Suite

ESRI Online Geoenrichment POST


J'ai travaillé sur une application pour une présentation et nous utilisons ArcGIS Online pour géo-enrichir les aires de diffusion du recensement canadien lorsque les utilisateurs cliquent. Le seul problème ici est que certains des polygones font que les URL de demande dépassent la limite de 2048 caractères dans les URL. Nous utilisons le proxy ESRI.ashx que vous pouvez obtenir à partir de GitHub et je suis donc passé d'une demande d'obtention à une demande de publication, seule la demande de publication ne semble pas reconnaître les variables transmises dans les données du formulaire.

Ce premier lien est la demande au format brut telle que capturée par fiddler

http://imgur.com/xlWfh6F

Le deuxième lien est la même demande dans la vue WebForm

http://imgur.com/3fPoHlL

C'est le code que j'utilise pour faire la demande au serveur proxy, le proxy ajoute le jeton, après avoir obtenu les informations de notre compte ArcGIS Online

var studyAreas = { /* areaType : "RingBuffer", bufferUnits : "esriKilometers", bufferRadii : [2],*/ geometry : evt.graphic.geometry } var sa = JSON.stringify(studyAreas); var dem = nouvelle démographie ; var chats = dem.categories; var av = '['; for (l = 0; l < cats.length; l++) { var curCat = dem[cats[l]] for (m = 0; m < curCat.length; m++) { av += curCat[m].varName; av += ','; } } av = av.substr(0, av.length - 1); av += ']'; request.post('/proxy/proxy.ashx?http://geoenrich.arcgis.com/arcgis/rest/services/World/GeoenrichmentServer/Geoenrichment/enrich', { data : { StudyAreas : sa, analysisVariables : av, forStorage : false, f: 'json' } });

J'ai trouvé le problème… lorsque POSTing demande, le service GeoEnrichment est beaucoup plus pointilleux sur les types de données entrants, auparavant les zones d'étude étaient envoyées comme un simple objet, ce que j'avais manqué et ce qui est passé sous silence dans la documentation, c'est que studyAreas DOIT être un tableau d'objets et pas seulement un seul objet. Mais le message d'erreur ne dit rien qui vous dise que je suis tombé sur la réponse presque par accident.

var mp = evt.graphic.geometry; supprimer mp.type; supprimer mp._partwise ; supprimer mp._ring; supprimer mp._extent; var studyAreas = { géométrie : mp } var saArray = [studyAreas]; var sa = JSON.stringify(saArray); var dem = nouvelle démographie ; var chats = dem.categories; var av = '['; for (l = 0; l < cats.length; l++) { var curCat = dem[cats[l]] for (m = 0; m < curCat.length; m++) { av += curCat[m].varName; av += ','; } } av = av.substr(0, av.length - 1); av += ']'; xhr.post('/proxy/proxy.ashx?http://geoenrich.arcgis.com/arcgis/rest/services/World/GeoenrichmentServer/Geoenrichment/enrich', { handleAs : 'json', data : { studyAreas : sa , AnalysisVariables : av, forStorage : false, f : 'json' } });

Map Journal et Images sur le compte AGOL

J'ai déjà posé cette question, mais maintenant je ne la vois plus sur le tableau. curieuse.

Quoi qu'il en soit, j'ai plusieurs images png enregistrées sur un compte Business AGOL que je ne veux pas nécessairement rendre public, et pour l'instant, nous n'avons pas d'emplacement en dehors du pare-feu à enregistrer. Existe-t-il un moyen d'utiliser ces images dans mon Map Journal sans les enregistrer sur un compte Flickr ou Picasa ?

J'apprécie tout commentaire.

Très bien les gens, je pense que nous l'avons compris. La mise en cache des tuiles n'était pas le problème, et aucune des autres options pouvant être ajoutées à un profil (analyse de réseau, analyse spatiale, géoenrichissement, démographie, analyse d'altitude), ce qui me semble être comme ArcView par rapport à l'éditeur , plus de capacités.

Eh bien, ce que nous avons trouvé, c'est que votre nom de fichier ne doit contenir que des caractères alphabétiques et numériques ou des traits de soulignement "_". Mes images originales ont été extraites d'un pdf et contenaient toutes sortes de personnages ridicules. EMBRASSER.

C'est pratique lorsque vous pouvez répondre ou ajouter des informations à vos propres questions. ainsi, en lisant le didacticiel Map Journal, j'ai trouvé la déclaration suivante :

« Vous avez plusieurs choix pour le stockage d'images. Vous pouvez stocker vos images en ligne sur Flickr, Facebook ou Picasa. Notre outil de création de visites cartographiques peut accéder directement aux images de ces systèmes et utilisera automatiquement les informations de géolocalisation dans les images pour les localiser sur votre carte. Si vos images ne sont pas géolocalisées, l'outil de création de visites guidées vous permettra de spécifier leur emplacement géographique manuellement. Vous pouvez également stocker vos images dans n'importe quelle autre solution de partage et de stockage en ligne ou sur votre propre site Web ou serveur Web et saisir leurs URL manuellement lorsque vous créer votre visite. Si vous disposez d'un compte d'organisation ArcGIS avec des privilèges d'éditeur, vous avez la possibilité supplémentaire de télécharger vos fichiers image depuis votre ordinateur directement dans le générateur de visites cartographiques, où ils seront stockés dans le cloud avec votre carte. option pratique si vos images ne sont pas déjà en ligne."

Je crois que cette dernière partie peut être le blocage - où je n'ai peut-être pas réellement de privilèges d'éditeur. Je suis en communication avec mon administrateur AGOL. Mais pour être clair, mon Rôle défini dans mon profil m'identifie en tant qu'Éditeur. ?

Appréciant toujours toute aide/idées qui pourraient venir. Joyeux Vendredi a tous!


Faites avancer votre carrière

Apprenez les bases des concepts et de la technologie SIG pour afficher, comprendre, interroger, visualiser et interpréter des données spatiales afin de révéler des modèles et des relations pour la résolution de problèmes et une meilleure prise de décision.

« Le SIG consiste à découvrir du sens et des idées à partir des données. » Jack Dangermond, PDG d'Esri, les créateurs d'ArcGIS.

Les systèmes d'information géographique (SIG) étaient autrefois une technologie ésotérique réservée aux géographes et aux scientifiques des données. Il est désormais accessible à tous. Des milliers d'organisations dans pratiquement tous les domaines utilisent le SIG pour analyser des données, faire des cartes qui révèlent des modèles et des relations, partager des idées et résoudre des problèmes complexes d'importance locale à mondiale.

Il existe un besoin croissant de main-d'œuvre qualifiée en SIG. Ce programme professionnel de certificat SIG fournira une introduction complète aux méthodes de pointe et aux applications modernes des SIG dans le but de préparer les étudiants aux emplois SIG de niveau d'entrée et aux programmes de premier cycle en sciences géospatiales. En utilisant le logiciel SIG ArcGIS Pro, leader du secteur, les étudiants travailleront avec des ensembles de données SIG pour prendre en charge une meilleure prise de décision dans de nombreuses applications grâce à l'analyse des données géographiques.

Le SIG est un domaine technologique en pleine croissance avec des applications répandues dans les agences gouvernementales et les industries privées. La taille du marché mondial des SIG s'élevait à 7,5 milliards de dollars en 2019 et devrait atteindre 25,6 milliards de dollars d'ici 2030 (Source).

Les investissements croissants dans les infrastructures et les solutions basées sur les SIG par le secteur gouvernemental, pour les applications militaires et aérospatiales, et par le secteur privé pour la prise de décision en temps réel dans des secteurs tels que la construction, les services publics, l'exploitation minière et la santé sont les principaux facteurs la croissance des applications SIG.


Utilisation des systèmes d'information géographique en extension - La suite d'applications ESRI

Cette IST présentera les principes de base du SIG et l'utilisation de la suite d'applications ESRI pour la collecte, le stockage et l'analyse de données. Il couvrira spécifiquement comment utiliser les applications mobiles et de bureau d'ESRI, Survey123, WebApp Builder et Story Maps. Pour donner une base supplémentaire de SIG aux participants, l'IST couvrira également le concept de base, la source de données, les ressources d'aide et les applications pour l'utilisation du SIG dans le contexte de l'extension. Idéalement, le participant obtiendra une connaissance pratique de base des SIG et des applications ESRI pour les rendre capables de collecter des données pour les programmes existants et de créer des SIG de base pour leur propre utilisation de vulgarisation. Les agents et les spécialistes utilisent déjà le SIG et cette suite de logiciels et ont constaté que l'utilisation et l'adoption par d'autres agents sont limitées en raison du manque de familiarité avec les applications et les concepts SIG. Cette IST est destinée à supprimer cette barrière et au minimum à donner aux agents les connaissances nécessaires pour participer aux programmes de vulgarisation existants qui utilisent ces concepts et applications.


Des exercices, des données, des logiciels et des mises à jour sont disponibles pour certains livres Esri Press. Vérifiez les ressources disponibles pour votre livre.

Vous pouvez acheter des livres Esri Press en appelant le 1-800-447-9778 aux États-Unis ou dans les librairies du monde entier. Si vous commandez en dehors des États-Unis, veuillez consulter les options de commande.

Informations pour les revendeurs

États-Unis et Canada

Les livres Esri Press sont disponibles pour les revendeurs aux États-Unis et au Canada via Ingram Publisher Services (IPS).

Services d'éditeur Ingram
Téléphone : 1-866-400-5351 TÉLÉCOPIEUR : 1-800-838-1149
Courriel : [email protected]
Visitez ingrampublisherservices.com/retailers/ordering pour un guide complet sur la manière de passer des commandes de livres Esri Press.

International

Les livres Esri Press sont disponibles pour les revendeurs internationaux via Ingram Publisher Services (IPS) International. Pour les demandes internationales générales :

Services aux éditeurs Ingram International
1400 Broadway, bureau 520
New York, État de New York 10018
Courriel : [email protected]

Pour les commandes internationales et les envois de fonds, veuillez envoyer un e-mail à [email protected]


Implémentation d'ArcGIS Online for Education à différentes échelles, y compris des projets, des services et des entreprises entières

Création et administration d'un compte d'organisation AGOL

Qui est/devrait être un administrateur de compte ?

Scénario: Un champion souhaite devenir l'administrateur du compte ArcGIS Online de son campus ou de son département.

Point de coaching: par défaut, l'administrateur du compte ArcGIS Online d'un campus est le coordinateur des licences de site du campus. Le coordinateur peut accorder des privilèges d'administrateur à d'autres. Si vous ne savez pas qui est le coordinateur, vous pouvez poser la question à "[email protected]".

[Angie : ajouter la possibilité de plusieurs comptes sur un même campus] .

Activer un compte d'organisation

Scénario: J'ai reçu l'e-mail d'activation d'Esri pour mon abonnement ArcGIS Online, que dois-je faire ?

Point de coaching: L'organisation sera initialement configurée par le destinataire de l'e-mail d'activation, qui est également le coordinateur de la licence du site. Pendant ce temps, un nom pour l'organisation, la langue et l'URL personnalisée sont définis. L'URL personnalisée sera une identité pour votre organisation et doit être bien pensée. Compte tenu de l'architecture mutualisée d'ArcGIS Online, votre URL personnalisée doit être unique. (Par exemple, il n'y a que 1 OSU, MSU, etc.)

Bien que ces paramètres puissent être modifiés ultérieurement, ils doivent être saisis pour que la configuration de l'organisation soit terminée. La plupart des valeurs peuvent être modifiées en modifiant les paramètres en tant qu'administrateur, à l'exception de l'URL qui peut être effectuée à l'aide de cette application hébergée dans github. http://pholleran.github.io/agoAdminTools/index.html Il est important de noter que bien que cet outil soit disponible, cette fonction a été intentionnellement exclue du logiciel, car elle peut rompre les liens que vous pourriez avoir vers des cartes Web et des applications pour URL obsolètes qui utilisaient la clé d'URL d'origine.

En tant qu'administrateur de votre organisation, il sera important de ne consacrer que quelques minutes à appliquer une image de marque simple à votre organisation, telle que des logos, des images de bannière et une description sur la page d'accueil. Si vous souhaitez approfondir la configuration du site, vous pouvez même choisir de lier vos membres aux ressources Esri qu'ils peuvent utiliser avec ArcGIS Online, telles que Esri Maps for Office, Collector ou les workflows ArcGIS Online, tels que la création et l'enregistrement de cartes. .

Implémentation des connexions d'entreprise

Scénario: Je souhaite que les étudiants puissent accéder à ArcGIS Online, en utilisant leurs identifiants de domaine universitaire.

Point de coaching: Cela peut être accompli en activant les connexions d'entreprise (http://doc.arcgis.com/en/arcgis-online/administer/enterprise-logins.htm). En tant qu'administrateur, vous pouvez activer ce paramètre et collaborer avec votre service informatique pour fédérer les connexions avec votre fournisseur d'identité. Les fournisseurs d'identité doivent prendre en charge au moins SAML 2.0, et il existe une variété de solutions gratuites et open source.

Une fois configuré avec ArcGIS Online, lorsqu'un membre de votre organisation tente de se connecter, l'autorisation est transférée au fournisseur d'identité de votre école. Si les informations d'identification sont valides dans votre système, elles seront connectées à leur compte en ligne. Les connexions d'entreprise peuvent être configurées sur invitation uniquement ou ouvertes à toute personne disposant d'un compte actif sur votre domaine.

Considérations spéciales pour une utilisation dans les laboratoires d'enseignement ?

Scénario: J'ai 20 étudiants qui travaillent sur une mission dans un laboratoire informatique pédagogique. Lorsqu'ils essaient tous de charger un fond de carte en même temps (à l'aide d'ArcGIS Online ou de Desktop), les performances de calcul en pâtissent sensiblement. Je remarque le même effet lorsque j'effectue une analyse.

Point de coaching: Cet effet dépend en partie de la bande passante de la connexion Internet de votre laboratoire. Consultez votre administrateur informatique local. Si la lenteur des performances interfère avec la capacité des élèves à terminer le devoir de manière satisfaisante, envisagez de faire travailler les élèves par paires.

Où un administrateur peut-il demander de l'aide ?

Gestion des comptes AGOL

Gestion des utilisateurs

Conventions de dénomination Évaluation des activités et du contenu des utilisateurs Nettoyage après le départ des utilisateurs - changement de propriété ou suppression d'utilisateurs

Scénario: un administrateur ArcGIS Online doit ajouter des utilisateurs nommés aussi efficacement que possible.

  • Mettre en œuvre des connexions d'entreprise. Les administrateurs peuvent configurer ArcGIS Online pour que les utilisateurs puissent se connecter à l'aide des noms d'utilisateur et des mots de passe déjà en place au sein de leurs organisations. Cela élimine le besoin de plusieurs informations d'identification d'utilisateur pour des applications distinctes et offre une grande commodité aux utilisateurs dans la mesure où ils n'ont pas besoin de créer et de mémoriser de nouveaux noms d'utilisateur et mots de passe. Ce type d'authentification tire parti du langage SAML (Security Assertion Markup Language), une norme ouverte pour l'échange de données d'authentification et d'autorisation entre les utilisateurs finaux, les fournisseurs d'identité et les fournisseurs de services. Par exemple, une organisation peut configurer des comptes ArcGIS Online pour tirer parti des utilisateurs Windows Active Directory de l'entreprise, ce qui permet aux utilisateurs de se connecter une seule fois (alias : authentification unique [SSO]) pour accéder à de nombreux systèmes logiciels différents. Plus d'informations sur les connexions d'entreprise sont disponibles sur http://doc.arcgis.com/en/arcgis-online/administer/enterprise-logins.htm
  • Si l'authentification unique n'est pas une option, mettez en œuvre des processus de génération de comptes standardisés dans toute l'organisation, y compris des conventions de nommage pour les comptes d'utilisateurs nommés et des politiques pour la disposition des comptes après la fin d'un semestre ou après l'obtention du diplôme. Considérez comment les comptes sont créés pour les utilisateurs à long terme par rapport aux utilisateurs à court terme.
  • La mise à jour de juillet 2014 d'ArcGIS Online a introduit des outils améliorés pour l'administration des organisations, notamment un moyen d'ajouter des membres automatiquement sans envoyer d'invitations.
  • Travaillez avec un développeur qui peut créer des scripts personnalisés qui offrent des fonctionnalités administratives au-delà de ce qui est actuellement disponible dans le cadre d'ArcGIS Online. Par exemple, au 31 mars 2014, un ensemble d'outils administratifs pour AGOL était disponible sur https://github.com/Esri/ago-tools

Scénario: Un administrateur ne sait pas comment supprimer de manière responsable les utilisateurs nommés et leur contenu à la fin d'un semestre, lorsque les étudiants obtiennent leur diplôme ou lorsque les professeurs passent à autre chose.

Point de coaching: L'administrateur doit informer les utilisateurs sur ce dont ils ont besoin pour préserver leur contenu. Ils doivent également indiquer que les utilisateurs et leur contenu peuvent être supprimés après une certaine période d'inactivité.

Scénario: Au début d'un nouveau cours, l'instructeur demande à la classe de se connecter à ArcGIS Online. Cependant, de nombreux étudiants ont plusieurs comptes ArcGIS Online issus de cours ou de programmes précédents.

Point de coaching: L'instructeur doit travailler, à l'avance, avec l'administrateur ArcGIS Online pour s'assurer que tous les étudiants de la classe ont été invités à l'organisation ArcGIS Online du département ou de l'université. Ensuite, avant la première réunion du cours, l'instructeur doit contacter les étudiants pour définir les attentes concernant l'acceptation de l'invitation, s'assurer qu'ils peuvent se connecter et que ce compte est le seul à être utilisé pour ce cours. De cette façon, les étudiants peuvent obtenir de l'aide pour tout problème avant le début du cours.

Gestion des groupes

Scénario: Un instructeur souhaite partager un contenu « faisant autorité » avec les étudiants d'un cours.

Point de coaching: Déterminez si le partage de contenu doit être unidirectionnel (instructeur vers étudiants) ou multidirectionnel (instructeur vers étudiants, étudiants vers instructeur, étudiants vers étudiants). Déterminez également si le contenu doit être accessible au public ou limité aux étudiants du cours.

Les groupes peuvent être utilisés pour gérer l'accès au contenu. Si votre objectif est de partager du contenu faisant autorité et de limiter l'accès aux étudiants du cours, créez un groupe privé et invitez vos étudiants dans le groupe. Dans ce cas, vous pouvez ajouter des membres au groupe immédiatement sans demander aux utilisateurs individuels d'accepter l'invitation.

Pour le partage unidirectionnel (de l'instructeur aux étudiants), limitez les contributions au propriétaire du groupe. Cependant, si vous souhaitez que vos élèves partagent des cartes qu'ils ont créées avec vous, autorisez tous les membres à être des contributeurs.


Scénario: Une enseignante souhaite inviter ses élèves dans un autre groupe d'instructeurs.

Point de coaching: si le groupe est privé, une façon consiste à envoyer les noms de compte au deuxième instructeur, qui à son tour envoie des invitations. Si le groupe est public, les utilisateurs peuvent demander à être ajoutés. Une autre façon consiste à partager le contenu du groupe avec l'ensemble de l'organisation, au lieu de simplement avec le groupe.

Point de coaching: Un script python qui permet aux administrateurs d'ajouter des utilisateurs aux groupes est disponible sur https://github.com/oevans/ago-tools

Gérer la consommation de crédit

Scénario: un administrateur doit empêcher certains membres d'accéder à des outils gourmands en crédit dans ArcGIS Online.

Scénario: Un instructeur veut enseigner les principes du géocodage.

Point de coaching: Combien d'adresses les élèves doivent-ils géocoder pour apprendre les principes – 100 chacun ? 1 000 chacun ? Sachant que les données ne sont jamais parfaites, combien de fois les élèves doivent-ils ré-apparier les adresses ? Un taux de correspondance de 100 % est-il nécessaire ? Quel niveau de qualité des données est nécessaire, c'est-à-dire Streetmap Premium ou Streetmap North America ?

Scénario: Un chercheur utilise ArcGIS Online pour la collecte de données sur le terrain et doit savoir qu'elles seront disponibles pendant qu'il est sur le terrain.

Point de coaching: Le chercheur peut utiliser l'abonnement inclus avec la licence de site qui est utilisé par d'autres départements/classes (sans frais supplémentaires pour eux), ou il/elle peut acquérir un abonnement séparé (moyennant un coût supplémentaire) qui n'est pas partagé avec d'autres utilisateurs afin de réduire le risque que le compte soit suspendu en raison de dépassements de crédit par d'autres utilisateurs.

Scénario: Un instructeur souhaite insérer une activité de cartographie simple dans un cours non SIG. Doivent-ils utiliser la visionneuse ArcGIS.com ou créer une application personnalisée à l'aide de l'un des modèles ? (Exemple – soumettre une observation de données pour un cours d'écologie)

Point de coaching: Une autre astuce pour contrôler l'utilisation du crédit dans les opérations d'analyse consiste à effectuer l'analyse uniquement dans la zone affichée sur la carte. C'est le paramètre par défaut (marqué d'une case à cocher). Supposons que vous générez des polygones de trajet de 5 minutes autour des stands de hamburgers. Vous n'avez pas à résoudre tous les stands de hamburgers dans l'ensemble de données. Zoomez et résolvez pour une poignée.

Gestion du contenu

Scénario: un enseignant attribue à une classe de cartographie ou de cartographie un projet pour créer une carte Web, et l'enseignant fournit les couches que les étudiants peuvent utiliser.

Point de coaching: Utilisez un groupe comme base principale du projet. Cela permet à l'instructeur de partager les couches et aux étudiants de partager leur travail. Cela fonctionne mieux avec les améliorations supplémentaires suivantes :

  • Utilisez ces paramètres de groupe :
    • Définir sur privé. Cela crée un environnement protégé pour la classe. L'instructeur doit expliquer que le travail de l'étudiant ne doit être partagé qu'avec ce groupe, ce qui rend la tâche d'expliquer le partage simple et pratique.
    • Invitez les élèves. L'instructeur peut voir que les étudiants ont commencé à travailler une fois qu'ils ont accepté l'invitation car ils seront dans la liste des membres du groupe.
    • Autoriser les membres à contribuer au groupe. De cette façon, les étudiants peuvent soumettre leur travail lorsqu'il est terminé, et pendant qu'ils travaillent, ils peuvent partager avec le groupe pour faire des révisions et des critiques.
    • Définissez le tri par défaut du groupe par date, avec le plus récent en haut. Souvent, des modifications sont apportées aux calques, ce qui entraîne des copies plus récentes, ce qui permet aux étudiants de les trouver plus facilement. De plus, une fois la date d'échéance dépassée, les cartes Web soumises seront au premier plan, faciles à trouver pour la notation.
    • Nommez le groupe de la même manière que le projet apparaît dans le programme.
    • Collez le texte du devoir du projet dans la description du groupe.
    • L'instructeur doit partager les éléments de contenu des couches uniquement avec ce groupe. Il est probablement déroutant pour les étudiants de trouver les couches ailleurs dans l'organisation, ou si d'autres membres de l'organisation trouvent les couches.
    • L'instructeur doit gérer les couches du projet dans un dossier séparé dans sa section « Mon contenu ». De cette façon, le partage peut être effectué à partir de cet emplacement, avec un risque minimum de manquer un élément ou de partager par inadvertance un élément supplémentaire.
    • Les résumés et descriptions des éléments pour chacune des couches fournies par l'instructeur doivent inclure le nom du projet.
    • Les balises pour les éléments de contenu de l'instructeur qui sont partagés avec une classe doivent inclure une balise qui identifie l'offre de cours. Cela permet à l'instructeur d'utiliser facilement la recherche, en commençant par la balise, puis le nom du projet pour trouver facilement ce contenu, en particulier plus tard lorsque l'instructeur peut avoir de nombreux projets.
    • Avant l'échéance des projets, demandez aux élèves de ne plus partager toutes les versions préliminaires de leur travail.
    • La date de tous les éléments de contenu est limitée à la journée, alors rendez les projets dus à la fin de cette date. De cette façon, les instructeurs connaissent le travail en retard.

    Scénario: Un instructeur attribue à une classe de cartographie ou de cartographie un projet pour créer une carte imprimée ou Web, et l'instructeur fournit les données.

    Point de coaching: créez un fichier de package de carte (.mpk) à l'aide d'ArcMap et téléchargez-le et partagez-le avec les étudiants avec ArcGIS Online, ou utilisez le système de gestion de contenu du collège ou de l'université pour distribuer le fichier de package de carte.


    Nouveautés d'ArcGIS Online (novembre 2015)

    Il est temps de rafraîchir votre navigateur – ArcGIS Online a été mis à jour avec les nouvelles fonctionnalités et améliorations suivantes. Cette version comprend des mises à jour et de nouvelles fonctionnalités pour l'administration de l'organisation, la cartographie intelligente, les applications configurables, le contenu, etc. Pour plus de détails, consultez la rubrique d'aide What’s new.

    Cartographie intelligente

    La cartographie intelligente fournit des outils basés sur les données qui vous permettent d'explorer vos données pour déverrouiller des informations et créer facilement des cartes Web visuellement attrayantes. Lorsque des couches d'entités sont ajoutées, les données sont analysées et les options de style de couche appropriées sont présentées dans une expérience utilisateur rationalisée adaptée à vos données.

    Avec cette mise à jour, de nouveaux styles de carte ont été ajoutés pour vous permettre de visualiser et d'explorer plusieurs attributs dans vos données. Les nouveaux styles incluent :

    Couleur et taille : Cartographiez la relation entre deux nombres, tels que le taux de pauvreté et le nombre de ménages monoparentaux. Voir un exemple.

    Symboles uniques et taille de l'ampli : Mappez un attribut de nombre à l'aide d'une couleur unique pour une valeur dans un autre champ. Par exemple, indiquez le nombre de personnes titulaires d'un baccalauréat par comté. Voir un exemple.

    Comparez A à B : Vous permet de mapper le rapport entre deux nombres et d'exprimer cette relation sous forme de pourcentages ou de rapports simples. Par exemple, cartographiez la relation entre le maïs et le blé récolté par comté. Voir un exemple.

    Apprenez-en plus sur les nouveautés grâce à la Smart Mapping Story Map.

    Map & Scene Viewer

    Utilisez la visionneuse de carte pour rechercher du contenu et créer des cartes. Vous pouvez ajouter ces cartes à vos applications, les intégrer à des sites Web et les partager avec d'autres. Vous pouvez également afficher et créer des cartes 3D avec la visionneuse de scène. Voici les mises à jour pour cette version.

    Visionneuse de carte

      a été amélioré avec des capacités de requête améliorées pour les valeurs de pixels et un curseur multidimensionnel mis à jour.
  • Lorsque vous parcourez les couches de l'Atlas vivant, vous pouvez désormais choisir de rechercher ou non des couches en fonction de l'étendue actuelle de votre carte.
  • Lors de la création d'étiquettes et de l'ajout de texte de notes de carte, vous pouvez désormais ajouter un contour de halo.
  • Vous pouvez désormais réorganiser les signets, offrant ainsi plus de contrôle lors de la création et de l'édition de cartes. a été amélioré pour fournir des options supplémentaires pour trouver des destinations. Si votre organisation a configuré des géocodeurs personnalisés ou lorsque la carte comprend des couches interrogeables, vous pouvez sélectionner l'une de ces ressources pour rechercher des destinations pour votre itinéraire.
  • La visionneuse de carte a été améliorée pour respecter l'intervalle de temps et les unités d'intervalle de temps configurées sur les couches temporelles.
  • Visionneuse de scène

    • Vous pouvez désormais choisir d'afficher vos données dans deux environnements de scène différents : une scène globale ou une scène locale selon ce qui est le plus approprié à vos besoins. Les scènes locales permettent également une visualisation et une navigation faciles sous terre.
    • Les scènes prennent désormais en charge les groupes de propriété partagée, permettant des workflows collaboratifs sur la même scène.
    • Vous pouvez ajouter des contours aux symboles de point, y compris des options de couleur, de largeur et de transparence.
    • Les effets d'affichage incluent le ciel étoilé la nuit, ainsi que le lever et le coucher du soleil.

    Les Story Maps vous permettent d'exploiter la puissance des cartes et de la géographie pour raconter votre histoire. Ils combinent des cartes faisant autorité avec du texte narratif, des images et du multimédia à l'aide d'un générateur interactif, choisissez parmi une variété d'applications configurables.

    Créer une histoire
    Créer une histoire est le moyen le plus rapide et le plus simple de créer votre histoire. Choisissez une application dans la liste ou demandez aux pros une suggestion pour répondre à vos besoins en matière d'histoire.

    Créer une histoire peut être trouvé à plusieurs endroits sur l'accueil principal de Story Maps, sur la page Applications, et également sur Mes histoires. Ouvrez l'un de ces emplacements et recherchez le bouton Créer une histoire. Voir Utiliser Créer une histoire pour choisir une Story Map pour plus d'informations.

    Créez et modifiez des cartes Web au fur et à mesure que vous créez votre Story Map
    Vous pouvez désormais créer et modifier des cartes Web en mode générateur pour Story Map Journal et Story Map Series. Vous pouvez ouvrir la visionneuse de carte directement en mode générateur pour créer des cartes pour votre histoire. Cette capacité rationalise la création de Story Map et élimine le besoin de créer toutes les cartes Web à l'avance.

    Découvrir, dépanner et résoudre les problèmes à la volée
    Les générateurs pour Story Map Journal et Story Map Series vérifient désormais automatiquement votre histoire pour tout problème et vous permettent de dépanner et de résoudre les problèmes sur place. Une notification s'affiche si des problèmes sont détectés et la boîte de dialogue Partager répertorie également tous les problèmes et propose des suggestions pour les résoudre. De plus, lorsque vous ouvrez une Story Map existante qui vous appartient, elle est cochée et une notification apparaît indiquant son statut.

    Mise à jour de la Story Map Basic
    La version précédente de Story Map Basic a été retirée (les applications existantes continueront de l'utiliser) et une nouvelle version prend sa place. La nouvelle application prend en charge la recherche à l'aide de localisateurs et/ou de couches d'entités consultables. Le contenu d'abonnement (premium) contenu dans la carte Web peut désormais être partagé publiquement avec l'application. De plus, il y a plus de contrôle sur l'apparence de l'application, y compris la possibilité d'ajouter un logo à l'en-tête avec une URL, et plus d'options de couleur pour divers composants de l'interface utilisateur. Pour utiliser ces nouvelles fonctionnalités, partagez à nouveau votre carte à l'aide de la nouvelle version. En savoir plus…

    Applications configurables

    Les applications configurables facilitent le partage de vos cartes avec des modèles faciles à utiliser, vous permettant de créer des applications configurées sur mesure sans programmation. Vous pouvez créer et partager des applications en choisissant parmi une variété de modèles d'applications.

    Galerie d'applications repensée
    Le galerie d'applications a été repensé pour faciliter le choix de l'application configurable que vous souhaitez utiliser. Vous pouvez filtrer en fonction de l'objectif de l'application et rechercher pour affiner l'ensemble des applications que vous voyez.

    Nouvelle application minimaliste
    Minimalist est une nouvelle visionneuse de carte simple avec une interface utilisateur minimaliste conçue pour se concentrer sur la carte. Par défaut, il présente la carte avec uniquement une barre d'échelle et un curseur de zoom, mais peut être configuré pour afficher un panneau de contenu qui présente une légende, des détails de carte ou des informations contextuelles.

    Autres mises à jour des applications configurables

      a été amélioré et est désormais disponible dans la section Esri Featured Apps de la Galerie.
    • Crowdsource Polling et Crowdsource Reporter prennent désormais en charge la connexion via Facebook, Twitter ou Google+.
    • Une nouvelle version de Elevation Profile est introduite, offrant une conception simplifiée avec une carte d'élévation personnalisable.
    • Basic Viewer a été amélioré pour mieux prendre en charge l'utilisation par les personnes handicapées (conformément à la section 508) et ajoute également un écran de démarrage en option.
    • Légende et Twitter ont été retirés, utilisez plutôt Simple Viewer et Public Information.

    ArcGIS Online comprend une variété de cartes, d'applications et de couches prêtes à l'emploi que vous pouvez combiner avec vos propres données pour créer de nouvelles cartes et applications. Cet Atlas vivant comprend des cartes magnifiques et faisant autorité sur des milliers de sujets, ainsi que des cartes et des données d'Esri et de milliers d'autres organisations. Nouveau pour cette version :

    Résolution de fond de carte améliorée
    L'imagerie, les rues et les fonds de carte topographiques du monde ont été mis à jour pour ajouter des niveaux de détail supplémentaires (augmentés de L19 à L23), exposant des données plus détaillées lorsqu'elles sont disponibles. Pour plus d'informations voir :

    Des niveaux de détail supplémentaires facilitent également la superposition de données haute résolution pour des utilisations telles que la création de cartes d'intérieur. Les exemples incluent Esri Campus Map, le centre commercial Ontario Mills, le centre municipal de Naperville et la distribution d'eau de Naperville.

    Nouveau contenu océanique
    Neuf nouvelles couches ont été ajoutées pour les océans, notamment la température de surface de la mer, la température du fond marin, l'oxygène dissous du fond marin, la salinité du fond marin, etc. Voir Nouveau contenu océanique disponible dans l'Atlas vivant du monde pour plus de détails et plus d'informations.

    Fond de carte World Hillshade
    World Hillshade est désormais disponible en tant que couche de fond de carte que vous pouvez ajouter à votre carte ou inclure dans la galerie de fond de carte personnalisée de votre organisation. Cette couche était auparavant uniquement disponible en tant que service raster dynamique Multi-Directional Hillshade.

    Fonds de carte vectoriels Esri (bêta)
    Les versions bêta des fonds de carte vectoriels Esri sont disponibles sous forme de couches de tuiles vectorielles et de cartes à afficher dans la visionneuse de carte et à utiliser dans vos propres galeries de fonds de carte personnalisées. Une couche de tuiles vectorielles fait référence à un ensemble de tuiles vectorielles accessibles sur le Web et au style correspondant pour la façon dont ces couches doivent être dessinées. Affichez les fonds de carte disponibles dans le groupe Cartes de base vectorielles (bêta).

    Les tuiles vectorielles sont similaires aux tuiles d'images, mais elles stockent une représentation vectorielle des données. Le dessin côté client de tuiles vectorielles permet de personnaliser les couches de tuiles vectorielles et de générer une cartographie dynamique et interactive. Les développeurs peuvent personnaliser par programmation le style et le contenu de la carte, par exemple en activant ou en désactivant une couche. Pour plus d'informations voir :

    Flux de flux en temps réel ajouts
    Des informations de flux en temps réel provenant d'Australie, d'Allemagne et de Nouvelle-Zélande sont ajoutées aux jauges de flux en direct (date d'achèvement prévue : 2 décembre 2015). La carte et la couche Live Stream Gauges contiennent des mesures en temps réel de la profondeur de l'eau provenant de plusieurs agences de reporting enregistrées sur des capteurs à travers le monde, et se mettent à jour toutes les heures.

    Autres mises à jour de contenu
    D'autres mises à jour de contenu, certaines en cours, incluent les suivantes :

    • Carte du monde des rues, Toile Gris Clair, Toile Gris Foncé, et Couches de référence ont été mis à jour avec des données plus récentes pour l'Amérique du Nord.
    • Cartes démographiques pour plus de 20 pays, dont le Canada, ont été mis à jour avec des données plus récentes.
    • Le Imagerie du monde La carte a été mise à jour à des échelles petites à moyennes avec les dernières images TerraColor disponibles de 15 mètres, avec plusieurs mises à jour dans la région arctique, en Asie et dans d'autres parties du monde à l'aide des récentes images Landsat 8.
    • Le Imagerie de l'Arctique la carte a été mise à jour avec les dernières images.
    • Un nouveau Carte d'imagerie dans le système de coordonnées géographiques (GCS) la projection WGS84 est disponible. The map includes the same imagery as the World Imagery map (which is in Web Mercator projection) with added coverage in the polar regions. This new imagery map is designed to support 3D display in apps such as ArcGIS Earth as well 2D display for apps when GCS is the preferred coordinate system.
    • World Topographic et Light Gray Canvas now include detailed content for South Korea.

    Administration de l'organisation

    ArcGIS Online provides tools for administrators to effectively manage and monitor members, assets, and resources within the organization. New capabilities introduced with this release include the following.

    Credit budgeting
    Administrators now have better management of credit consumption by individual members. Administrators can allocate specific quantities of credits to some or all organization members. This is useful for managing credit consumption for tasks such as batch geocoding, network analysis, geoenrichment, using demographics, and tile generation.

    The credit budgeting does not apply to credits used for storage of features, files, and tiles or app proxy usage, but is intended for managing individual member consumption. For more information see Configure credits and What’s New in Managing Organization Expenditures (November 2015) – coming soon!

    Organization status reports
    Credit usage statistics can now be downloaded as a CSV file enabling administrators to use other software to view and analyze usage data. A new series of reports for apps are available, including details for apps published by the organization, the app creation tools used, and detailed reports on member sign-in activity, including the frequency and patterns of usage by members. The reports also detail the most popular apps published by the organization, and credit utilization information for apps that are using premium content.

    Other Administrative Enhancements:

    • Administrators can now assign roles in bulk to existing members, streamlining managing a large organization. See Configure roles.
    • AppStudio for ArcGIS Standard is now managed via Add Licenses.
    • Adminstrative contacts are now configurable. These contacts are listed in automatic email notifications that are sent to members when they request password resets, user name assistance, credit allocations, or modifications to their account. See Configure general settings.
    • The map viewer, Web AppBuilder, and the configurable apps now fully support editing feature services secured with web-tier authentication. Aditionellement, OGC WMS et WMTS secured with web-tier authentication such as Basic or Digest access authentication are now supported in the map viewer, Web AppBuilder and the configurable apps. To take advantage of this support, administrators can configure trusted servers that allow ArcGIS Online to automatically pass through credentials.
    • ArcGIS Online has enhanced its security compliance for enterprise logins, now supporting encrypted Security Assertion Markup Language 2.0 (SAML) and the verification of self-signed certificates from identity providers. See Set up enterprise logins.

    ArcGIS Apps

    ArcGIS Apps deliver tools that help you support focused workflows and day-to-day tasks. Usingt these apps, you can track assets, collect data in the field, create operational dashboards, and more. The following are updates to ArcGIS apps for this release.

    Collecteur pour ArcGIS
    Use Collector for ArcGIS on your smartphone or tablet to collect and update information in the field, whether connected or disconnected. Updates include:

    • A new set of data collection templates is available for creating hosted feature layers for use with Collector for ArcGIS. See Publish an empty hosted feature layer.
    • Support for Windows 10 devices.
    • Support for filtering feature types and coded values.
    • Ability to configure photo resolution (iOS platform).
    • Support for pushing edits only during synchronization.

    Tableau de bord des opérations pour ArcGIS
    Configure Operations Dashboard to provide a common view of the systems and resources you manage. Monitor real-time data feeds for large events or day-to-day operations on your desktop or tablet device. Updates for this release cover both Windows and browser apps, see Operations Dashboard for ArcGIS help for more information.

    Navigator for ArcGIS
    Navigator for ArcGIS is a mobile app that gets your field workforce where it needs to be. Use the data provided or your own data to search and navigate directly to your organization’s assets. Updates include improved support for iOS 9 and enhanced support for SAML-based logins. See Navigator for ArcGIS help for more information.

    Esri Maps for SharePoint
    ArcGIS Maps Silverlight web part will be deprecated following this release, the JavaScript web part contains many enhanced features not available for Silverlight. See Esri Maps for SharePoint help for more information.

    Survey123 for ArcGIS (Beta)
    Survey123 for ArcGIS is available in beta. Survey123 is a simple and intuitive form-centric data gathering solution for creating and analyzing surveys in three easy steps. You can create smart forms with simple and sophisticated features, equip field workers with mobile devices to capture data in any environment, and quickly analyze the results to make actionable decisions. For more information see Survey123 for ArcGIS.

    Web AppBuilder

    Web AppBuilder for ArcGIS provides a framework for creating responsive HTML/JavaScript apps that run on any device, no coding required. Choose from a collection of ready-to-use widgets to build your app, and use configurable themes to customize their look. Apps can be hosted online or from your own server, and can be saved as custom templates to extend your organization’s app gallery.

    Mises à jour
    Web AppBuilder and several existing widgets have been updated with the following new features and capabilities.

    • The app state, including map extent and layer visibility, is now automatically saved when you close your browser.
    • Web-tier secure service from ArcGIS for Server is fully supported.
    • Six new URL parameters enable you to find location or feature, supply login, query feature, add point, switch locale, and specify WKID to zoom or pan the map.
    • The Search widget has options to add placeholder text for all search sources and search by current map extent.
    • The Attribute Table widget updates layers accordingly when they are changed in the map.
    • The Edit widget now carries over the editable attributes configured in the map.

    New Widgets
    Several new widgets are available, including the following:

    • Feature Report leverages the data validation capabilities of the ArcGIS Data Reviewer for Server extension to “redline” features that are missing, mis-coded, or incorrectly positioned. It enables you to collect and manage data quality feedback from users.
    • Reviewer Dashboard works with the reporting capabilities of the ArcGIS Data Reviewer for Server extension. It displays data quality result statistics as infographics and pie and bar charts to summarize data quality issues identified in your data.
    • Batch Attribute Editor allows you to simultaneously edit multiple attributes.
    • Image Measurement allows you to perform measurements on image services with mensuration capability. Mensuration is a method of applying geometric rules to find the lengths of lines, areas of surfaces, or volumes using information obtained from lines and angles.
    • Batch Attribute Editor enables you to select multiple features and update common attributes at once.

    Pour plus d'informations

    For more information on this release, and previous releases, view the What’s New help topic. Monitor the ArcGIS Online blog for additional updates and more details on topics covered here.


    Master of Science in GIS

    The Master of Science in Geographic Information Systems (MS GIS) degree is designed for professionals and recent graduates seeking to enhance their knowledge of the analysis, management, and communication of geographic information. It combines the development of strong technical skills and in-depth understanding of geographic information systems and theory. The one-year program consists of 10 months of coursework and the undertaking of a Major Individual Project. The two-year program consists of six 14-week semesters (including summers).

    Des cours de base

    • GIS 611 Fundamentals of Geographic Information
    • GIS 691 Project Concept & Scope
    • GIS 692 Project Management

    Cours au choix

    • GIS 630 GIS Professional Practice
    • GIS 660 GIS Workshops
    • GIS 661 Topics Courses
    • GIS 662 Geographic Database Management Systems
    • GIS 663 Remote Sensing & Image Processing
    • GIS 665 Geospatial Analysis
    • GIS 666 Projections and Coordinate Systems
    • GIS 667 Programming for GIS
    • GIS 668 Communicating Geographic Information
    • GIS 669 GIS for the Web
    • GIS 671/672/673 Individualized Study

    Major Individual Project Courses

    Esri Training Courses

    Six Esri training courses are offered in the year and topics include ArcGIS Pro, WebApp Builder, Geoprocessing Scripting, Managing Geodatabases, Sharing GIS Content, and ArcGIS Enterprise. Students also have unlimited access to Esri Virtual Campus classes.


    ArcGIS en ligne

    I was curious if anyone had examples of projects you can make using the free side of ArccGIS Online? I've played around and made a few on it before but I'm wondering if the paid version is worth it if I'm trying to show pff my skills to perspective employers?

    IMO you can't do much without being able to publish a feature service and you can't do that without an organizational account.

    You can do plenty with a free developer account that provides 50 free credits a month. https://developers.arcgis.com/

    This let's you upload data, perform analysis and even use GeoEnrichment on smaller datasets.

    This a very a very good point. Most maps you will need a feature service due to the upload limitations of AGOL. However, if the datasets and project is relatively small it is possible. Here is a simple example made from AGOL for a local non-profit.

    ArcGIS Online works best if you have ArcGIS Server to serve your map and feature services. It's possible to get good functionality by hosting data directly in ArcGIS Online as well, but Esri charges for hosting.

    I'm not sure what else you can do with it for free, other than make very simple maps.


    The innovative GIS master’s program at Johns Hopkins University provides a solid foundation in geospatial data science, programming and application development, predictive analytics, big data technologies, and project management.

    The rapidly growing geospatial technology field offers opportunities in many sectors, from government and national security to business, environmental studies, and health. With high demand, professionals with advanced degrees will be better positioned for leadership roles and the most highly regarded jobs in the industry.

    Enter an In-Demand, Lucrative Field

    The need for geospatial professionals is anticipated to grow by at least 15% through 2028, according to the U.S. Department of Labor. Within the GIS field, you might also find job titles such as:

    • GIS analyst
    • GIS technician
    • Data analyst
    • Cartographer
    • GIS administrator
    • Geographer

    Graduates of JHU’s Geographic Information Systems program work at places such as:

    • National Oceanic and Atmospheric Administration
    • Office of Youth Violence Prevention at the Baltimore City Health Department
    • Department of Defense
    • Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA)
    • U.S Army Corps of Engineers
    • International Boundary and Water Commission
    • le parc national de Yellowstone
    • Citizens Property Insurance Corporation

    Pursue Your Degree On Your Terms

    Our GIS master’s program was designed for working professionals. You can take classes 100% online and choose to attend full- or part-time. You’ll also have the flexibility to take courses that best fit your career goals we offer multiple tracks and a variety of electives.

    The professors are extremely knowledgeable, helpful, and encouraging. Pursuing my degree at Johns Hopkins is one of the best decisions I have made!


    Voir la vidéo: Understanding GeoEnrichment (Octobre 2021).