Suite

Conversion d'ASCII en raster puis création d'une table attributaire ?


J'ai récemment obtenu des normales de précipitations à partir de l'ensemble de données PRISM en ligne. J'essaie d'importer les fichiers ASCII dans ArcMap, mais je suis tombé sur quelques problèmes.

  1. J'ai converti l'ASCII en raster. Je l'ai fait d'abord en flottant, puis en entier.
  2. Les deux rasters (float vs entier) avaient des valeurs identiques, sauf que les valeurs de raster flottant allaient à la centième décimale, tandis que le raster entier n'était que des nombres entiers. Pas de problème; l'ASCII est de toute façon en virgule flottante.

Mon problème vient alors avec la table attributaire. Le raster flottant n'a pas de table attributaire, contrairement au raster entier.

Quelqu'un peut-il m'aider à comprendre pourquoi le raster flottant n'a pas créé de table attributaire et comment puis-je en créer une ?

Mes connaissances en SIG sont plutôt limitées. J'utilise ArcMap 10.2.


L'idée derrière les rasters entiers est que la ou les valeurs sont associées à une entité discrète finie. Les processus tels que le sol, la couverture terrestre ou les processus binaires sont bien représentés sous forme de rasters entiers. La table attributaire est destinée à être associée à un groupe de pixels associé à une valeur discrète. C'est pourquoi les attributs contiennent des champs de valeur et de nombre. De plus, ces agrégats de pixels (classes) peuvent être associés à des attributs supplémentaires (par exemple, le type de sol associé à la texture).

Un raster à virgule flottante est destiné à représenter des processus continus tels que l'altitude. Les rasters à virgule flottante n'ont pas de tables attributaires car vous devriez avoir une entrée d'attribut (ligne) pour chaque valeur unique, ce qui ne vous achète rien et nécessiterait de stocker les valeurs deux fois. Cela ne signifie pas qu'ils n'ont pas de valeurs associées au raster, mais simplement que les valeurs ne sont pas agrégées dans une table.

Une exception avec les rasters entiers est que parfois vous avez un processus continu qui est stocké sous forme de valeurs entières (climat, altitude). Dans ce cas, vous définiriez la sortie comme un raster d'entiers car le raster résultant serait considérablement plus petit et les valeurs décimales seraient inutiles. Cependant, même dans ce cas, il est parfois souhaitable de stocker des nombres entiers en virgule flottante. Dans l'exemple où le stockage d'entier en tant que flottant est que certains des modèles associés à la dérivation de métriques à partir de données d'altitude supposent une entrée à virgule flottante et donnent des résultats indésirables avec l'entrée est un entier. C'est parce que les données sont forcées en entier pendant le traitement où les résultats doivent être flottants. Cette troncature des valeurs lors de l'application des opérateurs (c'est-à-dire la division) entraîne un biais dans les résultats.

Dans votre cas, vous devriez certainement importer les données en virgule flottante. Vous n'avez pas besoin d'une table attributaire. Toutes les opérations que vous effectuez sur le raster concerneraient uniquement les valeurs flottantes stockées dans le raster et non sur une table attributaire.


Voir la vidéo: How to extract Elevation points for Every Cell from RASTER dem in ArcGIS (Octobre 2021).