Suite

Comment extraire des données d'une couche polyligne dans une zone spécifiée (Arcgis)


J'essaie d'extraire des données d'une couche polyligne dans des rayons définis de sites présélectionnés. J'ai extrait d'autres données de rasters à l'aide de l'outil Échantillon et des rasters de la zone d'intérêt. Je voudrais faire quelque chose de similaire pour les données polylignes.

Image montrant les lignes coupées en vert, la source du calque d'origine en bleu et un rayon de 1 km par lequel le calque a été coupé en noir


Vous pouvez utiliser l'outil Sélectionner une couche par emplacement pour sélectionner une entité polyligne à une distance définie de votre couche de site.

Sélectionne les entités d'une couche en fonction d'une relation spatiale avec les entités d'une autre couche. Chaque entité de la couche d'entités en entrée est évaluée par rapport aux entités de la couche d'entités de sélection ou de la classe d'entités ; si la relation spécifiée est satisfaite, l'entité en entrée est sélectionnée.

Une fois sélectionné, cliquez avec le bouton droit sur la couche dans la table des matières et sélectionnez Données> Exporter les données à extraire vers une nouvelle couche.


L'entrée doit être une classe d'entités linéaires.

Cet outil respecte la nature 3D de vos données ponctuelles et utilisera les valeurs x, y et z dans ses calculs si les valeurs z sont disponibles. Étant donné que ces résultats sont de nature 3D, ils devront être visualisés dans une scène . Assurez-vous que vous exécutez l'analyse dans une scène ou copiez la couche de résultats dans une scène pour une visualisation correcte de vos résultats d'analyse.

  • CompassA : l'angle de la boussole (dans le sens des aiguilles d'une montre depuis le nord)
  • DirMean —La moyenne directionnelle (dans le sens inverse des aiguilles d'une montre depuis l'est)
  • CirVar —La variance circulaire (une mesure de combien les directions ou orientations des lignes s'écartent de la moyenne directionnelle)
  • AveX et AveY —Les coordonnées moyennes X et Y du centre
  • AveLen —La longueur de ligne moyenne
  • CompassA —L'angle de la boussole (dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du nord franc) dans le plan XY de la moyenne directionnelle
  • DirMean —La moyenne directionnelle (dans le sens inverse des aiguilles d'une montre depuis l'est)
  • DirMeanZ —L'angle entre le plan XY et le vecteur moyen directionnel
  • SphVar —La variance sphérique (une mesure de combien les directions ou orientations des lignes s'écartent de la moyenne directionnelle)
  • AveX , AveY et AveZ —Les coordonnées moyennes X, Y et Z du centre
  • AveLen3D —La longueur de ligne moyenne calculée en trois dimensions

De manière analogue à une mesure d'écart type, la valeur de la variance circulaire ( CirVar ) indique dans quelle mesure le vecteur moyen directionnel représente l'ensemble des vecteurs d'entrée. Les variances circulaires vont de 0 à 1. Si tous les vecteurs d'entrée ont exactement les mêmes directions (ou très similaires), la variance circulaire est petite (proche de 0). Lorsque les directions des vecteurs d'entrée s'étendent sur toute la boussole, la variance circulaire est grande (près de 1). Cette mesure est donnée comme SphVar pour la variance sphérique en trois dimensions.

Un test d'uniformité de Rayleigh est appliqué à la moyenne directionnelle. Il vous indique si la moyenne directionnelle est significativement différente d'une distribution uniforme. En 2D, une répartition uniforme signifie que les lignes sont uniformément réparties autour de la boussole. En 3D, une distribution uniforme signifie que les lignes sont uniformément distribuées autour d'une sphère. Le ZScore et la PValue vous indiquent si vous pouvez rejeter l'hypothèse nulle d'uniformité circulaire. La RefValue est la valeur critique de la statistique du test de Rayleigh. UnifTest contiendra le texte Nonuniform si l'hypothèse nulle a été rejetée sinon, il contiendra le texte Uniform .

Le champ de cas est utilisé pour regrouper des entités pour des calculs de moyenne linéaire directionnelle séparés. Lorsqu'un champ d'observation est spécifié, les entités linéaires en entrée sont d'abord regroupées en fonction des valeurs de champ d'observation, puis une entité linéaire en sortie est créée pour chaque groupe. Le champ case peut être de type entier, date ou chaîne. Les enregistrements avec des valeurs NULL pour le champ de cas seront exclus de l'analyse.

Lors de la mesure de la direction, l'outil ne prend en compte que le premier et le dernier point d'une ligne. L'outil ne considère pas tous les sommets le long d'une ligne.

Les couches de carte peuvent être utilisées pour définir la classe d'entités en entrée. Lorsque vous utilisez une couche avec une sélection, seules les entités sélectionnées sont incluses dans l'analyse.

La couche Entités en sortie est automatiquement ajoutée à la table des matières avec le rendu par défaut (vecteurs directionnels). Le rendu appliqué est défini par un fichier de couche dans <ArcGIS Pro>ResourcesArcToolBoxTemplatesLayers . Vous pouvez réappliquer le rendu par défaut, si nécessaire, à l'aide de l'outil Appliquer la symbologie à partir de la couche.

Lorsque cet outil s'exécute, la classe d'entités en sortie est automatiquement ajoutée à la table des matières (TOC) avec le rendu par défaut (vecteurs directionnels). Le rendu appliqué est défini par un fichier de couche dans <ArcGIS>/ArcToolbox/Templates/Layers . Vous pouvez réappliquer le rendu par défaut, si nécessaire, à l'aide de l'outil Appliquer la symbologie à partir de la couche.

Avertir:

Lorsque vous utilisez des fichiers de formes, gardez à l'esprit qu'ils ne peuvent pas stocker de valeurs nulles. Les outils ou autres procédures qui créent des fichiers de formes à partir d'entrées autres que des fichiers de formes peuvent stocker ou interpréter des valeurs nulles comme zéro. Dans certains cas, les valeurs NULL sont stockées sous forme de très grandes valeurs négatives dans les fichiers de formes. Cela peut conduire à des résultats inattendus. Voir Considérations relatives au géotraitement pour la sortie du fichier de formes pour plus d'informations.


La fonction enrich_layer enrichit vos données en obtenant des informations sur les personnes, les lieux et les entreprises qui entourent vos emplacements de données. Par exemple : quel genre de personnes vivent ici ? Qu'est-ce que les gens aiment faire dans ce domaine? Quelles sont leurs habitudes et leurs modes de vie ? Quels types d'entreprises existe-t-il dans cette zone ? Le résultat sera une nouvelle couche d'entités en entrée qui comprendra toutes les informations démographiques et géographiques provenant de collections de données données.

input_layer : Couche requise (voir Saisie d'entités dans la documentation) Couche d'entités à enrichir avec de nouvelles données data_collections : Liste facultative de chaînes Collections de données que vous souhaitez ajouter à vos entités. analysis_variables : liste facultative de chaînes Un sous-ensemble de variables spécifiques au lieu de dataCollections. country : chaîne facultative Le code de pays à deux caractères qui spécifie le pays des entités en entrée. Par exemple. US (États-Unis), FR (France), GB (Royaume-Uni) etc. buffer_type : Chaîne optionnelle Zone à créer autour des entités ponctuelles ou linéaires pour l'enrichissement. La valeur par défaut est un rayon de tampon en ligne droite de 1 mile. distance : Float facultatif Une valeur double qui définit la distance ou le temps en ligne droite (lorsque DrivingTime est utilisé). units : Chaîne facultative L'unité (par ex. Miles, Minutes) à utiliser avec la ou les valeurs de distance spécifiées dans le paramètre de distance pour calculer la zone. output_name : chaîne facultative Propriétés supplémentaires telles que le nom du service d'entités de sortie. context : chaîne facultative Paramètres supplémentaires tels que l'étendue du traitement et la référence spatiale en sortie. gis : Facultatif, le SIG sur lequel s'exécute cet outil. S'il n'est pas spécifié, le SIG actif est utilisé.


Méthodes de l'assistant d'attributs

Le champ Méthode de valeur dans la table DynamicValue définit les actions qui se produisent lorsque l'Assistant d'attribut est activé et que des entités sont modifiées ou créées dans ArcMap. Quatre champs de la table DynamicValue (méthode de valeur, nom de table, nom de champ et informations sur la valeur) doivent être configurés pour utiliser une méthode d'assistant d'attribut. Les champs restants définissent quand la méthode Attribute Assistant doit être appliquée.

Si la méthode que vous utilisez crée un nouvel enregistrement, cet enregistrement n'est pas disponible tant que toutes les règles n'ont pas été traitées pour la fonctionnalité qui a déclenché la règle. Les méthodes suivantes génèrent de nouveaux enregistrements :

  • Fonctionnalités de copie
  • Créer un enregistrement lié
  • Créer une ligne perpendiculaire
  • Créer une ligne perpendiculaire à une ligne
  • Fonction d'intersection fractionnée

Les 71 méthodes suivantes de l'Assistant d'attribut peuvent être configurées dans votre table DynamicValue :

Méthode La description
Angle Calcule l'angle géographique ou arithmétique d'une entité linéaire.
Numéro automatique Recherche la plus grande valeur dans un champ et calcule la valeur séquentielle suivante.
Attributs en cascade Met à jour toutes les occurrences d'une valeur lorsque la valeur correspondante dans une autre table est modifiée.
Fonctionnalités de copie Copie une entité lorsqu'un attribut est mis à jour à une valeur spécifiée.
Copier l'enregistrement lié Met à jour un attribut d'une entité avec une valeur d'une table associée.
Créer un enregistrement lié Crée un nouvel enregistrement dans une couche d'entités avec une relation avec une table à l'aide d'une relation de clé primaire/étrangère.
Créer une ligne perpendiculaire Construit une ligne perpendiculaire à partir du point d'entrée et une ligne d'intersection. La longueur de la ligne est spécifiée par le paramètre Length.
Créer une ligne perpendiculaire à une ligne Construit une ligne perpendiculaire du point d'entrée à la ligne la plus proche.
Nom d'utilisateur actuel Remplit le nom d'utilisateur actuel.
Statistiques de bord Fournit des statistiques sur un champ spécifié pour toutes les arêtes connectées dans un réseau géométrique.
Expression Exécute un VBScript évalué par MSScriptControl. Peut être utilisé pour accéder aux fonctions intégrées et à la logique conditionnelle (instructions if).
Statistiques des fonctionnalités Résume les valeurs attributaires de l'entité affectée sous la forme d'une série de statistiques ou d'une valeur calculée unique.
Domaine Copie la valeur d'un champ à un autre au sein de la même classe d'entités.
Déclencheur de champ Met à jour un champ à une valeur spécifiée lorsque la valeur d'un autre champ est mise à jour.
Depuis le champ de bordure Copie une valeur de champ d'une entité de limite d'origine connectée vers une entité de jonction connectée.
À partir de l'intersection de plusieurs champs de bord Copie les valeurs de tous les bords d'origine connectés à une jonction vers une série de champs de la couche source.
À partir des statistiques Edge Calcule des statistiques sur un champ spécifié pour toutes les entités connectées à From Edges dans un réseau géométrique.
Du champ de jonction Copie une valeur de champ d'une entité De jonction connectée vers une entité de tronçon connectée. Peut également copier le nom de la classe d'entités au début de la ligne actuellement modifiée.
Générer un identifiant Incrémente une ligne dans une table non versionnée et stocke cette valeur nouvellement incrémentée.
Générer l'ID par intersection Génère des identifiants uniques pour les entités en fonction des identifiants des entités de grille qui se croisent.
Obtenir l'adresse à partir de la ligne centrale Extrait les informations d'adresse du point le plus proche sur une route. Il est similaire à un géocode inversé, mais un service de localisation n'est pas utilisé.
Obtenir l'adresse à l'aide du service ArcGIS Effectue un géocodage inversé à l'aide d'un service ArcGIS spécifié.
Obtenir l'adresse à l'aide du géocodeur Effectue un géocodage inversé à l'aide d'un géocodeur.
GUID Crée un identificateur global unique (GUID).
Booléen sécant Stocke une valeur si l'entité déclenchante croise une entité dans la couche spécifiée.
Nombre d'intersections Calcule le nombre d'entités sécantes et stocke le nombre dans le champ spécifié.
Arête d'intersection Copie une valeur de champ à partir de la première entité d'arête sécante.
Caractéristique d'intersection Copie une valeur à partir d'une entité d'intersection dans la couche spécifiée.
Distance de l'entité d'intersection Calcule la distance le long d'une entité linéaire où une ligne est coupée par une autre entité.
Détails de la couche d'intersection Extrait le nom ou le chemin de fichier d'une couche d'intersection.
Raster d'intersection Extrait une valeur de cellule raster à un emplacement d'entité. Si l'entité est une ligne ou un polygone, la valeur raster au centroïde de l'entité est utilisée.
Statistiques croisées Calcule les statistiques sur un champ spécifié pour les entités d'intersection.
Rotation de jonction Stocke l'angle de rotation d'une fonction de jonction en fonction des fonctions de bord connectées.
Dernière valeur Répète la dernière valeur utilisée dans un champ.
Latitude Stocke la valeur de coordonnée y projetée en degrés décimaux WGS84.
Longueur Calcule la longueur des entités linéaires et la surface des entités surfaciques.
Lier l'actif de table Met à jour un champ dans la table ou la couche avec une valeur d'une entité sélectionnée.
Longitude Stocke la valeur de la coordonnée x projetée en degrés décimaux WGS84.
Informations sur la carte Stocke les informations des métadonnées actuelles de la carte ou les informations de version de la couche en cours de modification.
Longueur minimale Rejette une entité linéaire nouvellement créée si la longueur de la ligne est inférieure à la distance spécifiée.
Valeurs d'intersection de plusieurs champs Copie les valeurs des nouvelles entités d'intersection dans une couche cible.
Fonctionnalité la plus proche Copie une valeur de l'entité la plus proche dans une couche spécifiée.
Attributs d'entité les plus proches Copie une série de valeurs de l'entité la plus proche dans une couche spécifiée.
Décalage Remplit l'emplacement d'un point à une distance spécifiée de l'entité linéaire la plus proche.
Valeur précédente Surveille un champ et, lorsqu'il est modifié, stocke la valeur précédente dans un autre champ.
Rapide Identifie les enregistrements contenant des valeurs nulles. Si le champ utilise un sous-type ou un domaine, ces options sont présentées dans la boîte de dialogue que l'utilisateur peut sélectionner.
Définir des mesures Remplit les coordonnées m des entités linéaires. Les valeurs M peuvent être utilisées pour ajouter des événements d'itinéraire aux événements de point et de ligne de manière dynamique le long des entités linéaires.
Côté Détermine si une entité ponctuelle se trouve à gauche ou à droite d'une entité linéaire correspondante.
Fonction d'intersection fractionnée Divise les entités qui croisent des entités dans une couche source.
Horodatage Renseigne la date et l'heure actuelles.
Au bord du champ Copie une valeur de champ d'une entité Au bord connectée vers une entité de jonction connectée.
Au bord de l'intersection de plusieurs champs Copie les valeurs de toutes les arêtes vers connectées à une jonction vers une série de champs de la couche source.
Vers les statistiques de bord Calcule les statistiques sur un champ spécifié pour toutes les entités connectées aux arêtes dans un réseau géométrique.
Au champ de jonction Copie une valeur d'une entité À la jonction connectée vers une entité d'arête connectée. Peut également copier le nom de la classe d'entités à la fin de la ligne actuellement modifiée.
Déclencher l'événement de l'assistant d'attribut depuis Edge Déclenche l'assistant d'attributs pour la fonction From Edge.
Déclencher l'événement Assistant d'attribut à partir de la jonction Déclenche l'assistant d'attribut pour la fonction From Junction.
Fonctionnalité d'intersection d'événements de l'assistant d'attribut de déclenchement Déclenche l'assistant d'attributs pour les entités d'intersection.
Déclencher l'événement de l'assistant d'attribut sur le bord Déclenche l'assistant d'attributs pour la fonction Vers le bord.
Déclencher l'événement de l'assistant d'attribut jusqu'à la jonction Déclenche l'assistant d'attribut pour la fonction Vers la jonction.
Mettre à jour à partir du champ Edge Copie une valeur de champ d'une jonction vers une entité From Edge connectée.
Mettre à jour à partir du champ de jonction Copie une valeur de champ d'une arête connectée vers une entité de jonction connectée.
Mettre à jour l'entité d'intersection Met à jour un champ dans une entité d'intersection avec une valeur ou une valeur de champ de l'entité modifiée ou créée.
Mettre à jour l'enregistrement lié Recherche les enregistrements associés dans une autre table ou couche et met à jour un champ dans ces enregistrements.
Mettre à jour vers le champ Edge Copie une valeur de champ d'une jonction vers une entité To Edge connectée.
Mettre à jour vers le champ de jonction Copie une valeur de champ d'une arête connectée vers une entité À la jonction connectée.
Valider la recherche d'attribut Vérifie les valeurs des champs par rapport aux entrées d'une table de recherche.
Valider les attributs Compare les valeurs des champs d'entrée à tous les modèles d'entités pour la classe d'entités.
Valider la connectivité Valide le nombre de connexions sur une entité et rejette les modifications si les critères ne sont pas remplis.
Valider le domaine Valide la saisie de données sur le terrain avec des domaines par rapport au domaine. Si la valeur est en dehors de la plage ou ne figure pas dans la liste de valeurs codées, l'édition est abandonnée.
Coordonnée X Calcule la coordonnée x d'une entité en unités de base de données.
Coordonnée Y Calcule la coordonnée y d'une entité en unités de base de données.

Angle

Calcule l'angle géographique ou arithmétique d'une entité linéaire.

Pour configurer cette méthode, remplissez les éléments suivants dans la table DynamicValue :

Nom de la table Nom de domaine Méthode de la valeur Informations sur la valeur
Nom de la classe d'objets Champ utilisé pour stocker l'angle calculé ANGLE

Cette règle ne peut être configurée que sur des entités linéaires et la valeur d'angle doit être renseignée dans les champs Float ou Double.


Créateur de différence

Utilisez un processeur de création de différences lorsque vous devez déterminer l'intersection entre la géométrie d'un GeoEvent et une barrière géographique, puis découper ou supprimer la partie de la barrière géographique qui croise la géométrie du GeoEvent.

Le créateur de différences requiert la spécification de deux géométries discrètes. Vous ne pouvez pas, par exemple, utiliser une expression régulière pour spécifier plusieurs barrières géographiques différentes et supprimer les portions d'intersection de chaque barrière géographique de la géométrie du GeoEvent. Le processeur exige également que la dimensionnalité de la barrière géographique soit égale ou supérieure à celle de la géométrie du GeoEvent - vous ne pouvez pas, par exemple, couper ou soustraire un point d'une polyligne (ou une polyligne d'un polygone).

Difference Creator peut être configuré pour remplacer la géométrie du GeoEvent par la différence calculée des deux géométries ou placer la différence dans un nouveau champ géométrique. La modification du schéma d'un GeoEvent en ajoutant un nouveau champ nécessite que GeoEvent Server crée une nouvelle définition GeoEvent. La nouvelle définition GeoEvent sera gérée par GeoEvent Server et supprimée si des modifications sont apportées au processeur ou au service GeoEvent auquel le processeur participe.

Pour plus d'informations sur le processeur Difference Creator, consultez le didacticiel Introduction à GeoEvent Server disponible dans les didacticiels GeoEvent Server.


AGStoShape / Aide générale extraction d'informations à partir d'ArcGIS Online

Assez nouveau dans l'utilisation de logiciels SIG, d'informations, etc. et je me demandais si quelqu'un ici pourrait fournir des détails sur la façon d'utiliser ce script AGStoShapefile?

J'ai compris que cela pourrait être utilisé pour télécharger / 'scraper' les informations dont j'ai besoin à partir de ce modèle de bloc (qui a son partage défini sur 'public' sans termes ni limites spécifiés dans ses 'terms d'utilisation').

Cela fait des jours que j'essaie de trouver un moyen d'enregistrer localement ces informations au format CAO (j'ai besoin de la géométrie en tant qu'informations contextuelles pour le projet sur lequel je travaille pour mes maîtres [architecture]).

Jusqu'à présent, j'ai essayé d'utiliser une version d'évaluation d'ArcGIS pro, mais les outils d'interopérabilité des données (importation/exportation) ne sont pas autorisés pour la version d'évaluation. J'ai essayé d'utiliser FME Workbench pour exporter les informations. avec, même alors, les fichiers sont nombreux et trop imbriqués pour que je puisse les comprendre. De même, QGIS ne peut lire aucun des fichiers .json que j'ai réussi à obtenir jusqu'à présent.

Alors maintenant, je cherche des scripts, etc. pour les télécharger directement depuis le serveur et les traduire en un type de fichier que je peux utiliser shape, dwg, etc. J'apprécie vraiment toute aide de la part de ceux d'entre vous qui comprennent cela !


Anylogic - Comment extraire les données d'une région et d'une province à partir d'une carte à l'aide de code

Je suis un étudiant utilisant AnyLogic 7 University 7.3.6 pour un projet de simulation.

Dans mon projet, je veux pouvoir répartir les agents (personnes) sur une zone géographique (une ville, plus précisément Stockholm, la capitale de la Suède), et les placer dans des « maisons » imaginaires. Je sais que vous pouvez utiliser openstreetmaps pour charger des cartes dans anylogic, et je veux pouvoir répartir de manière réaliste les personnes avec différents emplacements de cette carte.

est-il possible de charger une carte géographique d'une ville à partir d'openStreetMaps ou de toute autre source similaire, d'écrire du code pouvant extraire les différentes régions ou municipalités de cette zone géographique et de les enregistrer en tant que collection ?

Je suppose que c'est possible mais difficile.

Par exemple, Stockholm (capitale de la Suède) se compose de 26 municipalités. Je veux pouvoir charger une carte de Stockholm, écrire un code qui peut découvrir le nom des différentes municipalités de Stockholm (ou n'importe quelle carte de la ville utilisée), identifier combien de régions ou de municipalités il y a sur cette carte (26 dans cette cas) et quels sont leurs noms, enregistrez-les dans une collection, puis pour chaque municipalité, recherchez tous les noms de rue dans cette municipalité.

Lorsque j'ai toutes les municipalités d'une ville avec tous (ou la plupart) des noms de rue, je peux alors placer mes agents dans différentes rues en utilisant les noms de rue.

Je veux pouvoir placer un nombre différent d'agents (personnes) dans chaque municipalité, et ils ne doivent pas être placés à des endroits irréalistes (comme l'eau ou le terrain), donc je pense que j'ai besoin des noms de rue, afin que je puisse de manière réaliste placez-les dans des "maisons" imaginaires.

Je n'ai pas encore trouvé d'informations utiles à ce sujet, mais j'essaie de le faire. Si quelqu'un a des conseils, il serait très apprécié !


Étape par étape pour convertir Digital Number en Radiance pour Landsat 8 à l'aide d'ArcGIS ou d'ENVI

Les données de télédétection sont très utiles si les données de terrain sont manquantes. Les données de télédétection peuvent être des données supplémentaires à votre projet ou à votre analyse. Les données de télédétection peuvent être dérivées d'images satellite, de drones et d'autres plates-formes. Normalement, les données RS sont acquises à partir de la source accessible et gratuite pour le public. L'une des images satellites les plus utilisées est Landsat. Avant d'utiliser l'image satellite, l'image brute ne reflète pas vraiment les données réelles au sol. Par conséquent, il est crucial de faire un prétraitement pour minimiser les informations inutiles de l'image.

Cet article explique comment convertir le numéro numérique (DN) en TOA Radiance.

Tout d'abord, qu'est-ce que le numéro numérique (DN) ?

Numéro numérique dans les systèmes de télédétection, variable attribuée à un pixel, généralement sous la forme d'un entier binaire compris entre 0 et 255 (c'est-à-dire un octet). La gamme d'énergies examinée dans un système de télédétection est divisée en 256 cases. Mais, le capteur Landsat 8 OLI stocke ces données en tant que DNS avec une plage de 0 à 65536.

Quelle est la formule de conversion de DN en TOA Radiance ?

Comment traduire la formule et la traiter dans votre logiciel de traitement d'images ?

Voici les étapes pour traiter votre image si vous utilisez ArcGIS

3. Ouvrez ArcGIS - Rechercher - "Calculatrice raster"

4. Traduisez la formule en déclaration conviviale de la calculatrice

Rayonnement spectral TOA = (RADIANCE_MULT_BAND_x) * (Bx) + (RADIANCE_ADD_BAND_x)

Prenons un exemple que nous voulons changer DN en TOA Radiance of Band10 of Landsat, alors la formule devient :

Rayonnement spectral TOA = (RADIANCE_MULT_BAND_10) * (B10) + (RADIANCE_ADD_BAND_10)


3.8. Symbologie¶

Lorsque vous ajoutez des couches vectorielles à la vue cartographique dans une application SIG, elles seront dessinées avec des couleurs aléatoires et des symboles de base. L'un des grands avantages de l'utilisation d'un SIG est que vous pouvez créer des cartes personnalisées très facilement. Le programme SIG vous permettra de choisir des couleurs adaptées au type d'entité (par exemple, vous pouvez lui dire de dessiner une couche vectorielle de plans d'eau en bleu). Le SIG vous permettra également d'ajuster le symbole utilisé. Donc, si vous avez une couche de points d'arbres, vous pouvez afficher chaque position d'arbre avec une petite image d'un arbre, plutôt que le marqueur de cercle de base que le SIG utilise lorsque vous chargez la couche pour la première fois (voir les illustrations Fig. 3.21, Fig. 3.22 et Figure 3.23).

Fig. 3.21 Dans le SIG, vous pouvez utiliser un panneau (comme celui ci-dessus) pour ajuster la façon dont les entités de votre couche doivent être dessinées. ¶

Fig. 3.22 Lorsqu'une couche (par exemple la couche d'arbres ci-dessus) est chargée pour la première fois, une application SIG lui attribue un symbole générique. ¶

Fig. 3.23 Après avoir fait nos ajustements, il est beaucoup plus facile de voir que nos points représentent des arbres. ¶

La symbologie est une fonctionnalité puissante qui donne vie aux cartes et rend les données de votre SIG plus faciles à comprendre. Dans la rubrique qui suit ( Données d'attribut vectoriel ), nous explorerons plus en détail comment la symbologie peut aider l'utilisateur à comprendre les données vectorielles.


Contours au large de la zone de carte de la carte de Point Reyes, Californie

Watt, Janet T., Dartnell, Peter, Golden, Nadine E., Greene, H. Gary, Erdey, Mercedes D., Cochrane, Guy R., Johnson, Samuel Y., Hartwell, Stephen R., Kvitek, Rikk G ., Manson, Michael W., Endris, Charles A., Dieter, Bryan E., Sliter, Ray W., Krigsman, Lisa M., Lowe, Erik N. et Chin, John L., 2015, California State Waters Série de cartes - Zone de carte au large de Point Reyes, Californie : rapport à dossier ouvert OFR 2015-1114, US Geological Survey, Reston, VA.

Liens en ligne :

West_Bounding_Coordinate : -123.09 East_Bounding_Coordinate : -122.89 North_Bounding_Coordinate : 38.10 South_Bounding_Coordinate : 37.94

Date_de_début : 2007 Date_de_fin : 2010 Currentness_Reference : état du sol

Geospatial_Data_Presentation_Form : données numériques vectorielles

Grid_Coordinate_System_Name : Mercator Transversal Universel Universal_Transverse_Mercator : UTM_Zone_Number : 10 Transverse_Mercator : Scale_Factor_at_Central_Meridian : 0.9996 Longitude_of_Central_Meridian : -123.00000 Latitude_of_Projection_Origin : 0.00000 False_Easting : 500000.0 False_Northing : 0.00

Les coordonnées planaires sont codées à l'aide d'une paire de coordonnées
Les abscisses (coordonnées x) sont spécifiées à 2,0 près
Les ordonnées (coordonnées y) sont spécifiées à 2,0 près
Les coordonnées planaires sont spécifiées en mètres

Le référentiel horizontal utilisé est le NAD83.
L'ellipsoïde utilisé est le GRS80.
Le demi-grand axe de l'ellipsoïde utilisé est 6378137,00 mètres.
L'aplatissement de l'ellipsoïde utilisé est 1/298,257223563.

Contours_PointReyes.shp Les attributs du fichier de formes incluent FID - Numéro d'entité interne, SHAPE - géométrie d'entité, ID - ID d'entité et CONTOUR - valeur de profondeur de contour. Le fichier de formes peut être ajouté à n'importe quel projet ESRI ArcMap. (Source : ESRI)

FID Numéro de fonction interne. (Source : ESRI)

Numéros séquentiels uniques entiers qui sont générés automatiquement.

FAÇONNER Géométrie des entités (Source : ESRI)

identifiant Identifiant unique pour chaque courbe de niveau. La valeur 0 signifie que le segment de ligne a été généré pendant le processus de lissage. (Source : ESRI)

CONTOUR Les contours sont des lignes qui relient des points d'égale profondeur sur la base de la grille bathymétrique. Les valeurs de contour indiquent la valeur de profondeur que représente la ligne. Cela facilite l'identification des caractéristiques du fond marin. Les courbes de niveau ont été générées à des intervalles de 10 m, de -10 m à -70 m, puis les courbes de niveau ont été découpées jusqu'à la limite de la zone cartographique. Les valeurs sont négatives pour indiquer la profondeur sous le niveau de la mer. La valeur 0 représente un segment de ligne créé pendant le processus de lissage. (Source : USGS)

Plage de valeurs
Le minimum:-70
Maximum:-10
Unités:Valeurs entières -10 à -70 représentant les intervalles de profondeur comme décrit ci-dessus.

Qui a produit l'ensemble de données ?

(831) 460-7415 (voix)
(831) 427-4709 (TÉLÉCOPIE)
[email protected]

Pourquoi l'ensemble de données a-t-il été créé ?

Comment l'ensemble de données a été créée?

Date : 2010 (processus 1 sur 2) Au cours des missions de cartographie Fugro Pelagos et CSUMB, un système de compensation de position et de mouvement Applanix pour les navires (POS/MV, 320, v4) a été utilisé pour positionner avec précision les navires pendant la collecte de données, et il également pris en compte les mouvements du navire tels que le pilonnement, le tangage et le roulis (précision de position, +/-2 m de tangage, de roulis et de cap, +/-0,02 précision de pilonnement, +/-5 % ou 5 cm). Les données d'altitude KGPS (Fugro Pelagos, StarFix HP & XP units CSUMB, NavCom 2050) ont été utilisées pour tenir compte des fluctuations du cycle des marées et les profils de vitesse du son ont été collectés avec un vélocimètre sonore Applied Microsystems SVPlus. Les sondages ont été corrigés pour le mouvement des navires à l'aide des données Applanix POS/MV, pour les variations de la vitesse du son dans la colonne d'eau à l'aide des données AM SVPlus et pour les variations de hauteur d'eau (marées) à l'aide des données de position verticale des récepteurs KGPS.

Personne ayant exercé cette activité :

831.582.4197 (voix)
[email protected]

Personne ayant exercé cette activité :

(831) 460-7415 (voix)
[email protected]

Quelle est la fiabilité des données, quels problèmes subsistent dans l'ensemble de données ?

Estimé à pas moins de 2 m, en raison de la profondeur de l'eau et des incertitudes totales propagées des systèmes de cartographie, qui comprennent le système de sonar, le système de compensation de position et de mouvement et la navigation, ainsi que le traitement des données qui comprend le nettoyage du sondage, le maillage et le système de référence. métamorphoses.

Estimé à pas moins de 20 cm, en raison de la profondeur de l'eau et des incertitudes totales propagées des systèmes de cartographie, qui comprennent le système de sonar, le système de compensation de position et de mouvement et la navigation, ainsi que le traitement des données qui comprend le nettoyage du sondage, le maillage et le système de référence. métamorphoses.

Comment quelqu'un peut-il obtenir une copie de l'ensemble de données ?

Existe-t-il des restrictions légales à l'accès ou à l'utilisation des données ?

Access_Constraints : Si des échantillons ou des matériaux physiques sont disponibles, les contraintes concernant leur accès sur site sont décrites dans la "WR CMG Sample Distribution Policy" à l'URL : <http://walrus.wr.usgs.gov/infobank/programs/html/main/sample-dist- policy.html> Use_Constraints : Cette base de données a été approuvée pour diffusion et publication par le directeur de l'USGS. Bien que cette base de données ait fait l'objet d'un examen rigoureux et soit pour l'essentiel complète, l'USGS se réserve le droit de réviser les données à la suite d'une analyse et d'un examen plus approfondis. En outre, il est libéré à condition que ni l'USGS ni le gouvernement des États-Unis ne puissent être tenus responsables de tout dommage résultant de son utilisation autorisée ou non autorisée.
Les données et informations créées ou produites par l'USGS sont dans le domaine public. Reconnaître le U.S. Geological Survey et la California State University, Monterey Bay, Seafloor Mapping Lab dans les produits dérivés de ces données. Partagez les produits de données développés à l'aide de ces données avec le U.S. Geological Survey.
Ces informations ne sont pas destinées à des fins de navigation. Lisez et comprenez parfaitement les métadonnées avant l'utilisation des données. Les utilisations de ces données ne doivent pas violer la résolution spatiale des données. Lorsque ces données sont utilisées en combinaison avec d'autres données de résolution différente, la résolution de la sortie combinée sera limitée par la résolution la plus basse de toutes les données.
Bien que ce fichier de métadonnées conforme au Federal Geographic Data Committee soit destiné à documenter ces données sous une forme non exclusive, ainsi qu'au format ArcInfo, ce fichier de métadonnées peut inclure une terminologie spécifique à ArcInfo.

    Disponibilité sous forme numérique :

Format des données : Le fichier .zip d'un fichier de formes comprend les fichiers .aux, .dbf, .shp, .shx, .sbx et .sbn, ainsi que les versions texte (.txt) et XML (.shp.xml) des métadonnées pour la couche de données Contours d'Offshore Point Reyes, en Californie. au format SHP (version ArcMap (version 10.0, ESRI , 2011)) Les entités ponctuelles, linéaires et surfaciques sont au format shapefile et sont projetées en coordonnées UTM Zone 10, avec le datum WGS84. Taille: 0.2
Liens réseau : <https://pubs.usgs.gov/ds/781/OffshorePointReyes/data/Contours_OffshorePointReyes.zip>
<https://pubs.usgs.gov/ds/781/>

Qui a écrit les métadonnées ?

(831) 460-7415 (voix)
(831) 427-4709 (TÉLÉCOPIE)
[email protected]

Généré par député version 2.9.16 le mer. 10 juin 15:15:52 2015


Voir la vidéo: ARCMAP: EXTRACTION DUNE ZONE DÉTUDE À PARTIR DUNE IMAGE GEOTIFF SRTM (Octobre 2021).