristiques du chantier telles que les arbres, le stationnement, les trottoirs, etc.

      Façade : Mur extérieur d'une structure.

      Façade—Avant : La partie de la façade principale qui est la plus proche de la façade du lot principal.

      Façade – Non principal : Le ou les murs extérieurs d'une structure qui ne font pas face à une emprise publique.

      Façade—Principal : Mur(s) extérieur(s) d'une structure faisant face à une emprise publique.

      Famille : Une ou plusieurs personnes occupant une seule unité d'habitation et vivant comme une seule unité d'entretien ménager, à condition qu'à moins que tous les membres ne soient liés par le sang, le mariage, l'adoption ou la responsabilité de famille d'accueil, une telle famille ne doit pas contenir plus de cinq personnes.

      Ce terme comprend les foyers résidentiels communautaires occupés par pas plus de six résidents de la CRH, mais n'inclut aucune fraternité, sororité, club, couvent, monastère ou logement de groupe.

      Garderie familiale : Une résidence occupée dans laquelle la garde d'enfants est régulièrement fournie pour pas plus de cinq (5) enfants d'âge préscolaire de plus d'une (1) famille non apparentée et qui reçoit un paiement, des frais ou une subvention pour l'un des enfants recevant des soins , exploitées ou non à but lucratif. Le nombre maximum de cinq (5) enfants d'âge préscolaire comprend les enfants d'âge préscolaire vivant à la maison et les enfants d'âge préscolaire reçus à la garderie qui ne sont pas liés à l'aidant résident. Les frères et sœurs de l'école primaire des enfants d'âge préscolaire reçus en garderie peuvent également être gardés en dehors des heures de classe à condition que le nombre total d'enfants, y compris ceux de la gardienne et ceux liés à la gardienne, ne dépasse pas dix (10).

      Marché de producteurs : Toute utilisation de vente au détail légère tenue dans une zone ou une structure ouverte, que ce soit périodiquement, occasionnellement ou en continu, où un ou plusieurs vendeurs individuels offrent principalement des produits agricoles à la vente au public.

      Administration fédérale de l'aviation (ou FAA ). Agence fédérale chargée de réglementer le commerce aérien afin de promouvoir sa sécurité, d'encourager et de développer l'aviation civile, le contrôle du trafic aérien et la navigation aérienne et de promouvoir le développement d'un système national d'aéroports.

      Plan du site final : voir Plan du site, version finale.

      Plat de subdivision finale : Voir Plat, final.

      Inondation ou Inondation : Une condition générale et temporaire d'inondation partielle ou complète de zones de terres normalement sèches à partir de :

      Le débordement des eaux intérieures ou de marée

      L'accumulation ou le ruissellement inhabituel et rapide des eaux de surface de toute source.

      Plaine inondable : cette terre étant définie par des études hydrologiques effectuées par un ingénieur agréé ou un hydrologue compétent pour effectuer de telles études qui montrent cette zone qui, à un moment donné, pourrait être inondée par l'eau en raison des conditions d'inondation provoquées par une tempête centenaire ou une tempête ayant une probabilité de 1% de se produire au cours d'une année donnée.

      Règlements sur les plaines inondables : Chapitre 63, Partie 2C Plaines inondables Chapitre 65, Partie 6D Permis d'aménagement des plaines inondables et Chapitre 65, Partie 6E Écarts et appels concernant les plaines inondables.

      Variation des plaines inondables : octroi d'une dispense à une personne des exigences du chapitre 63, partie 2C, plaines inondables, ou des exigences de construction résistantes aux inondations du code du bâtiment de la Floride, qui permet la construction d'une manière autrement interdite par le chapitre 63, partie 2C des plaines inondables ou le Code du bâtiment de la Floride où l'application spécifique entraînerait des difficultés inutiles.

      Permis ou approbation d'aménagement de plaine inondable : un document officiel ou un certificat délivré par la communauté, ou toute autre preuve d'approbation ou d'approbation, qui autorise l'exécution d'activités d'aménagement spécifiques qui sont situées dans des zones inondables et qui sont jugées conformes au chapitre 63, partie 2C Plaines inondables.

      Surface au sol, brute (ou surface au sol) : la somme des surfaces horizontales des étages d'un ou de plusieurs bâtiments, mesurée à partir des faces extérieures des murs extérieurs ou à partir des axes des murs qui séparent les bâtiments. Cette somme comprend les superficies de tous les étages et des combles offrant une hauteur sous plafond d'au moins 5,5 pieds, des balcons ou mezzanines intérieurs et tout autre espace raisonnablement utilisable à toute fin, à l'exception du stationnement, peu importe où il se trouve dans un bâtiment. Ce terme n'inclut pas la superficie de toute structure de garage de stationnement, mais comprend tous les autres espaces intérieurs, y compris ceux qui ne sont ni chauffés ni climatisés.

      Dans les situations où la superficie de plancher non résidentielle doit être convertie en unités d'habitation résidentielles (ou vice versa) aux fins de déterminer le montant d'intensité supplémentaire accordé dans une prime d'intensité, les facteurs de conversion suivants doivent être utilisés : 1 unité d'habitation = 700 pieds carrés.

      Superficie au sol nette : la somme des surfaces horizontales des étages d'un ou de plusieurs bâtiments, à l'exclusion des cages d'escalier et des cages d'ascenseur, des salles d'équipement, du stationnement intérieur ou du chargement des véhicules, des greniers offrant une hauteur sous plafond de moins de 5,5 pieds et d'autres zones non destiné à l'habitation humaine ou au service au public.

      Ratio de surface au sol (FAR) : La superficie brute divisée par la superficie nette du terrain ou la superficie du site de construction. La superficie de plancher autorisée est mesurée après placage mais avant toute affectation supplémentaire d'emprise sur un terrain déjà placé.

      Porte d'entrée : L'entrée du bâtiment principal sur le chantier donnant sur la rue.

      Façade : Voir Façade du lot.

      Zone fonctionnelle d'une intersection : La zone autour d'une intersection de deux installations à accès contrôlé, mesurée à partir du point de départ du cône de virage à droite ou à gauche, selon la plus éloignée de l'intersection pour chaque approche de l'intersection.

      Adulte ayant une déficience fonctionnelle : Un adulte handicapé physiquement ou émotionnellement qui n'est pas capable de vivre de façon autonome et qui a besoin d'une atmosphère de vie structurée.

      Salon funéraire : Bâtiment utilisé pour la préparation du défunt pour l'enterrement, pour l'exposition du défunt et pour les cérémonies qui s'y rapportent avant l'enterrement ou la crémation.

      Zone de mobilier : la partie pavée de la zone de paysage de rue généralement située entre l'arrière de la bordure et le trottoir. La zone de mobilier comprend généralement des poteaux et des lampadaires, des poteaux de services publics, une signalisation réglementaire, des équipements de signalisation routière et des arbres de rue. Dans certains cas, une zone de paysage de rue peut ne pas avoir de zone de mobilier.

      Directeur de la planification GOAA. Le directeur de la planification de la Greater Orlando Aviation Authority, ou son représentant.

      Salle de jeux : Un centre d'amusement dont l'utilisation principale est la fourniture de jeux à prépaiement et d'appareils similaires.

      Garage, Mécanique : Voir Station-service automobile.

      Garage, privé : voir Utilisation ou structure des accessoires.

      Garage, Public : Voir Station Service Automobile.

      Garage, Parking : Voir Parking Garage.

      Stockage des ordures, incinération, etc. : Voir Junk Yard.

      Terrain de golf : une parcelle de terrain utilisée pour jouer au golf, y compris les tees, les greens, les allées et/ou les obstacles, et qui peut également inclure des pavillons et des abris.

      Bureau gouvernemental : Voir Bureau, gouvernemental.

      Greater Orlando Aviation Authority : l'organisme politique qui est une agence de la ville d'Orlando et qui contrôle et exploite l'aéroport exécutif d'Orlando (anciennement connu sous le nom d'aéroport Herndon) et l'aéroport international d'Orlando (anciennement connu sous le nom d'Orlando Jetport à McCoy) en vertu d'un long -contrat de location à terme entre elle-même et la ville d'Orlando.

      Espace vert : Une zone paysagée d'au moins 1/10 d'acre. Un espace vert ne doit être utilisé qu'à des fins de loisirs passifs ou d'agrément visuel. Les espaces verts peuvent inclure l'aménagement paysager autour des services publics, les bords des lacs, les éléments d'entrée d'un quartier et les terre-pleins des routes paysagées. Pour être pris en compte dans l'exigence d'espace ouvert communautaire conçu, l'espace vert doit respecter la taille minimale.

      Superficie brute : voir Superficie brute.

      Couverture de sol. Plantes permanentes qui poussent sur une surface de terrain, utilisées pour fournir une protection contre l'érosion et la sécheresse, et utilisées à la place du gazon pour dissimuler la terre nue. La hauteur moyenne du couvre-sol mature ne dépasse généralement pas 12 pouces de hauteur.

      Zone de recharge des eaux souterraines : (Réservé.)

      Établissements de soins de groupe : un établissement de vie collective où les repas, les soins personnels, les soins de garde, les services infirmiers, le conseil, la réadaptation, la supervision, le travail social ou des services similaires sont fournis aux résidents, qui peuvent être des enfants ou des adultes ayant une déficience fonctionnelle. Les établissements de soins de groupe peuvent desservir des résidents permanents ou temporaires et sont classés comme établissements de soins résidentiels, de soins intensifs ou de soins transitoires.

      Logement de groupe : Tout logement destiné ou occupé par des personnes non apparentées, ne vivant pas comme une seule unité d'entretien ménager, que le logement fournisse ou non une cuisine ou une salle à manger partagées. Les logements de groupe sont en outre réglementés en tant que Type A (occupé par le propriétaire destiné à une occupation de 12 personnes ou moins, l'occupation est convenue à l'avance et les durées de séjour d'au moins une semaine ou plus, et contient des installations de cuisine partagées), Type B (destiné à une occupation par 2 à 52 personnes et ne répond pas aux normes pour le type A) et le type C (destiné à une occupation de plus de 52 personnes).

      Ce terme comprend les pensions, les maisons d'hébergement, les maisons de chambres, les dortoirs et les auberges, mais n'inclut pas les établissements de soins de groupe.

      Plan de gestion de la croissance (GMP) : le plan global de la ville d'Orlando adopté conformément à la loi sur la planification globale des collectivités locales, Florida Statutes § 163.3161 et seq.

      Plancher habitable : Toute surface au sol utilisable à des fins d'habitation, qui comprend le travail, le sommeil, les repas, la cuisine ou les loisirs, ou une combinaison de ceux-ci. Une surface au sol utilisable uniquement à des fins de stockage n'est pas un « sol habitable ». Aux fins du chapitre 63, partie 2C, Plaines inondables et des exigences de conception de résistance aux inondations du Florida Building Code, le terme défini est « étage le plus bas ».

      Spa de santé : Un établissement dont le but principal est l'amélioration de la santé physique et du bien-être des individus grâce à l'exercice physique et/ou à la thérapie physique, en utilisant des installations telles que des équipements d'exercice, des bains de vapeur, des bains de vapeur et des piscines. Voir Service, Personnel.

      Ce terme ne comprend pas les établissements de massage, les établissements commerciaux de contact physique ou les autres établissements de divertissement pour adultes définis au chapitre 37 du code de la ville.

      Fabrication et transformation lourdes : voir Fabrication et transformation, lourdes.

      Haie : Une série d'arbustes plantés de manière à former un écran visuel continu.

      Hauteur (d'un bâtiment ou d'une structure) : la distance verticale entre le niveau du sol et le point le plus élevé d'une structure. Lorsqu'elle est appliquée à un bâtiment, la hauteur doit être mesurée au point le plus élevé de la margelle d'un toit plat ou au niveau de hauteur moyen entre l'avant-toit et le faîte pour les toits à pignon, à croupe ou à mansarde. Lorsqu'aucun niveau du sol n'a été établi, la hauteur peut être mesurée à partir de l'élévation moyenne du niveau du terrain fini à l'avant du bâtiment ou de la structure. Dans les districts de zonage de la ville traditionnelle R-2B, R-3A, R-3B, R-3C et R-3D, lorsqu'aucun niveau du sol n'a été établi pour une structure dans les zones de modèles de développement existants et établis, la hauteur d'un bâtiment ou la structure doit être mesurée à partir de l'élévation moyenne de la qualité établie des parcelles attenantes, à l'exclusion des emprises publiques ou privées, afin de s'assurer que l'échelle de la ou des nouvelles structures ou bâtiments est compatible avec la structure existante ( s) ou bâtiment(s).

      Élévation des hautes eaux (HWE) : Le bord vers la terre de tout plan d'eau naturel existant dans des conditions hydrologiques normales, tel que déterminé par l'ingénieur municipal.

      Quartier historique : une zone désignée par ordonnance et indiquée sur la carte de zonage officielle qui comprend ou englobe les sites historiques, les monuments, les bâtiments, les panneaux, les dépendances, les structures ou les objets que le conseil municipal peut juger appropriés pour la préservation historique.

      Point de repère historique : Tout site (y compris les arbres importants ou toute autre flore qui s'y trouvent), bâtiment ou structure d'une importance historique ou esthétique particulière pour la ville, l'État ou la nation. Les points de repère comprennent des sites, des bâtiments ou des structures où l'histoire culturelle, politique, spirituelle, économique, sociale ou artistique de la communauté, de l'État ou de la nation est reflétée ou illustrée ou qui sont identifiés à des personnages historiques ou à des événements importants de l'histoire locale, étatique ou nationale, ou qui incarnent les caractéristiques distinctives d'un spécimen architectural, intrinsèquement précieux pour une représentation d'une période, d'un style ou d'une méthode de construction, ou d'un ouvrage de construction remarquable, ou d'un ouvrage remarquable d'un maître designer ou architecte.

      Agent de préservation historique : Le personnel du Conseil de préservation historique de la ville d'Orlando.

      Service de soins à domicile : un service qui implique des soins infirmiers ou l'administration de soins de santé, personnels ou de garde à une personne, non liée au fournisseur de soins, qui en raison d'une maladie, d'une infirmité physique ou d'un âge avancé nécessite un tel service. Comprend uniquement les services de faible intensité autorisés par l'État de Floride qui sont effectués dans des maisons privées et des établissements de soins de groupe.

      Occupation à domicile : Toute occupation, profession ou usage rémunéré exercé par l'occupant d'un logement, lorsque l'activité est exercée à titre accessoire à l'intérieur du logement de l'occupant.

      Hôpital : Un établissement agréé et réglementé par l'État de Floride, qui fournit des diagnostics, des soins aigus et post-aigus et le traitement d'une maladie, d'une blessure, d'une anomalie ou d'une grossesse. Ces installations comprennent généralement les services de laboratoire clinique, les services de radiologie, la chirurgie, les soins obstétricaux, etc. Ce terme comprend les types d'installations suivants :

      Centres d'accueil en santé mentale.

      Centres résidentiels d'adaptation (services de développement).

      Superficie imperméable : La superficie du sol couverte par toute partie d'un bâtiment, d'une rue, d'une zone d'utilisation de véhicules ou de toute autre structure, amélioration, installation ou matériau qui empêche ou limite considérablement la percolation naturelle de l'humidité. Cela comprend toutes les surfaces d'asphalte et de brique, et les zones consacrées à tout entreposage extérieur et/ou exposition de matériaux et de marchandises, mais n'inclut pas les piscines extérieures accessoires. Les patios en bois en vertu du chapitre 58 sont considérés comme perméables.

      Ratio de surface imperméable (ISR) : La surface imperméable divisée par la surface du site de construction.

      Améliorations (ou améliorations du site) : tout nivellement, remplissage ou excavation d'ajouts ou de modifications de propriétés non améliorés aux bâtiments existants ou à d'autres structures nécessitant des modifications au sol la construction de nouveaux bâtiments ou d'autres structures, y compris les parkings et les trottoirs, bordures et caniveaux , trottoirs, trottoirs, trottoirs, conduites d'eau, égouts sanitaires, égouts ou drains pluviaux, noms de rues, panneaux, aménagement paysager, monuments permanents de référence (PMR), points de contrôle permanents (PCP) ou toute autre amélioration requise par les chapitres 58 à 66 .

      Utilisation industrielle : N'importe laquelle des utilisations suivantes :

      Fabrication et transformation lourdes.

      Fabrication et transformation légères.

      Commerce de gros et entreposage.

      District de zonage industriel : L'un des districts suivants :

      I-C Quartier Industriel-Commercial.

      District industriel général I-G.

      Quartier du parc industriel I-P.

      Intensité (d'utilisation) : La masse ou la masse d'une utilisation sur un chantier de construction ou un site d'aménagement, telle qu'elle est exprimée par la densité résidentielle ou le ratio de surface de plancher non résidentiel. Dans les développements mixtes résidentiels/non résidentiels, les deux normes d'intensité sont calculées séparément aux fins de déterminer la conformité au zonage. L'intensité permise est mesurée après le placage mais avant toute affectation d'emprise supplémentaire requise sur un lot déjà placé.

      Établissement de soins intensifs (ICF) : établissement de soins de groupe qui fournit des soins infirmiers 24 heures sur 24 ou une supervision intensive, souvent par un personnel éveillé 24 heures sur 24 qui comprend des infirmières autorisées. Des soins personnels et de garde, des services de réadaptation, des services de conseil et des services sociaux peuvent être fournis. Les établissements de soins de groupe intensifs sont en outre réglementés en tant que Type A (1 à 6 résidents), Type B (7 à 14 résidents) ou Type C (plus de 14 résidents). Les maisons de soins infirmiers, les établissements de soins intermédiaires, les hospices (à moins que les services de soins palliatifs ne soient fournis dans une résidence privée ou un établissement de soins résidentiels) et les établissements de traitement et de récupération sont tous des exemples d'établissements de soins intensifs.

      Commerce de détail intensif : voir Commerce de détail, intensif.

      Lot Intérieur : Voir Lot, Intérieur.

      Verrouillage (d'un espace de stationnement) : (Réservé.)

      Système d'irrigation : Un système d'arrosage artificiel conçu pour transporter et distribuer l'eau aux plantes.

      Collège : voir École.

      Stockage de déchets, incinération, etc. : Voir Junk Yard.

      Dépôt de ferraille : toute zone, lot, terrain, parcelle, bâtiment ou structure ou partie de celui-ci utilisé pour le stockage, la collecte, le traitement, l'achat, la vente ou l'abandon de vieux papiers, chiffons, ferraille ou autres déchets ou produits, matériaux, machines deux ou plusieurs véhicules à moteur non immatriculés et inutilisables ou tout autre type de rebut. Ce terme comprend les chantiers de démolition automobile et les chantiers de récupération et les services de remorquage où les véhicules inutilisables sont stockés pendant 24 heures.

      Chenil : Une installation d'utilisation intensive des services qui est exploitée principalement dans le but de fournir un hébergement pour la nuit aux animaux domestiques.

      Défrichage : Enlèvement de tous les arbres et/ou de la végétation de la surface du sol vers le sol minéral.

      Code d'aménagement des terres (ou Code) : Code d'aménagement des terres désigne les chapitres 58 à 68 du Code de la ville d'Orlando, en Floride.

      Utilisation des terres : Une description de la façon dont les terres sont occupées ou utilisées. Les termes « utilisation du sol » et « l'utilisation du sol » sont réputés inclure également l'utilisation du bâtiment et l'utilisation du bâtiment.

      Règlement sur l'utilisation des terres : Toute ordonnance ou résolution contrôlant l'utilisation, l'aménagement, l'entretien ou le transfert de biens immobiliers.

      Aire d'atterrissage : Aire d'un aéroport utilisée pour l'atterrissage, le décollage et le roulage des aéronefs.

      Aménagement paysager : L'aménagement paysager doit comprendre, sans s'y limiter, de l'herbe, des couvre-sols, des arbustes, des vignes, des haies, des arbres, des bermes et des éléments et matériaux architecturaux du paysage.

      Détaillant à grande échelle : Un établissement de vente au détail avec plus de 25 000 pieds carrés de surface de plancher brute dans un seul bâtiment. Un ensemble de deux établissements de vente au détail ou plus dans un seul immeuble de plus de 25 000 pieds carrés n'est pas un détaillant à grande échelle.

      Fabrication et transformation légères : voir Fabrication et transformation, lumière.

      Commerce de détail léger : voir Commerce de détail, léger.

      Bâtiment de revêtement : Un bâtiment continu peu profond ou une surface de plancher locative au niveau de la rue d'un parc de stationnement, occupé par un usage commercial, résidentiel ou autre, spécialement conçu pour masquer la structure de la rue et pour améliorer la connexion piétonne à la rue et le quartier en général.

      Quai de chargement (hors rue) : Un espace de stockage hors rue, à l'extérieur ou à l'intérieur d'un bâtiment, utilisé pour le stationnement des véhicules commerciaux pendant le chargement ou le déchargement.

      Rue Commerciale et Industrielle Locale : Voir Rue, Commerciale et Industrielle Locale.

      Subdivision de forme longue : Voir Subdivision, forme longue.

      Lot : La moindre fraction de terrain ayant des limites fixes limitées et (lorsqu'elle fait partie d'un lotissement) ayant un numéro, une lettre ou un autre nom qui lui est attribué. Ce terme comprend les parcelles et les parcelles.

      Lot, Corner : Lot dont les lignes sont adjacentes à deux rues ou plus à partir de leur point d'intersection.

      Profondeur moyenne du lot : La distance moyenne entre la ligne de rue avant du lot et sa ligne arrière opposée, mesurée dans la direction générale moyenne des lignes latérales du lot.

      Lot, drapeau : Un lot ou un chantier qui a une façade minimale sur une rue publique ou privée, qui est accessible par une allée ou une ruelle privée, et dont la largeur à une certaine distance de la ligne de délimitation de la rue répond à toutes les exigences de l'ordonnance.

      Façade de lot : La distance linéaire mesurée le long de la dimension étroite d'un lot contigu à l'emprise d'une rue.

      Façade du lot, principale : Ce côté du lot jouxtant une rue le long de la dimension étroite du lot.

      Façade du lot secondaire : Le côté du lot contigu à une rue qui n'est pas la façade principale.

      Terrain, Intérieur : Beaucoup autre qu'un terrain d'angle.

      Limite de lot (ou limite de propriété) : toute limite légale d'un lot. Le cas échéant, la ligne de lot peut coïncider avec la ligne d'emprise.

      Lot d'enregistrement : Un lot qui est inclus dans une subdivision dont le plat a été enregistré dans les dossiers publics du comté d'Orange, en Floride ou une parcelle de terrain dont l'acte a été enregistré dans les dossiers publics du comté d'Orange, en Floride, le ou avant le 4 février 1959.

      Lot traversant : Un lot intérieur donnant sur deux rues parallèles ou approximativement parallèles.

      Lot, coin inversé : Lot d'angle dont la ligne de lot côté rue est essentiellement le prolongement de la ligne de lot avant du premier lot à son arrière.

      Lot, façade inversée : Lot traversant ou lot d'angle conçu intentionnellement de manière à ce que la ligne de lot avant fasse face à une rue locale plutôt qu'à une artère principale parallèle ou perpendiculaire.

      Le fractionnement de lot signifie la subdivision d'un lot d'enregistrement existant.

      Largeur de lot, moyenne : La distance moyenne d'une ligne latérale du lot à sa ligne latérale opposée, mesurée dans la direction générale moyenne des lignes avant et arrière du lot.

      Stationnement à faible rotation : l'un des éléments suivants :

      Stationnements séparés et désignés en permanence pour les employés et/ou les étudiants.

      Toutes les places de stationnement desservant des utilisations du sol définies comme des utilisations du sol axées sur l'emploi.

      Plan d'axe routier majeur : comprend tous les collecteurs, artères et routes à accès limité, mais n'inclut pas les routes locales.

      Maison préfabriquée : Une structure, transportable en une ou plusieurs sections, qui mesure huit (8) pieds ou plus de largeur et plus de quatre cents (400) pieds carrés, et qui est construite sur un châssis intégral permanent et est conçue pour être utilisée avec ou sans fondation permanente lorsqu'il est attaché aux services publics requis. Le terme « maison préfabriquée » n'inclut pas un « véhicule récréatif » ou une « remorque de parc ». [Également défini dans 15C-1.0101, F.A.C.]

      Fabrication et transformation : La transformation mécanique ou chimique de matériaux ou de substances en de nouveaux produits, que le nouveau produit soit fini ou semi-fini en tant que matière première dans un autre processus, et que ce soit en tant qu'utilisation principale ou accessoire à toute autre utilisation principale. . Ce terme comprend l'assemblage de composants, la fabrication de produits et le mélange de matériaux tels que les huiles lubrifiantes, les résines plastiques ou les liqueurs, et comprend les installations de stockage et de vente en gros d'accessoires, mais n'inclut pas la vente au détail légère ou intensive d'accessoires.

      Fabrication et transformation, lourdes : toute utilisation de fabrication et de transformation qui ne se conforme pas à toutes les normes de protection de l'environnement de classe A applicables énoncées au chapitre 63. Toutes ces utilisations doivent au minimum être conformes à une norme de classe B.

      En interprétant ce terme, le directeur de l'urbanisme doit présumer que toutes les utilisations suivantes sont incluses et peut, à sa discrétion, renvoyer toute demande pour de telles utilisations au conseil d'aménagement municipal pour une détermination de l'utilisation, peu importe si les normes de classe A applicables semblent être respectées :

      Pavage asphalte/béton, malaxage, dosage.

      Fabrication de ciment, chaux, plâtre.

      Fabrication de blocs de béton et de tuyaux.

      Fabrication et stockage d'acides corrosifs.

      Fabrication d'engrais et traitement de l'amp.

      Fabrication de combustibles fossiles et de dérivés.

      Fabrication de plâtre de paris.

      Utilisations similaires à celles énumérées ici.

      Fabrication et transformation légère : toute utilisation de fabrication et de transformation (à l'exception de celles énumérées dans la définition de la fabrication et de la transformation lourdes) qui est conforme à toutes les normes de protection de l'environnement de classe A applicables énoncées au chapitre 63.

      Modification de la carte : toute modification de la carte de zonage officielle telle que prévue au chapitre 65.

      Chapiteau : Structure permanente semblable à un toit dépassant d'un mur de bâtiment à l'entrée d'un bâtiment ou s'étendant le long et dépassant du mur du bâtiment et généralement conçue et construite pour offrir une protection contre les intempéries.

      Masse : La largeur, le volume et les proportions d'un bâtiment et de ses parties.

      Etablissement de Massage : (Réservé.)

      Plan directeur : Le plan du site requis par le chapitre 65 pour les développements de noyaux d'activités ou à phases multiples et de noyaux d'activités.

      Maire : Le maire-commissaire de la ville d'Orlando.

      Profondeur de lot moyenne : voir Profondeur de lot, moyenne.

      Largeur de lot moyenne : voir Largeur de lot, moyenne.

      Niveau moyen de la mer (NMM) : La hauteur moyenne de la mer pour tous les stades de la marée. Également appelé Système de référence géodésique national (NGVD).

      Équipement mécanique : Désigne les unités de compresseurs de climatisation extérieures extérieures, les génératrices électriques permanentes et les pompes de piscine extérieures.

      Garage mécanique : Voir Station-service automobile.

      Médiane, non restrictive : Une ligne médiane ou peinte qui ne constitue pas une barrière physique entre les voies de circulation centrales ou les voies de circulation circulant dans des directions opposées. Cela comprend les routes avec des voies de virage central continues et les routes non divisées.

      Médiane, restrictive : La portion d'une chaussée divisée ou d'une allée divisée séparant la circulation des véhicules circulant dans des directions opposées. Les médianes restrictives comprennent les barrières physiques qui interdisent la circulation à travers la médiane, telles qu'une barrière en béton, une bordure et/ou un îlot en béton surélevé, et une médiane gazonnée ou noyée.

      Revenu médian des ménages : Le revenu médian des ménages publié par le Département américain du logement et du développement urbain pour la zone statistique métropolitaine d'Orlando (MSA), tel qu'il est actuellement promulgué, ajusté en fonction de la taille de la famille.

      Ouverture médiane, directionnelle : Une ouverture dans une médiane restrictive qui permet uniquement des mouvements de demi-tour et/ou de virage à gauche.

      Ouverture médiane, pleine : Une ouverture dans une médiane restrictive conçue pour permettre à tous les mouvements de virage d'avoir lieu à la fois depuis la chaussée et la connexion adjacente.

      Espacement médian des ouvertures, minimum : L'espacement minimum autorisé entre les ouvertures dans une médiane restrictive qui permet à l'espace de traverser les voies de circulation en approche pour accéder à la propriété ou de traverser la médiane pour circuler dans la direction opposée. L'espacement ou la distance minimum est mesuré d'un axe à l'autre des ouvertures le long du trajet parcouru.

      Laboratoire médico-dentaire : Un établissement dont l'utilisation principale est le test et l'analyse d'échantillons et de matériaux médicaux ou dentaires. Ce terme comprend les chimistes analytiques, les pathologistes et les laboratoires de bioanalyse.

      Cabinet médical : Voir Cabinet, Médical et Dentaire.

      Établissement psychiatrique : Voir Hôpital.

      Micro-brasserie : établissement agréé par le Florida Department of Business and Professional Regulation, Division of Alcoholic Beverages and Tobacco pour fabriquer des boissons maltées. L'établissement peut également inclure une salle de dégustation et un espace de vente au détail pour vendre des boissons maltées produites sur place ainsi que des articles de vente au détail et des aliments connexes.

      Micro-Winery : Un établissement agréé par le Florida Department of Business and Professional Regulation, Division of Alcoholic Beverages and Tobacco pour produire du vin. L'établissement peut également comprendre une salle de dégustation et un espace de vente au détail pour vendre du vin produit sur place ainsi que des articles de vente au détail et des aliments connexes.

      Mini-entrepôt : voir Installation de stockage personnel.

      Rue locale mineure : voir Rue, section locale mineure.

      Usage mixte : N'importe laquelle des utilisations suivantes :

      Usage mixte résidentiel/bureau.

      Usage mixte bureau/commercial.

      Usage mixte résidentiel/commercial.

      Tout autre mélange similaire d'utilisations.

      Mobil Home : Voir Habitation, Mobil Home.

      Aménagement de maisons mobiles : Une parcelle de terrain en propriété ou en gestion unique qui a été planifiée et améliorée pour le placement de maisons mobiles pour une occupation non transitoire et composée d'espaces de maisons mobiles à louer ou à vendre.

      Parc de maisons mobiles : Voir Développement de maisons mobiles.

      Espace Mobile Home : Un terrain au sein d'un développement de maisons mobiles conçu pour l'hébergement d'une maison mobile à l'usage exclusif des occupants.

      Stand de maison mobile : La partie d'un espace de maison mobile individuelle qui a été réservée pour l'emplacement de la maison mobile, de la structure annexe ou des ajouts à celle-ci, y compris les installations électriques, de plomberie et d'autres services publics nécessaires.

      Subdivision de maisons mobiles : Voir Aménagement de maisons mobiles.

      Habitation modèle : voir Habitation, modèle.

      Motel : Établissement constitué d'un groupe d'unités d'hébergement mitoyennes ou isolées dotées de salles de bains et conçues principalement pour les touristes automobiles de passage. Un motel fournit généralement des parkings pour voitures à proximité des chambres d'hébergement et peut fournir ou non des services hôteliers habituels tels que des restaurants, des salles à manger, des salles de réunion, des salons de cocktail et des utilisations similaires.

      Ce terme comprend les installations à temps partagé, les condotels et tout logement de groupe occupé ou destiné à être occupé par plus de 52 personnes.

      Paillis : Matériau organique et synthétique non vivant habituellement utilisé dans l'aménagement paysager pour retarder l'érosion et retenir l'humidité à la surface des sols. Les paillis organiques comprennent l'écorce déchiquetée, les copeaux d'écorce, les feuilles et les tontes de jardin compostées et la paille pure.

      Logement multifamilial : Voir Logement, multifamilial.

      Musée (ou galerie d'art) : Un bâtiment ou une structure utilisé pour le logement et l'exposition d'objets historiques, d'artefacts et d'arts visuels. Voir aussi Utilisation d'intérêt public.

      Plaque signalétique : Voir Signe, Plaque signalétique.

      Communauté de plantes indigènes : Une association indigène de plantes identifiées par une ou plusieurs espèces importantes ou un attribut physique caractéristique. Dans le centre de la Floride, les communautés de plans indigènes comprennent des pins plats, des hamacs hydriques, mésiques et xériques, des zones humides de broussailles de pins de sable et des dômes de cyprès, des prairies de dunes et des forêts de feuillus.

      Espèce indigène (plante ou arbre) : (Réservé.)

      Dépanneur de quartier : Établissement dont l'activité principale est la vente au détail d'une variété de marchandises pour la consommation personnelle ou domestique, situé dans un quartier résidentiel ou de bureaux. Les ventes sont généralement effectuées au comptant et à emporter.

      Nouvelle (utilisation, structure ou activité) (ou nouvelle construction) : toute utilisation, structure ou activité pour laquelle le « début de la construction » a commencé à compter de la date d'entrée en vigueur initiale d'un règlement ou d'une norme contenue dans les chapitres 58 à 66, à l'exclusion de Chapitre 63, Partie 2C Plaines inondables. Lorsqu'il se réfère à un parc de maisons mobiles ou à un lotissement de maisons mobiles, ce terme signifie que la construction d'installations pour desservir le lot sur lequel la maison mobile doit être fixée (y compris, au minimum, l'installation de services publics, soit le nivellement final du site ou le coulage de dalles de béton et la construction de rues) est terminé à la date d'entrée en vigueur de ce règlement ou de cette norme ou après cette date.

      Non-conformité (ou non-conformité) : tout lot, structure, utilisation, zone d'utilisation de véhicules, enseigne, aménagement paysager ou autre activité qui a été légalement développé avant l'adoption ou la modification des chapitres 58 à 66, mais qui échoue maintenant en raison de cette adoption ou de cette modification pour se conformer à toutes les exigences applicables des chapitres 58 à 66. Lorsqu'il est utilisé dans le contexte des règlements de zonage des aéroports énoncés au chapitre 65, ce terme signifie ce qui n'est pas conforme à un règlement ou à une règle de zonage d'un aéroport ou à tout amendement à celui-ci, à compter de la date d'entrée en vigueur de ce règlement, règle ou modification.

      District de zonage non résidentiel : l'un des districts suivants :

      O-1, O-2, O-3 Bureaux et quartiers résidentiels.

      MU-1, MU-2 Quartiers de corridors à usage mixte.

      AC-1, AC-2, AC-3, AC-N Centres d'activités.

      AC-3A Downtown Metropolitan Activity Core District.

      District industriel général I-G.

      Quartier du parc industriel I-P.

      Piste aux instruments non guidée verticalement. Une piste ayant une procédure d'approche aux instruments existante, publiée ou prévue utilisant des installations de navigation aérienne avec uniquement un guidage latéral [horizontal] ou un équipement de navigation de type surfacique, pour laquelle une procédure d'approche aux instruments directe sans guidage vertical a été approuvée ou prévue sur une Document de planification de la FAA ou plan d'aménagement de l'aéroport approuvé.

      Élévation normale des hautes eaux : Bord vers la terre de tout plan d'eau de surface naturel dans des conditions hydrologiques normales.

      Maison de soins infirmiers : un établissement de soins intensifs qui fournit des soins infirmiers en résidence, des soins personnels ou de garde à trois personnes ou plus non apparentées à l'aidant, qui en raison d'une maladie, d'une infirmité physique ou d'un âge avancé ont besoin de ces services. N'inclut pas les établissements fournissant principalement des soins et des traitements aux personnes gravement malades. Un établissement offrant des services à moins de trois personnes peut être une maison de repos s'il se présente au public comme un établissement qui fournit régulièrement de tels services.

      Ce terme peut inclure les établissements de soins intermédiaires pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (ICF/DD) lorsqu'ils sont effectués dans un cadre institutionnel, les centres résidentiels d'adaptation et les établissements de transition, mais n'inclut pas les hôpitaux, les cliniques ou les institutions similaires.

      Objet de croissance naturelle. Tout organisme du règne végétal, y compris un arbre.

      Occupant (ou locataire) : La ou les personnes en possession réelle ou présumée de la propriété, que cette ou ces personnes en soient ou non le(s) propriétaire(s).Les personnes physiques composant une entreprise ou une unité familiale sont considérées comme un seul occupant aux fins de l'envoi des avis écrits aux occupants tel que requis par le chapitre 65.

      Pièce occupée : pièces dans des structures fermées qui sont ou peuvent raisonnablement être utilisées pour des activités humaines impliquant la communication orale, le sommeil, les repas, l'écoute de la musique ou la parole, ou l'utilisation régulière du téléphone.

      Seuil olfactif : La concentration minimale d'un gaz, d'une vapeur ou d'une matière particulaire pouvant être détectée par les systèmes olfactifs d'un panel d'au moins trois observateurs sains.

      Bureau : Une pièce, un studio, une suite ou un immeuble dans lequel une personne exerce ses activités ou exerce son activité déclarée. Cependant, ce terme n'inclut aucune installation impliquant la fabrication, la fabrication, la production, le traitement, l'assemblage, le nettoyage, l'essai, la réparation ou le stockage de matériaux, biens et produits ou la vente ou la livraison de tout matériel, biens ou produits qui sont physiquement situés sur les locaux.

      Ce terme comprend les bureaux administratifs, commerciaux et professionnels, les studios de radio et de télévision, ainsi que les bureaux médicaux, dentaires et gouvernementaux, les banques et les caisses d'épargne.

      Bureau, gouvernemental : un bureau de tout département, commission, agence indépendante ou instrument des États-Unis, de l'État de Floride, du comté d'Orange, de la ville d'Orlando ou de toute autre unité gouvernementale.

      Cabinet médical et dentaire : Cabinet dont l'utilisation principale est la prestation de services de santé et/ou dentaires.

      District de zonage des bureaux : N'importe lequel des districts suivants :

      O-1, O-2, O-3 Bureaux et quartiers résidentiels.

      Un logement familial : Voir Logement, une famille.

      Marché en plein air : Toute utilisation de vente au détail tenue dans une zone ou une structure ouverte, que ce soit de manière périodique, occasionnelle ou continue, où un ou plusieurs vendeurs individuels proposent des biens ou des produits agricoles à la vente au public.

      Ce terme comprend les brocantes et les stands de fruits et légumes, mais n'inclut pas les stands agricoles en bordure de route.

      Espace ouvert : Tout terrain contigu d'au moins cinquante (50) pieds carrés qui n'est couvert par aucun bâtiment, rue ou emprise, aire d'utilisation véhiculaire ou structure récréative.

      Café en plein air : Zone adjacente à un établissement dont l'utilisation et la fonction principales sont de manger ou de boire des boissons non alcoolisées. Cette zone peut être au niveau du sol ou sur un balcon de l'étage supérieur, dans les deux cas, le café extérieur doit avoir accès au trottoir public.

      Espace occupé à l'extérieur : une zone qui n'est ni fermée ni couverte, mais qui est conçue et destinée à une utilisation normale par des personnes de manière occasionnelle ou plus fréquente. L'espace occupé à l'extérieur peut comprendre les patios des restaurants, des centres de jardinage extérieurs, des aires de jeux de restauration rapide, etc. si l'espace est destiné à être utilisé dans le cadre de l'utilisation principale du terrain.

      Loisirs de plein air : Voir Loisirs, Plein air.

      District de zonage superposé : un district de zonage qui est destiné à être appliqué sur la carte de zonage uniquement en conjonction avec d'autres districts de zonage dans lesquels des terres peuvent être classées, et ayant pour effet que ces terres ne peuvent être utilisées que conformément aux règlements de la district(s) superposé(s) et le district sous-jacent fonctionnant en même temps.

      Propriétaire : toute personne physique ou morale ayant un intérêt patrimonial suffisant pour entreprendre le développement conformément aux chapitres 58 à 66.

      Copropriété en copropriété : La location, la location ou la location, pour quelque durée que ce soit et sans égard à la fréquence de rotation, d'une pièce, de pièces ou de toute autre partie ou parties d'un usage d'habitation également occupée par le propriétaire ou locataire. Aux fins du présent code, le partage d'une maison occupée par le propriétaire est une utilisation résidentielle accessoire et n'est pas un établissement temporaire ou une location de vacances en vertu du chapitre 509, Florida Statutes, et l'utilisation n'est pas une entreprise, une profession ou une occupation aux fins du chapitre 36, Code de la ville d'Orlando.

      Clinique de gestion de la douleur désigne une clinique, un établissement ou un bureau privé (ci-après dénommé « clinique »), qui emploie un médecin ou un médecin ostéopathe qui délivre des ordonnances pour un analgésique opiacé répertorié dans l'annexe II ou l'annexe III de l'article 893.03, Floride Statuts, tels qu'ils peuvent être modifiés de temps à autre, à l'exception de la buprénorphine et de la buprénorphine-naloxène, à plus de 20 patients par jour, à l'exception des cas suivants :

      cliniques agréées en tant qu'établissement conformément au chapitre 395 des lois de la Floride

      cliniques où la majorité des médecins ou des médecins ostéopathes qui fournissent des services fournissent principalement des services chirurgicaux

      cliniques appartenant à une société ouverte dont les actions sont négociées sur une bourse nationale ou sur le marché hors cote et dont l'actif total à la fin du plus récent trimestre financier de la société dépassait 50 millions de dollars

      cliniques affiliées à une faculté de médecine accréditée où une formation est offerte aux étudiants en médecine, aux résidents ou aux boursiers

      cliniques qui ne prescrivent pas ou ne dispensent pas de substances contrôlées pour le traitement de la douleur

      cliniques appartenant à une société exonérées d'impôts fédéraux conformément à la section 501(c)(3) du Code des États-Unis.

      Palmier : Plante ligneuse autoporteuse d'espèces tropicales ou subtropicales généralement marquée par une tige simple et une couronne terminale de grandes feuilles.

      Parapet : Mur bas de protection construit dans le prolongement du mur extérieur d'un bâtiment et placé sur tout le périmètre du toit d'un bâtiment.

      Allée de stationnement (ou allée) : une zone à l'intérieur d'un parc de stationnement destinée à permettre l'entrée et la sortie des espaces de stationnement.

      Stationnement : Toute zone ou structure hors rue pour le stationnement de véhicules à moteur.

      Garage (ou structure) de stationnement : toute structure hors rue à plusieurs niveaux pour le stationnement de véhicules à moteur.

      Parc de stationnement : Une zone hors rue au niveau du sol pour le stationnement des véhicules à moteur.

      Module de stationnement : Un agencement standard d'espaces de stationnement contenant deux niveaux d'espaces desservis par une seule allée de stationnement.

      Réserve de stationnement : Une zone de terrain ou le droit d'utilisation d'un terrain mis de côté pour le développement futur éventuel d'un parc de stationnement. Il existe deux types de réserves de stationnement :

      Réserve de stationnement à durée limitée : une réserve de stationnement qui doit être examinée par le responsable du zonage pour déterminer si le stationnement fourni est adéquat dans les cinq ans suivant la délivrance du premier certificat d'occupation pour le site qu'il dessert. S'il est déterminé que le stationnement est insuffisant, le responsable du zonage doit aviser le propriétaire du terrain par écrit que la construction d'un stationnement supplémentaire doit commencer, conformément aux conditions de l'accord de réserve de stationnement. Toute décision nécessitant un stationnement supplémentaire peut être portée en appel auprès du Board of Zoning Adjustment. Si le propriétaire n'est pas avisé de l'exigence d'un stationnement supplémentaire dans les cinq ans suivant la délivrance du premier certificat d'occupation, la réserve de stationnement à durée limitée ne sera plus requise.

      Réserve de stationnement permanente : une réserve de stationnement qui ne doit jamais être empiétée, utilisée, vendue ou louée à d'autres fins que le stationnement pour l'utilisation des terres qu'elle sert tant que les installations de stationnement hors rue sont requises par le code de la ville d'Orlando. L'accord de réserve de stationnement doit inclure les conditions qui peuvent être nécessaires pour garantir le développement de la zone réservée si le responsable du zonage détermine que le besoin existe ou si la zone réservée n'a pas été raisonnablement entretenue.

      Espace de stationnement (ou décrochage) : Un espace de stockage hors rue accessible de manière indépendante, à l'extérieur ou à l'intérieur d'une structure, pour le stationnement des véhicules à moteur.

      Officiel des parcs. Le responsable de la division des parcs ou son représentant.

      Promenade : La portion non pavée et engazonnée d'une emprise de rue entre la propriété privée attenante et la bordure, y compris la propriété réservée à des fins ornementales, l'allée ou à d'autres fins accessoires à l'utilisation de la rue autres que les trottoirs.

      Bande de promenade : la partie non pavée de l'emprise entre l'arrière de la bordure et le trottoir. La bande de la promenade comprend généralement des poteaux et des lampadaires, des poteaux de services publics, une signalisation réglementaire, des équipements de signalisation routière et des arbres de rue. Dans certains cas, une zone de paysage de rue peut ne pas avoir de bande de promenade.

      Partie : L'une des divisions mineures dans laquelle les règlements des chapitres 58 à 66 sont regroupés. Chaque article d'un chapitre peut être divisé en une ou plusieurs parties, et chaque partie peut être divisée en sous-parties et sections.

      Matière particulaire : Toute matière liquide ou solide finement divisée pouvant être transportée par l'air ou par le gaz.

      Sentiers, piétons et vélos : allées pavées interconnectées qui desservent uniquement les piétons et/ou les vélos. Les sentiers sont séparés des routes véhiculaires et relient les zones résidentielles aux espaces publics, tels que les emprises de rue, les utilisations d'intérêt public ou d'autres utilisations d'espaces ouverts. Les allées doivent être pavées et ne doivent pas mesurer moins de 6 pieds ni plus de 10 pieds de largeur. Dans les communautés conçues, la superficie en pieds carrés des parcours individuels peut être prise en compte dans l'attribution totale d'espaces ouverts requise.

      Chaussée : La partie d'une rue composée de voies de circulation véhiculaires ayant une surface améliorée d'asphalte, de béton, de brique ou d'autres matériaux de pavage.

      Largeur de la chaussée : La largeur de la chaussée d'une rue, mesurée d'un bord à l'autre, à l'exclusion des bordures, le cas échéant.

      Accès piétonnier : Une surface améliorée qui relie l'emprise publique à une propriété privée ou à une entrée de bâtiment.

      Zone libre pour piétons : la portion pavée ou trottoir non encombrée de la zone de paysage de rue à l'intérieur de l'emprise. La zone piétonne libre peut être séparée ou non de la voie de circulation par une zone de mobilier ou une bande de promenade.

      Couverture pour piétons : Couverture fixe qui s'étend soit depuis la façade du bâtiment, soit sur les fenêtres et les ouvertures du bâtiment pour servir de protection contre le soleil et la pluie. Exemples de couverture piétonne : auvents, surplombs, auvents, arcades et colonnades.

      Hangar pour piétons : La distance maximale qui peut être parcourue le long de la route piétonne la plus courte depuis l'entrée piétonne de la station de transport en commun ou de l'installation de stationnement jusqu'à l'entrée piétonne la plus proche de l'utilisation du sol desservie par le stationnement ou le transport en commun.

      Rue piétonne : voir artère, piétonne.

      Garantie de bonne exécution : une garantie qui peut être acceptée au lieu d'exiger que certaines améliorations soient apportées avant que le conseil municipal ou un autre organisme d'approbation n'approuve un développement, y compris des garanties de bonne exécution, des états financiers acceptables, des accords d'entiercement et d'autres accords de garantie ou de garantie similaires.

      Point de contrôle permanent (P.C.P.) : Un point de contrôle permanent tel que défini dans les Statuts de la Floride, ch. 177.

      Monument de référence permanent (P.R.M.) : Un monument de référence permanent tel que défini dans les Statuts de la Floride, ch. 177.

      Utilisation permise : Une utilisation qui est spécifiquement autorisée par droit dans un district de zonage particulier.

      Personne : Tout individu, entreprise, société de personnes, société, société, association, association par actions ou corps politique, y compris, mais sans s'y limiter, tout fiduciaire, séquestre, comité, cessionnaire ou autres représentants similaires de ceux-ci.

      Personne en charge : La ou les personnes possédant la pleine propriété d'une parcelle d'amélioration ou d'amélioration ou d'un domaine moindre à l'intérieur, une hypothèque ou un vendeur en possession, un cessionnaire de loyers, un séquestre, un exécuteur testamentaire, un fiduciaire, un locataire, un mandataire ou toute autre personne directement ou indirectement le contrôle d'une amélioration ou d'une parcelle d'amélioration.

      Service personnel : voir Service, personnel.

      Installation d'entreposage personnel : Un local appartenant à une seule propriété dont l'utilisation principale est la fourniture d'espaces d'entreposage séparés de différentes tailles à louer à des particuliers pour entreposer des biens personnels excédentaires lorsque ceux-ci ne sont pas situés dans leur propre résidence.

      Motomarine : Un navire conçu pour le transport sur l'eau d'une longueur inférieure à 16 pieds, propulsé par un moteur intérieur et une pompe à jet d'eau et conçu pour être utilisé par une personne chevauchant, debout ou agenouillée sur le navire plutôt que de la manière conventionnelle. de s'asseoir à l'intérieur du navire.

      Pension pour animaux de compagnie : une installation d'utilisation de services personnels qui est accessoire à une autre installation de soins pour animaux de compagnie, telle qu'une clinique vétérinaire, un magasin de toilettage pour animaux de compagnie, un magasin de détail pour animaux de compagnie ou une garderie pour animaux de compagnie, et qui est exploitée dans le but de fournir un hébergement pour la nuit à animaux domestiqués.

      Garderie pour animaux de compagnie : une installation d'utilisation de services personnels où les animaux domestiques sont surveillés et soignés pendant la journée.

      Phase : Une partie désignée d'un développement plus vaste, qui doit être construit comme une unité et qui est conçue de manière à pouvoir être autonome même si les autres phases du développement ne sont jamais construites.

      Directeur de la planification : Le directeur de la planification et du développement de la ville d'Orlando, ou son représentant.

      Responsable de l'urbanisme : Le chef du bureau de l'urbanisme de la ville d'Orlando, ou son représentant.

      Plantation, spécifique au site : La sélection du matériel végétal le mieux adapté pour résister aux conditions physiques de croissance et de sol qui se trouvent dans un endroit et un microclimat particuliers.

      Installation de plasmaphérèse : une installation, un laboratoire ou un lieu d'affaires autorisé par le chapitre 58 uniquement en tant qu'utilisation de service accessoire dans les hôpitaux, les cliniques ou les installations de sang total, et qui a pour fonction principale la réalisation de la plasmaphérèse. La plasmaphérèse désigne la procédure par laquelle le sang total est prélevé sur un donneur de plasma par ponction veineuse ou phlébotomie, le plasma en est séparé et les éléments formés du sang sont renvoyés au donneur.

      Plat : Une carte ou une représentation délimitée de la subdivision des terres, étant une représentation complète et exacte de la subdivision et d'autres informations conformément aux exigences de toutes les sections applicables de la loi de l'État et du chapitre 65. Ce terme comprend les Replats, les Plats amendés et les Plats révisés. Plats.

      Plat, Final : La carte finale de tout ou d'une partie de la subdivision qui est présentée à l'autorité d'examen appropriée pour approbation finale conformément au chapitre 65 et qui, si elle est approuvée, doit être enregistrée dans les archives publiques du comté d'Orange.

      Plat, lotissement principal : Un Plat qui est requis pour tout lotissement de terrains qui n'est pas admissible à une dérogation aux exigences de placage et qui nécessite la construction de rues ou d'autres améliorations publiques sur place.

      Plat, lotissement mineur : Un Plat qui est requis pour tout lotissement de terrains qui n'est pas admissible à une dérogation aux exigences de placage et qui ne nécessite pas la construction de rues ou d'autres améliorations publiques sur place.

      Plaza : Une petite zone piétonne pavée, d'au moins 600 pieds carrés, dotée de sièges et d'un aménagement paysager. Les places doivent être utilisées principalement pour les loisirs passifs, l'agrément visuel et peuvent contenir des sièges et des tables. Les places doivent être adjacentes ou à l'intérieur du centre du village, d'une emprise publique, d'une utilisation d'intérêt public ou d'une autre utilisation d'espace ouvert.

      Point de courbure composée (P.C.C.): Un point de courbure composée tel que défini dans les Statuts de la Floride ch. 177, tel que modifié.

      Point de courbure (P.C.): Un point de courbure tel que défini dans les Statuts de la Floride ch. 177, tel que modifié.

      Point de courbure inversée (P.R.C.): Un point de courbure inversée tel que défini dans les Statuts de la Floride ch. 177, tel que modifié.

      Point de tangence (P.T.): Un point de tangence tel que défini par Florida Statutes ch. 177, tel que modifié.

      Subdivision politique : tout comté, ville, ville, village ou autre subdivision ou agence de celui-ci, ou tout district, commission portuaire, autorité portuaire ou autre agence autorisée à établir ou à exploiter des aéroports dans l'État.

      Vitesse publiée : voir Vitesse, publiée.

      Plan du site préliminaire : Voir Plan du site, Préliminaire.

      Subdivision préliminaire : Une représentation conceptuelle des rues, des cours tampons, des zones de conservation, des bassins d'eaux pluviales et des aires communes prévus, ainsi que les affectations proposées d'infrastructures publiques, et une délimitation des modèles de lot à inclure sur la future Major Plat.

      Rue locale principale : Voir Rue, section locale principale.

      Structure principale : Un bâtiment ou une structure dans laquelle l'usage principal de la parcelle ou du lot est exercé. Les porches, patios, abris d'auto et autres extensions externes similaires ne sont pas considérés comme faisant partie d'une structure principale.

      Utilisation ou structure principale : L'utilisation ou la structure principale ou prédominante d'un lot, par opposition aux utilisations et structures accessoires.

      École privée : voir École.

      Rue Privée : Voir Rue, Privée.

      Nom de la rue privée : Le nom sous lequel une rue privée est communément connue.

      Propriétaire d'une rue privée : toute personne, société de personnes, fiducie, organisation ou société qui détient le titre de propriété de la rue privée en question ou qui y a un intérêt indivis.

      Bureau professionnel : voir Bureau.

      Limite de propriété projetée : prolongement de la trajectoire de la limite d'une parcelle de terrain sec dans un plan d'eau.

      Propriété : Voir Biens immobiliers.

      Limite de propriété : voir ligne de lot.

      Utilisation d'intérêt public : toute utilisation nécessaire à la santé publique, à la commodité, à la sécurité ou au bien-être à des fins telles que les services publics et les sous-stations tout centre communautaire municipal ou étatique de type A, B ou E vertiports cimetières terrains de golf utilisations éducatives, philanthropiques, caritatives ou religieuses les clubs civiques les écoles publiques ou privées (à l'exception des garderies) et les parcs ou terrains de jeux publics ou privés et les logements du gardien accessoire pour un tel usage.

      Utilisations d'intérêt public/communauté conçue : cela comprend les centres communautaires, les salles de réunion, les centres de loisirs, les clubs, les écoles, les bibliothèques publiques, les institutions religieuses, les musées et les galeries, les auditoriums et installations des arts de la scène et les bâtiments municipaux ou gouvernementaux.

      Organisme public : tout gouvernement ou organisme gouvernemental de la ville d'Orlando, du comté d'Orange, de l'État de Floride ou des États-Unis d'Amérique.

      Entrée publique : Une entrée à une structure qui est maintenue accessible au public et libre de tout encombrement qui pourrait interférer avec son utilisation par le public.

      Garage public : Voir Station-service automobile.

      Terrain public : toute propriété appartenant à un organisme public tel que la ville d'Orlando, le comté d'Orange, l'État de Floride et l'Orlando Utilities Commission. Cette définition doit inclure les corridors de services publics.

      Utilisation d'espaces publics ouverts : Une zone paysagée ou naturaliste utilisée principalement pour les loisirs passifs, les loisirs actifs, l'agrément visuel ou à des fins de conservation de l'environnement. Ces utilisations comprennent : les parcs, les places, les places, les espaces verts, les sentiers pédestres et cyclables, les installations de loisirs de plein air, les terres humides, les boisés et les aires de conservation et les réserves de plantes indigènes, les parcs publics et les installations de traitement des eaux pluviales qui sont des équipements visuels. Un Open Space Use est accessible à tous les résidents. Une utilisation d'espace ouvert n'inclut pas les utilisations nécessitant une adhésion. Une utilisation d'espace ouvert peut être une propriété privée, une propriété commune ou une propriété publique.

      Service public : Voir Utilisation d'intérêt public.

      Rue publique : Voir Rue, Publique.

      Service public : Tout service public ou privé, tel que, mais sans s'y limiter, les eaux pluviales, les égouts sanitaires, l'électricité, le service d'eau, le service de gaz ou la ligne téléphonique, qu'ils soient souterrains ou aériens.

      Directeur des travaux publics : le directeur des travaux publics de la ville d'Orlando ou son représentant.

      Consultant acoustique qualifié : Une personne qui, en raison de sa formation et de son expérience dans le domaine de la science et de la technologie de l'acoustique et de sa connaissance des méthodes et matériaux de construction, est considérée par le responsable du bâtiment comme étant qualifiée pour porter un jugement sur les conceptions acoustiques, matériaux et méthodes de construction pour l'atténuation du bruit.

      Biens immobiliers (ou biens) : ce terme comprend les terres, les immeubles et les héritages autres qu'un droit de passage public.

      Récréation (utilisation), Intérieur : L'un des types d'utilisation suivants :

      Discothèques et dancings.

      Toute utilisation récréative similaire.

      Loisirs (utilisation), extérieur : Tout lieu (public ou privé) dont l'utilisation principale est la fourniture de divertissements extérieurs, de sports, de jeux, d'installations sportives ou d'autres installations et/ou services récréatifs extérieurs, à l'exception des terrains de golf.

      Ce terme comprend les clubs de skeet et de tir, les champs de tir, les practice de golf, le golf miniature, les pistes de karting et les glissades d'eau, mais n'inclut pas les terrains de golf ou toute utilisation d'intérêt public.

      Véhicule récréatif (VR) : Un véhicule, y compris une roulotte de parc, qui est : [voir à l'article 320.01, F.S.)

      Construit sur un seul châssis

      Quatre cents (400) pieds carrés ou moins lorsqu'ils sont mesurés à la plus grande projection horizontale

      Conçu pour être automoteur ou tractable en permanence par un camion léger et

      Conçu principalement non pour être utilisé comme habitation permanente, mais comme logement temporaire pour les loisirs, le camping, les voyages ou une utilisation saisonnière.

      Parc de véhicules récréatifs (ou parc de véhicules récréatifs) : une parcelle de terrain appartenant à une seule propriété, où des emplacements sont proposés à la location pour l'emplacement temporaire de véhicules récréatifs utilisés à des fins de voyage, de loisirs ou de vacances.

      Vente et location de véhicules récréatifs : Voir Ventes et location de véhicules.

      Espace pour véhicules récréatifs : Une zone de terrain désignée à l'intérieur d'un parc pour véhicules récréatifs qui est destinée à être occupée par au plus un véhicule récréatif.

      Centre de collecte de recyclage, lumière : une installation intérieure à usage principal située dans un bâtiment permanent et utilisée uniquement pour la collecte de matières recyclables non dangereuses et d'articles ménagers revendables, tels que des meubles, des vêtements, des chaussures et des livres de donateurs individuels pendant que l'installation est ouvert et pourvu en personnel. Ces installations sont considérées comme une utilisation de service personnel. Toute installation de centre de collecte de recyclage qui ne répond pas à ces critères est considérée comme un centre de collecte de recyclage, lourd.

      Centre de collecte de recyclage, lourd : une installation à usage principal utilisée uniquement pour la collecte et/ou le traitement de matériaux recyclables et de produits revendables, tels que des canettes d'aluminium, du papier, des vêtements, des chaussures, des livres, etc., ou qui se déroule partiellement à l'extérieur, ou permet le dépôt des entreprises à grande échelle. Ces installations ne doivent pas être considérées comme un parc à ferrailles et sont considérées comme une utilisation intensive de fabrication et de transformation.

      Relier : établir une association logique ou naturelle, ou interagir avec les usages ou les structures environnantes de manière cohérente. Ce terme est à distinguer de « imiter » ou « copier ».

      Institution religieuse : Voir Église.

      Enlèvement : Le déplacement ou le déplacement effectif par endommagement.

      Établissement de soins résidentiels (RCF) : établissement de soins de groupe gouvernemental, non gouvernemental, à but non lucratif ou exclusif qui constitue une alternative au placement en établissement, qui fournit des soins généraux 24 heures sur 24, souvent par des aides familiaux résidants, pour aider les résidents à mesure nécessaire pour participer à des activités normales et pour répondre aux exigences de la vie quotidienne.

      Les établissements de soins résidentiels sont en outre réglementés en tant que Type A (1 à 6 résidents), Type B (7 à 14 résidents) et Type C (plus de 14 résidents). Les établissements de vie assistée (ALF), les foyers de soins familiaux pour adultes et les foyers résidentiels communautaires sont tous des exemples d'établissements de soins résidentiels. Le terme n'inclut pas les unités d'entretien ménager individuelles, les logements de groupe ou tout établissement de soins de groupe classés comme intensifs ou transitoires.

      Les résidents sont relativement indépendants et peuvent accomplir seuls la plupart des activités quotidiennes. Les soignants peuvent aider à des activités comme le bain, l'habillage et la toilette. Le ménage et les repas préparés peuvent être fournis. Les sorties de groupe pour les loisirs, le shopping ou le divertissement peuvent être coordonnées par les soignants.

      Les résidents peuvent profiter d'activités sociales avec d'autres personnes et prendre des décisions autonomes au sujet de leur journée.

      Aucun soin médical n'est fourni - les résidents sont généralement en bonne santé mentale et physique, même lorsqu'ils considèrent un handicap particulier qui les empêche de vivre seuls.

      Usage résidentiel : l'un des usages suivants :

      Maison d'habitation communautaire.

      Maison d'hébergement d'urgence pour enfants.

      Développement mixte résidentiel-bureau.

      Installation de traitement et de récupération d'ampères.

      District de zonage résidentiel : N'importe lequel des districts suivants :

      R-1, R-1A, R-1AA, R-1H Quartiers résidentiels unifamiliaux.

      Quartiers résidentiels R-2A, R-2B.

      Districts de développement R-3A, R-3B, R-3C, R-3D.

      MXD-1, MXD-2 Quartiers mixtes résidentiels/bureaux.

      Restaurant : Voir Établissement de restauration.

      Commerce de détail (utilisation) : un établissement dont l'utilisation principale est la vente ou la location de biens ou de marchandises au grand public en petits lots (par opposition aux quantités en vrac) pour la consommation personnelle ou domestique, et la prestation de services accessoires à la vente de tels des biens. Ce terme comprend la vente au détail légère et la vente au détail intensive, mais n'inclut pas les utilisations de services, les établissements de restauration et de boissons ou toute utilisation industrielle.

      Vente au détail, intensive : L'un des types d'utilisations de vente au détail suivants :

      Toute utilisation de vente au détail similaire.

      Commerce de détail léger : L'un des types d'utilisations de vente au détail suivants :

      Matériaux de construction au détail.

      Toute utilisation de vente au détail similaire.

      Lot de coin inversé : Voir Lot, coin inversé.

      Emprise : La bande de terrain détenue ou contrôlée par la Ville ou un autre organisme gouvernemental sur laquelle le public a un droit de passage, y compris les rues, les promenades, les terre-pleins, les trottoirs et les allées qui y sont construits.

      Emprise, drainage : Les terrains requis pour l'installation d'égouts pluviaux ou de fossés de drainage, ou requis le long d'un ruisseau naturel ou d'un cours d'eau pour préserver le canal et assurer l'écoulement de l'eau dans celui-ci afin de protéger le public contre les dommages causés par les inondations.

      Ligne d'emprise : La ligne de lot séparant une rue et un lot. Pour les rues publiques, la ligne d'emprise doit être la ligne de lot existante pour les rues privées, la ligne de rue doit être le bord de la bordure, ou le bord de la rue légalement décrite, selon la plus grande des deux. Cependant, sur toutes les rues exposées dans le plan d'axe routier majeur, la ligne d'emprise doit être la ligne de retrait de l'axe de la rue dans ce plan, ou la ligne de bordure de rue existante, selon la plus grande des deux.

      Diagramme de Ringelmann : Diagramme décrit dans la circulaire d'information 6888 du Bureau of Mines des États-Unis et sur lequel sont illustrées des nuances graduées de gris à utiliser pour estimer la capacité d'obscurcissement de la lumière par la fumée.

      Nombre de Ringelmann : Le nombre désigné dans la zone de la carte de Ringelmann qui coïncide le plus avec la densité visuelle d'une émission observée.

      Ligne de toit : La jonction du toit et du mur d'enceinte de la structure.

      Piste. Une zone définie sur un aéroport préparée pour l'atterrissage et le décollage d'aéronefs sur toute sa longueur.

      Zone de protection de piste. Zone en bout de piste conçue pour renforcer la protection des personnes et des biens au sol dont les dimensions sont basées sur la catégorie d'aéronefs et les minimums de visibilité définis dans la FAA Advisory Circular 150/5300-13A, Change 1, intitulée Airport Design et dans conformément à 14 CFR § 151.9(b).

      Zone de récupération de route sûre : La zone dans une emprise de rue adjacente à la chaussée, qui est maintenue exempte de dangers d'objets fixes afin de réduire la gravité des accidents et d'assurer la sécurité des déplacements. Les médianes des routes sont incluses dans la zone de récupération des routes sûres.

      Cour de récupération : voir Junk Yard.

      Établissement d'épargne (ou banque) : Tout local dont l'utilisation principale concerne des activités telles que la banque, l'épargne et le crédit, les sociétés de crédit ou les sociétés d'investissement.

      Échelle : La hauteur, la taille et le volume apparents d'une structure par rapport à la hauteur des bâtiments adjacents et à la hauteur d'un être humain et/ou la hauteur, la taille et le volume apparents des éléments de la façade par rapport à la hauteur, la taille et l'essentiel de la structure.

      École : Une installation utilisée pour l'éducation ou l'instruction dans toute branche de la connaissance, et comprenant ce qui suit : les écoles élémentaires, intermédiaires et secondaires, qu'il s'agisse de collèges publics ou privés, de collèges communautaires et d'universités. , industriels, musicaux, dansants, dramatiques, artistiques, linguistiques, scientifiques, religieux ou autres sujets spéciaux.

      Ce terme n'inclut pas les garderies si elles sont séparées des écoles primaires. Voir Utilisation d'intérêt public.

      Section : La plus petite division dans laquelle les règlements des chapitres 58 à 66 sont regroupés. Chaque section est numérotée consécutivement.

      Sédiment : Matière solide, minérale ou organique, en suspension, en cours de transport ou déplacée de son site d'origine par l'eau.

      Sédimentation : Dépôt de sédiments d'origine hydrique dans un plan d'eau courante, dans un lac, sur une propriété autre que le site d'origine ou sur des emprises publiques.

      Organisme semi-public : toute organisation opérant comme une activité à but non lucratif à charte et servant un objectif ou un service public et comprend des organisations telles que des clubs non commerciaux, des loges, des troupes de théâtre, des associations récréatives et de quartier, des activités culturelles et des écoles.

      Résidence pour personnes âgées : Tout établissement qui fournit un logement, des repas et des services de soins à 15 adultes résidants ou plus qui ne sont pas des parents du propriétaire ou de l'exploitant. L'établissement peut comprendre plusieurs types d'unités résidentielles et offrir différents niveaux de vie quotidienne et d'assistance médicale, allant de la vie autonome aux soins infirmiers. Le terme comprend les résidences-services et peut inclure la maison de soins infirmiers en tant qu'utilisation de service accessoire.

      Service (utilisation) : Un établissement dont l'utilisation principale est la prestation de services aux particuliers, aux entreprises et aux établissements gouvernementaux et à d'autres organisations, par opposition à la vente de biens ou de marchandises.

      Ce terme comprend les services personnels, les services de divertissement et les services intensifs, mais n'inclut pas les utilisations de vente au détail, les établissements de restauration, les établissements de services sociaux résidentiels ou les utilisations industrielles.

      Service, automobile : l'un des types d'utilisation principale suivants :

      Vente de carburant, d'huile et d'accessoires automobiles.

      Réparation d'intérieur d'automobile.

      Réparation mécanique automobile.

      Vente et service de pneus automobiles.

      Service, Entreprise : L'un des types d'utilisation de service suivants :

      Service de location-réparation de machines à écrire.

      Rédaction et reprise de service.

      Toute autre utilisation de service similaire.

      Service, divertissement : l'un des types d'utilisation de service suivants :

      Location de matériel photo et son.

      Location d'accessoires, hors fabrication.

      Toute utilisation similaire liée à l'industrie du cinéma/du divertissement.

      Service, Intensif : L'un des types d'utilisation du service suivants :

      Nettoyage et blanchisserie de type industriel.

      Usines d'impression et d'édition.

      Traitement de photos en gros.

      Toute autre utilisation de service similaire.

      Service, véhicule majeur : l'un des types d'utilisation du service suivants :

      Gare routière/installations de maintenance.

      Terminal de camions/installations de maintenance.

      Les utilisations de service automobile qui ne répondent pas à toutes les normes de conception de la section 58.754 doivent être classées comme service de véhicule majeur.

      Service, personnel : Une utilisation de service dont l'activité principale consiste à fournir des services impliquant le soin d'une personne, de ses vêtements, de ses animaux de compagnie ou de ses petits appareils, et comprenant l'une des utilisations suivantes :

      Service, public : Voir Utilisation d'intérêt public.

      Route de service : Voir rue, route de service.

      Champs de tir, intérieurs : un champ de tir intérieur (fermé par des murs et un plafond) pour la pratique ou la compétition d'armes à feu, qui comprend un ou plusieurs couloirs de tir.

      Stands de tir, extérieurs : toute étendue ou parcelle de terrain qui est utilisée à des fins d'événements de tir organisés en plein air ou de pratique à l'aide de tout instrument conçu à cette fin, y compris, mais sans s'y limiter, l'équipement de tir à l'arc, les carabines, les fusils de chasse et les pistolets.

      Centre commercial : au moins deux utilisations commerciales planifiées, construites et/ou gérées comme une entité totale avec une conception unifiée et un parking pour les clients et les employés fourni sur place.

      Rivage : Bord de la terre à la haute élévation des eaux (HWE).

      Subdivision abrégée : Voir Subdivision, abrégé.

      Location à court terme : Une chambre ou des chambres reliées entre elles et constituant une unité distincte et indépendante, pour une période d'occupation de moins de trente (30) jours consécutifs, et contenant des installations de cuisine et de couchage indépendantes.

      Arbuste : Plante ligneuse basse et autoporteuse (généralement à plusieurs tiges).

      Trottoir : Une passerelle améliorée destinée principalement aux piétons, généralement parallèle à l'un ou aux deux côtés du trottoir d'une rue.

      Enseigne : toute lettre, figure, caractère, marque, plan, point, enseigne de marque, dessin, affiche, image, image, trait, logo, symbole, dispositif, rayure, ligne, marque, lecture ou service lumineux, qui est ainsi construit , placé, attaché, peint, érigé, fixé ou fabriqué de quelque manière que ce soit, de sorte qu'il soit utilisé pour véhiculer des informations visuellement ou pour attirer le public en tout lieu, sujet, personne, entreprise, société, représentation publique, article, machine ou marchandise quelle qu'elle soit, qui est exposée de quelque manière que ce soit à la vue du public, qu'elle soit ou non lisible. Aux fins du chapitre 64, le terme « enseigne » comprend tous les éléments structuraux. La définition de signe comprend tous les types de signes définis au chapitre 66.

      Enseigne, auvent : toute information peinte ou imprimée sur les auvents.

      Enseigne, Bannière : Toute enseigne destinée à être accrochée avec ou sans cadres et avec ou sans caractères, lettres, illustrations ou ornements appliqués sur papier, matière plastique ou tissu de toute nature. Les drapeaux nationaux et les drapeaux des subdivisions politiques, ou les informations peintes ou imprimées sur les auvents tels que définis dans le présent article, ne sont pas considérés comme des bannières aux fins du présent chapitre.

      Enseigne, panneau d'affichage : une enseigne contenant de la publicité commerciale ou non commerciale ou sur laquelle tout autre élément peut être affiché, représentant une entreprise, une organisation, un événement, une personne, un lieu, des biens, des services ou d'autres choses non vendues, situées ou disponibles sur la parcelle, le terrain ou le bien immobilier sur lequel l'enseigne est située, y compris les enseignes communément appelées publicité extérieure, panneaux d'affichage et panneaux d'affichage. Ces enseignes sont en outre classées comme enseignes hors établissement. Ce terme comprend également les éléments suivants :

      Extension de panneau d'affichage : tout élément de conception ou embellissement d'un panneau d'affichage qui dépasse la forme géométrique régulière de la surface publicitaire.

      Garniture de panneau d'affichage : toute bordure, cadre ou panneau de tablier incorporé sur ou dans une surface publicitaire de panneau d'affichage.

      Bottes d'enseigne : une enseigne en tissu temporaire placée sur un cadre d'enseigne existant. Les bottes doivent être montées sur un cadre existant et bien tendues, lacées avec une corde à travers des œillets et fixées dans un cadre rigide permanent. La fixation ne doit être visible qu'en haut ou en bas de la face de l'enseigne. Le tissu doit être un tissu résistant à tous les temps comme une toile ou un tissu similaire tel que déterminé par le responsable du zonage.

      Enseigne, copie modifiable : une enseigne conçue de manière à ce que les caractères, les lettres ou les illustrations puissent être modifiés ou réarrangés sans altérer la face ou la surface de l'enseigne. Cela comprend également le changement de copie sur les panneaux d'affichage. Les centres de messagerie contrôlés électroniquement ne doivent pas être considérés comme un signe de copie modifiable aux fins de cette définition.

      Enseigne, Construction : Toute enseigne donnant le ou les noms des maîtres d'œuvre, des architectes et des établissements de crédit responsables de la construction sur le site où l'enseigne est placée, ainsi que d'autres informations y figurant.

      Panneau directionnel : Panneau situé à l'entrée d'une allée d'accès dans le but de diriger les automobilistes vers les stationnements hors rue. Ces panneaux ne doivent contenir que les mots « parking », « entrer » ou « sortir » et ne doivent comporter aucune publicité de quelque nature que ce soit.

      Enseigne, Annuaire : Enseigne sur laquelle sont indiqués les noms et localisations des occupants ou l'usage d'un bâtiment. Cela comprend les annuaires d'immeubles de bureaux et d'églises.

      Enseigne, centre de messages à commande électronique : enseigne incorporant un message ou un affichage changeant automatiquement.

      Enseigne clignotante : toute enseigne qui utilise des dispositifs d'éclairage intermittents ou clignotants et qui entraîne une modification de l'intensité lumineuse, de la luminosité ou de la couleur ou qui est construite et utilisée de manière à créer une apparence ou une illusion de mouvement.

      Enseigne autoportante : Une enseigne conçue ou construite de manière à pouvoir être déplacée ou déplacée sans impliquer de modifications structurelles ou de support, comme dans une enseigne sur roues ou sur patins. Les enseignes autoportantes n'ont pas de fondations souterraines permanentes, mais sont fixées ou posées sur une surface du sol. Cela comprend les panneaux sur les véhicules à l'arrêt utilisés principalement pour la publicité, mais n'inclut pas les panneaux de menu.

      Enseigne, sol ou monument : une enseigne soutenue par une fondation ou des semelles placées en permanence dans le sol, où la zone de message de l'enseigne repose directement au-dessus de la base de support, sans colonnes ni poteaux visibles entre la face de l'enseigne et la base.

      Signe, identification d'immeuble de grande hauteur : Tout signe placé à plus de 30 pieds au-dessus du niveau du sol sur un bâtiment.

      Enseigne illuminée : Toute enseigne éclairée de quelque manière que ce soit par une source de lumière artificielle.

      Enseigne, intégrale : toute enseigne ou tablette commémorative, le nom du bâtiment et la date d'érection, lorsqu'elle est découpée dans une surface de maçonnerie ou lorsqu'elle est construite en bronze ou en d'autres matériaux incombustibles montés sur la façade d'un bâtiment.

      Emplacement de l'enseigne : Tout terrain, local, bâtiment, structure, mur ou tout autre endroit sur lequel une enseigne est située.

      Enseigne, chapiteau : Tout signe attaché à et fait partie d'un chapiteau.

      Enseigne, panneau de menu : toute enseigne autonome qui ne porte que le nom d'un restaurant ou d'un commerce de détail et la liste et les prix actuels des aliments, des préparations alimentaires ou des produits disponibles dans ce restaurant ou ce commerce de détail. Chaque fois que, dans les chapitres 58 à 66, le mot « restaurant » est utilisé en relation avec des panneaux de menu, le restaurant signifie ou comprend le commerce de détail tel que prévu ci-dessus.

      Panneau, monument : une configuration de panneau au sol dans laquelle la zone de message du panneau repose directement sur le sol sans éléments de support, colonnes ou poteaux visibles.

      Enseigne, plaque signalétique : Enseigne ne contenant que le nom et l'adresse des locaux sur lesquels elle est située.

      Enseigne non conforme : toute enseigne qui n'est pas conforme aux dispositions du chapitre 64.

      Enseigne, poteau : Toute enseigne soutenue par des poteaux, des montants ou des accolades visibles, placée en permanence sur ou dans le sol et indépendante du support de tout bâtiment.

      Enseigne en saillie : Toute enseigne autre qu'une enseigne murale apposée sur un bâtiment ou un mur dont le bord d'attaque s'étend au-delà de ce bâtiment ou mur.

      Enseigne, immobilier : toute enseigne utilisée pour offrir à la vente, à la location ou à la location la propriété sur laquelle l'enseigne est placée.

      Enseigne, Toit : Enseigne érigée, construite ou maintenue au-dessus du toit de tout bâtiment.

      Enseigne, bécassine : toute enseigne de quelque matériau que ce soit qui est attachée de quelque manière que ce soit à un poteau de service public, un arbre, un poteau de clôture ou tout autre objet similaire.

      Enseigne, bannière de rue : toute enseigne qui est étirée et/ou suspendue au-dessus d'une emprise publique.

      Signe, Tri-Vision : Un panneau d'affichage qui contient un certain nombre de tubes triangulaires, appelés prismes, debout et maintenus en place par un cadre. Le texte publicitaire est peint ou apposé sur les prismes, et l'enseigne peut ainsi afficher séparément trois messages différents. Les prismes rapprochés sont tournés simultanément par un mouvement fluide à des intervalles déterminés. Le message publicitaire sur un panneau trivision est stationnaire pendant l'intervalle déterminé entre les changements.

      Enseigne, mur : Toute enseigne peinte ou attachée à et érigée parallèlement à la façade ou érigée et confinée dans les limites du mur extérieur de tout bâtiment et supportée par ce mur ou bâtiment et qui n'affiche qu'une seule surface publicitaire.

      Espacement des signaux, minimum : L'espacement ou la distance minimum en milles entre les feux de circulation adjacents sur une installation à accès contrôlé, mesuré de la ligne médiane à la ligne médiane de l'intersection à feux le long du chemin parcouru.

      Changement significatif : Un changement dans l'utilisation de la propriété, y compris le terrain, les structures ou les installations, ou une expansion de la taille des structures ou des installations entraînant une augmentation de la génération de déplacements de la propriété, sur la base de l'édition la plus récente de l'Institut des ingénieurs des transports « Manuel de génération de trajet », dépassant 25 % de génération de trajets en plus (aux heures de pointe ou quotidiennement) et dépassant 100 véhicules par jour de plus que l'utilisation actuelle.

      Habitation unifamiliale : Voir Habitation, une famille.

      Unité d'entretien ménager unique : Un groupe de personnes occupant conjointement une unité d'habitation unique qui : (1) répondent à la définition d'une famille (2) ont accès à et l'utilisation conjointe de toutes les aires communes de l'unité d'habitation (3) partagent les activités du ménage et responsabilités, telles que les repas, les tâches ménagères ou les dépenses (4) n'a aucune limite de durée de résidence, à l'exception de celles imposées par un bail ou un contrat de location et (5) ne loue pas plus de quatre chambres individuelles pour une période d'au moins 30 jours pour une indemnité en vertu des baux ou des accords de location distincts, à moins que des baux supplémentaires ne soient requis, qu'il s'agisse d'un programme de financement gouvernemental ou d'un programme de logement partagé exploité par une entité exonérée d'impôt reconnue par le gouvernement fédéral.

      Propriété unique : (Réservé.)

      Analyse spécifique au site (SSA) : un processus par lequel une utilisation des terres proposée dans une zone désignée de contrôle du bruit des aéronefs/de l'utilisation des terres est examinée pour vérifier sa conformité avec les dispositions applicables des chapitres 58 et 65.

      Fumée : Toute émission visible à l'air libre de toute source, à l'exception des émissions de vapeur d'eau non contaminée.

      Absorption acoustique : La capacité des matériaux et du mobilier d'une pièce à absorber le son. Aux fins des chapitres 58 à 66, l'absorption acoustique est égale à 0,05 fois le volume de la pièce en pieds cubes divisé par le temps de réverbération mesuré, en secondes, déterminé avec une bande d'octave de bruit centrée à cinq cents (500) Hertz.

      Niveau sonore : En décibels, la quantité de son mesurée par un instrument satisfaisant aux exigences de la spécification standard américaine pour le sonomètre de type I. Le niveau sonore doit être le niveau de pression acoustique pondéré en fréquence obtenu avec la pondération en fréquence « A » et la caractéristique dynamique normalisée « SLOW ».

      Réduction du niveau sonore (SLR) : La différence en décibels entre le niveau sonore à l'extérieur d'un bâtiment et le niveau sonore à l'intérieur d'une pièce occupée d'un tel bâtiment résultant de la même source de bruit extérieur.

      Traitement paysager spécial : aménagement paysager qui crée un cadre ou une place semblable à un parc, par opposition aux exigences d'aménagement paysager normalement associées à la citation d'un bâtiment ou d'un parking.

      Vitesse, affichée : La limite de vitesse qui est normalement affichée sur un segment de route.

      Carré : Aire ouverte paysagée délimitée sur au moins deux côtés par une emprise publique. Une place dans une communauté conçue doit être située à côté du centre du village, à l'intérieur du centre du village ou à moins de 350′ du centre géographique de la communauté conçue. Une place doit fournir une utilisation piétonne, des loisirs passifs et une utilisation d'agrément visuel, seules les utilisations récréatives actives sont interdites.

      Stade : Grand lieu ouvert ou fermé utilisé pour les jeux et les grands événements, et partiellement ou complètement entouré de gradins pour les spectateurs.

      Début de la construction : Le premier placement de la construction permanente d'une structure (autre qu'une maison mobile) sur un site, tel que le coulage de dalles ou de semelles ou tout travail au-delà du stade de l'excavation, y compris le déplacement d'une structure. La construction permanente ne comprend pas l'installation de rues et/ou de passerelles ni l'excavation d'un sous-sol, de semelles, de piliers ou de fondations ou l'érection de coffrages temporaires ni l'installation sur la propriété de bâtiments accessoires, tels que des garages ou hangars non occupés en tant qu'unités d'habitation ou ne faisant pas partie de la structure principale. Pour une structure (autre qu'une maison mobile) sans sous-sol ni semelle coulée, le « début de construction » comprend la première charpente ou assemblage permanent de la structure ou de toute partie de celle-ci sur ses pilotis ou sa fondation. Pour les maisons mobiles situées à l'extérieur d'un parc de maisons mobiles ou d'un lotissement de maisons mobiles, le « début de la construction » désigne l'apposition de la maison mobile à son emplacement permanent. Pour les maisons mobiles à l'intérieur des parcs de maisons mobiles ou des lotissements de maisons mobiles, le « début de la construction » est la date à laquelle la construction des installations pour desservir le site sur lequel la maison mobile doit être apposée (y compris, au minimum, la construction des rues , soit le nivellement final du site ou le coulage des dalles de béton et l'installation des services publics) est terminé. Aux fins du chapitre 63, partie 2C, Plaines inondables, le « début de la construction » est défini au chapitre 63, partie 2C.

      État : L'État de Floride et ses agents autorisés.

      Installation de stockage : Voir Entreposage.

      Histoire : La partie d'un bâtiment comprise entre la surface d'un étage fini et la surface de l'étage fini suivant au-dessus, ou s'il n'y a pas d'étage au-dessus, alors l'espace entre cet étage et le plafond juste au-dessus, à moins que cet espace mesure moins de 5,5 pieds de hauteur. Partout où la hauteur entre deux planchers finis (ou plancher fini et plafond) dépasse 25 pieds, chaque hauteur de 15 pieds ou partie supérieure à 5,5 pieds de celle-ci doit être considérée comme un étage.

      Rue : Voie véhiculaire publique ou privée qui constitue le principal moyen d'accès à la propriété attenante. Ce terme comprend toute rue, avenue, boulevard, route, ruelle, promenade, place, viaduc, ruelle ou autre voie qui est (a) une route d'état, de comté ou municipale existante (b) une rue ou une voie indiquée sur un plat jusqu'ici approuvé conformément à la loi ou approuvé par une action officielle ou (c) une rue ou un chemin sur un plat dûment déposé et enregistré au bureau du greffier de la Cour de circuit du comté d'Orange avant la nomination du conseil d'aménagement municipal et la subvention à tel conseil d'administration du pouvoir d'examiner les plats.

      Ce terme est également réputé inclure tout le terrain entre les lignes d'emprise, qu'elles soient améliorées ou non, et peut comprendre la chaussée, les accotements, les caniveaux, les trottoirs, les aires de stationnement, les terre-pleins, les promenades et d'autres zones à l'intérieur de l'emprise. les lignes de cheminement.

      Tous les types de rues définis dans ce chapitre sont inclus dans la définition de rue. Cependant, ce terme n'inclut pas les voies d'accès (telles que les servitudes et les droits de passage) destinées uniquement à des fins d'utilité limitée, telles que les lignes électriques, les lignes de gaz, les lignes téléphoniques, les conduites d'eau, les drainages et les égouts sanitaires, et servitudes d'entrée et de sortie.

      Rue, ruelle : Une voie mineure qui fournit un accès de service secondaire à l'arrière ou sur le côté d'un chantier de construction aboutissant autrement sur une rue plus grande.

      Rue, Artère : Une installation interconnectée avec des installations à accès limité et d'autres routes avec un contrôle d'accès partiel et formant un sous-réseau continu conçu pour alimenter des installations à accès limité. Les artères servent à des fonctions de mobilité autour et à travers les noyaux d'activités urbains et communautaires. L'accès aux terrains attenants est subordonné à la circulation des véhicules.

      Ligne médiane de la rue : (Réservé.)

      Rue, Collecteur : Une installation qui répartit les déplacements entre les rues locales et le réseau artériel. Les collecteurs desservent les zones résidentielles, commerciales et industrielles et collectent le trafic généré, assurant la continuité entre les routes locales et le reste du système. Ces installations accueillent la circulation entre les quartiers et desservent les noyaux d'activités communautaires et de quartier. Ces installations équilibrent le besoin d'accès individuel aux lots et la mobilité de la circulation.

      Rue, accès contrôlé (installation) : Une rue où l'accès direct au terrain contigu sera contrôlé afin de maximiser le fonctionnement de la circulation de transit.

      Rue, Cul-de-Sac : Rue terminée au bout par un demi-tour véhiculaire.

      Rue, façade (route) : Une route située parallèlement à une route à accès contrôlé, dont le but principal est de fournir un accès aux parcelles adjacentes à la route à accès contrôlé.

      Rue, accès limité (installation) : une installation avec un contrôle d'accès complet pour obtenir un flux de voyage ininterrompu. L'accès au terrain attenant est interdit.

      Rue, Local : Une installation qui offre un accès direct aux propriétés attenantes. Le seul trafic utilisant les routes locales devrait être celui provenant ou se rendant à des propriétés situées dans un quartier, un bureau ou un développement commercial.

      Rue, Local Commercial ou Industriel : (Réservé.)

      Rue, Résidentiel local : (Réservé.)

      Rue, section locale mineure : (Réservé.)

      Rue piétonne : (Réservé.)

      Rue, section locale principale : (Réservé.)

      Rue Privée : Toute rue qui n'est dédiée à aucun organisme public, qui donne accès à plus d'une propriété détenue en fief simple, et dont la fonction principale est la circulation plutôt que l'accès à des espaces de stationnement individuels.

      Rue, collecteur résidentiel : Les collecteurs résidentiels sont un type spécialisé de route collectrice. Bien qu'ils fonctionnent comme un collecteur, ils desservent principalement des zones résidentielles et des zones non résidentielles spécifiques identifiées comme appropriées dans le plan de gestion de la croissance. La désignation en tant que collecteur résidentiel vise à reconnaître le rôle que joue la route dans l'ensemble du réseau routier tout en reconnaissant l'importance de desservir et de préserver les quartiers résidentiels adjacents.

      Emprise de rue : Voir Emprise.

      Rue, voie de service : Une rue ou une route publique ou privée, auxiliaire et normalement située parallèlement ou perpendiculairement à une route à accès contrôlé, qui a pour but de donner accès à un petit nombre de parcelles.

      Rue, voie de circulation : toute rue qui doit avoir un retrait d'axe de rue conformément au chapitre 61.

      Mur de rue : Un mur bas, solide ou semi-solide qui fournit une bordure urbaine définie le long d'une rue commerciale de la ville traditionnelle entre les murs du bâtiment.

      Structure (pour Airport Zoning Regulations-Part 9, Chapter 58): Tout construit, érigé ou placé, dont l'utilisation nécessite un emplacement plus ou moins permanent sur ou dans le sol ou attaché à quelque chose ayant un emplacement permanent sur ou dans le sol. Entre autres choses, ce terme comprend les bâtiments, les piscines, les maisons mobiles, les murs, les clôtures et les enseignes, mais n'inclut pas le pavage et les trottoirs, les antennes, les tours, les tours cellulaires, les cheminées, les poteaux électriques ou d'éclairage, les lignes de transmission aériennes, les enseignes publicitaires , panneaux d'affichage, panneaux d'affichage, clôtures, grues de construction, derricks, draglines, machines équipées de flèches, ballons, cerfs-volants, motomarines, murs de soutènement et aides à la navigation, y compris, mais sans s'y limiter, VORTAC, LLWAS, ASOS, les systèmes d'éclairage d'approche et les installations radar, comme les aides à la navigation de la FAA sont définies à la section 3.7(c). Le terme ne comprend pas le pavage et les trottoirs.

      Structure : Tout élément construit, érigé ou placé, dont l'utilisation nécessite un emplacement plus ou moins permanent sur ou dans le sol ou attaché à quelque chose ayant un emplacement permanent sur ou dans le sol. Entre autres, ce terme comprend les bâtiments, les piscines, les maisons mobiles, les murs, les clôtures et les enseignes mais n'inclut pas le pavage et les trottoirs.

      Altération structurelle : Tout changement, à l'exception d'une réparation ou d'un remplacement, des éléments porteurs d'un bâtiment tels que les murs porteurs, les colonnes, les poutres ou les poutres, les solives de plancher ou les solives de toit. Ce terme comprend des améliorations substantielles, des ajouts de pièces, la conversion d'un garage en surface habitable, etc.

      Structure—Contribuer : Monuments ou structures historiques dans les districts HP Overlay qui, au moment de la désignation, ont au moins cinquante (50) ans et conservent leur intégrité architecturale.

      Structure—Non contributif : monuments ou structures historiques dans les districts HP Overlay qui, au moment de la désignation, ont moins de cinquante (50) ans ou sont des structures qui ont au moins cinquante (50) ans, mais qui ont été modifiées dans la mesure où ils ont perdu leur intégrité architecturale.

      Appartement Studio : Voir Logement, Multifamilial.

      Subdiviseur : Toute personne, entreprise, association, syndicat, copartenariat, société, fiducie ou toute autre entité juridique engageant une procédure en vertu du chapitre 65 pour entreprendre une subdivision de terrain en vertu des présentes pour elle-même ou pour un autre.

      Subdivision (de terres) : Aux fins des chapitres 58 à 66, une subdivision de terres est le processus (et le résultat) de l'un des éléments suivants :

      La division du terrain en lots, chantiers, blocs, espace ouvert, espaces publics, ou toute autre division du terrain

      Établissement ou affectation d'une route, d'une autoroute, d'une rue ou d'une ruelle à travers une parcelle de terrain, par le propriétaire de celle-ci, peu importe la superficie

      Le nouveau lotissement d'un terrain jusqu'ici subdivisé (cependant, la vente ou l'échange de petites parcelles de terrain à ou entre des propriétaires voisins, lorsque cette vente ou cet échange ne crée pas de lots supplémentaires et n'entraîne pas un lot, un bâtiment, une structure ou un paysage, ne doit pas être considéré comme un lotissement) et

      Le placage des limites d'une ou de plusieurs parcelles précédemment non plaquées.

      Plat de subdivision : Voir Plat.

      Ce qui suit est considéré comme un agrandissement substantiel : une augmentation de la taille d'un bâtiment, d'une structure ou d'un chantier de plus de vingt-cinq pour cent (25 %) de sa superficie existante avant un tel agrandissement.

      Ce qui suit ne sera pas considéré comme un agrandissement substantiel : une augmentation de la taille d'un bâtiment, d'une structure ou d'un chantier de vingt-cinq pour cent (25 %) ou moins de la superficie existante avant un tel agrandissement.

      Nonobstant ce qui précède, tout agrandissement proposé qui représente plus de vingt-cinq (25 %) pour cent du bâtiment, de la structure ou du site de construction, mais qui est inférieur à 500 pieds carrés, sera présumé être un agrandissement non substantiel.

      Amélioration substantielle : Toute réparation, reconstruction, réhabilitation, modification, ajout ou autre amélioration d'un bâtiment ou d'une structure, dont le coût est égal ou supérieur à 50 % de la valeur marchande de la structure avant le début de l'amélioration ou de la réparation. Le terme n'inclut cependant pas non plus :

      Tout projet d'amélioration d'un bâtiment requis pour corriger les violations existantes du code de la santé, de la santé ou de la sécurité identifiées par le responsable du bâtiment et qui est le minimum nécessaire pour assurer des conditions de vie sûres.

      Toute modification d'une structure historique à condition que la modification n'empêche pas la désignation continue de la structure en tant que structure historique.

      Plan d'eau de surface : Tout lac, cours d'eau, gouffre ou autre plan d'eau, qu'il soit naturel ou artificiel, à l'exclusion des zones humides telles que définies au chapitre 65.

      Piscine : Toute piscine construite utilisée pour la baignade ou la baignade, de plus de vingt-quatre (24) pouces de profondeur ou d'une superficie supérieure à deux cent cinquante (250) pieds carrés.

      Développement unifamilial en tandem : deux unités unifamiliales isolées sur un seul lot qui est subséquemment subdivisé en deux lots en fief simple plus petits, pour permettre la propriété séparée des unités, chacun des nouveaux lots étant plus petit que la superficie minimale du lot pour les unités unifamiliales généralement applicable dans le district de zonage.

      Tatouage(s) : Marquer ou colorer la peau d'un être humain vivant en : (1) piquant dans une matière colorante de manière à former des marques ou des figures indélébiles ou (2) par la production de cicatrices.

      Service de main-d'œuvre temporaire : Un établissement dont l'utilisation principale est de fournir des employés temporaires pour des activités principalement manuelles aux entreprises qui peuvent nécessiter une telle main-d'œuvre.

      Service professionnel temporaire : Un établissement dont l'utilisation principale est de fournir des employés temporaires pour des activités principalement professionnelles, de gestion ou de secrétariat aux entreprises qui peuvent avoir besoin de tels services.

      Utilisation ou activité temporaire : Une utilisation autorisée pour une période de temps fixe ne dépassant pas six mois, avec l'intention d'arrêter une telle utilisation à l'expiration de la période de temps.

      Procédures aux instruments terminaux ( ou TERPS ) : Critères pour les procédures aux instruments terminaux pour les aéronefs à l'arrivée et au départ, tels qu'établis dans l'ordonnance FAA 8260.3C et l'ordonnance 8260.58A, intitulées United States Standards for Terminal Instrument Procedures, OEI, TSS.

      Plate-forme du terminal : La partie d'un quai conçue et utilisée pour l'amarrage et la mise à l'eau de navires ou d'autres activités liées à l'eau.

      Modification de texte : Toute modification du texte des chapitres 58 à 68, autre qu'une modification de carte.

      Théâtre : Bâtiment ou partie de bâtiment dont l'utilisation principale est la projection de films cinématographiques ou de représentations dramatiques, musicales ou en direct.

      Voie piétonne : Toute voie piétonne publique ou privée désignée pour donner accès à la propriété attenante ou à l'emprise publique. Ce terme comprend les emprises dédiées et les servitudes dédiées à l'accès.

      Couloir d'accès direct : (Réservé.)

      À travers Lot : Voir Lot, À travers.

      Facilité de temps partagé : (Réservé.)

      Coût total de construction : voir Coût de construction, total.

      Service de remorquage : Établissement dont l'activité principale est le remorquage et l'entreposage de véhicules. Ce terme n'inclut pas le stockage de véhicules inutilisables pendant plus de 24 heures. Voir Junk Yard.

      Service de remorquage, accessoire : Un service fourni par un établissement de service automobile en conjonction avec d'autres activités de service automobile sur place. Le service de remorquage accessoire est offert aux clients dans le but de transporter leurs véhicules jusqu'à l'établissement pour un service ou une réparation sur place. Ce terme n'inclut pas le remorquage et le stockage à long terme (c. .

      Maison de ville : Un logement qui fait partie d'un bâtiment qui comprend au moins trois unités qui sont attachées les unes aux autres par une partie verticale en maçonnerie ou un mur de séparation intégré dans le bâtiment du sol au toit, créant ainsi distinct et non -des logements communicants situés sur des lots platiés en fief simple. La hauteur minimale du mur de rattachement entre les structures attachées doit être d'au moins 8 pieds, et l'espace de part et d'autre de ce mur doit contenir un espace de vie chauffé et/ou un garage. Ce terme comprend les maisons en rangée, les maisons en rangée, les unités unifamiliales attenantes et les aménagements de logements attenants.

      Ville traditionnelle : La zone de la ville désignée par l'élément de conception urbaine du plan de gestion de la croissance de la ville d'Orlando en tant que ville traditionnelle.

      Centre de transfert/transit : Les centres de transfert permettent aux véhicules de transport en commun sur deux itinéraires ou plus de se rejoindre en même temps, permettant aux clients de se déplacer entre les itinéraires. Les centres de transfert ont des dispositions de site pour les clients transférant dans le même mode et pour changer de mode de déplacement. Le nombre d'autobus qui desservent les centres de correspondance est fonction de la densité de population, de la répartition des activités et de la demande de transport des passagers dans les environs.

      Centre de transfert, principal : Un centre de transfert principal dispose d'un maximum de six itinéraires de transit qui se rejoignent au centre de transfert et offrent la possibilité d'un transfert rapide et efficace entre les véhicules.

      Centre de transfert secondaire : un centre de transfert secondaire dispose d'un maximum de trois itinéraires de transit qui se rejoignent au centre de transfert et permettent un transfert rapide et efficace entre les véhicules.

      Centre de soins transitoires (TCF) : un établissement de soins de groupe qui fournit une chambre et une pension temporaires à court terme, ou simplement une chambre, aux résidents ayant besoin d'un abri immédiat et temporaire parce qu'ils ont été maltraités, négligés, abandonnés, exploités ou sans abri. et sans abri ni soins de base nécessaires. Les établissements de soins transitoires ne sont pas destinés à fournir un logement à long terme, mais peuvent fournir un abri aux sans-abri chroniques. Les établissements de soins transitoires sont en outre réglementés en tant que type A (1 à 6 résidents), type B (7 à 14 résidents) et type C (plus de 14 résidents). Les refuges d'urgence et les refuges pour sans-abri sont deux exemples d'établissements de soins transitoires.

      Aménagement compatible avec le transport en commun : Un aménagement qui prend des dispositions pour le transport en commun dans la conception du plan d'implantation. La conception peut inclure des dispositions pour les rayons de braquage des autobus, une chaussée pouvant supporter le poids des véhicules de transport en commun, limitant les conflits entre les piétons et les véhicules de transport en commun et entre la circulation générale et les véhicules de transport en commun, et facilitant la marche entre les bâtiments et les arrêts de transport en commun. D'autres facteurs peuvent être pris en compte, notamment l'examen de la chaussée et de l'aire de stationnement internes, l'emplacement des bâtiments, les dégagements des garages, ainsi que des recommandations sur les zones de bus, les abris, les auvents, les appareils d'éclairage et d'autres améliorations.

      Kiosque de transport en commun : un kiosque situé dans une station de transport en commun ou un super-arrêt d'autobus haut de gamme qui peut afficher des informations sur les transports en commun et des panneaux publicitaires.

      Routes de transport en commun, majeures : routes qui ont la capacité de transporter des charges de pointe vers les centres d'activité métropolitains et de maintenir les progrès souhaités détaillés dans les buts, objectifs et politiques de l'élément de transport en commun.

      Routes de transport en commun mineures : Routes qui desservent les centres de loisirs et de services sociaux tels que les parcs, les centres communautaires, les maisons de soins infirmiers et les écoles secondaires.

      Abri de transit : Structure couverte, ayant de un (1) à trois (3) murs, située près d'une rue et conçue principalement pour la protection et le confort des passagers du transport en commun par autobus.

      Transparent : Un matériau qui admet la lumière sans diffusion ou distorsion appréciable de sorte que les objets au-delà soient entièrement visibles. Exemples : verre clair et plexiglas.

      Translucide : Un matériau qui admet une lumière diffuse afin que les objets au-delà ne puissent pas être clairement distingués. Exemples : verre teinté, verre fumé et brique de verre.

      Ingénieur des transports : L'ingénieur des transports de la ville d'Orlando (également connu sous le nom d'ingénieur de la circulation), ou son représentant.

      Responsable des transports : le directeur de la division de la planification des transports de la ville ou son représentant.

      Centre de traitement et de rétablissement : un établissement de soins intensifs sécurisé qui fournit des services résidentiels et de réadaptation, y compris le gîte et le couvert, des soins personnels, une supervision intensive et un travail de cas. Dans ces établissements, l'accent est mis sur les services de traitement et de conseil, par opposition aux services de soins ou aux services d'adaptation. Ces installations peuvent inclure une composante ambulatoire. Ce terme comprend les types d'installations suivants :

      Programmes de traitement en établissement psychiatrique pour adultes (santé mentale).

      DATE. Centres : Centres de réadaptation résidentielle (santé mentale, toxicomanie) (communautés thérapeutiques, établissements de transition).

      Programmes de traitement résidentiels minimaux étendus (santé mentale, alcoolisme).

      Foyers de groupe familial (enfants, jeunes et familles de délinquants au 2e degré).

      Programmes de traitement résidentiel intensif (santé mentale, alcoolisme).

      Programmes de traitement résidentiel intermédiaire (santé mentale, alcoolisme).

      Programmes de traitement résidentiel pour enfants (santé mentale).

      Programmes de traitement résidentiel pour délinquants.

      Programmes contractés ou gérés par l'État pour les enfants délinquants, tels que les centres de détention, les écoles de formation et les centres de traitement de groupe, lorsqu'ils sont fournis dans un établissement sécurisé.

      Arbre : Toute plante ligneuse autosuffisante d'une espèce qui pousse normalement, ou est capable de pousser, jusqu'à une hauteur totale d'au moins quinze pieds dans la partie centrale de la Floride. Ce terme comprend les arbres de la canopée et les arbres du sous-étage, mais n'inclut pas les arbustes, les arbres couvre-sol ou en conteneur et les arbres de pépinière destinés à la revente dans des pépinières agréées.

      Arbre, Canopée : Toute plante ligneuse autosuffisante d'une espèce qui atteint normalement une hauteur totale à maturité de 40 pieds ou plus, et une cime d'au moins 30 pieds.

      Empiètement d'un arbre : Tout acte intentionnel ou non intentionnel dont on peut raisonnablement s'attendre à ce qu'il cause un déclin de la santé d'un arbre, y compris :

      dommages causés au système racinaire par la machinerie, le stockage de matériaux ou le compactage du sol.

      modifiant considérablement la pente naturelle de la surface à l'intérieur de la ligne de goutte à goutte.

      pavage ou construction excessive dans la ligne de goutte à goutte.

      Arbre en santé, bon : Un arbre sain et vigoureux. Aucun signe apparent d'insecte, de maladie ou de blessure mécanique. Moins de 10 % de bois mort de la surface totale de la cime.

      Santé de l'arbre, passable : Un arbre de condition et de vigueur moyennes pour la région. Il peut y avoir des insectes mineurs, des maladies et/ou des problèmes physiologiques tels que la pourriture, les caries saprophytes et le gui. Une taille corrective peut être nécessaire. Moins de 30 % de bois mort de la surface totale de la cime.

      Santé de l'arbre, mauvaise : Un arbre qui est dans un état général de déclin, bien que la mort de l'arbre puisse ne pas être imminente. L'arbre présente des dommages causés par le staghorning (dépérissement), des dommages mécaniques, causés par des insectes et/ou des maladies, et peut nécessiter des réparations majeures, un élagage et une fertilisation. Plus de 40 % de bois mort de la surface totale de la cime.

      Enlèvement d'arbres : Tout acte intentionnel ou non intentionnel dont on peut raisonnablement s'attendre à ce qu'un arbre dépérisse et meure, y compris :

      élagage excessif du tronc ou du système de ramification.

      dommages mécaniques au système de branchement.

      dommages mécaniques à l'écorce et à la couche de cambium.

      dommages causés au système racinaire par la machinerie, le stockage de matériaux ou le compactage du sol.

      modifiant considérablement la pente naturelle de la surface à l'intérieur de la ligne de goutte à goutte.

      pavage ou construction excessive dans la ligne de goutte à goutte.

      modifier considérablement les modèles de drainage naturel du chantier de construction d'une manière raisonnablement susceptible de tuer l'arbre.

      l'application directe ou indirecte de substances toxiques ou le feu sur l'arbre ou son système racinaire.

      Arbre, sous-étage : Toute plante ligneuse autoportante d'une espèce qui atteint normalement une hauteur totale à maturité de 15 à 35 pieds et une largeur de cime minimale de 15 pieds, et qui peut pousser sous de plus grands arbres à canopée.

      Gazon en plaques : Couverture continue de la surface du sol par une espèce de graminée entretenue par la tonte.

      Habitation bifamiliale : voir Habitation, bifamiliale.

      Utilisé : Le mot « utilisé » est réputé inclure également conçu, destiné ou agencé pour être utilisé.

      Poteau de service public : désigne un poteau ou une structure similaire qui est utilisé en tout ou en partie pour fournir des services de communication ou pour la distribution électrique, l'éclairage, le contrôle de la circulation, la signalisation ou une fonction similaire. Le terme inclut la structure de support verticale pour les feux de circulation mais n'inclut pas une structure horizontale à laquelle des feux de signalisation ou d'autres dispositifs de contrôle de la circulation sont attachés et n'inclut pas un poteau ou une structure similaire de 15 pieds de hauteur ou moins, à moins qu'une autorité n'accorde une dérogation pour tel pôle.

      Service public, public : voir Utilisation d'intérêt public.

      Vente et location de remorques utilitaires : Voir Ventes et location de véhicules.

      Variance : voir Variation de la plaine inondable ou Variation de zonage.

      Véhicule : Tout dispositif ou moyen de transport pour transporter des personnes ou des biens sur les voies publiques, y compris, mais sans s'y limiter, toute automobile, moto, camion à moteur, remorque, fourgon, semi-remorque, ensemble tracteur-remorque, véhicule commercial ou remorque, véhicule récréatif véhicule ou remorque, et bateau ou remorque de bateau.

      Véhicule abandonné : Tout véhicule qui existe dans un état évident de désuétude ou de négligence.

      Véhicule commercial : Aux fins des chapitres 58 à 66, les véhicules des types et descriptions suivants sont considérés comme des véhicules commerciaux :

      Les camions et autres véhicules dont le poids brut dépasse huit mille (8 000) livres et/ou plus de quatre-vingts (80) pouces de largeur, sauf que les véhicules récréatifs tels que définis dans le présent chapitre ne doivent pas être considérés comme des véhicules commerciaux.

      Un véhicule conçu, équipé ou destiné au commerce et/ou arborant une enseigne, telle que définie aux chapitres 64 et 66, de plus de quatre (4) pieds carrés. (En vigueur le 1er décembre 1995.)

      Véhicule handicapé : Tout véhicule qui est physiquement ou mécaniquement incapable d'être, ou légalement interdit d'être, conduit sur les voies publiques.

      Véhicule, récréatif : Une structure portative de type véhicule sans fondation permanente, qui peut être remorquée, transportée ou conduite à des fins récréatives, de camping, de voyage ou d'hébergement temporaire, y compris, mais sans s'y limiter, les caravanes, les camping-cars, les caravanes de camping, -les autocaravanes et, aux fins du présent Code, les bateaux sur remorques. (En vigueur le 1er décembre 1995.)

      Vente et location de véhicules : L'utilisation de tout bâtiment, terrain ou autre local pour l'exposition, la vente et/ou la location de véhicules neufs ou d'occasion, y compris tout travail de réparation sous garantie ou autre service de réparation effectué à titre accessoire.

      Piste aux instruments à guidage vertical. Une piste ayant une procédure d'approche aux instruments existante, publiée ou prévue utilisant des installations de navigation aérienne ou un système d'atterrissage aux instruments (« ILS ») avec guidage latéral et vertical ou un équipement de navigation de type surfacique, pour laquelle une procédure d'approche aux instruments à guidage vertical direct a été a été approuvée ou planifiée, et pour laquelle une approche guidée verticalement est planifiée ou indiquée sur un document de planification de la FAA ou un plan d'aménagement d'aéroport approuvé

      Zone d'utilisation des véhicules : une zone utilisée pour l'exposition ou le stationnement de tous les types de véhicules et d'équipements, qu'ils soient automoteurs ou non, et tous les terrains sur lesquels les véhicules traversent la propriété en fonction de l'utilisation principale.

      Vertiport : Une zone au sol ou surélevée identifiable, y compris tous les bâtiments ou installations qui s'y trouvent, qui a été désignée pour être utilisée pour le décollage et l'atterrissage d'avions à rotors basculants et de giravions.

      Clinique vétérinaire : Une utilisation de service dont l'activité principale consiste à fournir des soins médicaux aux animaux, exploitée par un vétérinaire agréé, et n'offrant pas d'installations pour les soins de nuit aux animaux, sauf dans le cadre d'un traitement médical. Toute utilisation fournissant des installations pour la garde d'animaux pendant la nuit ou fournissant des enclos extérieurs doit être classée comme un chenil.

      Vibrations transmises par le sol : Aux fins des chapitres 58 à 66, les vibrations en régime permanent sont des vibrations continues ou des vibrations en impulsions discrètes plus fréquentes que soixante (60) par minute. Les impulsions discrètes qui ne dépassent pas soixante (60) par minute doivent être considérées comme des vibrations d'impact. La vitesse des particules peut être mesurée directement avec une instrumentation appropriée ou calculée sur la base du déplacement et de la fréquence.

      Corridor du bassin visuel : L'image visuelle totale destinée à être vue principalement à partir de l'emprise d'un itinéraire de déplacement désigné.

      Vigne : Plante grimpante ou rampante qui nécessite normalement un support.

      École professionnelle : voir École.

      Passerelle (accès) : La partie d'un quai qui commence sur la parcelle de terrain et se termine à la plate-forme du terminal.

      Climatiseur mural : Unité de climatisation autonome située sur un mur extérieur et généralement destinée au chauffage et/ou au refroidissement d'une seule pièce.

      Salle d'exposition de l'entrepôt : Un entrepôt qui comprend l'exposition de marchandises et peut fournir des services de vente au détail accessoires et accessoires à l'utilisation principale de l'entrepôt. La salle d'exposition de l'entrepôt n'inclut aucune vente au détail comme utilisation principale.

      Entreposage (ou installation de stockage) : Tout local dont l'utilisation principale est le stockage de biens et de matériaux. Ce terme comprend les installations de stockage personnel.

      Plan d'eau : Toute rivière, ruisseau, étang, lac, ruisseau, voie navigable, baie, source, retenue, bras de mer ou canal, qu'il soit naturel ou artificiel.

      Activité dépendante de l'eau : Toute activité qui ne peut être menée que sur, dans, au-dessus, sous ou à côté d'un plan d'eau.

      Navire sur l'eau : Bateau, embarcation, barge ou tout autre navire conçu ou utilisé comme moyen de transport sur l'eau.

      Zone humide : une zone topographiquement basse qui est inondée d'eau de façon permanente, fréquente ou saisonnière, et caractérisée par des forêts de feuillus, des têtes de baie de cyprès, des dômes ou des rivages, une prairie humide et/ou une végétation de marais d'eau douce, et des sols normalement considérés comme à très faible potentiel ou impropre au développement.

      Zone humide modifiée : une zone humide qui a été déterminée comme étant considérablement modifiée par l'urbanisation, en fonction des espèces végétales, des types de sol et de la profondeur de la nappe phréatique.

      Zone humide protégée : Une zone humide qui a été déterminée comme étant pleinement capable de remplir ses fonctions écologiques naturelles, en fonction des espèces végétales, des types de sol et de la profondeur de la nappe phréatique.

      Zone humide conservée : une zone humide ou une partie d'une zone humide qui est conservée conformément aux exigences du chapitre 63.

      Zone humide de transition : (Réservé.)

      Arrêts de roue ou bordures : Dispositifs durables et sécurisés en permanence d'une hauteur d'au moins quatre pouces, conçus pour limiter l'empiètement des véhicules.

      Installation de sang total : une installation, un laboratoire ou un lieu d'affaires dont la fonction principale est la collecte de sang total de donneurs de sang humain en vue de sa transfusion à des receveurs humains. Une installation de sang total peut également inclure une installation de plasmaphérèse en tant qu'utilisation de service accessoire.

      Commerce de gros (ou distribution en gros) : Tout local dont l'utilisation principale est la vente de biens et de matériaux en vrac principalement à des fins de revente.

      Installation de communication sans fil : Tout équipement ou installation utilisé pour la transmission ou la réception de communications sans fil et situé sur une emprise publique. Ce terme inclut, mais sans s'y limiter, les structures de support sans fil, les antennes, le câblage, les alimentations électriques régulières et de secours et les équipements comparables, quelle que soit la configuration technologique (y compris les systèmes d'antennes distribuées (« DAS ») et les réseaux de petites cellules). Aux fins de la présente ordonnance, le terme n'inclut pas les tours de communication.

      Workuvre d'art : l'application d'habileté et de goût à un objet tangible produit selon des principes esthétiques, y compris, mais sans s'y limiter, des peintures, des sculptures, des gravures, des gravures, des fresques, des mobiles, des peintures murales, des collages, des mosaïques, des statues, des bas-reliefs, tapisseries, photographies et dessins.

      Wrecking Yard: Voir Junk Yard.

      Xeriscape : Un ensemble de principes horticoles qui favorisent des paysages de qualité et l'utilisation efficace de l'eau par la protection de la végétation existante, l'utilisation de matériel végétal approprié, le regroupement de plantes selon des besoins en eau similaires et d'autres techniques. "Xeriscape" est une marque déposée du National Xeriscape Council.

      Cour : Un espace ouvert au niveau du sol entre un bâtiment ou une structure et les lignes de lot adjacentes inoccupées et non obstruées par toute partie d'un bâtiment ou d'une structure à partir du sol vers le haut, sauf dans les cas expressément autorisés par les chapitres 58 à 66. Aux fins de déterminer la profondeur des cours avant, arrière et latérales, la distance horizontale minimale entre les lignes de lot et le bâtiment ou la structure doit être utilisée.

      Cour avant : Une cour s'étendant sur le devant d'un lot, entre les lignes latérales du lot, et étant la distance horizontale minimale entre la ligne d'emprise de la rue et la façade avant du bâtiment principal. Sur les lots d'angle, la cour avant est considérée comme parallèle à la rue sur laquelle le lot a sa plus petite dimension.

      Cour arrière : Une cour s'étendant à travers l'arrière d'un lot, entre les lignes latérales de lot, et étant la distance horizontale minimale entre l'arrière du bâtiment principal ou toute saillie de celui-ci autre que les saillies des marches non couvertes, des balcons non couverts ou des porches non couverts , jusqu'à la ligne de lot arrière. Sur tous les lots d'angle, la cour arrière doit être à l'extrémité opposée du lot par rapport à la cour avant.

      Cour, côté : Un espace ouvert inoccupé sur le même lot avec un bâtiment principal, situé entre la ligne latérale du bâtiment et la ligne latérale adjacente du lot et s'étendant de la ligne arrière de la cour avant à la ligne avant de l'arrière Cour.

      Cour, côté rue : Une cour s'étendant sur le côté d'un lot d'angle entre la ligne arrière de la cour avant et la ligne avant de la cour arrière, et entre le bâtiment principal et l'emprise de la rue, et étant la distance horizontale minimale entre le bâtiment principal ou toute saillie de celui-ci autres que les saillies de marches découvertes, de balcons découverts ou de porches découverts, jusqu'à la ligne d'emprise.

      Cour, voie de circulation : (Réservé.)

      Cour, ligne de lot zéro : toute cour latérale ou arrière dans un développement de ligne de lot zéro qui est inférieure aux exigences de cour minimales applicables pour un développement conventionnel dans le district de zonage applicable.

      Aménagement à lot nul : tout aménagement résidentiel dans lequel les cours latérales ou arrière requises, ou les deux, sont réduites en deçà des exigences minimales applicables aux cours pour l'aménagement conventionnel dans le district de zonage applicable, afin de permettre une citation et une orientation plus efficaces et plus efficaces des maisons. et des espaces ouverts privés sur le lot.

      Zone de transition : Utilisations de biens immobiliers qui peuvent être autorisées par le conseil municipal après examen et recommandation par le Conseil d'urbanisme si, de par leur nature ou leur niveau et leur échelle d'activité, elles servent de transition ou de zone tampon entre deux (2) ou plus de districts de zonage.

      Fonctionnaire de zonage : Le coordonnateur du développement du Bureau de planification et de zonage de la ville d'Orlando, ou son représentant.

      Écart de zonage : octroi d'une dispense des exigences du chapitre 65 qui permet le développement d'une manière autrement interdite lorsque l'application spécifique entraînerait des difficultés inutiles.

      (Ord. du 16/09/1991, Doc. #25103 Ord. du 20-4-1992, Doc. #25639 Ord. du 26-7-1993, Doc. #26772 Ord. du 20/06/1994, Doc. . #27636 Ordonnance du 7-11-1994, Doc. #27686 Ordonnance du 28-11-1994, Doc. #28068 Ordonnance du 28-08-1995, Doc. #28749 Ordonnance du 20-5-1996 , doc #29364 Ordonnance du 5-11-1998, doc. #31215 Ordonnance du 4-5-1999, § 6, doc. #32007 Ordonnance du 23-8-1999, § 6, doc. #32283 Ordonnance du 11/09/2000, § 31, doc #33225 Ordonnance du 13-11-2000, § 1, doc #33391 Ordonnance du 26-2-2001, § 3, doc #33617 Ord. du 6-4-2001, § 16, doc #33841 Ordonnance du 8-6-2001, § 10, doc #33970 Ordonnance du 29-10-2001, § 5, doc #011029703 Ordonnance du 1 -27-2003, doc #030127712 Ordonnance du 26/01/2004, §§ 1—3, doc #040126910 Ordonnance du 24/01/2005, § 35, doc #050124909 Ordonnance du 12-15 -2008, § 4, doc #0812151105 Ordonnance du 09/03/2009, § 4, doc #0903091103 Ordonnance du 27-4-2009, § 3, doc #0904271102 Ordonnance du 5-4-2009 , § 2, doc #0905041101 Ordonnance du 5-10-2009, § 3, doc #0910051105 Ordonnance n° 2010-31, § 4, 30-8-2010, doc. #1008301109 Ordonnance n° 2010 -33, § 7, 8-30-2010, Doc #1008301102 Ord. n° 2013-20, § 2, 5-6-2013, Doc. #1305061206 Ord. n° 2013-53, § 5, 25-11-2013, Doc. #1311251203 Ord. n° 2013-74, § 2, 9-12-2013, Doc. #1312091207 Ord. n° 2014-3, § 4, 2-24-2014, Doc. #1402241204 Ord. n° 2014-33, § 2, 29-9-2014, Doc. #1409291201 Ord. n° 2014-62, § 2, 12-8-2014, Doc. #1412081203 Ord. n° 2015-11, § 2, 4-6-2015, Doc. #1504061202 Ord. n° 2014-27, § 4, 9-8-2014, Doc. 3 1409081204 Ord. n° 2015-33, § 2, 7-13-2015, Doc. #1507131207 Ord. n° 2016-39, § 5, 18-4-2016, Doc. #1604181201 Ord. n° 2016-52, § 2, 25-7-2016, Doc. #1607251203 Ord. n° 2016-68, § 9, 11-14-2016, Doc. #1611141201 Ord. n° 2017-17, § 15, 4-10-2017, Doc. #1704101203 Ord. n° 2017-48, § 9, 8-8-2017, Doc. #1708081202 Ord. n° 2018-3, § 2, 2-12-2018, Doc. #1802121201 Ord. n° 2018-27, § 6, 5-29-2018, Doc. #1805291205 Ord. n° 2018-32, § 3, 6-11-2018, Doc. #1806111203 Ord. n° 2018-44, § 9, 9-4-2018, Doc. #1809041202 Ord. n° 2018-45, § 7, 8-20-2018, Doc. #1808201202 Ord. n° 2018-68, § 2, 1-14-2019, Doc. #1901141201)


      Dmdesign-graphiques

      Définition du système d'information géographique. Un justificatif d'identité est un document ou une vérification qui détaille a. Qu'est-ce qu'un SIG, une forme complète de SIG ou une définition de système d'information géographique ?

      Commençons par la définition du gis : un justificatif d'identité est un document ou une vérification qui détaille a. Un système d'information géographique (SIG), ou système d'information géographique, capture, stocke, analyse, gère et présente des données liées à l'emplacement. Un système d'information géographique (SIG) est un cadre conceptualisé qui permet de saisir et d'analyser des données spatiales et géographiques. Gis permet aux utilisateurs de visualiser, de comprendre, de questionner, d'interpréter et de visualiser les données de nombreuses manières révélatrices.

      Système d'information géographique - Coastal Wiki de www.coastalwiki.org Mais sa connotation est un modèle d'information géospatiale organisé par des programmes informatiques et des données géographiques. Un système d'information géographique est un système conçu pour capturer, stocker, manipuler, analyser, gérer et présenter tous types de données géographiques. 1.3 systèmes d'information géographique pour aujourd'hui et au-delà objectif d'apprentissage l'objectif de cette section est de définir et de décrire le fonctionnement d'une information géographique. Les systèmes d'information géographique, ou SIG, sont des outils informatiques et logiciels permettant de collecter et d'analyser des données liées à des emplacements géographiques et à leur relation avec l'activité humaine ou naturelle sur terre. Un système d'information géographique organise de grands volumes de données brutes sous forme de carte pour une compréhension facile.

      Abréviation de systèmes d'information géographique, outils utilisés pour collecter, transformer, manipuler, analyser et produire des informations liées à la définition et à la signification des informations d'identification de surface.

      L'apparence du système d'information géographique (SIG) est un système logiciel et matériel informatique Cet article fournit une description du système d'information géographique (SIG), ce que c'est, ce qu'il fait et comment il est utilisé dans la gestion côtière. Techniquement, le gis est un système d'information géographique qui comprend un logiciel de cartographie et son application avec la télédétection. Gis est un domaine technologique qui intègre des caractéristiques géographiques avec des données tabulaires afin de cartographier. Un système d'information géographique est un système conçu pour capturer, stocker, manipuler, analyser, gérer et présenter tous types de données géographiques. Ces trois lettres majuscules signifient système d'information géographique (SIG). Un système d'information géographique organise de grands volumes de données brutes sous forme de carte pour une compréhension facile. Si vous cherchez la réponse à cette question, alors vous êtes au bon endroit. Il définit la référence spatiale de l'élément ou de la matière présente à la surface de la terre. Les données SIG peuvent être utilisées pour collecter et analyser des données sur la surface de la terre et pour créer. Conceptuellement, le gis a été défini comme la représentation numérique du. Un système d'information géographique (SIG) est un système conçu pour capturer, analyser, stocker, manipuler, présenter et gérer tous les types de données géographiques, telles que les informations provenant de cartes, de systèmes de positionnement global (GPS) et de données omniprésentes, telles que les emplacements de points de repère et de zones. frappé par des calamités. Les systèmes d'information géographique sont largement connus sous leur abréviation, gis.

      Avec cette capacité unique, gis révèle. Qu'est-ce qu'un SIG, une forme complète de SIG ou une définition de système d'information géographique ? Abréviation de systèmes d'information géographique, outils utilisés pour collecter, transformer, manipuler, analyser et produire des informations liées à la définition et à la signification des informations d'identification de surface. L'analyse des données spatiales SIG est devenue un autre concept déroutant contenant une abréviation. (définition du système d'information géographique du cambridge business english Dictionary © cambridge university press).

      Utilisez le SIG pour améliorer votre entreprise et votre portée. de 3.bp.blogspot.com Si vous cherchez la réponse à cette question, alors vous êtes au bon endroit. C'est pourquoi nous avons besoin de systèmes d'information géographique (SIG) et comment se fait-il qu'ils aient un impact substantiel dans notre vie quotidienne (que vous ne remarquerez peut-être même pas). Gis permet aux utilisateurs de visualiser, de comprendre, de questionner, d'interpréter et de visualiser les données de nombreuses manières révélatrices. Le système d'information géographique est le système de base qui offre des informations sur les réseaux de gaz et d'électricité afin d'améliorer la connaissance de la situation et la prise de décision pour les actifs et les clients des deux services publics. Un système d'information géographique (SIG) est un cadre conceptualisé qui permet de saisir et d'analyser des données spatiales et géographiques.

      C'est probablement la question la plus posée aux personnes dans le domaine des systèmes d'information géographique (SIG) et c'est probablement la plus difficile à répondre de manière succincte et claire.

      Un système d'information géographique (SIG) est un cadre pour la collecte, la gestion et l'analyse des données. L'apparence du système d'information géographique (SIG) est un système logiciel et matériel informatique. Un système d'information géographique (SIG), ou système d'information géographique, capture, stocke, analyse, gère et présente des données liées à l'emplacement. Gis permet aux utilisateurs de visualiser, de comprendre, de questionner, d'interpréter et de visualiser les données de nombreuses manières révélatrices. Avec cette capacité unique, gis révèle. Un justificatif d'identité est un document ou une vérification qui détaille a. Un système d'information géographique est un système conçu pour capturer, stocker, manipuler, analyser, gérer et présenter tous types de données géographiques. Ces trois lettres majuscules signifient système d'information géographique (SIG). (définition du système d'information géographique issue du Cambridge Business English Dictionary © Cambridge University Press). Définition de système d'information géographique dans le dictionnaire definitions.net. Les systèmes d'information géographique (SIG) stockent, analysent et visualisent les données relatives aux positions géographiques à la surface de la Terre. Enraciné dans la science de la géographie, gis analyse, analyse la localisation spatiale et organise des couches d'informations en visualisations à l'aide de cartes et de scènes 3D. Un système d'information géographique (SIG) est un système conçu pour capturer, analyser, stocker, manipuler, présenter et gérer tous les types de données géographiques, telles que les informations provenant de cartes, de systèmes de positionnement global (GPS) et de données omniprésentes, telles que les emplacements de points de repère et de zones. frappé par des calamités.

      C'est probablement la question la plus posée aux personnes dans le domaine des systèmes d'information géographique (SIG) et c'est probablement la plus difficile à répondre de manière succincte et claire. Un système d'information géographique est un système conçu pour capturer, stocker, manipuler, analyser, gérer et présenter tous types de données géographiques. L'analyse des données spatiales SIG est devenue un autre concept déroutant contenant une abréviation. Enraciné dans la science de la géographie, gis analyse, analyse la localisation spatiale et organise des couches d'informations en visualisations à l'aide de cartes et de scènes 3D. Il définit la référence spatiale de l'élément ou de la matière présente à la surface de la terre.

      Qu'est-ce que le SIG ? | cdc.gov de www.cdc.gov Définir sur le point d'affectation du système d'information géographique. Commençons par la définition du gis : les systèmes d'information géographique, ou gis, sont des outils informatiques et logiciels permettant de collecter et d'analyser des données liées à des emplacements géographiques et à leur relation avec l'activité humaine ou naturelle sur terre. Cet article fournit une description du système d'information géographique (SIG), ce que c'est, ce qu'il fait et comment il est utilisé dans la gestion côtière. Si vous cherchez la réponse à cette question, alors vous êtes au bon endroit.

      Systèmes d'information géographique pour aujourd'hui et au-delà.

      Commençons par la définition du SIG : un système d'information géographique (SIG) est un système de logiciels, de matériel informatique et de données, du personnel qui permet de saisir, de manipuler la définition du système d'information géographique (SIG). système d'information, chacun développé à partir d'un. Un système d'information géographique organise de grands volumes de données brutes sous forme de carte pour une compréhension facile. Le système d'information géographique est le système de base qui offre des informations sur les réseaux de gaz et d'électricité afin d'améliorer la connaissance de la situation et la prise de décision pour les actifs et les clients des deux services publics. Il existe des liens avec la communauté SIG au sens large. En mettant en relation des données apparemment sans rapport, le SIG peut aider les individus et les organisations à mieux comprendre les schémas et les relations spatiales. Cet article fournit une description du système d'information géographique (SIG), ce que c'est, ce qu'il fait et comment il est utilisé dans la gestion côtière. Un système d'information géographique (SIG) est un système informatique permettant de capturer, de stocker, de vérifier et d'afficher des données relatives aux positions sur la surface de la Terre. L'analyse des données spatiales SIG est devenue un autre concept déroutant contenant une abréviation. Définir sur le point d'affectation du système d'information géographique. Un système d'information géographique (SIG) est un système conçu pour capturer, analyser, stocker, manipuler, présenter et gérer tous les types de données géographiques, telles que les informations provenant de cartes, de systèmes de positionnement global (GPS) et de données omniprésentes, telles que les emplacements de points de repère et de zones. frappé par des calamités. Un système d'information géographique (SIG), ou système d'information géographique, capture, stocke, analyse, gère et présente des données liées à l'emplacement. L'apparence du système d'information géographique (SIG) est un système logiciel et matériel informatique

      Source : image.slidesharecdn.com

      Les systèmes d'information géographique, ou SIG, sont des outils informatiques et logiciels permettant de collecter et d'analyser des données liées à des emplacements géographiques et à leur relation avec l'activité humaine ou naturelle sur terre. La définition d'un système d'information géographique se compose de deux parties. Si vous cherchez la réponse à cette question, alors vous êtes au bon endroit. Un système d'information géographique est un système conçu pour capturer, stocker, manipuler, analyser, gérer et présenter tous types de données géographiques. (définition du système d'information géographique issue du Cambridge Business English Dictionary © Cambridge University Press).

      Qu'est-ce qu'un SIG, une forme complète de SIG ou une définition de système d'information géographique ? Tout ce que vous avez toujours voulu savoir. Ces trois lettres majuscules signifient système d'information géographique (SIG). Un système d'information géographique (SIG) intègre du matériel, des logiciels et des données pour capturer, gérer, analyser et afficher toutes les formes d'informations référencées géographiquement. C'est probablement la question la plus posée aux personnes dans le domaine des systèmes d'information géographique (SIG) et c'est probablement la plus difficile à répondre de manière succincte et claire.

      Un système d'information géographique (SIG) est un système conçu pour capturer, analyser, stocker, manipuler, présenter et gérer tous les types de données géographiques, telles que les informations provenant de cartes, de systèmes de positionnement global (GPS) et de données omniprésentes, telles que les emplacements de points de repère et de zones. frappé par des calamités. Cet article fournit une description du système d'information géographique (SIG), ce que c'est, ce qu'il fait et comment il est utilisé dans la gestion côtière. La définition la plus populaire de gis est la suivante : Un système d'information géographique (SIG) est un système informatique permettant de capturer, de stocker, de vérifier et d'afficher des données relatives aux positions sur la surface de la Terre. (définition du système d'information géographique issue du Cambridge Business English Dictionary © Cambridge University Press).

      Source : media.nationalgeographic.org

      Un justificatif d'identité est un document ou une vérification qui détaille a. La définition de gis définie et expliquée dans un langage simple. En mettant en relation des données apparemment sans rapport, le SIG peut aider les individus et les organisations à mieux comprendre les schémas et les relations spatiales. Plus important encore, cependant, gis peut aider avec des effets spéciaux en simulant des paysages et des terrains dans des films d'action. Gis est un domaine technologique qui intègre des caractéristiques géographiques avec des données tabulaires afin de cartographier.

      Source : www.newbergoregon.gov

      Définir sur le point d'affectation du système d'information géographique. Commençons par la définition du gis : tout ce que vous avez toujours voulu savoir. La définition de gis définie et expliquée dans un langage simple. Enraciné dans la science de la géographie, gis analyse, analyse la localisation spatiale et organise des couches d'informations en visualisations à l'aide de cartes et de scènes 3D.

      Source : www.newbergoregon.gov

      C'est pourquoi nous avons besoin de systèmes d'information géographique (SIG) et pourquoi ils ont un impact substantiel dans notre vie quotidienne (que vous ne remarquerez peut-être même pas).

      Les systèmes d'information géographique (SIG) stockent, analysent et visualisent les données relatives aux positions géographiques à la surface de la Terre.

      C'est probablement la question la plus posée aux personnes dans le domaine des systèmes d'information géographique (SIG) et c'est probablement la plus difficile à répondre de manière succincte et claire.

      La définition la plus populaire de gis est :

      Source : content.satimagingcorp.com

      Gis est un domaine technologique qui intègre des caractéristiques géographiques avec des données tabulaires afin de cartographier.


      Plug-ins tiers pour Illustrator

      Ajoutez encore plus de fonctionnalités à votre logiciel Adobe Illustrator. Regardez ici pour trouver les derniers plug-ins de développeurs tiers, organisés par catégorie.

      Des plug-ins peuvent également être trouvés en effectuant une recherche dans notre base de données de développeurs Partner Finder.

      Modules vectoriels d'Andrew Volume 6 PerspectiveGrid
      Utilisez ce plug-in pour les conceptions 3D, les grilles, l'alignement et la perspective à un et deux points.

      Créez des étoiles, des étoiles 3D, des étoiles en relief, des motifs floraux et plus encore pour Illustrator 10, CS, CS2, CS3 et CS4. La version Illustrator CS4 est livrée avec plus de fonctionnalités de mise en page ainsi que des conceptions de forme supplémentaires pour les étoiles.

      Plie les lignes de découpe en objets 3D, puis les rend ou les exporte.

      Ajoutez des fonctionnalités de prototypage à Illustrator pour modéliser des conceptions de packages et d'autres projets dimensionnels avec ce plug-in tiers.

      Ce plug-in tiers offre plus de 82 effets vectoriels époustouflants appliqués en temps réel à grande vitesse.

      Créez, pliez, restituez et imprimez pour un emballage 3D.

      Conception graphique d'emballages et visualisation en 3D.

      Ajoutez et modifiez des objets 3D. Appliquez votre illustration d'étiquette sur un emballage 3D ou incorporez des éléments 3D de manière transparente dans votre illustration 2D.

      Déformez vos formes droites à l'axonométrie 30° SSR.

      Déformez vos formes droites jusqu'à une isométrie à 45°.

      Architecture/Ingénierie/Construction (AEC)

      Outils de cotation, d'arc, de congé et de cartouche.

      Plug-in de conversion DXF avancé avec diverses options d'import/export.

      Code Zebra Symbols for Illustrator fournit des milliers de symboles techniques dans les catégories architecture, services du bâtiment, aménagement paysager, électricité, mécanique, fixations et générales (comme les personnes, les véhicules et le réseau). Ces symboles méticuleusement conçus sont conformes à toutes les normes industrielles applicables, et de nombreuses bibliothèques contiennent des vues isométriques détaillées des fixations, des composants mécaniques et structurels, des connecteurs électriques, etc.

      Ajoutez 134 modèles d'échantillons vectoriels pour les documents de conception. Les motifs sont carrelés de manière transparente et comprennent des pointillés, des hachures, des briques, des grains de bois, de la pierre, des carreaux, des matériaux de construction et bien plus encore.

      Grande collection d'outils de dessin, de dimensionnement et d'étiquetage de précision CAO.

      Projetez des illustrations orthographiques selon un angle axonométrique que vous définissez.

      Conception de vêtements et de textiles

      Modules vectoriels d'Andrew Volume 17 PatternPrint
      Manipulez des échantillons de motifs et combinez-les pour créer des styles graphiques à utiliser dans la mode, le carrelage, etc.

      La collection Artlandia est idéale pour créer des motifs de surface, des motifs textiles, des pages de garde, des arrière-plans de pages Web, des illustrations et tous les autres projets nécessitant des motifs répétés.

      Créez instantanément des motifs, des dessins et des ornements interactifs en direct en quelques secondes. Vous pouvez créer des répliques d'éléments sélectionnés. Cette fonctionnalité simple est vraiment le cheval de bataille de la nouvelle version, et elle changera la façon dont vous concevez vos modèles.

      Ajustez et classez chaque pièce du patron en fonction de la longueur, de la distance, de l'angle, du point, etc. De plus, définissez la formule pour évaluer avec vos propres règles.

      Créez des marges de couture complexes.

      Mesurez des courbes et créez des encoches.

      Couleur

      Roue chromatique avancée et sélecteur de couleurs.

      Les plug-ins vectoriels d'Andrew Volume 2 ColorPath
      L'ensemble de plug-ins ColorPath comprend des plug-ins de grille, spirale, cadre/bord, effets de couleur et effets de ligne pour Illustrator 10, CS, CS2, CS3 et CS4.

      Dégradés contient deux puissants plug-ins permettant de manipuler les dégradés et de créer des textures, des motifs, des dessins et des styles de dégradé. Il inclut également le rapport hauteur/largeur et la transparence avec Illustrator CS4.

      Appliquez des réglages de couleur standard compatibles avec Photoshop, notamment Teinte/Saturation, Luminosité/Contraste, Courbes, Niveaux, etc., en tant qu'effets ou filtres en direct. De plus, créez un véritable effet en direct de demi-teintes vectorielles.

      Intégrez n'importe quelle couleur Pantone à vos illustrations, avec des fonctionnalités prêtes à l'emploi.

      SepPreview permet aux utilisateurs de visualiser et d'imprimer des documents Illustrator sous forme de séparations de couleurs, en couleur.

      Visualisation de données

      Créez des tableaux, des graphiques et plus encore avec des données externes dynamiques.

      Outils de dessin et de peinture

      Creation contient des plug-ins de duplication, ronds et abstraits pour Illustrator 10, CS, CS2, CS3 et CS4.

      Avec VectorWand, vous pouvez peindre sur des effets tels que la mise à l'échelle, la couleur, la rotation, la traduction, les dégradés, les teintes, les nuances, l'opacité, la manipulation des points, etc. via la boîte à outils. Suite.

      Idéal pour les griffonnages vectoriels, les fioritures et le lettrage. Transformez votre souris ou votre stylet (Wacom, XP-Pen, Sidecar, etc.) en un outil de dessin naturel et amusant, tandis que le lettrage à la main est devenu beaucoup plus facile dans Illustrator.

      Produisez des formes vectorielles dynamiques à partir de zéro, modifiez des formes existantes et ajustez le niveau de détail de votre travail tout en dessinant plus naturellement en vecteur.

      Fournit un accès simple aux tâches de dessin courantes telles que les lignes vers/depuis des courbes tangentes ou perpendiculaires et des cercles et des arcs définis par deux ou trois points.

      La série de plug-ins CAD-COMPO prend en charge les tâches de dessin courantes, telles que l'ajout d'outils de CAO 2D pour le dessin, l'enregistrement des palettes des dessins que vous avez créés, l'ajustement et l'optimisation des passages de documents et la garantie de la compatibilité des données DXF.

      Gestion des polices et des actifs numériques

      Vous voulez que vos ressources numériques soient à portée de main, avec des milliers de graphiques, photos et autres fichiers numériques efficacement organisés ? Mettez vos actifs en forme avec Portfolio 8.5, un système intuitif, puissant et évolutif.

      Gestion des polices pour les individus et les équipes.

      Solution simple de gestion des polices pour votre groupe de travail, Suitcase Server X1 garantit une utilisation cohérente des polices, élimine les problèmes de polices en double et assure le contrôle des licences.

      Fontself Maker est une extension pour Illustrator permettant de transformer rapidement n'importe quel lettrage en polices OpenType.

      FontAgent Pro 4 apporte une gestion puissante des polices à Windows. De nombreux utilisateurs de Windows pensent qu'ils sont immunisés contre les problèmes de polices, mais en stockant toutes leurs polices dans le Panneau de configuration des polices, ils gaspillent des ressources système, gonflent les menus de polices, ralentissent les performances du système et risquent des plantages aléatoires.

      FontAgent Pro Server apporte évolutivité, vitesse, sécurité, stabilité et simplicité à la communauté créative et au monde des affaires. Ce plug-in tiers répare, optimise et gère les licences de toutes vos polices, de sorte que vous passez moins de temps à gérer les collections de polices et que vos utilisateurs passent plus de temps à travailler.

      Smasher, le partenaire de performance du gestionnaire de polices Mac OS X, vous donne la possibilité d'examiner en profondeur les polices et les valises pour résoudre rapidement les problèmes. Résolvez les problèmes d'affichage et d'impression des polices, vérifiez l'intégrité des polices de base, nettoyez le dossier des polices et les cauchemars de la valise, éliminez les plantages d'applications et les problèmes de performances, recherchez les polices manquantes et déplacez les polices entre macOS 9 et Mac OS X.

      Effets graphiques et styles

      La symétrie instantanée applique la symétrie à un calque ou à une sélection, visualise l'effet de symétrie en temps réel, met en miroir une œuvre d'art existante.

      Recadrage interactif des images, découpe des zones d'image vierges, reconnexion de plusieurs images intégrées, édition en ligne des images intégrées à l'aide de Photoshop et contrôle numérique de la résolution.

      Appliquez des effets de pointillés vectoriels en direct basés sur des points parfaits ou imparfaits, ou en utilisant n'importe quel symbole d'illustration.

      Chemin de décalage multiple avancé (y compris les chemins ouverts), ombres de bloc (longues), commandes d'interface utilisateur graphique pour les effets en direct natifs populaires, y compris l'ombre portée et la transformation.

      Appliquez des textures répétitives et non répétitives comme effet en direct, importez des textures dans la bibliothèque de textures, brossez des textures d'entrée/sortie (stylet ou souris) et fondu des objets avec un pinceau d'opacité (stylet ou souris).

      Contrôle avancé des traits de largeur variable à l'aide de pinceaux, "dégradés de largeur", sélection de marqueurs de largeur multiple et contrôle numérique, plus outil de tampon de largeur pour les effets gravés de style billet de banque.

      Chemin de symbole en direct, chemin 3D en direct, mosaïque en direct, néon/bordure en direct, explosion en direct, trace en direct, trace en direct et effet/filtre de fractalisation.

      Effet de soufflage, effet/filtre d'arrondi intelligent, fond d'écran animé (motif cristallin), chemin flou en direct et miroir de rotation en direct.

      Contrôlez de manière créative et complète les maillages de dégradé natifs pour produire des mélanges de couleurs réalistes.

      Outils inclus : miroir, coupe, tuile, coupe rectangulaire, maille polaire, rosette, rose (créer des formes florales), vague (créer des lignes ondulées), grille (créer des grilles personnalisées), rectangle doré, losange, pointe (ajouter des pointes aux chemins sélectionnés ) et Spirale d'Archimède.

      Cartographie et cartographie

      Intègre de manière transparente plus de 50 outils de cartographie SIG pour vous aider à créer de belles cartes. Importez des formats de données SIG standard et créez des cartes nettes et nettes avec tous les attributs et le géoréférencement intacts.

      Les cartes basées sur les données trouvent et ajoutent du contenu géographique à votre travail sous forme de couches vectorielles modifiables et d'images haute résolution.

      Ce site axé sur la cartographie comprend des liens vers des plug-ins spécialisés d'intérêt pour les cartographes.

      Divers

      Collection de plug-ins vectoriels d'Andrew
      La collection de plug-ins contient les volumes 1 à 23 des plug-ins vectoriels d'Andrew pour Illustrator. Les plug-ins peuvent être utilisés de milliers de manières : créer des chemins créer des motifs manipuler des images et des symboles modifier des dégradés, des motifs et des chemins pour créer des chemins époustouflants et plus encore.

      Plus de 13 plug-ins dans cet ensemble d'outils vous permettent de créer de magnifiques illustrations et designs. Cet ensemble comprend des fonctionnalités interactives et faciles à utiliser, notamment des fonctionnalités de mise à l'échelle des motifs, des carreaux, des couleurs et des traits.

      Utilisez ce plug-in pour les conceptions 3D, les grilles, l'alignement et la perspective à un et deux points.

      Créez de nombreux motifs en spirale, arrière-plans, effets d'esquisse et plus encore pour Illustrator 10, CS, CS2, CS3 et CS4.

      Utilisez les motifs de cœur dans le scrapbooking, les motifs de mode, les textiles, les motifs, etc. Comprend de nombreuses fonctionnalités de manipulation de cœurs et de points romantiques.

      L'ensemble de plug-ins PointEffects combine quatre plug-ins pour manipuler les points de chemin, y compris la distorsion et la déformation des chemins et des points, la division des chemins et des croquis, la manipulation des points et le découpage en secteurs pour des effets de zoom et de manga époustouflants.

      CFS HyperGraph est une solution d'automatisation de la représentation graphique des médias imprimés. CFS HyperGraph établit automatiquement des graphiques prêts à imprimer pour les journaux et les magazines. CFS HyperGraph capture automatiquement les données actuelles du marché financier à partir de sources telles que AP, Bloomberg et autres, génère des graphiques prêts à l'impression sous forme de documents EPS, PDF ou Illustrator et les place dans des mises en page Adobe InDesign® ou CCI.

      CoCut propose des plug-ins de création d'enseignes qui ajoutent de puissantes fonctionnalités de découpe de vinyle afin que vous puissiez découper directement à partir d'Illustrator. CoCut trace toutes vos conceptions d'une simple pression sur un bouton. Contrôlez la vitesse, la résolution et la pression du couteau de votre traceur à la volée.

      Produisez et publiez dans un seul environnement. Créez plusieurs pages dans Adobe Illustrator et exportez ou imprimez facilement plusieurs pages. La version 4 prend en charge l'exportation PDF, JPEG et EPS de plusieurs pages pour une conception Web et imprimée améliorée.

      Travaillez avec des outils de dessin isométriques, obliques et en perspective directement dans Adobe Illustrator. Dessinez des lignes, des plans, des cubes et des cylindres sur une grille d'arrière-plan ajustable pour des présentations à fort impact.

      Liens contextuels avec Illustrator pour vous permettre de voir vos concepts - des panneaux d'affichage aux boîtes, de la papeterie aux véhicules - réalisés côte à côte, pendant que vous travaillez. Créez de superbes maquettes photoréalistes à l'écran en un clic.

      En raison de sa force dans le texte aller-retour, CopyFlow Gold pour Adobe Illustrator est un favori des maisons de traduction. CopyFlow Gold est le plus souvent utilisé pour exporter par lots du texte formaté de documents Illustrator vers un système de traduction informatisé, puis importer par lots le texte traduit dans son emplacement de page d'origine, tout en préservant la mise en forme typographique. CopyFlow Gold fonctionne sur des dossiers entiers de documents Illustrator, réduit le temps de production et économise du temps et de l'argent.

      Il existe un problème courant lorsque plusieurs versions d'applications telles qu'Illustrator ou InDesign sont installées sur le même ordinateur. Double-cliquer sur l'icône d'un fichier entraînera souvent le lancement de la mauvaise version de l'application. Par conséquent, vous pourriez involontairement réenregistrer un document dans un format de fichier plus récent, ce qui pourrait être une mauvaise chose. Il s'agit peut-être d'un fichier client et le client ne pourra pas ouvrir le fichier mis à jour lorsque vous le renverrez par e-mail. Soxy fournit une solution de contournement à ce problème sur Mac OS X et Windows.

      Conception d'emballage

      Codes-barres dynamiques, reconnaissance de texte (OCR pour convertir le texte souligné en texte modifiable), contrôle en amont de l'emballage, PowerLayout (étape et répétition), PowerTrapper (piégeage puissant et sous-impression blanche) et VDP dynamique (création de travaux d'impression de données variables sur une presse d'impression numérique) .

      Lien dynamique vers des données XML externes pour le texte, les tableaux, les codes-barres et les marques de repérage.

      Convertissez Adobe Illustrator en un poste de travail d'emballage prépresse complet avec RealPro Toolkit - une suite de plug-ins Adobe Illustrator. RealPro Toolkit est compatible avec tous les flux de travail existants, apportant toutes les fonctionnalités des postes de travail haut de gamme dans Adobe® Illustrator®. Les fonctionnalités incluent : l'édition et la préparation des fichiers, la gestion des couleurs, le piégeage et l'imbrication/la répétition des étapes et des amplis. RealPro Toolkit peut également être étendu pour des tâches spécialisées telles que les répétitions de cylindres, les motifs et la pré-distorsion des illustrations. Disponible sur Mac et Windows.

      Créez des codes-barres EAN(JAN)13 directement dans Illustrator.

      Outils d'édition de chemin et de forme

      Collection de plug-ins vectoriels d'Andrew
      La collection de plug-ins comprend tous les plug-ins de graphicxtras.com dans une seule collection pour Illustrator 10, CS, CS2, CS3 et CS4, y compris Zigzag, MultiToolbox, Gradient, Contour, LatticeConnect, VectorWand, et plus encore.

      Appliquez des effets de déformation et de couleur de base à extrême à un maillage et modifiez un maillage de déformation.

      L'ensemble de plug-ins ShapeFX1 comprend un plug-in de création de formes pour de nombreuses conceptions de formes, ainsi qu'un plug-in de déformation pour la déformation extrême et basique des chemins sélectionnés. Désormais, le plug-in de forme est livré avec des fonctionnalités de création de chemin supplémentaires dans Illustrator CS4 pour la création et la conception de chemins inhabituels et extrêmes.

      Utilisez ce plug-in de contour, de zoom et d'incrustation sur les chemins, images et symboles sélectionnés pour Illustrator 10, CS, CS2, CS3 et CS4.

      Alignement et collision avancés des formes, rotation vers/depuis les chemins et remplissage de l'espace (ajustement automatique de la forme).

      Outil de dessin vectoriel avancé utilisant des entrées de stylet, y compris la pression ou la vitesse de la souris, pour produire des dessins de traits à largeur variable modifiables. Geste trim pour couper/joindre des chemins. Préférences pour personnaliser les fonctionnalités.

      Remplacement avancé de l'outil Plume avec des préférences complètes pour définir le fonctionnement de l'outil, remodelage du chemin par cliquer-glisser, annotations et panneau personnalisables.

      Arc par points, orientez et redressez les objets, verrouillez et déverrouillez les objets en survolant, créez des lignes perpendiculaires et tangentes le long d'un segment ou d'un chemin et plus encore.

      Outil Formes dynamiques, outil Coins dynamiques, pinceau de suppression de point intelligent, étendre ou rétracter des chemins, repositionner des points le long d'un chemin, édition avancée des points et des poignées et mesurer n'importe quelle distance sur le plan de travail, la longueur du chemin/segment, la courbure.

      Faites glisser n'importe où sur un chemin et modifiez uniquement l'emplacement exact que vous souhaitez avec ce plug-in tiers.

      Créez des grilles et manipulez des guides avec une interface utilisateur cohérente.

      Ajoutez des filtres créatifs époustouflants et des outils de workflow incontournables à des projets de conception simples. Huit plug-ins incluent de puissants outils d'édition de forme, des fonctions de texturation élégantes, une édition des couleurs intuitive et interactive et une gestion de l'espace de travail.

      Améliorez le découpage et la disposition des objets.

      Rendre les segments de chemin droits ou gracieusement incurvés, ajuster et aligner les segments pour qu'ils soient tangents à leurs voisins, déplacer les points d'ancrage le long de la trajectoire de leur segment de chemin d'entrée/sortie et assimiler visuellement les chemins.

      Connectez deux ou plusieurs chemins sélectionnés en un seul chemin continu.

      Ajoute quatre outils pour couper des chemins de différentes manières.

      Convertissez les points d'ancrage d'un tracé sélectionné en points d'angle et alignez les segments sur les axes.

      Collection d'outils et de fonctions de dessin et d'édition de chemin, y compris l'outil Crayon stabilisé, l'outil Arc tangent, les chemins ouverts décalés, les lignes de latitude et plus encore.

      Motifs et textures

      Andrew's Vector Plug-ins Volume 4 MultiToolbox
      Le plug-in MultiToolbox vous permet de manipuler des chemins, des images et des symboles de centaines de façons. Il comprend également un plug-in de boîte à outils de manipulation de points et est livré avec des fonctionnalités circulaires, des fonctionnalités de peinture, une option de spirale, une duplication et des grilles, une fonctionnalité de chemins de glissement, etc.

      Le plug-in Zigzag pour les bordures et les motifs en zigzag comprend des centaines de motifs pour des effets et des illustrations époustouflants.

      SymbolTexture est un plug-in de générateur de texture et de conception de motifs utilisant des symboles. Créez des conceptions de textures spectaculaires et uniques en quelques secondes et modifiez la distribution, la densité, la rotation et la mise à l'échelle des symboles.

      Ce plug-in de création d'étoiles peut être utilisé pour créer des milliers de conceptions d'étoiles et de formes différentes. La version Illustrator CS4 est désormais livrée avec de nombreuses fonctionnalités de mise en page différentes pour des effets d'étoiles encore plus spectaculaires.

      Créez des milliers de motifs de cœurs uniques pour la Saint-Valentin et la romance. La version Illustrator CS4 est livrée avec encore plus de fonctionnalités de mise en page.

      Manipulez des échantillons de motifs et combinez-les pour créer des styles graphiques à utiliser dans la mode, le carrelage, etc.

      L'ensemble de plug-ins RandomTouch pour les effets de particules aléatoires dans Illustrator combine cinq plug-ins, y compris un plug-in d'arrière-plan (utilisant des chemins ou des symboles sélectionnés et des conceptions plus complexes) un plug-in de particules un plug-in pour un fouillis aléatoire de conceptions telles que comme des étoiles, des cercles, des ovales et plus encore.

      GXLatticeConnect est un plug-in de conception de treillis et de grille qui regorge de nombreuses conceptions de grille époustouflantes. Utilisez-le seul ou avec Illustrator 10, CS, CS2, CS3 ou CS4.

      Créez des conceptions de pluie, d'orbite, de particules, de cadres et bien plus encore à l'aide de chemins, d'images ou de symboles sélectionnés, ou de conceptions prédéfinies.

      La collection Artlandia est idéale pour créer des motifs de surface, des motifs textiles, des pages de garde, des arrière-plans de pages Web, des illustrations et tous les autres projets nécessitant des motifs répétés.

      Création de motifs répétés dans Adobe Illustrator, idéal pour les concepteurs de vêtements et de textiles.

      Ajoutez 134 modèles d'échantillons vectoriels pour les documents de conception. Les motifs sont carrelés de manière transparente et comprennent des pointillés, des hachures, des briques, des grains de bois, de la pierre, des carreaux, des matériaux de construction et bien plus encore.

      Impression et traçage

      Permutez les canaux d'encre, mappage des canaux d'encre, rendu de la couverture d'encre, séparations rapides et avertissements de surimpression du blanc.

      Connectez Illustrator directement à un traceur (prend en charge HP-GL).

      Slugger AI CS est un slug automatisé de base pour Illustrator CS qui met à jour les informations importantes sur les impressions.

      Scoop collecte des copies des polices et des fichiers image placés et extrait les images raster intégrées, les enregistrant dans un nouveau dossier.

      Sélectionnez l'art avec les modes Transparence, Effets et Mélange. Identifiez rapidement les objets pouvant causer des problèmes lors de l'impression ou de l'aplatissement.

      SepPreview permet aux utilisateurs de visualiser et d'imprimer des documents Illustrator sous forme de séparations de couleurs en couleur.

      Numérisez les objets de chemin et de texte dans un document Illustrator, y compris les objets et calques masqués et verrouillés, et désactivez le paramètre de surimpression pour les objets blancs.

      Réduisez la taille des images liées aux documents Illustrator en éliminant les données d'image excessives. Réduisez automatiquement la résolution des images, redimensionnez les images dans Photoshop en fonction de leurs dimensions dans Illustrator et de la résolution cible spécifiée, puis réimportez-les dans Illustrator à 100 %.

      Script

      Scriptographe
      Scriptographer est un plug-in de script pour Adobe Illustrator. Il vous permet d'étendre les fonctionnalités d'Illustrator à l'aide de JavaScript.

      Conception de sécurité et anti-contrefaçon

      Collection complète de modules de conception de sécurité, de protection de marque et de lutte contre la contrefaçon — entièrement intégrés à Illustrator pour Mac et Windows — pour protéger des produits tels que des bons, des billets, des documents, des cartes, des étiquettes, des colis, etc.

      Effets spéciaux

      Andrew's Vector Plug-ins Volume 21 Couches
      Utilisez des plug-ins de calque (transformations réparties sur plusieurs calques) pour les animations et plus encore pour Illustrator 10, CS, CS2, CS3 et CS4.

      Zoomlines vous permet de créer des lignes de zoom, des conceptions de lignes de mise au point et des effets de zoom spectaculaires dans Illustrator, parfaits pour les conceptions de bandes dessinées manga, les illustrations, etc.

      Ajoutez des filtres créatifs époustouflants et des outils de workflow incontournables à des projets de conception simples. Huit plug-ins incluent de puissants outils d'édition de forme, des fonctions de texturation élégantes, une édition des couleurs intuitive et interactive et une gestion de l'espace de travail.

      Symboles

      Andrew's Vector Plug-ins Volume 8 SymbolPaint
      SymbolPaint est une boîte à outils de plug-in de peinture qui utilise des touches, des poils et plus encore pour peindre des symboles (tels que des images, du texte, des pages de texte, des chemins sélectionnés et des maillages).

      SymbolsTexture est un plug-in de génération de texture et de conception de motifs utilisant des symboles qui offre de nombreuses options différentes pour les calques, les animations, la randomisation et la distribution.

      Le plug-in de manipulation SymbolsToolbox comprend des conceptions en spirale, en grille, en zoom, aléatoires et circulaires, etc.

      Ce plug-in de bannière et de titre offre de nombreuses options différentes pour créer des designs époustouflants à partir des symboles de la palette de symboles.

      Exportez des objets texte vers un fichier texte où il peut être modifié en dehors d'Adobe Illustrator, puis réimporté dans les objets texte d'origine.

      Flux de travail

      Enregistrement et sauvegarde automatiques des fichiers, ainsi que des rappels.

      Dessinez selon des angles, définissez la distance de déplacement du clavier et contrôlez les guides et la grille.

      Localisez ou sélectionnez des objets en fonction d'attributs visuels, sélectionnez des objets dans des illustrations complexes, remplacez n'importe quelle œuvre par d'autres œuvres et créez/enregistrez des recherches.

      Nettoyez les documents vectoriels (idéal pour l'importation PDF et CAO), reconvertissez le texte de contour en texte modifiable, modifiez l'alignement des points de texte sans mouvement du texte, réduisez la taille du fichier en éliminant les informations redondantes, récupérez les ressources des anciens fichiers.

      Base de données pour stocker tous les objets image et les sortir facilement.

      ArtLabel (afficher et étiqueter les informations sur l'objet), NitPicker (trouver et sélectionner des illustrations à l'aide de critères de recherche), FixPix (points de contrôle le long des chemins avec décalage personnalisé), TimeSheet (journaliser l'heure), ParticuLayer (contrôler les calques en définissant des groupes de calques), ArtTags (créer et attachez des termes aux illustrations) et DocLabel (ajoutez des étiquettes de document personnalisées).

      Ajustez avec précision la position des objets d'art, des motifs et des tirets.

      Avertit un utilisateur lors de l'ouverture d'un fichier sur un serveur partagé qui est déjà en cours de modification par un autre utilisateur.