Suite

Traitement par lots près de la distance des entités dans ArcGIS Desktop ?


J'ai plus de 2000 fichiers de forme de point. Ce sont toutes des traces GPS. Je souhaite calculer la distance entre chaque point et l'entité la plus proche (route, ligne de train, restaurant, etc.) dans un rayon de 30 mètres. J'utilise la fonctionnalité Near de l'analyse de proximité dans ArcGIS. Je suis confronté à deux problèmes.

  1. En utilisant le traitement par lots, on peut ajouter autant de lignes d'entrée dans la boîte à outils Near feature qu'il/elle le souhaite. Mais cela nécessite de sélectionner chaque fichier un par un ce qui prend du temps surtout lorsqu'il y a des milliers de fichiers. J'ai donc essayé d'utiliser un script python comme suit. Mais après traitement, le résultat est écrit dans le même fichier. Je veux écrire le tableau séparément. Comment puis je faire ça?
  2. Au cas où je souhaite ajouter des colonnes différentes pour chaque entité, par exemple un réseau routier, ferroviaire pour chaque enregistrement de point dans un fichier utilisant une fonctionnalité proche, comment puis-je le faire ?

Actuellement, j'utilise le code python suivant mais toutes les sorties sont générées sur le fichier actuel. Je veux l'écrire séparément (je veux dire que je veux générer une nouvelle table/fichier après near_analysis)

import arcpy # Importer le module arcpy # chemin où tous mes fichiers shp de points sont conservés arcpy.env.workspace = r'C:ArcGIS sample data' #feature à laquelle la distance sera calculée nearFeature_shp = 'C:GIS route network 
oad.shp' # en parcourant tous les fichiers pour le fichier dans arcpy.ListFeatureClasses (): # Processus: Near arcpy.Near_analysis(file, nearFeature_shp , "30 Meters", "LOCATION", "ANGLE")

Python consiste à combiner de nombreuses opérations en une seule. Dans le script ci-dessous, je parcoure les classes d'entités dans un espace de travail. Pour chacune, je parcours une liste d'autres classes d'entités sur lesquelles effectuer une analyse de proximité. J'effectue l'analyse rapprochée, et avec un peu d'aide d'un dictionnaire ainsi que d'un calcul de champ, je transfère les résultats dans de nouveaux champs. Enfin, après avoir effectué les multiples analyses de proximité, je copie la classe d'entités avec la classe d'entités dans la classe d'entités.

Essayez quelque chose comme ceci :

import arcpy # Importer le module arcpy import os #features auquel la distance sera calculée RoadnearFeature_shp = r'C:GIS route network
oad.shp' TrainnearFeature_shp = r'C:GIS route network	rain.shp' restnearFeature_shp = r' C:GIS route network
estaurant.shp' outLocation = r"C:GISStuff" #Dictionary for field name assignation di = {} di [RoadnearFeature_shp] = "ROAD" di [TrainnearFeature_shp] = "TRAIN" di [restnearFeature_shp] = "REST" addfields = [] # chemin où tous mes fichiers shp de point sont conservés arcpy.env.workspace = r'C:ArcGIS sample data' # boucle sur tous les fichiers pour le fichier dans arcpy.ListFeatureClasses (): pour NearFC dans [RoadnearFeature_shp, TrainnearFeature_shp, restnearFeature_shp] : #Perform analysis arcpy.Near_analysis(file, NearFC, "30 Meters", "LOCATION", "ANGLE") #Ajouter des champs pour stocker les résultats d'analyse de proximité arcpy.AddField_management (file, di[NearFC ] + "_ID", "LONG") arcpy.AddField_management (fichier, di[NearFC] + "_DIST", "DOUBLE") #Calculer les champs arcpy.CalculateField_ management (fichier, di[NearFC] + "_ID", "!NEAR_FID!", "PYTHON_9.3") arcpy.CalculateField_management (fichier, di[NearFC] + "_DIST", "!NEAR_DIST!", "PYTHON_9.3 ") #Supprimer les champs de l'analyse arcpy.DeleteField_management (NearFC, "NEAR_FID") arcpy.DeleteField_management (NearFC, "NEAR_DIST") #Suivre les champs qui ont été ajoutés addedfields.append (di[NearFC] + "_ID") addedfields.append (di[NearFC] + "_DIST") #Analyse effectuée. Copier la classe d'entités filepath = os.path.join (r'C:ArcGIS sample data', file) NewName = file[:-4] + "_Near.shp" arcpy.FeatureClassToFeatureClass_conversion (filepath, outLocation, NewName) #Optional # Supprimer les champs d'analyse de la classe d'entités d'origine pour le champ dans les champs ajoutés : arcpy.DeleteField_management (chemin de fichier, champ)

Préparez-vous à une collecte de données de haute précision

La précision requise lors de la collecte de l'emplacement dépend du projet sur lequel vous travaillez. Pour certains projets, tels que les évaluations des dommages, les points situés à moins de 10 pieds des dommages peuvent fournir suffisamment d'informations. Pour d'autres projets, comme la gestion de canalisations souterraines, l'emplacement collecté doit être à quelques centimètres de l'emplacement réel. Lors de la collecte de l'emplacement à l'aide du service de localisation d'un appareil, les informations de position peuvent être déterminées à partir de diverses sources, telles que les réseaux GPS, cellulaires, Wi-Fi ou Bluetooth. La précision de ces sources varie et le service de localisation de l'appareil n'est pas toujours fiable. Pour ceux qui effectuent une collecte de données nécessitant une meilleure précision et un contrôle de qualité fiable, l'utilisation d'un récepteur GPS de qualité professionnelle ou de haute précision est généralement la meilleure option.

Global Navigation Satellite System (GNSS) est le terme générique standard pour les systèmes de navigation par satellite. Les récepteurs GNSS sont capables d'utiliser divers systèmes de navigation par satellite, tandis que les récepteurs GPS ne peuvent utiliser que le système de navigation par satellite appelé Global Positioning System. En raison de l'utilisation répandue du terme GPS pour désigner les deux types de récepteurs, le terme GPS est utilisé comme terme générique dans cette aide.

Un récepteur GPS de haute précision calcule avec précision les emplacements géographiques en utilisant les informations des satellites GPS. La précision de ces récepteurs varie du sous-mètre au centimètre, en fonction de leur capacité à suivre et à traiter les signaux satellites. Les signaux des satellites GPS sont transmis sur différentes fréquences. Plus le récepteur GPS utilise de fréquences et, par conséquent, plus il reçoit de signaux, plus il est précis. C'est également vrai pour le GNSS : plus le récepteur utilise de systèmes (et plus il reçoit de signaux), plus il est précis. Aujourd'hui, plusieurs systèmes de navigation par satellite sont disponibles. Cependant, généralement, plus un récepteur GPS est précis, plus il est cher et plus il est difficile à transporter sur le terrain. Vous pouvez également améliorer la précision de vos informations de position grâce à des corrections différentielles des données, prises en charge par certains récepteurs et abordées plus loin dans cette rubrique.

Effectuez les étapes suivantes pour utiliser un récepteur haute précision avec Collector :


Exigences d'entrée

Avis COVID-19 aux candidats

Traitement des demandes

Les candidatures sont acceptées tout au long de l'année.

Exigences d'entrée

Les systèmes d'information géographique (SIG) sont un domaine multidisciplinaire et ont des applications dans une grande variété de professions et d'industries. Le département SIG accueille des candidats de la plupart des domaines académiques.

Les candidats doivent remplir toutes les conditions d'admission pour être acceptés.

  • Anglais: deux années d'études en anglais dans un pays anglophone avec un du suivant:
    • Études d'anglais 12 (67%) ou
    • Premiers peuples anglophones 12 (67 %) ou ou
    • 3,0 crédits d'anglais postsecondaire, sciences humaines ou sciences sociales (67 %) d'un établissement reconnu
      Que faire si je ne réponds pas à ces exigences en anglais ?
    • Diplôme (minimum 60,0 crédits)
    • Diplôme d'associé
    • licence
    • Un minimum de 60,0 crédits dont un minimum de 18,0 crédits de deuxième année ou plus

    Les candidats qui ont terminé des études postsecondaires à l'extérieur du Canada, des États-Unis, du Royaume-Uni, de l'Australie ou de la Nouvelle-Zélande auront besoin d'une évaluation complète de leurs diplômes par l'International Credential Evaluation Service (ICES). Les rapports d'évaluation des titres de compétences d'autres services canadiens peuvent être considérés. Ces rapports doivent inclure des évaluations cours par cours et des calculs de moyenne cumulative.

    Recommandé pour réussir

    Intéressé par le programme SIG?

    Assistez à une séance d'information, parlez aux professeurs et aux étudiants et faites une auto-évaluation honnête pour savoir si vous êtes prêt à vous inscrire et capable de réussir.

    Prêt à postuler ?

    Vous améliorerez considérablement vos chances de réussite si vous êtes bien préparé. Lisez les recommandations suivantes et consacrez du temps à l'évaluation et à la préparation.

    • Des connaissances de base en informatique et certaines compétences en programmation/écriture de scripts sont fortement recommandées.
    • Rafraîchissez vos compétences en algèbre de base, en trigonométrie et en géométrie analytique (par exemple, coordonnées polaires et rectangulaires, équation d'une ligne droite et distance entre deux points). Vous trouverez cela utile dans un certain nombre de cours.
    • Il est recommandé que les étudiants possèdent de bonnes compétences en communication, en travail d'équipe et en résolution de problèmes techniques.

    Candidats internationaux

    Les programmes d'études à temps partiel (cours par cours) ne sont offerts qu'aux étudiants internationaux qui ont un statut valide au Canada. Si vous êtes actuellement à l'extérieur du Canada, veuillez postuler à un programme à temps plein ou à l'ISEP.

    Appliquer au programme

    Pour soumettre votre candidature :

    • Inclure une preuve de satisfaire à toutes les exigences d'entrée.
    • Convertissez toutes les transcriptions et documents justificatifs en fichiers PDF.
    • Ayez une carte de crédit à portée de main pour payer les frais de demande.

    Inverser les détails du géocodage

    Le géocodage inversé a pour but de répondre à la question « Qu'y a-t-il près de chez moi ? ». Ou plus précisément, "Qu'est-ce qui se trouve à proximité de cet endroit ?". Pour mieux répondre à cette question, l'opération reverseGeocode renvoie l'entité la plus pertinente à proximité d'un emplacement d'entrée en fonction d'une hiérarchie hiérarchisée de types d'entités. À quelques exceptions près, les mêmes types de fonctionnalités qui peuvent être renvoyés par findAddressCandidates peuvent également être renvoyés par reverseGeocode . Tant que l'emplacement se trouve dans l'étendue des données créées pour utiliser le localisateur sur lequel votre service de géocodage est basé, une seule entité est toujours renvoyée, même si l'emplacement est éloigné de toute rue ou de tout lieu. S'il n'y a pas de rue à proximité de l'emplacement d'entrée, des entités de grande surface telles que des parcs, des universités, des zoos ou des aéroports peuvent être renvoyées. Si l'emplacement n'est pas dans les limites de ce type d'entité, un code postal ou une zone administrative (comme une ville) est renvoyé.

    La hiérarchie est résumée dans le tableau ci-dessous, classée par priorité décroissante. Sauf indication contraire, chaque type d'entité n'est renvoyé que lorsque la distance entre l'emplacement en entrée et l'entité est dans la tolérance spécifiée dans la colonne Tolérance de recherche.

    L'étiquette des correspondances StreetAddress inclut la plage de numéros de maison pour le segment de rue correspondant, plutôt que la valeur de numéro de maison interpolée. Par exemple, un reverseGeocode avec l'emplacement d'entrée -117.196324,34.059217 renvoie une correspondance StreetAddress avec l'étiquette 1001-1199 W Park Ave . Cela signifie que le segment correspondant a une plage possible de numéros de maison de 1001 à 1199.

    S'il existe plusieurs entités de sous-adresse avec la même valeur X/Y intersectées par un emplacement de géocodage inversé, l'étiquette d'un candidat de sous-adresse inclut la plage de numéros d'unité pour tous les enregistrements de sous-adresse de la pile. Par exemple, un reverseGeocode avec l'emplacement d'entrée 151.073457,-33.916374 renvoie une correspondance de sous-adresse avec l'étiquette 28 Hampden Rd, Unit 1-8 . Cela signifie qu'il existe plusieurs sous-adresses à l'emplacement avec des numéros d'unité tels que l'unité 1, l'unité 2, l'unité 3. jusqu'à l'unité 8.

    Les intersections ne sont renvoyées que lorsque featureTypes=StreetInt est inclus dans la demande.

    StreetAddress (à proximité), DistanceMarker ou StreetName

    Les candidats de type StreetName ne sont renvoyés que si featureTypes=StreetName est inclus dans la demande.

    Une entreprise ou un point de repère qui peut être représenté par un point.

    1. Les unités de sous-adresse ne peuvent pas être regroupées dans une plage contiguë.
    2. Les sous-adresses ont des valeurs d'adresse, de code postal ou de zone administrative différentes.

    Une correspondance PointAddress n'est pas renvoyée s'il se trouve de l'autre côté de la rue comme emplacement d'entrée, même s'il se trouve à moins de 50 mètres de l'emplacement.

    StreetAddress (distant), DistanceMarker ou StreetName

    Les candidats de type StreetName ne sont renvoyés que si featureTypes=StreetName est inclus dans la demande.

    Une entreprise ou un point de repère qui peut être représenté par une zone, comme un grand parc ou une université. Ceci n'est pas disponible à moins qu'il ne soit pris en charge par les données utilisées pour créer le localisateur sur lequel le service de géocodage est basé.

    Si l'emplacement en entrée croise plusieurs limites, l'entité ayant la plus petite surface est renvoyée.

    Les images ci-dessous devraient vous aider à visualiser la hiérarchie des types d'entités reverseGeocode.

    L'image suivante montre une section d'une carte typique sur laquelle un utilisateur peut cliquer ou ajouter des points pour un géocodage inversé.

    L'image suivante montre à quoi ressemble la même carte avec les entités disponibles pour le géocodage inversé en surbrillance : points bleus pour les entités StreetInt, points roses pour les centroïdes de POI, points verts pour les entités PointAddress, lignes rouges pour les segments de rue et un polygone marron représentant un POI caractéristique de la zone.

    Dans l'image suivante, des tampons ont été créés autour des différentes entités en fonction des valeurs de tolérance de recherche de la table de hiérarchie pour illustrer les types de correspondance qui seraient renvoyés pour divers emplacements d'entrée reverseGeocode. Reportez-vous aux exemples suivants pour voir les correspondances attendues pour les emplacements d'entrée dans l'image.

    Pour chaque légende de numéro dans l'image ci-dessus, il y a un exemple correspondant avec le même numéro.

    Exemple d'emplacement d'entrée 1 : Correspondance avec le centroïde du POI renvoyé

    Dans cet exemple, qui correspond à la légende 1 du graphique ci-dessus, l'emplacement d'entrée se trouve dans la tolérance de recherche des fonctionnalités POI et PointAddress, mais une correspondance avec le centroïde du POI est renvoyée car il a une priorité plus élevée.

    Exemple d'emplacement de saisie 2 : Correspondance avec la zone de POI renvoyée

    Dans cet exemple, qui correspond à la légende 2 dans le graphique ci-dessus, l'emplacement d'entrée se trouve dans une entité de zone de POI, donc une correspondance de POI est renvoyée.

    Exemple d'emplacement d'entrée 3 : correspondance StreetAddress renvoyée

    Dans cet exemple, qui correspond à la légende 3 dans le graphique ci-dessus, l'emplacement d'entrée croise une entité de zone de POI et un tampon StreetAddress. Une correspondance StreetAddress est renvoyée car elle a une priorité plus élevée que les zones de POI.

    Exemple d'emplacement d'entrée 4 : correspondance PointAddress renvoyée

    Dans cet exemple, qui correspond à la légende 4 du graphique ci-dessus, l'emplacement d'entrée se trouve dans la tolérance de recherche d'une entité PointAddress, une correspondance PointAddress est donc renvoyée.

    Exemple d'emplacement d'entrée 5 : Correspondance de localité renvoyée

    Dans cet exemple, qui correspond à la légende 5 dans le graphique ci-dessus, l'emplacement d'entrée est en dehors de la tolérance des entités d'adresse et de POI, de sorte que le service renvoie une correspondance avec la plus petite entité de limite administrative ou postale (par zone) que l'emplacement croise. Dans ce cas, une correspondance avec le quartier Live Oak Canyon est renvoyée.

    Exemple d'emplacement d'entrée 6 : la correspondance StreetAddress a été renvoyée

    Dans cet exemple, qui correspond à la légende 6 dans le graphique ci-dessus, l'emplacement d'entrée est dans la tolérance des fonctionnalités StreetInt et StreetAddress. Même si StreetInt a une priorité plus élevée que StreetAddress, une correspondance StreetAddress est renvoyée. En effet, les correspondances d'intersection ne sont renvoyées par reverseGeocode que si la demande inclut featureTypes=StreetInt . Le paramètre featureTypes est vide dans ce cas.


    Coûts et fournitures

    Frais de scolarité

    Veuillez consulter la page Frais de scolarité et frais d'études à temps plein pour les frais de scolarité à temps plein.

    Les étudiants à temps partiel sont responsables de l'inscription et du paiement pour chaque cours. Les frais sont payés par cours, mais les étudiants acceptés dans le mode accéléré sont inscrits en bloc et les frais ont un plafond fixe par trimestre ou par année universitaire.

    Les frais de scolarité du BCIT sont basés sur un calcul par crédit jusqu'à un montant maximum ou plafonné. Les étudiants inscrits à un programme à temps plein qui ne suivent pas une charge de cours complète ou qui ont bénéficié d'une exemption de cours peuvent ne pas recevoir de remboursement en raison du montant de calcul par crédit dépassant les frais de scolarité maximum.

    Aide financière

    Une aide financière peut être disponible pour ce programme. Pour plus d'informations, veuillez contacter Aide financière aux étudiants et bourses.


    Systèmes d'Information Géographique : Approches Critiques

    4 Du SIG à la société

    Les approches critiques pour examiner les implications sociétales des SIG se sont concentrées sur des études de cas examinant comment certaines des implications hypothétiques sont réalisées dans des contextes particuliers. Un certain nombre d'implications soulevées dans les critiques des SIG ont été examinées :

    limites aux représentations SIG du monde

    limites dans l'accès et la pertinence des technologies SIG

    implications juridiques et éthiques de l'utilisation des SIG et

    l'applicabilité des SIG pour corriger les inégalités sociales et géographiques.

    Ceux qui examinent les limites des représentations SIG du monde ont pris au sérieux la critique selon laquelle les SIG, tels que nous les connaissons, subissent un processus de stabilisation représentationnelle, mettant en avant des représentations qui privilégient une vision cartésienne du monde, réifient les objets spatiaux géométriques et s'appuient sur des bases de données pour leur information. Plus généralement, de telles critiques opposent la rationalité instrumentale des SIG à la rationalité communicative des mondes vivants, et concluent que les SIG ont du mal à saisir cette dernière. Rundstrom ( 1995 ), par exemple, soutient que les conceptions amérindiennes de l'espace sont incompatibles avec celles utilisées dans les SIG, concluant qu'elles sont inappropriées pour représenter les mondes de la vie indiens. Harris et al. (1995) expérimentent l'incorporation dans les SIG conventionnels de croquis cartographiques réalisés par des paysans locaux en Afrique du Sud, afin de déterminer si les capacités du SIG peuvent être étendues pour incorporer des informations basées sur le monde de la vie. Les croquis cartographiques représentent les vues des agriculteurs africains sur le paysage et leurs racines dans les récits locaux sur l'aliénation des terres sous l'apartheid. Goss ( 1995 ) examine les représentations basées sur les SIG utilisées dans le marketing géodémographique, et comment elles peuvent façonner les mondes de la vie et les lieux dans lesquels elles sont poursuivies.

    Ceux qui examinent les limites de l'accès et de la pertinence des SIG ont souvent commencé par l'observation que les SIG ont été développés initialement pour les grandes organisations, les universités, les entreprises, les agences d'État et l'armée, soulevant des questions sur sa pertinence pour d'autres (plus marginaux) sociaux. acteurs. La recherche sur le SIG à participation publique (PPGIS) a examiné si le SIG, tel que nous le connaissons, est accessible aux organisations de base, s'il est approprié aux objectifs de ces organisations, et donc à leur autonomisation, et s'il améliore ou compromet la prise de décision participative. processus caractéristiques de telles organisations (Obermeyer 1998 ). Les obstacles à l'utilisation des SIG par les organisations de base ont été identifiés et des stratégies pour les surmonter ont été suggérées. Des études sur l'impact de l'utilisation des SIG sur l'autonomisation et la démocratie au sein de ces organisations commencent. Les recherches sur les questions juridiques se sont concentrées sur les implications sociales indésirables de l'utilisation généralisée des SIG et des bases de données géoréférencées, pour lesquelles des recours juridiques peuvent être souhaitables. Il s'est également concentré sur la manière dont les lois régissant la politique de l'information et la propriété intellectuelle façonnent les implications sociales de l'utilisation des SIG. Les implications sociales importantes comprennent :

    violations de la vie privée résultant de la capacité de cartographier les acteurs et les événements individuels (tels que les cas de sida)

    les conséquences d'une utilisation inappropriée du SIG, et la question de savoir qui assume la responsabilité légale et

    un accès public réduit aux bases de données spatiales financées par des fonds publics, en raison des lois sur la propriété intellectuelle et des stratégies de recouvrement des coûts des agences gouvernementales locales (cf. Curry 1998 et Sheppard et al. 1999 ).

    Les questions juridiques tournent fréquemment autour de questions éthiques, mais les implications éthiques des SIG sont bien plus larges que cela. Curry (1998) suggère non seulement qu'il existe d'importants problèmes éthiques liés à l'utilisation des SIG, mais en fait qu'un examen attentif des SIG révèle que les modèles conventionnels de comportement éthique sont eux-mêmes problématiques. L'utilisation des SIG pour corriger les inégalités sociales a été dominée jusqu'à présent par les analyses de l'équité environnementale fondées sur les SIG (Nyerges et McMaster 1997 ). Une grande partie de cette recherche utilise le SIG, tel que nous le connaissons, de manière assez conventionnelle pour recueillir des informations empiriques sur l'importance, l'omniprésence et la corrélation des inégalités sociales et géographiques dans l'exposition potentielle aux dangers toxiques. Des complexités considérables dans la relation entre l'exposition, les caractéristiques sociales et l'emplacement ont été révélées, et des mesures pour déterminer leur importance ont été explorées. La recherche sur les processus historiques derrière de tels modèles a aidé à démêler les rôles des acteurs sociaux, de la race et de la classe dans la création de tels modèles (Pulido 2000). Certaines recherches commencent à aller au-delà, en explorant les moyens de mettre les informations sur l'exposition à la disposition des communautés et en examinant l'utilité du SIG en tant qu'outil permettant aux quartiers de réaliser des inventaires environnementaux et de développer des indicateurs de durabilité.


    Procédure

      dans un système de coordonnées projetées.
  • Ajoutez la nouvelle classe d'entités vide à la carte.
  • Dans la barre d'outils de l'éditeur, cliquez sur Éditeur > Commencer l'édition.
  • Ouvrez la fenêtre Créer des entités en cliquant sur Créer des fonctionnalitéssur le Éditeur barre d'outils.
  • Dans le Créer des fonctionnalités fenêtre, cliquez sur la nouvelle entité ponctuelle créée à l'étape 1. Cela configure l'environnement de mise à jour pour créer de nouvelles entités ponctuelles dans la nouvelle couche d'entités ponctuelles ajoutée à l'étape 2.

  • Informations sur la carrière et les salaires

    Votre carrière

    La Saskatchewan Polytechnic a une excellente feuille de route lorsqu'il s'agit d'embaucher des diplômés : 80 % des diplômés en SIG travaillent dans leur domaine dans les six mois suivant l'obtention de leur diplôme. Ils travaillent en tant que techniciens en cartographie SIG, spécialistes en SIG, cartographes cartographiques, opérateurs GPS, analystes de données ou analystes en télédétection. Grâce à votre formation spécialisée dans l'application des SIG à la gestion des ressources, vous pouvez explorer des opportunités d'emploi avec une grande variété d'employeurs potentiels, y compris les industries basées sur les ressources naturelles, les industries des Premières Nations, les cabinets d'experts-conseils, les agences environnementales, les ministères et les agences municipales.


    SDNA : analyse de réseau spatial 3D pour SIG, CAO, ligne de commande et Python

    L'analyse de réseau de conception spatiale (ADNs) est une boîte à outils pour l'analyse de réseau spatial en 3D, en particulier l'analyse de réseau de rue/chemin/urbain, motivée par le besoin d'utiliser les liens de réseau comme unité principale d'analyse afin d'analyser les données de réseau existantes. sDNA est utilisable à partir des systèmes d'information géographique QGIS & ArcGIS, AutoCAD, la ligne de commande et via sa propre API Python. Il calcule des mesures d'accessibilité (portée, distance/proximité moyenne, centralité, gravité), de flux (centralité d'intermédiarité bidirectionnelle) et d'efficacité (circuit) ainsi que des propriétés d'enveloppe convexe, localisées dans des bandes radiales inférieures et supérieures. La pondération est flexible et peut utiliser des propriétés géométriques, des données attachées à des liens, des zones, des matrices ou des combinaisons de ceux-ci. Motivée par une volonté de baser l'analyse du réseau sur le choix de l'itinéraire et la cognition spatiale, la définition de la distance peut être réseau-euclidienne, angulaire, un mélange des deux, personnalisée, ou spécifique aux cyclistes (éviter la pente et la circulation motorisée). En plus des statistiques sur les liens de réseau, les sorties suivantes peuvent être calculées : géodésiques, tampons de réseau, cartes d'accessibilité, enveloppes convexes, faisceaux de flux et matrices de skim. D'autres outils aident à la préparation du réseau et à l'étalonnage des modèles de réseau aux données observées.

    À ce jour, sDNA a été principalement utilisé pour l'analyse du réseau urbain à la fois par les universitaires et les urbanistes/ingénieurs, pour des tâches telles que la prédiction des flux de piétons, de cyclistes, de véhicules et de métro et le choix du mode, ainsi que la quantification de l'environnement bâti pour l'épidémiologie et la planification urbaine et la conception. .


    Étudiants handicapés

    Texas . L'Université du Texas à Austin fournit sur demande des aménagements académiques appropriés pour les étudiants handicapés qualifiés. Pour plus d'informations, contactez la Division de la diversité et de l'engagement communautaire, Services aux étudiants handicapés, 471-6259 (voix) ou 232-2937 (visiophone) ou http://www.utexas.edu/diversity/ddce/ssd

    Utah . Les étudiants présentant des déficiences physiques, sensorielles, émotionnelles ou médicales documentées par l'ADA peuvent être admissibles à des aménagements raisonnables. Les vétérans peuvent également être admissibles aux services. Tous les hébergements sont coordonnés par le Centre de ressources pour les personnes handicapées (DRC) dans la salle 101 de l'University Inn, (435) 797-2444 voix, (435) 797-0740 ATS, ou sans frais au 1-800-259-2966. Veuillez contacter le DRC le plus tôt possible dans le semestre. Des documents en format alternatif (braille, gros caractères ou numérique) sont disponibles avec préavis.

    Caroline du Nord. Les étudiants à la recherche d'aménagements académiques doivent s'inscrire auprès des Services aux personnes handicapées, puis me contacter pour prendre des dispositions particulières. Voir http://disabilityservices.unc.edu pour plus d'informations, de politiques et de procédures.

    Du 1er au 4e jour de cours, les étudiants diplômés peuvent abandonner un cours via le Web et recevoir un remboursement. Du 5e au 12e jour de cours, les étudiants diplômés doivent initier des abandons dans le département qui propose le cours et recevoir un remboursement. Après le 12e jour de cours, aucun remboursement n'est accordé. Aucun cours ne peut être ajouté après le 12e jour de cours. Du 13e au 20e jour de classe, un Q automatique est attribué avec l'approbation du conseiller aux études supérieures et du doyen des études supérieures. Du 21e jour de cours au dernier jour de cours, les étudiants diplômés peuvent abandonner un cours avec l'autorisation de l'instructeur, du conseiller diplômé et du doyen des diplômés. Les étudiants avec un rendez-vous GRA / TA de 20 heures / semaine ou une bourse ne peuvent pas descendre en dessous de 9 heures.

    Université d'État de l'Utah

    Les étudiants peuvent abandonner des cours sans notation sur le dossier permanent jusqu'aux premiers 20 pour cent de la classe. Si un étudiant abandonne un cours après les 20 premiers pour cent de la classe, un W sera définitivement apposé sur le dossier de l'étudiant. Dans des circonstances normales, un étudiant ne peut pas abandonner un cours une fois que 60 pour cent du cours est terminé. (Consultez le calendrier d'inscription http://catalog.usu.edu/content.php?catoid=6&navoid=1180 pour les dates exactes.)

    Université de Caroline du Nord Chapel Hill

    Université d'État de l'Utah

    Les étudiants qui fréquentent l'Utah State University se verront facturer des frais de cours supplémentaires de 50 $ pour payer les logiciels et l'administration du laboratoire informatique, ainsi que la diffusion de l'enseignement à distance.


    Voir la vidéo: Point density in Arcgis (Octobre 2021).