Suite

1.3 : Provinces marines - Géosciences


Dans la section 1.2, nous avons découvert les régions qui composent les marges continentales. Donc, avant de quitter ce sujet, nous examinerons certaines des autres façons dont nous pouvons catégoriser les environnements océaniques.

La première distinction majeure se situe entre les zones pélagiques et benthiques. Le pélagique La zone fait référence à la colonne d'eau, où vivent les organismes nageurs et flottants. Le benthique zone se réfère au fond, et les organismes vivant sur et dans le fond sont connus comme le benthos.

La zone pélagique est divisée en deux provinces : la néritique province correspond à l'ensemble de l'eau de la ligne de marée basse à la rupture du plateau, tandis que la océanique province représente toutes les autres eaux des régions océaniques ouvertes.

La province océanique est divisée en zones de profondeur (Figure (PageIndex{1})) :

  • 0-200 m est le épipélagique zone (« epi » = « sur », comme au-dessus de la zone pélagique). C'est la région où suffisamment de lumière pénètre dans l'eau pour favoriser la photosynthèse (voir la section 7.3), c'est pourquoi on l'appelle aussi la euphotique ou alors photique zone.
  • 200-1000 m est le mésopélagique zone (« méso » = « milieu »). Il y a un peu de lumière ici, mais pas assez pour la photosynthèse, c'est pourquoi on l'appelle le zone dysphotique, ou la zone floue.
  • 1000-4000 m est le bathypélagique zone (« bathy » = « profond »). Il n'y a pas de lumière à ces profondeurs, on l'appelle donc le aphotique zone. Environ 75% de l'espace vital dans l'océan se trouve à ces profondeurs ou plus profondément.
  • 4000-6000 m est le abyssopélagique ou alors abyssalpélagique zone, qui s'étend jusqu'au fond marin dans la plupart des régions.
  • 6000 m et au-dessous est le hadopélagique ou alors hadalpélagique zone (nommée pour Hadès ou "l'enfer"). Il s'agit de l'eau dans les fosses océaniques profondes.

Les habitants de ces régions sont désignés en fonction de leur habitat, par exemple les poissons mésopélagiques ou les calmars épipélagiques.

Le milieu benthique est également divisé en zones, dont la plupart correspondent aux divisions pélagiques :

  • Le supralittoral zone se situe au-dessus de la ligne de marée haute. Aussi appelée zone de pulvérisation, elle n'est submergée que lors de tempêtes ou de vagues inhabituellement hautes.
  • Le littoral zone est la région entre les marées hautes et basses. C'est ainsi qu'on l'appelle aussi le intertidale zone.
  • Au-dessous de la zone littorale se trouve le sous-littoral (plateau), s'étendant de la laisse de marée basse à la rupture du plateau, couvrant essentiellement le plateau continental.
  • Le bathyal La zone s'étend le long du fond depuis la rupture du plateau jusqu'à 4000 m, de sorte qu'elle comprend généralement la pente continentale et la montée.
  • Le abyssal zone se trouve entre 4000-6000 m, y compris la plupart des plaines abyssales. La zone abyssale représente environ 80 % du milieu benthique.
  • Le hadal La zone comprend toutes les régions benthiques plus profondes que 6000 m, comme dans le fond des tranchées.