Suite

4 : La zone sismique de New Madrid est-elle à risque pour un grand tremblement de terre ? - Géosciences


4 : La zone sismique de New Madrid est-elle à risque pour un grand tremblement de terre ? - Géosciences

Tremblements de terre

Peu de phénomènes naturels attirent autant l'attention du public que les tremblements de terre. Il se passe rarement un mois sans qu'on entende parler d'un tremblement de terre destructeur quelque part dans le monde.

Des événements comme les séquences séisme-tsunami de mars 2011 au Japon et de décembre 2004 à Sumatra sont de sombres rappels que les tremblements de terre et leurs conséquences peuvent causer des destructions et des pertes de vie presque inimaginables. Bien que beaucoup moins graves, des événements tels que le tremblement de terre d'août 2011 en Virginie et le tremblement de terre d'avril 2008 dans l'Illinois sont des rappels qui donnent à réfléchir que des tremblements de terre destructeurs peuvent se produire, même dans ce que l'on considère généralement comme des zones continentales stables. Par conséquent, il existe un fort intérêt public au Minnesota concernant les tremblements de terre, tout comme certaines inquiétudes concernant le potentiel de tremblements de terre destructeurs qui se produisent jamais ici.


Nouveau Madrid

On a beaucoup parlé d'un tremblement de terre récemment sur la ligne de faille de New Madrid, car il était inattendu, se trouvant dans une zone calme, et a donc soulevé toutes sortes de questions concernant la possibilité de tremblements de terre massifs dans des zones présumées sûres. En termes simples, là sommes aucune zone sans tremblement de terre, et lors du prochain changement de pôle, tous parties du globe y seront soumises, sans exception. Ainsi, les personnes vivant dans des zones qui n'ont jamais connu de tremblement de terre ne devraient pas présumer de la sécurité mais devraient prendre les mêmes mesures pour se préparer au changement de pôle que celles qui vivent au sommet de lignes de faille très actives - rester à l'écart des bâtiments anciens ou en maçonnerie et anticiper les tremblements de terre comme sévère comme tout ce que l'humanité a jamais connu et noté.

Notre description du déplacement des pôles lui-même décrit non pas une seule secousse lorsque la croûte s'arrête de bouger mais une série de secousses. La plupart des tremblements de terre sévères sont comme ceci, en fait, si l'on examine leur schéma. Il y a de petits tremblements de terre à l'avance, des essaims et des secousses qui perturbent les gens car ils sentent que quelque chose est en attente. Puis, lorsque les doigts de roche qui empêchent la ligne de faille de glisser ou de s'enfoncer se brisent soudainement, une grande secousse. Cela entraîne souvent, en quelques minutes, plus de secousses, car la pression qui était à un point se déplace maintenant pour devenir une pression au point suivant où les doigts de pierre maintiennent le glissement. Il en résulte des répliques, alors que d'autres doigts de pierre se brisent, jusqu'à ce qu'un point arrive où il y a tellement de résistance au glissement que le séisme et ses séquelles sont considérés comme complets.

Pour le nouveau Madrid, qui inclura le tsunami européen dans ses effets, il sera être une grande secousse avec une déchirure subséquente et presque immédiate de l'Atlantique. Nous avons déclaré que le tsunami européen sera le plus important, mais que des plus petits suivront avec le temps. De même pour l'ajustement de New Madrid, qui implique un arrachement de tout le continent nord-américain de la voie maritime jusqu'au Mexique. Cet ajustement ne se produira pas tant que des doigts de pierre mineurs n'auront pas été régulièrement brisés à plusieurs endroits. Les zones à affecter ont déjà connu des essaims de tremblements de terre, des routes qui se déforment, des gouffres, des barrages brisés et des jigging troublants qui sont inexpliqués par les autorités. Lorsque le blocage primaire cédera, il y aura une énorme secousse, avec peu d'avertissement. Les répliques se poursuivront jusqu'au moment du changement de pôle lui-même.

L'homme sait que la ligne de faille de New Madrid dépasse la zone immédiate de New Madrid. Lorsque nous avons déclaré que "Chicago se rompra et s'adaptera" et "Ohio sera tiré par endroits", cela ne devrait pas être une nouvelle pour l'homme. Le New Madrid longe la Voie maritime, jusqu'à l'embouchure de la Voie maritime, et rompra ainsi toutes les terres qu'il traverse. Tracez son parcours et considérez que plus que la ligne de faille elle-même sera perturbée. La roche détachée de ses anciennes connexions est libre de réagir au thème dominant de la région. Si le rock avait lieu vers le bas, autrefois, il peut rebondir. Si le rock avait lieu arrière, il est libre de bondir en avant. Et l'ajustement des strates rocheuses signifie que le sol meuble va couler ou se soulever. Cela peut très certainement affecter une zone plus large que la simple ligne de faille. Nous avons déclaré que l'Ohio sera le plus touché à cet égard. Ces questions sont liées aux strates rocheuses, qui se lient ou se brisent, comme nous l'avons dit. Il y a une rupture naturelle dans les strates rocheuses retenant l'Ohio, le long de la rivière Ohio et dans ses sources, comme on peut le voir. Pourquoi Chicago devrait-il être touché ? Il y a une rupture naturelle dans les strates rocheuses entre le New Madrid et Chicago aussi, une faiblesse, qui va rompre avec le New Madrid. Lorsque la Voie maritime se désintégrera, il y aura un tomberen support autrefois présent lors des fixations rocheuses. Chicago a longtemps été prédit, par nous-mêmes et d'autres, d'être dévasté. Une grande partie de l'infrastructure se rompra, provoquant l'effondrement des bâtiments et l'irréparabilité des autoroutes. Il suffit de suivre la géologie de la région, pour prédire ce qui va se passer.

Au cours de l'ajustement 7 sur 10 à New Madrid, la Voie maritime sera affectée, comme nous l'avons mentionné plus tôt. Il ne s'ouvrira pas au degré que nous avions prévu pour le déplacement des pôles lui-même, mais les points faibles le long de la Voie maritime s'ajusteront. Au cours du 7 sur 10, Duluth trouvera des crevasses à proximité, similaires à la crevasse qui s'est produite récemment dans la péninsule du Michigan, mais avec une profondeur et une étendue plus grandes. Les écluses intérieures le long de la Voie maritime se briseront. Détroit et Toronto ne seront pas affectés pendant le 7 sur 10, à l'exception bien sûr des dommages causés par le tremblement de terre. Alors que la ligne de faille de New Madrid longe la Voie maritime juste sous les Grands lacs de l'Ohio, des villes comme Cleveland et Toledo verront leur infrastructure considérablement brisée par endroits, car la roche en dessous s'avancera et tombera, des ajustements verticaux. Buffalo, étant pratiquement sur la ligne de faille, sera également brisé de cette manière, de sorte que les autoroutes deviendront inutiles, mais la voie maritime à Niagara Falls restera.

Comme les deux côtés de la ligne de faille de New Madrid sont tirés dans des directions opposées, toute la ligne de faille fonctionne comme une ligne de faille glissante. En ce que la terre juste à l'ouest du fleuve Mississippi se déplace sur la plus grande distance, pour alléger la pression sur la proue actuellement formée par le continent nord-américain, cela crée un vide, un vide de zone d'étirement, faisant tomber la terre là-bas, comme nous avons expliqué. C'est la région qui connaît actuellement des tremblements de terre précurseurs, la région considérée comme la région de New Madrid. Mais le mouvement ne se produit pas encore, le vide n'est pas encore créé. Au lieu de cela, de légers ajustements de glissements glissants occasionnels sont effectués, profondément dans les strates rocheuses, provoquant des essaims de tremblements de terre mineurs ou des secousses sympathiques dans les zones voisines. Les doigts de roche glissent, mais ne perdent pas leur emprise.

Lorsque la déchirure de la plaque commence sérieusement, ces secousses de glissement seront énorme, et s'élèvent jusqu'à la gamme de magnitude 8-9, comme nous l'avons indiqué. Ces tremblements de terre monteront jusqu'au coude de la ligne de faille juste au sud du lac Michigan. Les dommages causés par les séismes se produisent principalement lorsque la roche proche de la surface est touchée, comme l'homme le sait. La qualité de la roche le long de la ligne de faille affecte donc les secousses et les dommages résultants à la surface. Un coup d'œil sur une carte de la géologie de la ligne de faille montre que la roche le long du Mississippi en Arkansas et au Missouri est plus jeune, déposée par les sédiments, et a tendance à se fracturer largement, relayant ainsi les secousses sismiques sur une vaste zone. Les larges fractures provoquent également des ajustements après le séisme, de sorte que le séisme comprend un remaniement rocheux, ce qui se traduit par une plus grande ampleur pour la région. Ainsi, le pire de l'ajustement de New Madrid sera feutre dans cette zone.

Les strates rocheuses qui contiennent l'Illinois et l'Indiana sont plus anciennes et plus solides. La fracturation de la roche a tendance à être une seule secousse, et non les multiples secousses de ricochet qui amplifient tout ajustement des strates rocheuses subi par les strates rocheuses de l'Arkansas et du Missouri. La magnitude sera toujours considérée comme élevée, peut-être un 8, mais les secousses ne dureront pas aussi longtemps, et les dégâts donc pas aussi importants. Si le coude de la ligne de faille juste au sud du lac Michigan n'était pas à un point où la partie sud-est des États-Unis s'éloigne de la Voie maritime, les dommages le long de la Voie maritime seraient beaucoup plus importants. L'équateur s'étend au centre de l'Atlantique et s'est déjà, à cette époque, déchiré entre l'Amérique du Sud et l'Afrique. Le sud-est descend donc vers ce vide, soulageant la pression et la friction le long du glissement de glissement dans la ligne de faille qui passe sous la Voie maritime.

Au moment où l'ajustement de New Madrid atteint le virage, la terre à l'ouest du Mississippi a déjà chuté, s'est éloignée, mais cela met en fait plus de pression sur la ligne de faille alors qu'elle passe sous le Michigan. Cela tient, momentanément, tandis que le sud-est commence à descendre vers la faille atlantique, puis se sépare brusquement. Ici, sous le Michigan, les secousses ne dureront pas non plus longtemps, et seront également considérées jusqu'à la magnitude 8. La ligne de faille de là le long de la Voie maritime se décompressera, le long des frontières des strates rocheuses déjà établies. Là où les zones d'étirement comme celle-ci ont normalement des ajustements qui sont fondamentalement silencieux, elles font beaucoup de dégâts. La décompression crée des crevasses, des glissements de terrain et des gouffres, et lorsque cela se produit sous les villes, elle est dévastatrice. Les séismes seront considérés comme bien inférieurs à la magnitude 8 mais les dégâts seront plus grand, avec pour conséquence la perte de vies humaines et d'infrastructures. Un bâtiment qui s'est effondré à cause d'une grande secousse n'est pas différent d'un autre qui s'est effondré parce que le sol en dessous s'est effondré.

Comme on le sait, il existe une ligne de faille le long de la côte est des États-Unis qui s'attache à la ligne de faille de New Madrid dans le golfe. Les deux lignes de faille se touchent là, dans le Golfe, et lorsque le New Madrid s'ajuste, il y a un ajustement sympathique le long de cette ligne de faille. Lors du dernier ajustement de New Madrid, les cloches des églises ont sonné à Boston et des fissures sont apparues dans les bâtiments de Savannah, GA et Charleston, SC. Ces changements sont causés par des tremblements de terre équivalents à une magnitude 4-5 ou moins, sans gravité.

ZetaTalk ™ 19 mars 2011


Le séisme 8.8 au Chili vient-il de réveiller la faille de New Madrid ?

Un séisme de magnitude 3,7 vient de se produire aujourd'hui dans le sud-est du Missouri, près de la ligne de faille de New Madrid :

Ce tremblement de terre était peu profond, à seulement 8,2 km (5,1 miles) de profondeur.

S'il n'est pas inhabituel que cette zone connaisse de petits tremblements de terre, comme vous pouvez le voir sur cette carte :

Je dois vraiment me demander si la force énorme du récent séisme de 8.8 aurait pu réveiller un monstre. Ce tremblement de terre a fait que les sismographes ont atteint des niveaux que beaucoup n'avaient même jamais vus dans de nombreuses régions du monde. Et cela signifie que ces zones ont été soumises à ces forces, affaiblissant potentiellement davantage les zones de failles, fracturant la roche et ouvrant la possibilité à d'autres séismes. Pour tous les observateurs du tremblement de terre, ce serait peut-être une bonne idée de garder un œil sur cette menace endormie.


Les tremblements de terre de 1811 et 1812 à New Madrid sont la série de tremblements de terre intraplaque la plus intense à avoir eu lieu dans les États-Unis contigus dans les temps historiques, en commençant par une première paire de très gros tremblements de terre le 16 décembre 1811. Ces tremblements de terre, ainsi que la zone sismique de leur occurrence, ont été nommés pour la ville du fleuve Mississippi de New Madrid, territoire de la Louisiane, maintenant Missouri.

On estime que les tremblements de terre ont été fortement ressentis sur environ 130 000 kilomètres carrés (50 000 milles carrés) et modérément sur près de 3 millions de kilomètres carrés (1 million de milles carrés). Le tremblement de terre historique de 1906 à San Francisco, en comparaison, a été ressenti modérément sur environ 16 000 kilomètres carrés (6 000 milles carrés).

La zone reste active aujourd'hui. Au cours des dernières décennies, des tremblements de terre mineurs se sont poursuivis.[4] De nouvelles prévisions estiment une probabilité de 7 à 10 %, au cours des 50 prochaines années, d'une répétition d'un tremblement de terre majeur comme ceux qui se sont produits en 1811-1812, qui avait probablement des magnitudes comprises entre 7,5 et 8,0. Il y a une probabilité de 25 à 40 pour cent, sur une période de 50 ans, d'un séisme de magnitude 6,0 ou plus.[6]

Remarque : modifications dues aux révisions de l'USGS de ce séisme

Note n°2 : De plus, d'après mon expérience précédente de surveillance de cette zone, sachez qu'il y a beaucoup d'activité humaine dans cette zone, ce qui peut vous faire croire qu'il y a des tremblements de terre alors qu'il n'y en a pas. Recherchez des événements qui apparaissent simultanément sur plusieurs stations de la zone, plutôt que des événements sur une seule station.

[modifier le mardi 2 mars 2010 par TrueAmerican]

Magnitude 3.7 - SUD-EST DU MISSOURI
02 mars 2010 19:37:35 UTC
DétailsCartesSéisme Détails
Ampleur 3,7
Date-Heure Mardi 02 mars 2010 à 19:37:35 UTC
Mardi 02 mars 2010 à 13:37:35 à l'épicentre

Emplacement 36,787°N, 89,348°W
Profondeur 5,8 km (3,6 milles)
Région SUD-EST MISSOURI
Distances 3 km (2 miles) ENE (76°) de East Prairie, MO
5 km (3 miles) SSW (205°) d'Anniston, MO
9 km (6 miles) NW (306°) de Pinhook, MO
24 km (15 miles) ESE (116°) de Sikeston, MO
179 km (111 miles) à l'ouest (279°) de Clarksville, TN
219 km (136 miles) SSE (159°) de St. Louis, MO

Incertitude de localisation horizontale +/- 0,5 km (0,3 miles) profondeur +/- 0,5 km (0,3 miles)
Paramètres NST= 25, Nph= 27, Dmin=7 km, Rmss=0.12 sec, Gp=112°,
M-type="Nuttli" magnitude d'onde de surface (mbLg), Version=B
Source Coopérative Réseau sismique de New Madrid

Cela fait environ 100 ans, presque.


Tremblements de terre de New Madrid 1811-1812


Tremblements de terre de New Madrid 1811-1812


•Résumé du tremblement de terre •Images
• Photos de dommages de la bibliothèque photographique de l'USGS
• Carte isoséismale
•Aperçu
• Comptes Eyewithness

• Nouvelles liaisons de la zone sismique de Madrid

1811, 16 décembre, 08h15 UTC. Nord-est de l'Arkansas
Ordre de grandeur

Sur la base de l'étendue des dommages (600 000 kilomètres carrés), de la vaste zone de perceptibilité (5 000 000 kilomètres carrés) et des changements physiographiques complexes qui se sont produits, les tremblements de terre de la vallée du Mississippi de 1811 à 1812 comptent parmi les plus importants en les États-Unis depuis leur colonisation par les Européens. La zone de fortes secousses associée à ces chocs est deux à trois fois plus grande que celle du séisme de 1964 en Alaska et 10 fois plus grande que celle du séisme de 1906 à San Francisco.

La magnitude de ces séries de séismes, généralement appelées séismes de New Madrid, Missouri, varie considérablement entre les valeurs mb et Ms estimées par Nuttli. Le mb a été estimé à partir de cartes isosismiques, et le MS a été estimé à partir d'une relation d'échelle spectrale de Nuttli pour les séismes de la plaque médiane. La valeur de l'amplitude MS a une relation fonctionnelle avec le mb. Les auteurs ont choisi d'inclure la magnitude Mfa car elle a été estimée à partir de cartes isosismiques, comme la plupart des séismes historiques.

Les premier et deuxième tremblements de terre se sont produits en Arkansas (16 décembre 1811 - deux chocs - Mfa 7.2, MSn 8.5 et Mfa 7.0, MSn 8.0) et les troisième et quatrième au Missouri (23 janvier 1812, Mfa 7.1, MSn 8.4 et 7 février , 1812, Mfa 7.4, MSn 8.8). Otto Nuttli, cependant, a postulé un autre fort tremblement de terre en Arkansas le 16 décembre à 18h00 UTC (MSn 8.0). Cela ferait un total de cinq tremblements de terre de magnitude MSn 8,0 ou plus se produisant dans la période du 16 décembre 1811 au 7 février 1812.

Le premier tremblement de terre n'a causé que de légers dommages aux structures artificielles, principalement en raison de la rareté de la population dans la zone épicentrale. L'étendue de la zone qui a subi des mouvements de terre dommageables (intensité MM supérieure ou égale à VII) est estimée à 600 000 kilomètres carrés. Cependant, des secousses suffisamment fortes pour alarmer la population générale (intensité MM supérieure ou égale à V) se sont produites sur une superficie de 2,5 millions de kilomètres carrés.

Au début du tremblement de terre, le sol s'est levé et est tombé - pliant les arbres jusqu'à ce que leurs branches s'entrelacent et ouvrent de profondes fissures dans le sol. Des glissements de terrain ont balayé les falaises les plus escarpées et des glissements de collines de vastes étendues de terres ont été soulevées et des zones encore plus vastes ont coulé et ont été recouvertes d'eau qui a émergé à travers des fissures ou des cratères. D'énormes vagues sur le fleuve Mississippi ont submergé de nombreux bateaux et en ont lavé d'autres haut sur le rivage. Les hautes berges se sont effondrées et se sont effondrées dans les barres de sable de la rivière et les pointes des îles ont cédé la place à des îles entières qui ont disparu. Cependant, il n'y a pas eu de rupture de surface. La région la plus gravement touchée était caractérisée par des terrains surélevés ou en contrebas, des fissures, des puits, des coups de sable et de grands glissements de terrain qui couvraient une superficie de 78 000 à 129 000 kilomètres carrés, s'étendant du Caire, Illinois, à Memphis, Tennessee, et de Crowleys Ridge à Chickasaw Bluffs, Tennessee.

Bien que le mouvement lors du premier choc ait été violent à New Madrid, Missouri, il n'a pas été aussi lourd et destructeur que celui provoqué par deux répliques environ 6 heures plus tard. Une seule vie a été perdue dans la chute de bâtiments à New Madrid, mais des cheminées ont été renversées et des cabanes en rondins ont été renversées aussi loin que Cincinnati, Ohio St. Louis, Missouri et dans de nombreux endroits du Kentucky, du Missouri et du Tennessee.

Le soulèvement du comté de Lake, d'environ 50 kilomètres de long et 23 kilomètres de large, remonte la vallée du fleuve Mississippi jusqu'à 10 mètres dans certaines parties du sud-ouest du Kentucky, du sud-est du Missouri et du nord-ouest du Tennessee. Le soulèvement résulte apparemment d'un mouvement vertical le long de plusieurs anciennes structures souterraines, la plupart de ce soulèvement s'est produit lors de tremblements de terre. Le soulèvement du comté de Lake peut être subdivisé en plusieurs renflements topographiques, y compris le dôme de Tiptonville, Ridgely Ridge et l'extrémité sud de Sikeston Ridge. Une forte corrélation existe entre la sismicité moderne et le soulèvement, indiquant que les contraintes qui ont produit le soulèvement existent encore aujourd'hui.

Le dôme de Tiptonville, d'une largeur de 14 kilomètres et d'une longueur d'environ 11 kilomètres, présente le plus grand soulèvement et le plus haut relief topographique sur le soulèvement. Il est délimité à l'est par l'escarpement de Reelfoot, qui présente une zone de failles normales (déplacement d'environ 3 mètres) à sa base. Bien que la majeure partie du dôme de Tiptonville se soit formée il y a entre 200 et 2 000 ans, un soulèvement supplémentaire a déformé les parties nord-ouest et sud-est du dôme lors des tremblements de terre de 1811-1812.

Une zone notable d'affaissement est le lac Reelfoot dans le Tennessee, juste à l'est du dôme de Tiptonville. L'affaissement y variait de 1,5 à 6 mètres, bien que des quantités plus importantes aient été signalées. Il se peut que le lac ait été agrandi par le compactage, le soulèvement et l'affaissement se produisant simultanément pendant les tremblements de terre de New Madrid.

D'autres zones se sont affaissées jusqu'à 5 mètres, bien que 1,5 à 2,5 mètres soient plus courantes. Le lac Saint-François, dans l'est de l'Arkansas, qui s'est formé par affaissement, mesure 64 kilomètres de long sur 1 kilomètre de large. Du charbon et du sable ont été éjectés de fissures dans les terres marécageuses adjacentes à la rivière Saint-François, et le niveau d'eau y aurait augmenté de 8 à 9 mètres.

De grosses vagues ont été générées sur le fleuve Mississippi par l'ouverture et la fermeture de fissures sous la surface. Les soulèvements locaux du sol et les vagues d'eau se déplaçant en amont ont donné l'illusion que la rivière coulait en amont. Les étangs d'eau ont également été sensiblement agités.

Otto Nuttli a rapporté que plus de 200 tremblements de terre modérés à importants se sont produits sur la faille de New Madrid entre le 16 décembre 1811 et le 15 mars 1812 (5 MS environ 7,7 10 MS environ 6,7 35 MS environ 5,9 65 MS environ 5,3 et 89 de Ms environ 4.3). Nuttli a également noté qu'environ 1 800 tremblements de terre d'environ 3,0 à 4,5 mb se sont produits au cours de la même période.


Quels autres articles les clients achètent-ils après avoir vu cet article ?

Évaluer ce produit

Avis clients les plus utiles sur Amazon.com

Bobby Akart l'a encore fait et cette fois à la pelle. La faille de New Madrid est spéciale pour moi puisque je suis née et que j'ai grandi dans le Missouri et que ma grand-mère maternelle était de Saint-Louis, j'ai toujours été intéressée par la ligne de faille de New Madrid. C'était à la fois la peur et l'étonnement que ce ne soit pas sur la côte ouest ou dans un pays lointain, mais juste dans mon arrière-cour.

Bobby a étudié en profondeur la zone et la ligne de faille de New Madrid et est parfaitement au courant de la zone endommagée et de la destruction que cette ligne de faille peu connue et encore moins redoutée infligerait à notre pays.

Il a créé certains des meilleurs personnages à ce jour dans Jack, Jill, Beth, Tony et les enfants. Ils font partie de la famille et c'est ce qui compte le plus pour eux. Ils traverseront l'enfer et les hautes eaux, sans jeu de mots, pour rentrer chez eux pour Noël en sachant que si l'un des autres survivait, ils feraient de même.

St. Louis and the Gateway Arch est également un point de repère où je suis allé et j'ai pris l'ascenseur jusqu'au sommet. Bobby m'a ramené à mes voyages jusqu'à l'arche et m'a rendu très reconnaissant que la faille n'ait pas agi pendant que j'y étais.

La ligne de faille s'étend du Caire en Illinois à New Madrid dans le Missouri en passant par des parties de l'Arkansas et de l'ouest du Tennessee, y compris Memphis, mais ce n'est que la pointe de ce monstre Ice Berg. Cela affectera l'Illinois, l'Indiana, le Missouri, l'Arkansas, le Kentucky, le Tennessee, l'Oklahoma et le Mississippi et se fera sentir bien plus loin que cela.

C'est le premier roman indépendant de Bobby Akart et il n'aurait pas pu faire mieux que cela. J'ai adoré le livre et l'attention portée aux détails d'une catastrophe et d'un endroit que je connaissais très bien. Plus important encore, il a tissé une tapisserie de courage, d'amour de la famille et de soins désintéressés pour les autres. Il a montré le summum du dévouement qu'un policier ferait pour aider deux maris qui tentaient de joindre leurs familles et l'amour et le courage que deux épouses avaient pour se protéger mutuellement et protéger leurs enfants nés et à naître.

Je classe cela comme peut-être le meilleur travail de Bobby Akart à ce jour et c'est en effet un éloge si vous avez lu l'une de ses autres histoires. J'aime le fait qu'il s'agisse de son premier roman indépendant, mais je déteste le fait que je ne pourrai pas suivre Jack, Jill, Beth, Tony et les enfants alors qu'ils reconstruisent leur vie dans un paysage nouveau et dévasté. Cinq étoiles Bobby. J'attends votre prochain livre avec impatience.

À part quand j'étais dans le service, j'ai vécu toute ma vie à la limite nord d'une zone de faille sismique et je ne l'ai su qu'un matin de 1968. Je travaillais la nuit dans une épicerie locale et je venais de ramper au lit ce matin-là. J'ai entendu un rugissement et une forte détonation. Cela m'a irrité plus qu'inquiété parce que nous vivons près d'une base de la Réserve aérienne et que nous étions constamment agressés par les bangs soniques des jets qui s'entraînaient au-dessus de nous. Quelques fenêtres fêlées ont déjà été victimes de jeux de guerre supersoniques. Ce matin-là était un peu différent cependant. Le rugissement est devenu un grondement et quelque chose m'a jeté hors du lit au milieu de la pièce. La pièce tremblait comme une mauvaise soirée. Maman criait en bas mais je n'arrivais pas à me relever pour me relever. Cela n'a duré que quelques minutes, mais c'était les quelques minutes les plus longues et les plus terrifiantes que j'aie jamais vécues avant ou depuis. C'était mon introduction à la zone de faille de New Madrid et j'ai appris qu'elle n'était que de magnitude 5,5 ! Une partie des fondations de la maison était fissurée et une grande fissure traversait l'âtre et la cheminée de la cheminée.

Toute cette terreur, le sentiment d'impuissance, la perte totale de contrôle, s'est accumulée et bouillonne des pages, de la vie des personnages qui ont vécu les jours dans un avenir proche où la zone sismique de New Madrid a effacé une accumulation de pressions refoulées dans une puissante secousse et brassage. La famille Atwood - Jack, Jill et leurs deux enfants : Tate, 15 ans et Emily, 12 ans et les Chandlers - Tony et Beth, Anthony 3 ans et un en route, sont les personnages principaux. Beth et Jill sont sœurs. Jack et Tony sont des partenaires commerciaux. Beth et Jill se préparent pour les festivités des Fêtes dans leurs maisons de Memphis. Tony et Jack organisent des séminaires pour leur entreprise dans leur bureau de St. Louis. Leur monde va être secoué - grossièrement.

Les personnages sont géniaux ! Ils transmettent les émotions et les réponses que l'on pourrait attendre d'événements apocalyptiques tels que votre monde entier secoué, agité et frit ! C'est une lecture formidable !


Les couleurs des cartes indiquent les « catégories de conception sismique » (SDC), qui reflètent la probabilité de subir des secousses sismiques d'intensités diverses. (Les professionnels de la conception et de la construction de bâtiments utilisent les SDC spécifiés dans les codes du bâtiment pour déterminer le niveau de résistance sismique requis pour les nouveaux bâtiments.)

Le tableau suivant décrit le niveau de danger associé à chaque SDC et les niveaux de secousses associés. Bien que des secousses plus fortes soient possibles dans chaque SDC, elles sont moins probables que les secousses décrites.

*Descriptions abrégées de l'échelle d'intensité modifiée de Mercalli (MMI).

Les SDC tiennent compte du type de sol du site, car des sols pauvres peuvent augmenter considérablement les secousses sismiques. Ces cartes ont simplifié cela en supposant des sols normaux de classe de site « D », qui sont les plus courants.

Lors de la visualisation des cartes, il est important de se rappeler que les zones à haut risque sismique ne sont pas nécessairement confrontées à des risques sismiques élevés. Définis comme les pertes susceptibles de résulter de l'exposition aux aléas sismiques, les risques sismiques sont déterminés non seulement par les niveaux d'aléa, mais aussi par le nombre de personnes et de biens qui sont exposés aux aléas et par la vulnérabilité des personnes et des biens aux aléas .


Voir la vidéo: What Is An Earthquake? The Dr. Binocs Show. Educational Videos For Kids (Octobre 2021).