Suite

Expliquer l'écart entre Robinson WGS84 (ESRI:54030) dans QGIS et ArcMap ?


Quelqu'un sait-il pourquoi un écart apparaît entre deux couches de points créées avec ESRI et QGIS lorsque je reprojette, à partir du même fichier source, vers Robinson?

Le système de coordonnées source et le système de coordonnées de destination partagent la même référence. Il semble qu'il y ait un changement en fonction de la technologie utilisée pour reprojeter.

Voici les étapes à reproduire :

J'utilise une couche de points de fichier de formes dans le système de coordonnées Lat/Long WGS84 et je la reprojette sur Robinson (ESRI:54030) à l'aide de l'outil "Projet" dans ArcMap

Je fais la même chose dans QGIS. Je prends le même calque de points dans WGS84 Lat/Long et le reprojette sur Robinson (ESRI:54030) à l'aide de l'option "Enregistrer sous…"

Téléchargez les exemples de données de points ici


A la demande de mkennedy, voici la conversion cs2cs des points 10° réguliers :

deg_E deg_N sph_X sph_Y ell_X ell_Y 10 0 943711,34 0 944768,52 0 10 10 939370,28 1068322,39 940422,59 1069519,16 10 20 926913,31 2136644,78 927951,66 2139038,32 10 30 905962,87 3204967,3 906977,76 3208557,61 10 40 869724,36 4271566,44 870698,65 4276351,58 10 50 819047,09 5320935,04 819964,61 5326895,73 10 60 753647,9 6328948,79 754492,16 6336038,68 10 70 678150.95 7267177.19 678910.63 7275318.12 10 80 586327.84 8093403.95 586984.66 8102470.44 10 90 502243.15 8615503.11 502805.77 8625154.47

La mise à l'échelle des résultats conduit aux facteurs dans https://en.wikipedia.org/wiki/Robinson_projection.


L'article original décrivant la projection de Robinson comprenait un tableau de valeurs tous les 5 degrés le long de l'équateur et de la longitude centrale. Ces valeurs sont utilisées pour interpoler les coordonnées intermédiaires

Cette même table est celle qu'utilise Esri.

Le code PROJ.4 a une table très étendue avec chaque valeur de 5 degrés ayant 3 valeurs supplémentaires (éventuellement pour des raisons de performance).

Un développeur Esri pense que différentes interpolations se produisent.

Une autre possibilité est que PROJ.4 calcule une sphère à partir du datum WGS84 donné tandis qu'Esri utilise le demi-grand axe de WGS84, mais je n'ai pas encore pu vérifier cela.

Remarque : je me rapproche beaucoup des valeurs (X<1m, Y<120m) si je spécifie une sphère dans PROJ.4 mais que je n'ai pas encore réussi à faire une correspondance exacte.


Voir la vidéo: GIS Side By Side QGIS-ArcGIS (Octobre 2021).